20 minutes Genève n°2020-02-04 mardi
20 minutes Genève n°2020-02-04 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-02-04 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 12,9 Mo

  • Dans ce numéro : Shakira et J.Lo affolent le Super Bowl.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Père pervers à l’ombre LAUSANNE Le Tribunal fédéral rejette le recours d’un Kosovar condamné fin 2019 par la justice fribourgeoise pour des actes d’ordre sexuel, notamment, sur sa fille. L’homme avait écopé de 4 ans et demi de prison ferme. Il reprochait à la Cour cantonale d’avoir privilégié la version de sa fille. Trentenaire trop pressé VALAIS Un Français de 34 ans domicilié dans le canton a été pincé le week-end dernier à Sion alors qu’il roulait à 122km/h au lieu des 50 autorisés. L’automobiliste a été interpellé sur place et son permis a été saisi sur-le-champ. Secourus par les airs ZURICH La Rega a transporté 11 167 patients en 2019, soit 30 par jour. C’est 3,6% de moins qu’en 2018. Le nombre d’interventions varie d’une année à l’autre et reflète en particulier les conditions météorologiques et les comportements de la population pendant leurs loisirs. BERNE Passer à la mobilité électrique va prétériter la taxe sur le carburant. L’idée d’une redevance au kilomètre fait son chemin. w z m « Je ne vois rien de plus adapté. » Le directeur de l’Office fédéral des routes (OFROU), Jürg Röthlisberger, a plaidé hier dans « Blick » pour la mise en place d’une redevance kilométrique. « Les routes et les chemins de fer doivent être financés. Dans le cas des routes, cela se fait principalement par le biais des taxes sur le carburant », explique le directeur. Passer de l’essence et du diesel à la mobilité électrique serait certes bon pour la protection du climat, mais le haut fonctionnaire souligne que les recettes des taxes sur les carburants seraient ainsi rabotées de 500 à 600 millions de francs par an. Afin d’éviter une telle perte, Jürg Röthlisberger estime qu’une alternative sous forme de taxe kilométrique serait la solution la plus adaptée pour la Suisse. L’OFROU développe actuellement un concept pour assurer le financement à long terme des infrastructures de transport. Dans ce contexte, plusieurs cantons ont exprimé leur intérêt de participer à des essais pilotes de tarification actu.20min.ch Les e-cars, une plaie pour le financement des routes Les ventes des voitures électriques sont en pleine expansion. –DR Ces futures étoiles veulent briller au firmament Des danseurs sont à voir sur notre app. VAUD La 48e édition du Prix de Lausanne a débuté hier à Montreux. Cette année, 77 jeunes de 25 nationalités différentes participent au concours international de danse. La finale se déroulera samedi. Sous l’œil attentif de professeurs et de coaches de renom, 47 candidates et 30 candidats de 15 à 18 ans passeront la semaine à travailler leurs variations classiques et contemporaines. Vendredi, ils tenteront leur chance devant le jury pour être sélectionnés en finale. Les participants sont sélectionnés dans les écoles les plus prestigieuses de la planète. –KEYSTONE Unifier l’horaire des magasins VAUD Ensemble à Gauche a déposé un projet de loi au Grand Conseil visant à harmoniser et resserrer les horaires d’ouverture des magasins dans le canton. Le texte prévoit une ouverture de 7h à 18h30 en semaine et de 7h à 17h le samedi ainsi que les veilles de jours fériés, s’alignant ainsi sur les communes les plus restrictives, comme Vevey. La formation de la gauche radicale a dit espérer le soutien des socialistes et des Verts. Elle n’a, en revanche, pas su convaincre le syndicat Unia. BÂLE Seize hommes accusés d’émeute après un match de foot opposant le FC Bâle au FC Zurich, en avril 2016, comparaissent depuis hier devant le Tribunal pénal de Bâle-Ville. Neuf jours d’audience sont prévus. Les prévenus – des Suisses, un Allemand et un Espagnol – sont âgés de 23 à 37 ans. À un moment donné, des agents se sont trouvés face Réguler la vitesse L’OFROU réfléchit également à mieux réguler la vitesse de manière ponctuelle aux heures de pointe. « Il vaut mieux conduire plus lentement et arriver à destination rapidement que l’inverse », estime le directeur. Celui-ci se dit en faveur de l’ouverture à la circulation des bandes d’arrêt d’urgence pour fluidifier le trafic aux heures de pointe. Il prend l’exemple des deux tronçons vaudois entre Morges et Écublens et entre Villars-Sainte- Croix et Cossonay. des transports en fonction du tronçon et de l’horaire (mobility pricing), poursuit le chef de l’office. Il est important que la population locale soutienne le projet. Sinon il n’est pas possible d’introduire un tel système de tarification. –ATS/FRS L’extrême gauche veut faire fermer les commerces plus tôt. Émeute et blessés à la sortie du match à environ 150 fans du FCB. Ceux-ci leur ont jeté des pierres, des pétards, des bouteilles et divers objets. La police a riposté. Un agent, poussé dans le dos, est tombé dans un escalier. Un autre a été assommé. Plusieurs véhicules de police ont été endommagés, dont un qui a été incendié. Au total, la facture des dégâts se monte à plus de 130000 francs. –ATS –P. MAEDER/24H
MARDI 4 FÉVRIER 2020/20MINUTES.CH La chaleur 24,1 degrés C’est la température qui a été relevée hier à Biasca (TI), a indiqué MeteoNews. Outre des températures printanières, la journée a été marquée par de fortes rafales de vent. Celles-ci devraient perdurer et atteindre les 180 km/h aujourd’hui. Fuite « sportive » et très humide GUIN (FR) Un automobiliste récalcitrant a donné du fil à retordre aux policiers, hier. Vers midi, le conducteur a refusé de se soumettre à un contrôle de police. Il a continué sa route « de manière sportive », selon la police, mais a perdu la maîtrise de son véhicule et a heurté une hydrante. Le conducteur a ensuite pris la fuite à pied. Hier, il restait introuvable. L’eau a été coupée dans 11 bâtiments pendant environ quatre heures. UNTERNET INTERNET La réponse du magasin à une cliente a été partagée en masse, créant une déferlante d’injures entre pro et anti-islam. Au départ, il n’y avait qu’un commentaire lapidaire laissé sur Google par une cliente d’Ikea à Aubonne (VD) : « Dommage de trouver une caissière voilée. Je n’y mettrai plus les pieds. » La chaîne a répondu sans pincettes : « Nous ne pleurerons en aucun cas le fait que vous ne mettiez plus les pieds chez nous avec de telles opinions. » La réponse a été massivement partagée ce week-end sur Facebook. Tous saluent la prise de position du magasin. Or, la cliente a été retrouvée et son mur Facebook est devenu le théâtre d’une avalanche d’injures violentes, des internautes s’en prenant à son physique et la taxant d’islamophobe. D’autres ont publié des déclarations anti-islam flirtant avec le Code pénal. La cliente court un risque car elle peut être tenue pour responsable de ce qui se dit sur son mur, même si les propos ne sont pas les siens. Un like avait valu une condamnation à un Zurichois en 2017. « En principe, le complice voit sa peine atténuée par rapport à l’auteur principal. Ce sera le cas de celui qui gère le compte et ne réagit pas », Actu 3 Ikea au cœur d’un échange d’insultes autour de l’islam LUCERNE Un convoi CFF n’a pas freiné à temps et s’est arrêté contre le butoir en bout de voie, hier vers 10h, en gare de Lucerne. « Le train se déplaçait lentement quand il y a eu soudain un grand bruit, comme une forte détonation. Beaucoup de voyageurs sont tombés », raconte une lectrice. L’accident a fait douze blessés légers, mais le conducteur de la Un commentaire a rapidement mis le feu aux poudres. Douze blessés dans un train bien secoué locomotive n’a pas été touché, a indiqué un porte-parole de la police. L’Interregio concerné avait quitté Zurich à 9h04. Il est ensuite resté immobilisé, ce qui a entraîné quelques perturbations du trafic. Un accident assez similaire s’était produit en gare de Lucerne le 11 juillet 2016. Un convoi avait heurté un train de mesures des CFF immobilisé sur une voie. –ATS/MME –P. MAEDER/24H Potentiel solaire encore inexploité SUISSE Des chercheurs de l’EPFL ont analysé la capacité énergétique solaire en Suisse. Leurs résultats montrent que plus de la moitié des 9,6 millions de toits seraient disponibles pour l’installation de panneaux photovoltaïques. Cela répondrait à plus de 40% de la demande électrique annuelle. L’algorithme des chercheurs prend en compte la dimensiondutoit,sonorientation ou encore sa situation. Les capacités photovoltaïques sont sous-exploitées. –FOTOLIA Le magasin tente de calmer le jeu Contactée pour une réaction à la tournure des événements, la chaîne préfère ne plus intervenir, tout en réaffirmant sa position. « Ikea est toujours soucieuse de dialoguer avec ses clients et s’efforce de les orienter dans une direction Ivre sur l’A1, il heurte la police Les forces de l’ordre genevoises, qui dégageaient vendredi à 20h une voiture en panne sur l’autoroute A1, avaient mis les feux bleus. Rien n’y a fait. Un Portugais de 44 ans, ivre et sans permis, a percuté leur véhicule spécialisé par l’arrière. L’agent au volant, blessé, a été hospitalisé. Le quadragénaire, lui, a été remis au Parquet. constructive. Nous ne nous sentons pas en droit d’arrêter un débat, même si nous prenons une position claire à l’avance », nous a-t-il répondu, rappelant que des personnes de plus de 90 nationalités travaillent dans l’entreprise en Suisse. nuance Sylvain Métille, avocat spécialiste de la protection des données. Ce qui est le cas ici, la cliente n’ayant pas supprimé les centaines de commentaires. « Certains, sur internet, croient se trouver dans une bulle d’invincibilité et oublient leur responsabilité. Il faut rappeler que les règles pénales trouvent aussi application en ligne », met en garde Nicolas Capt, avocat spécialiste du droit des médias. –YANNICK WEBER Le convoi circulait entre 10 et 15km/h quand il a heurté le butoir. –DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :