20 minutes Genève n°2020-02-17 lundi
20 minutes Genève n°2020-02-17 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-02-17 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : astronautes préparés en profondeur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes En posture délicate VALAIS Une aile delta a percuté le câble d’un télésiège vendredi peu après midi à Zinal. Air-Glaciers est intervenu pour secourir le pilote, en collaboration avec les employés de la station. L’homme a été légèrement blessé, selon la police. Il s’agirait d’un Neuchâtelois, a indiqué « ArcInfo ». Fini les Volley Masters VAUD L’association Montreux Volley Masters a été dissoute vendredi soir. Après avoir organisé ce tournoi féminin sur la Riviera à 34 reprises, elle avait dû renoncer à mettre sur pied un tournoi en 2020 faute d’équipes intéressées. Randonneur à ski tué OBERLAND BERNOIS Un Fribourgeois de 48 ans qui effectuait une randonnée à ski a perdu la vie lors d’une chute samedi à l’Albristhorn, au-dessus de Sankt Stephan. Un autre randonneur a été blessé au même endroit. Gravement touché, il a été héliporté à l’hôpital. VAUD Fonctionnaire dans un département, il est aussi porte-parole d’une association prônant la désobéissance civile et violant la loi. Malaise. Le chancelier du Conseil d’État vaudois reconnaît que ce type de situation est « très délicat » (lire l’encadré). Concrètement, l’individu est chef de projet dans un département cantonal depuis des années, comme l’indique l’Annuaire officiel de l’État de Vaud ainsi que son propre profil digital professionnel. Même si un délégué à la communication du gouvernement s’est refusé au moindre commentaire à ce sujet. Car l’intéressé s’affiche aussi depuis plusieurs mois comme 4CTf.OEY car -ÉrT.. Ne-if Grevered militant et porte-parole d’associations telle Extinction Rebellion (XR). Celle-ci prône la désobéissance civile et viole la loi lors de manifestations non autorisées, où des avenues sont totalement bloquées au centreville et les injonctions de la police ignorées, ainsi que lors d’actions commando, comme celle prévue aujourd’hui. L’individu a signé et envoyé unse,-- - 4e:". actu.20min.ch Chef de projet à l’État et agitateur, un statut insolite XR a plusieurs fois bloqué des centres-villes sans autorisation. Il grille la priorité au carrefour : passagère tuée SOLEURE Samedi vers 11h30, un conducteur de 56 ans a obliqué à gauche à un carrefour, coupant la route à une voiture qui arrivait en sens inverse. Sa conductrice n’a été que légèrement touchée, mais sa passagère, blessée, est décédée peu après à l’hôpital. L’automobiliste, vraisemblablement en faute, s’en est sorti indemne. Un test d’alcoolémie a révélé qu’il était en état d’ébriété, précise la police cantonale soleuroise. Les deux véhicules sont hors d’usage. La collision s’est produite sur la Baselstrasse, l’une des principales artères de la ville de Soleure. –POL. SO –KEY L’assainissement 10 millions C’est le prix que coûtera l’assainissement du viaduc de Riddes (VS). Les travaux dureront trois ans. Depuis une inspection effectuée en juillet 2019, l’ouvrage est interdit aux véhicules de plus de 3,5 tonnes. Liberté et devoir Le chancelier vaudois, Vincent Grandjean, ne se prononce que de manière globale. « Tous les fonctionnaires bénéficient de la liberté d’expression et celle d’association, rappelle-t-il. S’il est aussi permis d’appeler à manifester, il est par contre interdit d’appeler ou d’encourager à violer le droit. » Et Vincent Grandjean insiste aussi sur le devoir de réserve de l’employé ainsi que de loyauté vis-à-vis de l’employeur, en tout temps et partout. SUISSE En montagne comme en plaine, la météo de ce week-end a été printanière, notamment en raison du foehn. Certains endroits ont même connu des températures record pour la mi-février. MeteoNews a ainsi mesuré jusqu’à 21,2 degrés à Delémont. Le précédent plus haut datait de 1961, avec 20,4 degrés. En altitude, le mercure a atteint 18,4 degrés à Château-d’Œx (958m), dans les Préalpes vaudoises, et 18 degrés à Adelboden (1350m), courriel à des médias romands pour inviter des journalistes à embarquer de manière « non identifiable à bord de voitures » avec des militants de XR pour aller occuper de manière « non violente » une entreprise. Et ce afin de « vivre et filmer de l’intérieur toute la spectaculaire mise en place de l’action ». La société est ciblée par rapport à son « impact catastrophique sur les écosystèmes ». Joint par téléphone, l’homme considère n’être qu’un « contact presse » de XR. Il estime aussi ne pas avoir de fonction de cadre à l’État de Vaud et déclare ne pas avoir jugé nécessaire d’avertir sa hiérarchie de ses activités parallèles, avant de nous interdire de citer son nom dans l’article. –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI Comme Marbach (LU), les stations prennent des airs printaniers. –KEY Plusieurs records de chaleur battus dans l’Oberland bernois. Là aussi, il faut remonter aux années 1960 pour retrouver de telles valeurs. La Suisse se trouve actuellement en bordure du fort courant du sud-ouest qui balaie le nord de l’Europe (lire en page 9). C’est ce courant qui a entraîné de l’air particulièrement doux vers nos régions, avant une perturbation qui traversera la Suisse cet après-midi. Elle sera suivie d’un afflux d’air frais et du retour de la neige en altitude. –ATS/GMA
LUNDI 17 FÉVRIER 2020/20MINUTES.CH La vidéo du chantier est sur notre app. Bagarre dans les gradins NEUCHÂTEL Le match en salle entre les juniors E et D du FC Cortaillod ne s’est pas déroulé comme prévu samedi, rapporte arcinfo.ch. Sur le coup de 18h, une bagarre a éclaté dans le public, essentiellement composé de proches des joueurs. « Après qu’un individu alcoolisé s’en est pris à d’autres, des chaises ont été lancées, il y a eu une bousculade », a expliqué Georges-André Lozouet, porte-parole de la police neuchâteloise à nos confrères. Une dizaine de policiers ont dû intervenir, deux femmes et un enfant ont été légèrement blessés. Quant à l’homme alcoolisé, il a été conduit au poste. « Il y avait des parents, des enfants, des poussettes. La situation était assez chaotique quand la police est arrivée », a ajouté le porte-parole. –GMA GENÈVE Le MCG voudrait que la maternité de l’hôpital troque les couches jetables contre une version réutilisable. La gauche s’abstient pour le moment. Impressionnant ballet nocturne pour un pont FRIBOURG Une manœuvre spectaculaire s’est déroulée dans la nuit de samedi à dimanche. Elle a consisté à remplacer la première partie d’un pont de la route de la Fonderie qui enjambe trois voies de chemin de fer depuis 1948. Le tronçon avait été retiré grâce à une autogrue de grande capacité les 19 et 20 octobre dernier. Le remplacement de la seconde moitié du pont est prévu entre juillet et novembre. L’ensemble du chantier, dont le coût total s’élève à 13,1 millions de francs, s’achèvera mi-2021. « C’est dommage, ces réticences. Mes collègues n’ont pas laissé à l’idée une chance de s’installer », déplore la députée Ana Roch. L’idée, c’est celle de couches-culottes lavables. Inspirée par un reportage dans un hôpital français, l’élue MCG aimerait en démocratiser l’usage et demande, via une motion, que soit examinée la possibilité de les préférer aux Pampers jetables à la maternité. Crasseux de prime abord, l’objet est écologique et économique (lire encadré). Pourtant, ni les Verts ni l’hôpital n’ont suivi la politicienne, dont le texte a été refusé en commission par 7 non, 6 abstentions et 2 oui. Les écologistes, d’abord tentés, se sont finalement abstenus de voter le projet, à l’instar des autres partis de l’Alternative. « Les couches lavables aux HUG vont dans le sens de la fin du plastique à usage unique », salue pourtant Marjorie de Chastonay, députée Verte. Mais son parti voulait notamment que la motion propose « des espaces de collecte pour faciliter l’usage des langes réutilisables en dehors de l’hôpital ». Le MCG n’ayant pas retenu cet aspect, les députés de gauche n’ont pas approuvé. Les HUG, eux, se montrent circonspects. Ils rappellent que la maternité et la pédiatrie ne consomment que 40% des 900000 couches achetées par an. Et que 11 tailles différentes Actu 3 Pluie de confettis a rimé avec Sainte-Croix VAUD La saison des carnavals a été lancée ce week-end à Sainte-Croix. Depuis jeudi, près de 10 000 spectateurs ont assisté aux festivités. La manifestation s’est conclue hier, jour de la grande parade au rythme des Guggenmusik. Entre les chars du défilé se sont glissés des personnages de bande dessinée, des masques effrayants ou de charmants elfes copieusement arrosés de confettis. –PHOTO KEYSTONE Langes lavables aux HUG ? Pour les HUG, la mesure serait compliquée et coûteuse. –ISTOCK Chute mortelle de trampoline Une fille de 13 ans, grièvement blessée dimanche 9 février après avoir chuté dans une salle de trampoline à Belp (BE), a succombé à ses blessures vendredi, a indiqué la police bernoise samedi. L’ado était accompagnée d’une amie. Traumatisée, cette dernière ne se souvient plus de ce qui s’est passé. L’établissement a pu rester ouvert, alors qu’une enquête doit clarifier le déroulement des faits. Investissement vite remboursé ? Les HUG dépensent 1,35 million de francs par an pour les couches. Le directeur de leur département de l’exploitation estime à 700000fr. la dépense pour le stock de langes écolos. Selon une entreprise genevoise qui en fait la distribution et le lavage, ils tiennent trois ans. Les sacs pour transporter les changes sales représenteraient un investissement de 400000fr., le tunnel de lavage 500000. Au total, 1,6 million seraient nécessaires, sans le personnel supplémentaire. de langes, ça se stocke. « Nous sommes ouverts à étudier cette proposition, mais sa mise en œuvre impliquerait de trouver des solutions à plusieurs défis », affirme Nicolas de Saussure, porte-parole. Du personnel et des machines en plus seraient nécessaires au lavage des 6 tonnes de langes utilisées chaque semaine. « Des solutions pour compenser le risque de transmission de germes » devraient aussi être trouvées. Pas rédhibitoire, pour Marjorie de Chastonay : « On partage déjà les draps et les chemises de nuit de patients qui ont vomi ou fait dans leur lit. Ils sont très bien désinfectés. » Le Grand Conseil doit encore se prononcer. À Lausanne, le CHUV utilise des langes jetables. –LUCIE FEHLBAUM Des couches qu’on incinère avec peine Auditionnée par les députés, la responsable du seul circuit de distribution et lavage de langes écolos du canton estime que les Genevois jettent 4500 tonnes de couches par an. Selon elle, cellesci sont mal incinérées, car humides. « Cela pousse l’usine d’incinération des Cheneviers à charger les fours avec d’autres matériaux pour monter en température. » Les langes réutilisables sont, eux, en tissu imperméable, avec une couche intérieure en bambou.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :