20 minutes Genève n°2020-01-28 mardi
20 minutes Genève n°2020-01-28 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-28 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 11,8 Mo

  • Dans ce numéro : Billie fait une razzia sur les Grammies.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Les conditions de production font bondir les opposants. –GETTY L’huile de palme grippe l’accord BERNE Les Suisses devraient se prononcer sur l’accord de libreéchange de l’AELE avec l’Indonésie. Un référendum a été lancé hier. Les initiants s’offusquent notamment des risques liés à la production d’huile de palme. Selon eux, d’immenses zones de forêt tropicale sont détruites à cause d’elle, sa production engendre le travail des enfants et favorise le recours aux pesticides. L’Indonésie est un des principaux partenaires de la Suisse en Asie du Sud. SAHNT-GALL SAINT-GALL Une femme a été condamnée pour avoir falsifié son diplôme d’uni sans que quiconque se soit jamais douté de rien. « C’était une employée modèle... Même sans diplôme, sa boîte était prête à lui accorder une promotion ! » Dans « Blick » d’hier, une Alémanique de 68 ans défend sa fille. Celle-ci vient d’être condamnée par ordonnance pénale pour escroquerie et violation de la loi sur la santé publique. Elle a écopé d’une peine de 100 joursamende à 120fr. ainsi que d’une amende de 1200fr. Son délit ? Après avoir raté ses examens finaux à l’Université de Bâle, elle a falsifié son diplôme de pharmacienne. « Je n’ai pas eu le courage d’avouer actu.20min.ch Une pharmacienne a bossé sept ans sans certificat La pharmacienne a travaillé comme si de rien n’était. –ISTOCK à mes parents que j’avais raté mes examens », a-t-elle expliqué au quotidien alémanique. Elle a ensuite travaillé pendant plus de sept ans dans une pharmacie d’un centre commercial de Saint-Gall. Durant cette période, elle a conseillé les clients et remis des médicaments sous ordonnance sans que personne Avant que le camion-grue soit sorti de l’eau, le carburant de ses réservoirs avait été pompé. –KEY Vidéo : la délicate opération de récupération est à voir sur notre app. Lourde épave extraite des profondeurs NIDWALD Une grue mobile de 60 tonnes qui était tombée dans le lac des Quatre-Cantons près de Beckenried a été hissée hors de l’eau hier. L’engin se trouvait à 30m de profondeur. L’accident s’est déroulé le 15 janvier. La grue se trouvait sur un navire de charge pour soulever un transformateur. Lors de l’opération, elle s’est renversée et est tombée dans le lac. Le grutier avait pu sortir de sa cabine à temps. Trois autres personnes qui participaient à l’opération avaient fini dans le lac. Il n’y avait pas eu de blessés. La cause de l’accident n’est pas encore connue. se rende compte de quoi que ce soit. La chaîne de pharmacies qui a employé la prévenue durant tout ce temps assure qu’elle a viré la trentenaire avec effet immédiat, après avoir été mise au courant de la supercherie au moment de lui accorder une promotion. Elle ignore si des « Après avoir reçu une demande d’autorisation pour une pharmacienne suppléante, nous avons réalisé que cette personne n’était pas inscrite dans le registre des professions médicales » Urs Künzle Pharmacien cantonal saint-gallois clients ont été mal informés : « Pour l’heure, rien ne nous a été signalé dans ce sens. » La fausse pharmacienne veut toutefois rebondir. « Je suis en train de m’informer pour savoir si je peux rattraper mes examens. C’est mon existence qui est en jeu », se désolet-elle. –OFU Policier trop attiré par sa jeune élève De la fumette, mais sans excès BERNE La grande majorité des fumeurs de joints utilisent des stratégies pour rester maîtres de leur consommation et en éviter les effets négatifs. Ce constat est tiré d’une étude dévoilée hier par l’Université de Berne et menée auprès de 1300 personnes. Pour la conseillère municipale bernoise Verte Franziska Teuscher, la recherche confirme ce que les partisans d’un changement de politique en matière de cannabis réclament depuis longtemps, soit la levée de la prohibition. VEVEY (VD) Elle suivait ses cours d’autodéfense mais ne pouvait pas frapper son moniteur, policier, qui la raccompagnait en auto après les cours. Cette apprentie d’une vingtaine d’années a porté plainte quand il est allé trop loin. Un jour, il a tenté de l’embrasser. Elle a fini par accepter. « Pour pouvoir rentrer chez moi. » Il a récidivé, promettant « qu’il résistera la prochaine fois ». En mars 2017, il a tenté de caresser sa poitrine, baissé le siège et décroché le pantalon de sa passagère. Hier, la présidente du Tribunal de Vevey n’a pas considéré, comme plaidé par la défense, qu’il s’agissait d’un flirt consenti : « Le non d’une femme se respecte. » Le policier écope de 15 mois de prison avec sursis pour contrainte sexuelle. –CHU Jusqu’à 300000 personnes fument chaque jour en Suisse. –ISTOCK
MARDI 28 JANVIER 2020/20MINUTES.CH Le Musée olympique a été très fréquenté durant les JOJ. –CIO 20 secondes À coups de barre de fer BIENNE (BE) Un homme a été blessé lors d’un brigandage perpétré samedi vers 3 h 30 du matin. Le malfaiteur a réussi à prendre la fuite, a indiqué hier la police. L’agresseur a frappé la victime avec une barre de fer, puis l’a forcée à lui remettre son argent. Locataires mal barrés IMMOBILIER Les loyers ont progressé de 0,6% en Suisse l’année dernière, alors que le nombre d’appartements vacants a poursuivi son envolée. La demande a été principalement tirée par les grandes agglomérations, où l’offre est insuffisante, a révélé hier le portail immobilier Homegate.ch Arbres sous protection BERNE Les anciennes forêts de hêtres des vallées de Lodano, Busai et Soladino, dans le Val Maggia, au Tessin, pourraient être inscrites au Patrimoine mondial de l’Unesco. Un dossier a aussi été déposé pour celles de la Bettlachstock, dans le canton de Soleure. Ces forêts sont un exemple exceptionnel d’écosystème postglaciaire. Le « malentendu » La police a identifié le suspect à l’origine d’une fausse alerte à la bombe à l’Hôpital intercantonal de la Broye à Payerne (VD), vendredi (« 20 minutes » d’hier). Il s’agit d’un mineur atteint de troubles du comportement, dont l’attitude et les propos ont « généré un malentendu ». Entrée gratuite, grosse affluence Sérénité chez les hôteliers LAUSANNE Du 6 au 26 janvier, à l’occasion des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ), l’entrée du Musée olympique était gratuite pour tous. Une offre dont ont profité près de 40000 visiteurs, parmi lesquels nombre de jeunes athlètes internationaux. Mais les coaches pédagogiques du musée n’ont pas chômé non plus : ils ont accompagné 12800 enfants venus avec leur classe. En 2019, l’institution a battu son record de fréquentation, accueillant pas moins de 320000 personnes au total. SUISSE Alors qu’on ne saura que ce matin si les deux patients mis en quarantaine à Zurich sont ou non atteints par le coronavirus, la situation ne fait pas paniquer les pros du tourisme. « Les incidences directes sont limitées, car les voyageurs sont déjà arrivés pour la fête du Nouvel-An/printemps chinois », indique Suisse Tourisme. Côté genevois, on parle d’un « impact relatif ». La ville n’est pas la destination prioritaire des groupes organisés de touristes chinois. En 2018, ces derniers n’ont passé que 115000 nuitées à Genève, sur près de 3 millions. Toutefois, un restaurateur habitué à recevoir ce type de clientèle s’inquiète : « Ils représentent plus de la moitié de notre chiffre d’affaires. » –DRA/ATS Actu 3 Débutante, elle chute et se tue Une Française de 20 ans, qui venait de fêter son anniversaire, skiait dimanche aux Rousses (F) avec des amis. Cette débutante, qui se trouvait sur une piste facile, a quitté la portion balisée et damée pour une raison indéterminée. Elle a chuté et sa tête a heurté une pierre. La jeune femme, qui n’avait pas de casque, n’a pas pu être réanimée par les secours. La sale blague ne fait pas rire le directeur de l’école BULLE QM (FR) Un plaisantin parents avaient néanmoins a fait croire à l’apparition Menace « élevée » pris la précaution d’appeler le du coronavirus dans un L’angoisse augmente face à l’épidémie de pneumonie virale en Chine. près de 1500 élèves. « La plu- Collège du Sud, qui regroupe établissement scolaire. Hier, l’OMS a relevé le niveau de part n’étaient pas inquiets et se Le responsable est outré. menace à l’international à « élevé ». doutaient que c’était un fake, Le nombre des morts est dorénavant de 82 en Chine et celui des cas est vrai que je croule un peu assure le responsable. Mais il « C’est grotesque et navrant ! Si encore c’était le 1er avril, on confirmés officiellement de plus de sous les appels. » pourrait peut-être comprendre. 2700. Une cinquantaine d’autres Le directeur ne prend pas Mais dans les circonstances actuelles, cette plaisanterie n’est monde. La crise fait en outre légère et s’offusque également malades ont été répertoriés dans le cette usurpation d’identité à la vraiment pas drôle. Des gens craindre une fragilisation de l’économie, entraînant hier une baisse informatiques du collège. Se- du détournement des moyens sont morts à cause de cette maladie », déplorait hier François de plus de 2% des places boursières au Japon et en Europe. est l’œuvre d’un des étudiants. lon lui, cette mauvaise blague Genoud, directeur du Collège Une quinzaine de pays ont annoncé être touchés par le virus. « L’un de nos informaticiens est du Sud, à Bulle, fréquenté par des jeunes âgés de 16 à 20 ans. en train de remonter la piste Sa colère est due à un petit léphones des élèves. « Suite à nouvel avis... » disait ce message signé François Genoud. genre de cas, la sanction en- pour retrouver l’auteur. Pour ce plaisantin. Celui-ci a détourné un de ses anciens mails et coronavirus dans notre collège, Si l’absentéisme n’était pas courue peut aller jusqu’à l’ex- un cas confirmé de porteur du a ensuite retransmis l’image, nous avons pris la décision de plus important que d’habitude hier matin, de nombreux Genoud. –XAVIER clusion », prévient François qui s’est retrouvée sur les té- suspendre les cours jusqu’à FERNANDEZ –ISTOCK Lucerne ne s’inquiète pas encore, mais craint que la situation ne dure jusqu’à l’été. –KEYSTONE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :