20 minutes Genève n°2020-02-07 vendredi
20 minutes Genève n°2020-02-07 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-02-07 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : Iron Man pourrait bien faire son retour.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Cuisiner avec FOOBY, Tout savoir sur les bouillons SOUE SOUPE Séculaire et sain, le bouillon se décline de mille façons. Rien de plus simple que le réaliser soi-même. On en consomme depuis des siècles  : le bouillon revient à la mode. Qui l’eût cru ? À New York, Londres ou Berlin, de nombreux bars ont fait de cette tendance food leur spécialité. Normal, le bouillon est délicieux, plus rapide à préparer que la soupe, économique et… sain. Aujourd’hui, le plus pratique est évidemment le bouillon en cube, que l’on trouve partout. Mais il est également possible de cuisiner son bouillon soimême ! Les bouillons les plus courants sont au bœuf, à la volaille, aux légumes ou au poisson. Pour la viande et le poisson, on utilise en général les parties que l’on ne mange pas habituellement, comme les os et la tête, mais il est aussi possible de se servir des restes de plat. En ce qui concerne le bœuf, on peut utiliser des os à moelle. Petite astuce  : on fait dorer les os au four une petite demi-heure avant de les cuire avec de l’eau, quelques légumes et du sel ; laisser mijoter pendant deux à trois heures. Pour le poisson, on peut utiliser la tête. On y ajoute des épices et les herbes aromatiques de son choix, en fonction des saisons  : en hiver, des teintes chaudes (cannelle, poivre et baies de genièvre, par exemple) ; en été, des notes fraîches (citron, basilic ou menthe). Foodscouting Après avoir laissé mijoter à découvert le bouillon, on enlève l’écume à l’aide d’une Pho et ramen ont conquis le monde EXOTIQUE La gastronomie asiatique n’a rien à envier à la nôtre en ce qui concerne le bouillon. Au Vietnam, la journée commence par le plat national, un pho au bœuf. La base est faite d’un bouillon de jarret et d’os à moelle, avec cannelle, gingembre, oignon et cardamome, cuit pendant des jours. On y On ajoute dans les ramen ce que l’on veut  : œuf, viandes, légumes, herbes fraîches. –ISTOCK 20minutes.ch cuillère ou d’une passoire, afin de retirer les protéines coagulées. On filtre, on met au frigo, on retire la couche de gras solide qui se forme en surface une fois le bouillon réfrigéré, et c’est prêt ! À noter  : le bouillon supporte bien la congélation. –EMMANUELLE FOURNIER- LORENTZ On utilise dans le bouillon les parties de l’animal que l’on ne mange généralement pas. –ISTOCK ajoute des nouilles de riz, de la viande de bœuf en tranches et on l’assaisonne à la dernière minute avec du lime, du basilic, de la coriandre et du piment. Il y a aussi les ramen, ce plat populaire venu du Japon qui a envahi la planète. Il s’agit pourtant d’un simple bouillon de porc ou de poisson assaisonné de miso, dans lequel on plonge des nouilles de blé, des légumes, du porc et un œuf mollet mariné. –EFL Tendance et fait maison Aux Éditions Prat, le livre « Bouillon tendance » propose de nombreuses recettes de précieux breuvages à faire soi-même. Dix bouillons de base, reconnus pour leurs atouts santé et leur goût, y sont proposés. À partir de ceux-ci, l’ouvrage présente plus de soixante recettes, traditionnelles ou exotiques, qui permettent de se diversifier.
VENDREDI 7 FÉVRIER 2020/20MINUTES.CH Sorties & haltes gastronomiques Les meilleurs restaurants pour les skieurs Qui a dit qu’une journée à la neige rimait forcément avec malbouffe ? La liste des meilleures adresses sur les pistes va vous convaincre ! L’Alpenblick d’Arosa (GR), perché à 1951 mètres au-dessus de la mer, était un restaurant d’altitude comme les autres jusqu’à ce qu’il soit repris par Michel Péclard. Le restaurateur zurichois l’a transformé au fil du temps en véritable bijou. À l’inverse de nombreux patrons de lieux uniques, il n’en a pas fait une adresse de luxe, mais un temple de la « soulfood » qui propose de délicieuses soupes à l’orge (accompagnées sur demande de saucisse de porc d’Arosa), un large choix de grillades, des tranches au fromage géantes avec des pickles maison ou encore des capuns, véritable hit de la cuisine grisonne. On y trouve aussi des plats signatures des autres restaurants de Michel Péclard, comme les sushis à la viande séchée des Grisons. Pendant la haute saison, la superstar zurichoise Jacky Donatz prête main-forte à l’équipe de l’Alpenblick. La vue magnifique sur Arosa et les montagnes des Grisons ainsi que l’accès parfait depuis les pistes rendent l’en- Le Cuckoo’s Nest Mountain Lounge à Verbier. PHOTO  : DR Conseil FOOBY Sucre très fin Le sucre très fin se dissout plus rapidement que le sucre normal et convient parfaitement à la confection de biscuits et de meringues ou à la préparation de boissons froides. En vente dans certains magasins Coop. droit vraiment exceptionnel. Le Cuckoo’s Nest de Verbier (VS) trône à 2700 mètres d’altitude. On a l’impression de pouvoir y attraper les sommets environnants avec les doigts. Pour ne rien gâcher, la cuisine proposée y est exceptionnelle. En entrée, on conseillera l’assiette valaisanne ou les vols-au-vent aux champignons. En plat principal, on choisira une des quatre fondues au fromage à la carte, la fondue chinoise « Cuckoo’s Style » à la viande de bœuf marinée ou la polenta au fromage de Bagnes, spécialité locale à pâte midure produite dans la région depuis le XIVe siècle. Le Cuckoo’s Nest est aussi connu pour sa tarte Fergie, crumble framboises-pommes aussi délicieux que calorique, dont le nom vient de l’ex-femme du prince Andrew d’Angleterre, Sarah Ferguson. Au restaurant Gütsch, qui appartient à l’hôtel The Chedi d’Andermatt (UR), à 2340 mètres d’altitude, on trouve des créations du chef Markus Neff, qui a obtenu 18 points au Gault&Millau et une étoile Michelin dans son ancien restaurant à Saas-Fee (VS). Cependant, pour une visite au Gütsch, il faudra casser sa tirelire. Cuisiner avec FOOBY 15 Recette de la semaine Vermicelles faits maison 1h de prép. 4 h 10 min en tout 672 kcal par personne Pour 8 personnes, il vous faut 5 dl de lait 5 dl de crème entière 100 g de sucre glace 1 pincée de sel 1 kg de marrons pelés surgelés 1 paquet de sucre vanillé 1 cs de jus de citron 4 blancs d’œufs frais 2 pincées de sel 200 g de sucre très fin ½ sachet de glaçage pour gâteau foncé (env. 60 g), fondu Voici comment faire 1. Vermicelles  : porter le lait à ébullition avec la crème et 50 g de sucre glace, saler. Faire cuire les marrons dans ce mélange pendant env. 30 min, égoutter. Passer les marrons au passe-vite au-dessus d’un bol et les laisser tiédir. Ajouter le sucre glace restant, le sucre vanillé et le jus de citron, mixer, couvrir et mettre au frais pendant env. 2h. 2. Meringue  : monter les blancs en neige ferme avec le sel.Ajouter la moitié du sucre, continuer de fouetter jusqu’à ce que la neige soit très ferme et brille. Ajouter le reste du sucre et fouetter à nouveau brièvement. 3. Façonnage  : verser les blancs en neige dans une poche à douille cannelée (env. 10 mm de Ø) et former 8 meringues (8 cm de Ø chacune) sur une plaque chemisée de papier cuisson. 4. Cuisson/séchage  : faire cuire env. 10 min dans le bas du four préchauffé à 150 °C. Ramener la température à 80 °C, puis laisser sécher les meringues env. 1h. Laisser les meringues refroidir dans le four éteint, porte entrouverte. 5. Décoration  : couper la meringue en deux dans la largeur. Passer la purée de marrons à la presse à vermicelles au-dessus du fond de meringue, placer le couvercle de meringue par-dessus. Répartir le chocolat sur la meringue. Télécharge l’appFOOBY ! Fo OBY WE LOVE FOOD Grâce à FOOBY, la plateforme culinaire de Coop, nous t’emmenons dans le monde magnifique de la cuisine, des bons produits et du plaisir des papilles. Découvre l’univers de FOOBY sur www.fooby.ch Ce contenu a été rédigé par le Commercial Publishing, en collaboration avec FOOBY.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :