20 minutes Genève n°2020-02-10 lundi
20 minutes Genève n°2020-02-10 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-02-10 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 13,9 Mo

  • Dans ce numéro : dimanche radieux pour le ski suisse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Les homophobes seront traités comme les racistes VOTM11ONS VOTATIONS La norme antiraciste sera élargie aux discriminations liées à l’orientation sexuelle. Le peuple a soutenu cette initiative à plus de 63%. Les grands partis se sont réjouis hier du soutien à la nouvelle loi antihomophobie. De leur côté, les partisans de la révision ont souligné le « signal clair » envoyé par la population. La communauté LGBT entend l’utiliser pour mettre en œuvre la nouvelle norme et faire avancer d’autres revendications, comme le mariage pour tous. Tous les cantons romands ont soutenu le texte. Les Vaudois ont été les plus fervents défenseurs, votant à 80,2% pour cette réforme. À l’inverse, les Valaisans ont été les moins prompts à soutenir la nouvelle norme, avec 62,7% de votes en faveur de son extension. La révision de la loi est partie d’une initiative parlementaire déposée en 2013 par le conseiller national Mathias Reynard (PS/VS). Elle vise à protéger la communauté LGBT contre les déclarations homophobes et les Les partisans de l’initiative se sont réjouis hier du « signal clair » envoyé par la population. –KEYSTONE Succès du PLR terni par la Grève du climat VAUD Comme attendu, Christelle Luisier entre au Conseil d’État vaudois. La députée PLR et syndique de Payerne a recueilli hier 55,95% des voix dès le premier tour de l’élection complémentaire. Elle succédera à sa camarade de parti Jacqueline de Quattro, élue l’automne dernier au Conseil national. Mais la surprise du jour est le résultat de Juliette Vernier, qui récolte 22,99% des voix. Les deux femmes sont presque à égalité à Lausanne. Le mouvement se dit « content » et fier d’avoir « rassemblé les gens sous une même bannière » prônant une « écologie radicale et en rupture avec le système ». –ATS/GMA Le nom de Juliette Vernier avait été tiré au sort par ses pairs. –KEY Trente ans pour une révolution BÂLE Seules les voitures les moins polluantes et le trafic en autopartage seront encore autorisés dès 2050 dans les rues et sur les routes de Bâle-Ville. Les autoroutes ne sont pas concernées. Les citoyens du canton ont accepté hier un contreprojet à une initiative favorable à la voiture. Les votants ont aussi rejeté l’initiative intitulée « places de parking pour tous ». Les Argoviens ont approuvé hier par 64,8% un durcissement des conditions d’octroi de la nationalité suisse. La nouvelle législation prévoit notamment que les anciens bénéficiaires de l’aide sociale doivent patienter appels à la haine ou à la violence dans l’espace public. L’UDF et les Jeunes UDC ont lancé le référendum contre cette loi. Selon eux, la communauté homosexuelle et bisexuelle n’a pas besoin d’être réduite à une minorité qu’il faut protéger. De plus, les dispositions pénales actuelles la protègent déjà suffisamment. Les opposants ont aussi dénoncé une loi de censure qui menace la liberté d’opinion et de conscience et la liberté de commerce. La liberté d’expression est assurée, a tranché hier la ministre de la Justice, Karin Keller-Sutter : « Les personnes qui agissent avec respect n’ont rien à craindre. » –ATS Jusqu’à la prison La nouvelle loi punit le dénigrement public et la discrimination de toute personne en raison de son orientation sexuelle, ou toute attitude visant à attiser la haine à son égard, par l’écrit, la parole, des images ou des gestes. Elle ne réprime pas en revanche des propos tenus dans le cercle familial ou entre amis, par exemple à la table d’un café. Le texte prévoit des amendes ou des peines pouvant aller jusqu’à 3 ans de prison. 20 secondes Montrer patte blanche avant la naturalisation actu.20min.ch Obligés de s’annoncer ZURICH Uber va être soumis à un régime contraignant sur les bords de la Limmat. Les citoyens du canton ont approuvé une nouvelle loi sur les taxis en ce sens. Les chauffeurs de la plateforme devront s’enregistrer auprès des autorités et se distinguer par une plaquette sur leur véhicule. Du neuf sur du vieux NYON (VD) Les citoyens ont accepté hier le projet urbanistique de la Suettaz en votation communale. Le plan d’affectation, qui était combattu par référendum, prévoit de démolir deux barres d’immeubles des années 1960 pour y créer un nouveau quartier. De Berne à Fribourg VOTATION Fribourgeois et Bernois ont accepté hier le transfert de la commune de Clavaleyres du canton de Berne à celui de Fribourg. La petite collectivité, moins de 50 habitants, pourra fusionner dans la foulée avec Morat (FR). Les voitures polluantes seront bannies des routes d’ici à 2050. –KEY dix ans après le dernier soutien financier de l’État pour déposer une demande de naturalisation. Cette disposition existe déjà dans le canton de Berne. La Confédération et plusieurs cantons ont fixé ce délai à trois ans.
LUNDI 10 FÉVRIER 2020/20MINUTES.CH Médor payera des impôts GENÈVE « Le sens des responsabilités a primé alors que le sujet était très émotionnel », s’est La participation 41% L’extension de la norme pénale antiraciste et l’initiative populaire en faveur de loyers abordables n’ont pas particulièrement mobilisé les électeurs. Environ 41% des votants se sont exprimés hier sur les deux objets fédéraux. La moyenne est de 45,6% pour la période 2011 à 2019. félicité hier le député socialiste Romain de Sainte Marie, fervent défenseur de l’impôt sur Le maintien de l’impôt sur les chiens a été largement accepté. –ISTOCK Röstigraben sur les logements VOTATIONS Il n’y aura pas d’obligation de construire plus de logements abordables. Les Suisses ont refusé dimanche à 57,1% l’initiative de l’Association suisse des locataires. Seuls cinq cantons ont dit oui. Bâle- Ville a été le plus enthousiaste avec 60,2%. Genève, Neuchâtel, le Jura et Vaud ont aussi accepté. Les grandes villes, où il est souvent plus difficile de trouver un logement bon marché, y ont été favorables. GENÈVE En trois mois, ce ne sont pas moins de quatre déclassements qui ont été refusés. La question du développement se pose. « Ce non est un coup d’arrêt très net », a déclaré hier Bertrand Reich, président du PLR. Plus de 55% des Genevois ont refusé de déclasser deux zones villas sur les communes de Meyrin et de Vernier, principalement pour du logement. Ils ont ainsi suivi les mots d’ordre d’associations de riverains et de partis comme le PLR, l’UDC et le MCG. « Une alliance contre nature », selon le conseiller d’État chargé du Territoire, Antonio Hodgers. C’est la deuxième fois en quelques mois que les citoyens se prononcent contre des densifications. En novembre, les projets du Petit-Saconnex et de Pré-du-Stand n’avaient tout juste pas passé la rampe. « La montée en puissance des oppositions est inquiétante, a réagi L’élection La socialiste Rosalie Beuret Siess (photo) est arrivée en tête hier du 1er tour de l’élection partielle au Gouvernement jurassien. Elle devance la PDC Anne Seydoux-Christe et l’UDC Romain Schaer. Un second tour aura lieu le 1er mars. Actu 3 Un mur de « non » s’oppose à la volonté de densifier Plusieurs milliers de logements touchés Les deux projets refusés étaient prioritaires pour les autorités afin de pallier le manque de logements et de construire près des axes de transports publics pour éviter le trafic pendulaire. Quelque 2300 habitations et 800 emplois les chiens. Son abolition a été largement refusée par le peuple. C’est à plus de 67% que les Genevois ont décidé que les maîtres des canidés devraient continuer de payer une taxe. Un résultat net qui a déçu Stéphane Florey. L’UDC, à l’origine de la suppression, y voit le maintien d’une « discrimination, puisque les chiens sont les seuls animaux de compagnie qui doivent payer ». Le député entend désormais se battre pour que « les communes qui encaissent des taxes mettent également à disposition des infrastructures pour les canidés ». Une exigence jugée « tout à fait légitime » par Romain de Sainte Marie. –MPO, Aille'Ammani, ce7,em RMAIILLGEMINTS Au  : 1 PqÉs DE MEROPORT,.11 PUS r1,01.-ofa, p ,",FT Cf atirmlfrÈ7, , Fr OEUIRM m'.É. "1'ei Les zones concernées devaient accueillir à terme près de 2300 logements et 800 emplois. –KEYSTONE devaient voir le jour à l’horizon 2050. Pour les référendaires, ces secteurs situés à 50m de l’autoroute et à 700 de l’aéroport sont inadaptés à une densification car dangereux pour la santé en raison de la pollution de l’air et sonore. Les moins de 16 ans sans voix NEUCHÂTEL Les jeunes du canton ne seront pas les premiers Romands à voter dès 16 ans au plan cantonal. La population s’est opposée hier à l’abaissement de la majorité civique, à 58,52%. Les initiants se réjouissent toutefois : « Jamais une votation n’a débouché sur un si bon score pour le droit de vote à 16 ans ! » Glaris l’a accordé en 2007. Les cantons de Vaud, de Genève, du Valais, du Jura et de Zurich s’y intéressent. la députée socialiste Caroline Marti. Nous avons besoin de logements. » Pour Bertrand Reich, ces résultats sont la conséquence « d’un manque de concertation d’Antonio Hodgers. Il faut revoir la méthode. » Le président des Verts, Nicolas Walder, élargit la responsabilité à l’entier du Conseil d’État. Partisans comme opposants s’accordent à dire que le Canton ne s’épargnera pas une réflexion globale sur le développement. « Les gens veulent que la densification soit discutée », a analysé le député UDC André Pfeffer. « Les Genevois demandent à être convaincus », a abondé Nicolas Walder. Le conseiller d’État Antonio Hodgers, qui voit dans ces résultats « un rejet du développement à Genève, le sentiment que tout va trop vite », va réunir tous les acteurs du logement afin de savoir « comment ils voient la suite ». –MARIA PINEIRO/ATS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :