20 minutes Genève n°2020-01-27 lundi
20 minutes Genève n°2020-01-27 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-27 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 13,7 Mo

  • Dans ce numéro : Yule met un terme à 52 ans de disette.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
« Quand le monde devient trop bruyant pour moi… … j’aime tant écouter le silence d’un paysage enneigé d’hiver. » Louis B., aveugle Les personnes aveugles vous aident volontiers quand elles le peuvent. Merci de les aider vous aussi. www.ucba.ch dons : compte 10-3122-5 CRAU/MMM a AIL a MMMk Union centrale suisse pour le bien des aveugles SPINAS CIVIL VOICES
LUNDI 27 JANVIER 2020/20MINUTES.CH Densification de Cointrin : réel besoin ou aberration ? VOTM110N VOTATION Les Genevois se prononcent le 9 février sur le déclassement de zones villas près de l’aéroport pour densifier le logement. « Priorité fondamentale » pour les uns, projet « irresponsable » pour les autres. Le peuple est appelé à voter sur le déclassement de deux secteurs situés à Cointrin, actuellement occupés par des villas. L’État y prévoit la construction « progressive » de 2300 logements à l’horizon 2050. Quelque 800 emplois seraient aussi créés. Pour ses partisans, le déclassement « répond à un besoin avéré de logements », estime Nicole Valiquer Grecuccio, députée socialiste. La demande est dix fois supérieure à l’offre, selon les tenants du projet, qui pointent comme atouts des habitations variées (locatifs, loge- L’opération se réalisera au fur et à mesure de la vente des villas. –LEO Quinze jeunes migrants logés Après treize jours d’occupation, le collectif pour les migrants mineurs non accompagnés a quitté la Maison des arts du Grütli à Genève. Des logements provisoires ont été trouvés par les autorités pour quinze jeunes. Mais les militants, qui réclament qu’une solution pérenne soit proposée, se sont dits prêts à se remobiliser. Sept ans pour un casse à 21 millions JUSTICE En février 2017, l’auteur du braquage à main armée de la bijouterie Graff, à la rue du Rhône, avait pu s’enfuir avec un butin de plus de 21 millions de francs. Engagé dans une fuite éperdue à moto, il avait fini par chuter à un barrage de police et par être arrêté. Toutes les pièces dérobées avaient été récupérées. Vendredi, ce quadragénaire multirécidiviste a été reconnu coupable de brigandage et de prise d’otages – il avait forcé la directrice des ventes à l’accompagner pour franchir le sas de sécurité avant de prendre la fuite. Il a été condamné à 7 ans de prison ferme et à 5 ans d’expulsion de Suisse. En revanche, le tribunal n’a pas retenu la circonstance aggravante, ni la mise en danger d’autrui. –DRA ments subventionnés, propriétés par étages, coopératives), des loyers attractifs et des espaces végétalisés. Les opposants, dont des associations de riverains, dénoncent une « densification effrénée », qui privera le secteur d’un poumon de verdure : « Les îlots de chaleur augmenteront », craint Jean Hertzschuch, de Sauvegarde Genève. Surtout, les détracteurs du projet s’inquiètent de l’emplacement : « Ne construisons pas la ville à côté de l’aéroport, assène Patrick Canellini, président du comité référendaire. Veut-on habiter là où bruit et pollution sont excessivement présents ? » ENVIRONNEMENT La 4G, c’est bien assez : c’est le discours qu’ont tenu environ 200 personnes samedi, devant l’ONU. D’autres rassemblements contre la 5G ont eu lieu ailleurs en Suisse, notamment à Berne et à Zurich, et dans une trentaine Partis divisés Les déclassements des deux zones ont été approuvés par le Grand Conseil en avril 2019, à l’exception de l’UDC et du MCG. Un référendum contre le projet, lancé par des riverains, des défenseurs du patrimoine et des propriétaires, avait récolté quelque 18000 signatures. Pour le vote du 9 février, le Parti socialiste, les démocrates-chrétiens, Ensemble à Gauche notamment invitent à dire oui. UDC, MCG et PLR prônent le non. Les Verts, divisés, n’ont pas donné de consigne. « Il faut combattre le bruit, pas le logement », répond le promoteur Benjamin Lavizzari. Les immeubles sont aujourd’hui mieux protégés techniquement, assure-t-il, et les nuisances de l’aéroport, comme celui-ci s’y est engagé, vont baisser. Ce dont les opposants doutent. –LÉONARD BOISSONNAS Genève 7 20 secondes Ravenel stoppe tout LA CÔTE (VD) Après sa démission du Grand Conseil vaudois et de sa présidence, Yves Ravenel quitte aussi son poste de syndic de Trélex, a révélé « 24 heures ». L’UDC était dans la tourmente depuis la révélation d’une condamnation pour menaces sur son épouse. Restrictions prolongées SMOG Les mesures prises la semaine dernière à la suite d’un pic de pollution vont perdurer au moins jusqu’à aujourd’hui. De 6 h à 22h, seuls les véhicules disposant d’une vignette Stick’Air de classe 0 à 4 seront autorisés à circuler au centre-ville de Genève. Et la vitesse sur le contournement autoroutier reste limitée à 80km/h. Manifestations contre la technologie 5G de pays. Les manifestants refusent que cette technologie soit imposée et exigent que le principe de précaution s’applique, dénonçant des risques sanitaires, environnementaux, sécuritaires, énergétiques ou encore éthiques et démocratiques. Un reportage est à voir en vidéo sur notre app. « La 5G est la goutte qui fait déborder la casserole où nous cuisons à feu doux », a dit un manifestant. –KEY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :