20 minutes Genève n°2020-01-24 vendredi
20 minutes Genève n°2020-01-24 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-24 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 11,6 Mo

  • Dans ce numéro : crash mortel d'un avion fribourgeois.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Deux Fribourgeois se tuent dans un crash aux Pléiades VAUD Un appareil s’est écrasé mercredi soir audessus de Vevey. Ses deux occupants ont été éjectés. Pn.4 › Un avion s’est écrasé mercredi aux Pléiades, sur les hauts de Saint-Légier-La Chiésaz (VD). Parti de l’aérodrome d’Écuvillens (FR) vers 19h30, il a disparu des écrans radar à 20h30. Outre les polices vaudoise et fribourgeoise, un F/A-18 de l’armée a aussi été engagé. Alors qu’il rentrait de Davos (GR) à Payerne (VD), il a pu localiser l’appel automatique d’urgence. Grâce à une caméra thermique, un hélicoptère de la Rega a pu affiner la recherche. La carcasse a été retrouvée vers 22h. Les occupants, des Fribourgeois de 64 et 71 ans, ont été éjectés. Ils sont décédés. On ne sait pas lequel pilotait. Les débris se trouvent Vols de nuit soumis à une formation Le Piper Archer PA-28, construit en 1989, était exploité par Air Fribourg Services à Écuvillens (FR). « On ne comprend pas ce qui s’est passé », a déclaré Louis-Armando Dupraz, administrateur de l’aérodrome, à 24heures.ch. L’Office fédéral de l’aviation civile souligne que les VAUD Le passage supérieur de la jonction de Gland sur l’autoroute A1 est interdit aux camions de plus de 28 tonnes en Jeudi matin, bûcherons, enquêteurs et gendarmes s’affairaient autour de l’appareil. –KEYSTONE Une vidéo et différentes images du lieu de l’accident sont à découvrir sur notre app. décollages étaient autorisés ce jour-là sur l’aérodrome fribourgeois jusqu’à 20h et les atterrissages jusqu’à 22h. Le porte-parole précise : « Pour voler de nuit, le pilote doit avoir une formation spécifique et l’avion doit être équipé des phares et d’illumination. » direction de Vich depuis jeudi, a indiqué l’Office fédéral des routes (Ofrou). Cette mesure fait suite à un accident survenu à quelques mètres du téléski de La Châ, qui n’a pas été touché. « Il vient d’être remplacé et n’a pas encore été mis en service, faute de neige », relève un habitant. « A priori, l’avion rentrait vers Écuvillens », avance Christian Bourquenoud, de la police vaudoise. Nos observations sur place ainsi que le tracé du vol sur Flightradar24.com confirment l’hypothèse. En fin de matinée jeudi, les enquêteurs de la gendarmerie et du SESE (Service suisse d’enquête de sécurité) s’affairaient sur place. Des effets personnels étaient visibles autour de la carcasse et des bûcherons ont été appelés en renfort pour récupérer les débris coincés dans Pont de l’A1 mal en point vendredi dernier. Le passage a été endommagé sur la chaussée en direction de Lausanne par un camion transportant une grue. Le chauffeur n’avait visiblement pas vérifié la hauteur du chargement de son convoi, a indiqué la police à « La Côte ». Les premières interventions ont été immédiatement réalisées afin de sécuriser les éléments qui risquaient de tomber sur la chaussée. Les constatations ont montré que plusieurs poutres avaient été endommagées. La circulation sur le passage en direction de Gland n’est en revanche pas concernée. –ATS/FRS L’ouvrage, qui date de 1965, avait été inspecté en 2019. –DR les arbres. Selon un pilote ayant conduit ce type d’appareil, le dernier report d’altitude, de 3500 pieds environ, semble « un brin bas pour un vol à vue de nuit dans ce secteur ». Il ajoute que l’appareil n’est pas équipé de dégivrage. Cela peut être problématique avec le froid et l’humidité. Dans l’après-midi, les restes ont été extraits par hélicoptère. Ils seront analysés à Payerne par le Bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile. –GILLES MARTIN 20 secondes actu.20min.ch Chargement fumeux SOLEURE Une voiture électrique a pris feu jeudi vers midi dans le garage souterrain d’une entreprise de Härkingen. Personne n’a été blessé, mais la fumée a causé pour plusieurs dizaines de milliers de francs de dégâts au bâtiment. L’incendie s’est déclaré lorsque le véhicule était en train de charger. Une alternative à l’exil BERNE La Suisse va engager une nouvelle phase de coopération de trois ans avec l’Érythrée, avec la formation professionnelle en point fort. L’objectif est d’améliorer les perspectives d’emploi des jeunes et les encourager à rester au pays. Un budget de 6 millions de francs y sera consacré. Montagne en flammes TESSIN Un incendie s’est déclaré mercredi soir sur un des flancs des Monti del Tiglio, près d’Isone. Le front du sinistre, très difficile d’accès, s’étend sur environ 200m. Deux hélicoptères ont été engagés jeudi matin. Selon les premiers éléments de l’enquête, le feu serait parti d’une zone militaire. Égaré au-dessus du WEF DAVOS (GR) Un avion français est entré dans la zone réglementée du WEF mercredi, a indiqué l’Office fédéral de l’aviation civile. L’armée a immédiatement réagi en envoyant un F/A-18 pour enregistrer son immatriculation et faire déguerpir le pilote distrait. Neutralisé d’un coup de Taser SCIENCE Une équipe impliquant l’EPFL, l’EPFZ et l’Université de Zurich va se pencher sur le virus de la grippe. Il s’agit de comprendre pourquoi le virus se plaît en hiver par un temps sec et frais alors qu’il apprécie beaucoup moins les conditions estivales chaudes et humides. La maladie est responsable de 1 milliard d’infections par année dans le monde. La police a déployé un important dispositif mercredi pour maîtriser un individu qui proférait des menaces à Boll (BE). Durant des heures, un médiateur a tenté de raisonner cet homme retranché dans une maison. Devant son refus et le risque qu’il présentait, les agents ont donné l’assaut et l’ont neutralisé avec un Taser. Experts au chevet de la grippe –ISTOCK
–KEYSTONE VENDREDI 24 JANVIER 2020/20MINUTES.CH Un flirt préoccupant entre le détenu et la gardienne GEA'VE GENÈVE Une passade à la prison Curabilis met en lumière des pratiques qui inquiètent le personnel. Rien ne retenait les cambrioleurs Deux hommes suspectés d’avoir commis plusieurs cambriolages dans la région de Lugano ont été arrêtés, a annoncé jeudi la police. Le duo, un Albanais de C’est l’histoire d’une amourette de fin d’été. Peut-être n’a-t-elle même pas donné lieu à des baisers. Elle prêterait à sourire si son cadre n’était pas Curabilis, prison pour détenus dangereux à troubles psychiques : elle a uni une gardienne et un condamné, violeur. L’épisode démontre que malgré le viol d’une agente en cellule en juin 2018, il existe encore des cas où des surveillantes restent seules avec des prisonniers, « traînant notamment dans les étages avec eux », s’émeut un gardien. Pour lui, ces cas sont pris à la légère. Le rapprochement entre l’intéressée et le condamné, opéré dans les lieux communs mais aussi en cellule, a tourné court : une collègue a alerté la hiérarchie. L’amoureuse ayant aussi fait état de son attirance et de son malaise, d’elle-même semble-t-il, et aucun contact charnel n’ayant été avéré, il n’a pas été prononcé de sanction. L’Inspection générale des services n’a pas été saisie. La lanceuse d’alerte et l’agente tentée ont été changées d’unité. Porte-parole du Département de la sécurité, Laurent Paoliello n’aborde pas les cas particuliers. Il précise que le système est conçu pour éviter que des gardiennes ne soient seules avec des détenus. Exceptions : les trajets dans la prison et les espaces d’activités. « Mais un collègue doit toujours être prévenu et le lieu être surveillé par vidéo. » Bref, les couacs naîtraient de fautes individuelles, non d’un problème structurel, comme le pensent au contraire des gardiens et le Parlement, qui s’en alarmait en novembre dernier. –JÉRÔME FAAS split corbeau -> ge split corbeau -> ge MOT-CLE Tem consequis quasi nobt optur sum quas aligendem dolest, inulparcid con coremque nobit is se vo 100 Tem consequis quas nobt optur Légende légende légende légende légende. –CREDIT PHOTO sum quas aligendem dolest, inulparcid con coremque nobit is se vo 200 Tem consequis quas nobt optur sum quas aligendem dolest, inulparcid con coremque nobit is se vo 300 Tem consequis quas nobt optur sum quas aligendem dolest, inulparcid con coremque nobit is se vo 400 Tem consequis quas nobt optur sum quas aligendem dolest, inulparcid con coremque nobit is se vo 500 Tem consequis quas nobt optur sum quas aligendem dolest, inulparcid con coremque nobit is se vo 600 Tem consequis quas nobt optur sum quas aligendem dolest. –SIGNATURE 41 ans et un Kosovar de 35 ans domicilié dans le canton, s’introduisait parfois de nuit dans les logements alors que les habitants dormaient. Job très difficile Le porte-parole du Département de la sécurité insiste sur la difficulté du job de gardien. « La tension est permanente, ils font partie du processus de réinsertion, sont loin de juste tourner la clé. » Il est crucial qu’ils « soutiennent les collègues vacillants. S’il y a un appel à l’aide, ils doivent en faire état, pour les protéger. » La direction peut alors réorganiser le personnel. « Il s’agit de gestion, pas de sanction, même si tout ne peut pas toujours être expliqué. » La surveillante fréquentait souvent la cellule du condamné. Regard positif sur la lanceuse d’alerte « La hiérarchie précise avec quels détenus à risque les femmes ne doivent pas être seules. Là, il n’était pas classé à risque », expose un gardien. Il regrette que la lanceuse d’alerte ait été déplacée, y voyant une forme de sanction. « On ne connaît pas toute l’histoire, mais on JURA La fondation Mémoire, Art et Forêt - Bonfol a dévoilé jeudi le projet Land Art, qui sera construit sur le site abritant l’ancienne décharge de la chimie bâloise à Bonfol. Le coût de cette création de l’architecte tessinois Mario –L. GUIRAUD/TDG est plusieurs à juger qu’elle a bien fait de parler. » Ce même gardien estime aussi que l’amoureuse est victime. « Les détenus sont rompus à la manipulation. » Il critique le silence de la direction. « On entend des choses, on imagine, elle ne communique rien. C’est malsain. » Actu 3 La contrebande 3,5 tonnes C’est la quantité de viande importée illégalement d’Allemagne par deux restaurateurs pour leurs établissements entre mars 2018 et mai 2019. Le trafic a été découvert lors d’un contrôle dans la région bâloise. Il avait enlevé sa fille par deux fois ARGOVIE Le père et la grandmère d’une fillette qu’ils avaient enlevée ont été condamnés avec sursis, jeudi à Baden. La petite fille habitait avec ses parents au Mexique depuis sa naissance en 2005. En octobre 2013, le couple s’est séparé. La maman avait la garde de l’enfant. Un premier rapt avait eu lieu en 2014 et un deuxième en 2018. Dans les deux cas, l’enfant avait été emmenée en Suisse. Réunir des fonds pour transformer la décharge Botta, qui prévoit une tour de 40m de haut et l’aménagement d’un espace boisé, s’élève à quelque 5 millions de francs. Le 1er semestre de cette année sera consacré au lancement et à la recherche de fonds. Les touristes devraient permettre de financer ce lieu de mémoire. –FONDATION MÉMOIRE, ART ET FORÊT - BONFOL



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :