20 minutes Genève n°2020-01-21 mardi
20 minutes Genève n°2020-01-21 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-21 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 11,3 Mo

  • Dans ce numéro : la poisse poursuit l'Australie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 JOJ 2020, 1 2 Ils ont tous le feu sacré 1 CONCENTRÉE La Fribourgeoise Margaux Favre et ses coéquipières ont affronté la Suède hier en demifinale. Elles se sont inclinées 2-0 et tenteront d’accrocher le bronze, cet après-midi face aux Slovaques. 2 AFFAMÉS Une petite grillade pour la pause de midi ? À Lausanne, deux badauds ont profité hier de la flamme olympique pour faire rôtir leur cervelas. Interpellé, le CIO leur a souhaité un « bon appétit ». 4 3 BONDISSANT À Leysin (VD), les épreuves de ski et de snowboard freestyle battent leur plein. Dans ce décor de carte postale, l’Américain Hunter Henderson, 17 ans, a décroché le bronze en slopestyle. 4 INTRÉPIDE C’est la tête la première que Jill Gander, 15 ans, s’est élancée dimanche sur la piste verglacée de Saint-Moritz (GR). La Lucernoise a terminé au quatrième rang de cette épreuve de skeleton. 3 actu.20min.ch PHOTOS : OIS/KEY/AFP Retrouvez toute l’actu des JOJ sur notre app.
MARDI 21 JANVIER 2020/20MINUTES.CH 20 secondes V7"e=":": ; A le.'Ill ! I n ilfll " uu 1 ! I,. Mi" Thermomètre malmené MÉTÉO Les températures sont descendues jusqu’à -24 degrés à Samedan (GR) dans la nuit de dimanche à lundi, soit les plus basses enregistrées cet hiver. L’air polaire venu du nord du Canada et de l’Arctique a entraîné cette chute des températures. Des loups en station CHÂTEL (F) La carcasse d’une biche à moitié dévorée a été découverte dimanche matin en bordure d’un cours d’eau, près d’un camping, relate lemessager.fr. Les traces de quatre loups différents ont été trouvées près du cadavre, selon des chasseurs dépêchés sur place. Frontal impressionnant VAUD Le conducteur d’une grosse berline a perdu la maîtrise de son véhicule, samedi vers 18h à Bussigny. Il a provoqué un choc frontal qui a coûté la vie à l’automobiliste qui venait en face. La voiture fautive a encore embouti un autre véhicule. Quatre personnes ont été blessées dans les deux collisions. GENÈVE Malgré la grève en France, les exploitants dressent un premier bilan « réjouissant » du réseau ferroviaire transfrontalier. EA ? NaD Actu 3 Pour ses débuts, le Léman Express « est bien parti » « Le succès est au rendez-vous », ont clamé hier le Canton et les transporteurs, 35 jours après la mise en service du Léman Express. Le recul est insuffisant pour tirer des conclusions définitives, ont-ils concédé. Mais avec une moyenne quotidienne de 25000 passagers, c’est un départ jugé « réjouissant ». Surtout avec le creux des fêtes de Noël et la grève des cheminots français, toujours d’actualité. Malgré la poursuite des mouvements sociaux dans l’Hexagone, l’intégralité des lignes sera en service dès demain, a promis Lémanis SA, la société commune aux CFF et à la SNCF qui exploite le réseau. Ce n’était pas le cas pour les liaisons vers Annecy et Saint-Gervais-les- Bains, en Haute-Savoie. « On s’attendait à une progression plus lente de la fréquentation. C’est bien parti pour le Léman Express », s’est félicité Mario Werren, directeur de Lémanis. À terme, le RER transfrontalier devrait voir défiler 50000 voyageurs par jour. Depuis sa mise en service, mi-décembre, le Léman Express transporte 25000 voyageurs par jour. –KEYSTONE Du monde aussi dans les bus et les trams Les Transports publics genevois ont constaté une nette hausse de fréquentation aux arrêts près des gares du Léman Express : +32% à Lancy-Pont-Rouge et +27% à Lancy-Bachet, par exemple. Signe, selon la régie, que les interfaces entre bus, trams et trains répondent à un En attendant, la ponctualité est globalement bonne, selon les exploitants. Ils ont cependant relevé des points à améliorer. Rester garé pour cuver BERNE Un mouvement de jeunes de Moutier veut instaurer un macaron permettant aux automobilistes ayant trop bu de laisser leur auto en ville, sans risquer une amende pour avoir dépassé le temps de stationnement. Ce macaron serait distribué ou vendu par les bars et restaurants, explique « Le Quotidien jurassien ». L’immunité prendrait fin à 10h du matin. Le Conseil de ville en débattra lundi prochain. Estimant que la question relève de la responsabilité privée, le Conseil municipal invite les élus à rejeter la proposition et rappelle que le parcage est autorisé durant 12 heures, contre paiement à l’horodateur. Quant aux initiants, ils arguent qu’il est « possible que certaines personnes dépassant la limite légale d’alcoolémie reprennent le volant de peur de recevoir une contravention » de parking. –XFZ Caserne envahie par un vilain virus Une trentaine de recrues ont été prises de diarrhées ces derniers jours à la caserne de Sion. Les militaires ont été victimes d’un norovirus qui infecte le bâtiment. Malgré les risques de contagion, la plupart des hommes ont été renvoyés à la maison pour le week-end. Une décision qui irrite le père d’une des recrues, qui souligne les risques pour les proches des jeunes soldats. vrai besoin. Enfin, les TPG ont précisé que le nombre de voyageurs était resté stable sur leur réseau : il n’y aurait ainsi pas eu de transfert vers le train. Les 25000 passagers quotidiens du Léman Express seraient donc des usagers supplémentaires de la mobilité douce. « Le nombre de rames, et donc de places, a parfois été insuffisant aux heures de pointe, à cause de soucis techniques liés au matériel roulant. » La planification devrait être meilleure rapidement, a assuré Mario Werren. Comme l’État, il a aussi regretté une signalétique et une information aux voyageurs défaillantes. Quant à savoir si le réseau a réduit le trafic automobile, il est trop tôt pour le dire, a indiqué le conseiller d’État Serge Dal Busco, chargé des Infrastructures. Un nouveau bilan, plus détaillé, devrait être établi avant l’été. –DAVID RAMSEYER Outre la gare, les Anooki seront dans quatre autres lieux de la ville. Tableau sur le toit de Cornavin GENÈVE Ils n’entreront en scène que vendredi mais certains sont déjà en ville. Les Anooki, créés par Moetu Batlle et David Passegand, font partie des œuvres du festival Geneva Lux, qui se déroulera jusqu’au 2 février. Ces deux personnages, inspirés des Inuits, donnent de manière simple l’alerte sur la fonte de leur banquise. Outre la gare, les Anooki iront à la rencontre du public dans quatre autres lieux de Genève. d31110d3d SNINI



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :