20 minutes Genève n°2020-01-30 jeudi
20 minutes Genève n°2020-01-30 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-30 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : vols annulés par peur de l'épidémie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes 20 F 0006851 Obligatoire dès samedi BERNE La vignette 2020 (40 fr.) est obligatoire dès samedi sur l’autoroute. Les contrevenants risquent 200 fr. d’amende. De nouveaux tronçons sont concernés, comme l’évitement de Martigny (VS) ou la H20 de Neuchâtel au Locle. Record de vols suivis GENÈVE Skyguide a surveillé, en moyenne, 3575 vols par jour en 2019. Le record de 2018, qui était de 3558 vols quotidiens, a été battu, a indiqué le contrôleur aérien hier. Au total, plus de 1,3 million de vols aux instruments ont été suivis. Credit Suisse renonce LAUSANNE Credit Suisse ne fera pas appel après l’acquittement de 12 militants proclimat qui avaient occupé la succursale lausannoise de la banque le 22 novembre 2018, a indiqué son porte-parole hier à « 20 minutes ». Mais le Ministère public, lui, a fait appel de cette décision rendue le 13 janvier dernier. VAUD Une cliente a porté plainte contre un salon de coiffure. D’abord classée, elle donnera finalement lieu à des investigations. La justice vaudoise devra enquêter sur une chute de cheveux. Ainsi en a décidé le Tribunal cantonal. En mars dernier, une femme avait servi de modèle dans un salon de coiffure de la Riviera. L’employée lui avait appliqué un produit de marque destiné au lissage. Les résultats n’avaient pas été ceux qu’elle escomptait : la quinquagénaire a subi une importante chute de cheveux et a déposé plainte pénale pour lésions corporelles. Une procu- actu.20min.ch Elle perd ses cheveux, la justice va mener l’enquête Son rendez-vous ne s’était pas du tout passé comme prévu. -ISTOCK Graffitis dans la station VALAIS Un Anglais de 36 ans et une Genevoise de 19 ans ont été arrêtés les 29 et 30 décembre dernier à Verbier. Ils ont avoué être les auteurs des multiples graffitis qui avaient été découverts le 27 décembre aux quatre coins de la station. Les dessins à la bombe, recensés précisément en 14 endroits, recouvraient tant des façades que des véhicules. Les auteurs ont été identifiés grâce aux images de vidéosurveillance. Une vingtaine de personnes sont intervenues sur un terrain difficile afin de lutter contre le feu. –POL. VS Chalet détruit malgré les efforts des pompiers VALAIS Un incendie s’est déclaré mardi soir peu après 23h dans un chalet situé aux Mayens de Saxon. Les hommes du feu ont dû accéder à la bâtisse en traversant un champ largement enneigé. Ils ont été une vingtaine à intervenir sur le site, mais n’ont pas pu empêcher la destruction totale du chalet. Celui-ci était inoccupé au moment de l’incendie et personne n’a ainsi été blessé. Une enquête a été ouverte pour tenter de découvrir comment le feu est parti. reure n’a pas donné suite, car elle a estimé que le responsable du salon et sa collaboratrice n’avaient pas agi avec conscience ni volonté de provoquer le problème. La négligence n’a pas été démontrée et l’examen par le fabricant des touffes perdues n’a pas mis en cause son produit, non destiné La prison à perpétuité et l’internement : c’est la peine requise hier contre un Suisse de 27 ans et un Lituanien de 40 ans pour l’assassinat d’un homme en 2016. Évadé de prison, le jeune avait envoyé une lettre aux autorités : il y au grand public, haut de gamme et non expérimental. La magistrate a conclu à la fatalité et a classé la plainte. Or, la plaignante a recouru, réclamant 1000 francs de dédommagement, le remboursement total de ses frais et la condamnation des coupables présumés. Pour elle, le protocole d’application du produit n’a pas été respecté. Cet élément a aussi fait sourciller des juges cantonaux : le dossier de la procureure ne comporte aucun élément concernant ce protocole, les précautions à prendre ni la formation des employés. Pour les juges, il n’est donc pas possible de retenir d’emblée la fatalité. Le gérant et la coiffeuse devront être entendus. –CHRISTIAN HUMBERT Guichet de la gare braqué aux aurores AIGLE (VD) L’arrivée au travail aura été traumatisante pour une employée des CFF, hier matin. Cette jeune Suissesse de 23 ans a subi un braquage alors qu’elle s’apprêtait à ouvrir son guichet, à 7h15. Un homme armé et encagoulé l’a poussée dans le bureau et s’est fait remettre de l’argent, puis l’a ligotée et a pris la fuite. La victime a pu obtenir l’aide d’un employé de la Coop Pronto à proximité. Si elle n’a pas été blessée, elle a dû être prise en charge par une cellule psychologique, indique la police cantonale. Malgré l’important dispositif policier immédiatement mis en place après le signalement, le braqueur n’a pas pu être pincé. La police lance un L’homme a réussi à fuir et n’a pas pu être rattrapé. –C. DERVEY/24H appel à témoins : l’homme est grand, mince et parle le français, sans accent. –YWE Il avait choisi sa cible au hasard exigeait la libération de son camarade, sous peine de tuer des personnes choisies au hasard. Il était passé à l’acte en plein jour, le 30 juin 2016, quand il avait poignardé un inconnu dans le quartier de Seefeld, à Zurich.
–ISTOCK JEUDI 30 JANVIER 2020/20MINUTES.CH Un accident dans une station-service de Saint-Galla causé des dommages pour plusieurs milliers de francs. Les licenciements 20 C’est le nombre de salariés qui ont perdu leur travail à la suite de la faillite du laboratoire pharmaceutique Serolab, dont le siège social se trouvait à Savigny (VD) et le site de production à Remaufens (FR), a révélé hier « La Liberté ». La société était spécialisée dans les suppositoires biologiques et l’homéopathie. Plutôt croissants que gros pains BERNE Les habitudes de consommation changent dans les boulangeries suisses. Si les sandwiches et les croissants sont de plus en plus populaires, la demande est en baisse pour les gros pains, selon une étude publiée hier. En volume, la quantité vendue a diminué de 1,4% entre 2018 et 2019. Quelque 98% des Suisses déclarent consommer du pain régulièrement. Les miches classiques restent les plus populaires, suivies de la tresse. Les miches ne sont plus aussi demandées que par le passé. SCHENCE SCIENCE Des Romands pensent avoir trouvé une parade au coronavirus dans un dérivé du sucre. Une vraie révolution, pas moins. Le sucre peut détruire les virus, et pourrait même venir à bout du redouté coronavirus chinois. Des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE), de l’EPFL et de l’Université de Manchester sont derrière cette bombe. « Les résultats pourraient rapidement permettre la mise au point de médicaments antiviraux à large spectre, capables de détruire de nombreux virus, dont probablement le coronavirus », annonce l’UNIGE. Un dérivé du sucre, la cyclodextrine, notamment utilisée Actu 3 Le sucre modifié, véritable talon d’Achille des virus Le traitement découvert doit encore subir des tests. –ISTOCK Difficile de voler vers la Chine ÉPIDÉMIE Swiss a décidé hier d’annuler temporairement tous ses vols en direction et en provenance de Chine. La compagnie helvétique va effectuer aujourd’hui une dernière liaison, afin de permettre aux passagers d’arriver à destination et de rapatrier ses membres d’équipage. D’autres géants du ciel comme Lufthansa ou Britsh Airways ont pris des mesures semblables alors que l’épidémie de coronavirus continue de s’étendre, dépassant désormais le nombre d’infections enregistré lors de l’épidémie de SRAS en 2002-2003. Hier, le bilan était supérieur à 130 morts, et le nombre de personnes infectées s’établissait à près de 6000 cas dans le pays, selon les autorités sanitaires. –ATS/AFP –POL. SG Ça glisse sans les pneus d’hiver SUISSE Les chutes de neige ont surpris certains automobilistes mardi soir. À Saint-Gall, une femme de 43 ans conduisant une auto équipée de pneus d’été a dérapé et a terminé sa course dans une pompe à essence. Elle a percuté une voiture arrêtée et son propriétaire de 54 ans, qui a été légèrement blessé. Au Noirmont (JU), une voiture s’est retrouvée couchée sur le flanc au lieu-dit Le Jouerez. Elle était équipée de pneus d’hiver uniquement à l’avant. Son conducteur est indemne. Ligne téléphonique Une cinquantaine de cas suspects d’infection au coronavirus ont été analysés à ce jour en Suisse. Ils se sont tous révélés négatifs, a indiqué hier l’Office fédéral de la santé publique. Celui-ci n’a pas donné de précisions sur ces cas, notamment sur les cantons d’où proviennent les personnes contrôlées. Une ligne d’assistance téléphonique sera mise en service dans les prochains jours pour répondre aux inquiétudes des Suisses. Le Canton de Genève va proposer également un tel service.comme additif alimentaire, est manipulé pour devenir un « virucide » non toxique. « Les virus utilisent des récepteurs sur nos cellules pour nous infecter, explique Caroline Tapparel Vu, professeure au Département de microbiologie et médecine moléculaire de l’UNIGE. Nous avons modifié la Arnaque au faux site de trading Faisant miroiter des rendements de l’ordre de 20%, des escrocs ont réussi à empocher 872000fr. en Valais et 748000fr. dans le reste du pays depuis décembre, a indiqué la police valaisanne hier. Les lésés étaient invités à virer des fonds sur une fausse plateforme de trading située à l’étranger. cyclodextrine de manière qu’elle imite ces récepteurs et attire le virus pour le neutraliser complètement. » Un piège qui peut être comparé à celui d’une plante carnivore. Le traitement, qui contient des microgrammes de sucre, est adapté aux diabétiques. Il est très polyvalent. « Des utilisations locales ont été testées sur des souris, comme un spray nasal contre les infections respiratoires, ou une crème vaginale contre le virus de l’herpès. » La crème empêcherait aussi la diffusion de certains virus sexuellement transmissibles. Quant au coronavirus, « notre composé pourrait être efficace » pour le combattre, indique la professeure. Mais des tests doivent encore être effectués. –LUCIE FEHLBAUM Les voyageurs en provenance de Chine sont étroitement surveillés. –GETTY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :