20 minutes Genève n°2020-02-03 lundi
20 minutes Genève n°2020-02-03 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-02-03 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : Lausanne, nouvelle capitale du Jura.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Sport, Elle prend goût à la boîte Joana Haehlen, 3e hier, a signé son 2e podium en dix jours. –GETTY SKI ALPIN Géant messieurs à Garmisch (All) 1.Alexis Pinturault (F) 2’03»10 2. Loïc Meillard (S) +0»16 3.L. K. Nestvold-Haugen (Nor) +0»24 Puis les autres Suisses : 10. Gino Caviezel +1»06 15. Marco Odermatt +1»68 29. Justin Murisier +2»41 Super-G dames à Sotchi (Rus) 1. Federica Brignone (It) 1’25»33 2. Sofia Goggia (It) +0»20 3. Joana Haehlen (S) +0»34 Puis les autres Suissesses : 4. Corinne Suter +0»42 6. Lara Gut-Behrami +0»68 16. Jasmine Flury +2»19 Kraft s’impose, Peier décevant SAUT À SKIS Le week-end à Sapporo n’a pas souri à Killian Peier. Le Vaudois a fini 49e et 44e des épreuves disputées au Japon. Samedi, lors du 2e concours, Gregor Deschwanden (30e), lui, s’est au moins qualifié pour la finale, après avoir terminé 36e la veille. La seconde épreuve a été remportée par l’Autrichien de 26 ans Stefan Kraft (photo). SM SKI ALPIN Le Valaisan s’est classé hier au 2e rang du géant de Garmisch, à un cheveu de la victoire, qui est revenue à Pinturault. Loïc Meillard est passé tout près de décrocher sa première victoire en Coupe du monde. Sur une neige gorgée d’eau, le skieur d’Hérémence a terminé au 2e rang du géant de Garmisch-Partenkirchen. En tête après une performance aboutie sur le premier tracé, Meillard a finalement dû s’avouer vaincu (+0»16) devant la maestria d’Alexis Pinturault. Le Français fête ainsi la 27e victoire de sa carrière et en profite pour recoller à Henrik Kristoffersen, seulement 7e hier, au classement général de la Coupe du monde (877 points pour le Norvégien contre 822 pour le skieur de Courchevel). Pour Loïc Meillard, c’est le quatrième podium en Coupe du monde, le deuxième en géant après celui de Saalbach (Aut) en décembre 2018. Voilà qui va faire le plus grand bien à son SKI ALPIN Les Suissesses s’en sont bien sorties hier dans les conditions difficiles de Rosa Khutor (Rus), près de Sotchi. Samedi, les chutes de neige avaient obligé les organisateurs à annuler la descente. Le super-G d’hier semblait compromis, mais le brouillard a laissé la course se dérouler. Les Italiennes se sont offert un doublé, Federica Brignone remportant l’épreuve et prenant la tête du classement de la spécialité. Sofia Goggia a pris le 2e rang. La meilleure Suissesse se nomme Joana Haehlen, 3e. C’est son 2e podium en dix jours, après sa 3e place lors de la descente de Bansko (Bul). La Bernoise de 28 ans a précédé la Schwytzoise Corinne Suter de 4 petits centièmes. La Tessinoise Lara Gut-Behrami, elle, s’est classée 6e, à 68 centièmes de Federica Brignone. –THO moral, lui qui n’était pas encore entré dans le top10 cette saison dans la discipline. « Oui, c’est bon à prendre, soufflait-il. Je suis enfin parvenu à enchaîner deux manches de haut niveau, ce que j’avais eu de la peine à faire jusque-là cette saison. Motocross : Tonus joue placé Le Genevois Arnaud Tonus (Yamaha) a réussi sa 1re course de la saison : à Ottobiano, dans le cadre des Internationaux d’Italie, il a fini 5e et 4e des deux manches d’hier. Ces courses se sont La France fait fort au « Six-Nations » RUGBY Étouffants. Surprenants. Impressionnants. La France, pour la première du nouveau sélectionneur, Fabien Galthié, a surclassé les vice-champions du monde anglais (24-17), avant de lutter pour conserver la victoire, hier devant son public en ouverture du Tournoi des Six- Nations. New look, rajeuni et inexpérimenté, le XV de France a assommé des Anglais qui leur avaient prédit l’enfer, mais étaient menés 17-0 à la pause. J’ai commis quelques erreurs, mais qui n’en a pas fait sur cette neige ? J’ai bien trouvé le compromis entre attaque et sécurité et j’espère pouvoir construire sur cette bonne performance. » Les autres skieurs helvétiques se sont moins mis en sports.20min.ch terminées sur un doublé Honda, le champion en titre, Tim Gajser (Sln), s’imposant devant son équipier australien Mitch Evans. Le Zurichois Jeremy Seewer, lui, n’était pas présent. Vincent Rattez et ses coéquipiers ont maté l’Angleterre. –KEYSTONE Meillard tout près d’être le meilleur en Allemagne Il a manqué 0»16 au skieur d’Hérémence pour monter sur la plus haute marche du podium. –GETTY L’actualité et les résultats des différents sports de neige sont à retrouver sur notre app. évidence. Gino Caviezel a décroché la 10e place (+1»06), Marco Odermatt la 15e (+1»68) alors que Justin Murisier n’a pu faire mieux qu’un 29e rang (+2»41) après une première manche complètement manquée. –FLORIAN MÜLLER
LUNDI 3 FÉVRIER 2020/20MINUTES.CH La victoire Sa traversée du désert aura duré cinq ans et demi : le Nord-Irlandais de 40 ans Graeme McDowella remporté hier le Saudi International. C’est son premier titre sur le circuit européen de golf (EPGA) depuis juillet 2014 et une victoire lors de l’Open de France. Dries Devenyns a mis fin à sa disette de près de quatre ans. –AFP Succès belge en Australie CYCLISME Le Belge de 36 ans Dries Devenyns a remporté hier la 6e édition de la Cadel Evans Great Ocean Road Race, une course australienne inscrite au WorldTour, devant le Russe Pavel Sivakov. C’est la première victoire de Devenyns depuis le Tour de Wallonie 2016. Le Sud-Africain Daryl Impey a pris, comme les deux années précédentes, le 3e rang de cette course d’un jour longue de 171km et disputée à Geelong, dans la périphérie sud-ouest de Melbourne. TENNIS Bousculé par un excellent Dominic Thiem, le Serbe a renversé la situation hier pour gagner un 8e titre à Melbourne (6-4 4-6 2-6 6-3 6-4). z Il a paru atteint physiquement, mais aussi mentalement. Il a semblé plier sous les coups surpuissants d’un Dominic Thiem déterminé et fringant malgré un parcours très éprouvant. Et il alignait les fautes directes comme rarement (40 lors des trois premiers sets). Mais Novak Djokovic y a toujours cru. Mené deux manches à une, le Serbe n’a jamais baissé les bras, puisant au fond de ses ressources pour rester invaincu dans ses finales à Melbourne. Il a pourtant paru un temps à la dérive, condamné à subir les assauts surliftés d’un Autrichien insolent de 26 ans. Mais le « Djoker » a refusé de mourir. Peu à peu, il a su retrouver sa verve du premier set. Alors que tout indiquait qu’on se dirigeait vers un 1er triomphe majeur de Thiem, Djokovic est redevenu magnifique, plus tranchant au service, plus véloce, impérial dans ses accélérations. Il a arraché les 4e et 5e sets pour s’imposer après 3h59’de jeu. « C’est mon tournoi favori, je suis béni d’avoir pu le remporter huit fois », a-t-il lâché. Ce titre, son 17e en Grand Chelem, lui permet de se rapprocher encore de Rafael Nadal (19) et de Roger Federer (20), lui qui, à 32 ans, est le plus jeune des trois. « Félicitations Novak, avec Roger et Rafa, vous avez élevé le jeu à un autre niveau. Sport 21 Novak Djokovic finit l’Open d’Australie au huitième ciel Zango survole le meeting de Paris L’athlète burkinabé Hugues Fabrice Zango, 26 ans, a battu le record d’Afrique du triple saut en remportant hier le meeting en salle de Paris, grâce à un essai mesuré à 17m77. Le médaillé Mathieu van der Poel, 25 ans : déjà trois sacres planétaires ! –KEYSTONE Le Serbe de 32 ans a raflé son 17e tournoi du Grand Chelem et repris le 1er rang mondial. –GETTY Sur notre app : tous les potins, l’actualité et les résultats des circuits ATP et WTA. de bronze des Mondiaux en octobre à Doha, entraîné par l’ancien triple sauteur français Teddy Tamgho, en a aussi profité pour établir la meilleure performance de la saison. « VDP » clairement au-dessus du lot CYCLOCROSS Mathieu van der Poel a obtenu son 3e titre mondial hier. Le phénomène néerlandais, 25 ans, a vite pris ses distances sur le circuit boueux de Dübendorf (ZH). Il comptait déjà près de 50» d’avance sur ses rivaux après deux tours de circuit (sur sept). « VDP » n’a eu de cesse par la suite de creuser l’écart. Il a terminé sa démonstration avec une marge de 1’20» sur Thomas Pidcock (GB) et de 1’45» sur Toon Aerts (Bel). Meilleur Suisse : Timon Rüegg, 13e. TENNIS Bien malin celui qui aurait prédit la victoire de Sofia Kenin à Melbourne. L’Américaine, 15e mondiale au début du tournoi, s’est révélée lors d’une folle quinzaine. Elle a su profiter d’un tirage au sort plutôt clément pour permettre à son tennis de se mettre en place, et à son bras de se libérer au fil des parties, jusqu’à tout renverser comme un ouragan aussi soudain que dévastateur. Même l’athlétique Espagnole Garbine Muguruza (32e), championne de Roland-Garros et Wimbledon, s’y est emmêlé les pinceaux en finale et Kenin a remporté à 21 ans son 1er titre majeur. Insouciante, jamais elle n’a manqué de confiance : « Je ne me rappelle pas la der­ Je suis honoré de jouer à cette époque, même si là, j’ai été un peu court », a salué Thiem après sa 3e défaite en finale d’un « majeur ». Entre temps, revoilà Novak Djokovic sur le siège du No1 mondial. Le patron c’est bien lui. –GEORGES HOMSI, MELBOURNE Kenin sur orbite à 21 ans seulement L’Américaine posait hier avec son trophée au centre de Melbourne. nière fois où j’ai douté, mais là, tout va très vite pour moi. » Ah, tout de même ! Voilà la native de Moscou No7 mondiale. Où s’arrêtera-t-elle ? –GHO, MELBORUNE –KEYSTONE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :