20 minutes Genève n°2020-01-17 vendredi
20 minutes Genève n°2020-01-17 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-17 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 12,6 Mo

  • Dans ce numéro : Genève lance le passage piétonne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
UM LEADER DE LA ECHIME HLUMR. TIM estct,antei..,r et sans cesse en vola3e. Une vie otv, ; le mène atix retites et grandes scènes des discotl,l,res saisses et des Festivals en elein air. Il a. besoin de 4o, volti.re rov,r fro,nsrorter les instrf..-, nents, mais ras sealennent. « Notrennonosrace., c'est ? A. lw Fais notre bi&reaa, notre studio et notre ret..2e. C'est lek oc.,e Wons reekv.nons le trorcunme, Faisons des froàets et- `So,.rce  : Office fid4ral. de ko,sfed-ist-iec.e troikvons le teinr4 de bavarder. it il est clair cv..e sans noces n¢ foKrrions fias rentrer ô, 10., reo,Lson ckrrls nos concerts. » Les concerts font rartie des ofres de loisirs les for,taires en Saisse. re et sor, zrot.,fe, Les Tov,ristes,ienrossible d'en venir â boat sans voltare. Quelle relation la Suisse entretient-elle avec to, voiture ? Huit célébrités ont tenté de répondre a cette question lors d'un duel. Qui a gagné ? Pour le savoir:rnonAUTOgraphe.ch..9 Le portrait de la mobilité individuelle en Suisse.
VENDREDI 17 JANVIER 2020/20MINUTES.CH BOURSE Indices SMI 10693.52 3 0.21% SPI 12947.78 3 0.26% Stoxx 50 3439.63 3 0.14% Dax 13429.43 2 -0.02% Dow Jones 29201.79 3 0.59% Nasdaq 9318.50 3 0.65% Cours des billets Titres du SMI Achat Vente EUR/CHF 1.0520 1.1140 USD/CHF 0.9300 1.0140 GBP/CHF 1.1980 1.3300 Clôture Diff.% 3 ABB N 23.10 0.22% 1 Adecco N 60.20 -2.24% 1 Alcon N 58.74 -0.74% 3 CS Group N 13.49 0.52% 1 Geberit N 514.80 -4.91% 3 Givaudan N 3048.00 0.93% 2 LafargeHolcim N 52.32 0.00% 3 Lonza N 366.70 2.23% 3 Nestlé N 104.90 1.04% 2 Novartis N 91.63 -0.04% 1 Richemont N 77.16 -1.28% 3 Roche GS 320.95 0.19% 3 SGS N 2660.00 0.15% 3 Sika N 178.15 0.25% 3 Swatch Grp P 272.20 0.44% 2 Swiss Life N 483.40 -0.02% 3 Swiss Re N 108.15 0.32% 3 Swisscom N 523.00 0.93% 3 UBS N 12.68 0.36% 3 Zurich Ins. N 397.10 0.66% REFINITIV R wiRFIT"scHAE-r — Cours sans garantie. Les démissions Deux des trois cabinets d’avocats japonais défendant Carlos Ghosn ont annoncé jeudi leur retrait de l’ensemble du dossier, conséquence de la fuite illégale au Liban de l’ancien patron de Renault- Nissan. OSLO L’électricien bernois BKW est attaqué par la Société pour les peuples menacés en raison de sa participation dans un vaste parc éolien terrestre. « Le parc éolien menace nos élevages de rennes et donc notre culture » car il a détruit une grande partie des pâturages d’hiver destinés à ces cervidés, a indiqué un représentant de la communauté des Samis du Sud, cité par l’ONG bernoise Société pour les peuples menacés (SPM). L’association a déposé jeudi une plainte auprès de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) contre le groupe énergétique bernois BKW car il participe au financement de ce parc éolien, le plus vaste projet éolien sur terre ferme d’Europe. L’entreprise fait partie d’un consortium, de même que Credit Suisse, qui détient 40% de ce parc. L’État norvégien en possède 52%. Situé à l’ouest du pays, le projet prévoit le raccordement au réseau de six parcs éoliens cette année, pour une production annuelle d’électricité de 3400GWh, soit davantage que celle de l’ancienne centrale nucléaire suisse de Mühleberg. L’investissement total est de 1,2 milliard de francs. La construction du plus grand parc a été achevée en automne 2019, malgré les protestations des organisations samies et environnementales ainsi que des plaintes en cours, s’est insurgée la SPM. Économie 11 Mégaprojet éolien menacé par la plainte d’une ONG Une fortune pour sortir du charbon BERLIN Après des mois de négociations sous la pression croissante des défenseurs du climat, « la sortie progressive du charbon débute maintenant », s’est félicitée jeudi la ministre allemande de l’Environnement. L’État a prévu des indemnités de 4,35 milliards d’euros pour l’arrêt de ses centrales à charbon, une étape importante vers l’abandon de cette énergie Selon les autochtones des Samis du Sud, le chantier a détruit des pâturages d’hiver destinés aux rennes. très polluante entre 2035 et 2038. Le groupe RWE recevra 2,6 milliards, un montant « bien au-dessous des dommages », qu’il évalue à plus de 3,5 milliards. La firme prévoit de biffer 3000 emplois à court terme et 6000 d’ici à 2030. L’accord détaille pour la première fois un calendrier avec la première fermeture de centrale le 31 décembre 2020. –AFP Retour en grâce des pubs LONDRES Véritable institution britannique, le pub a trouvé un second souffle en 2019. Après une chute continue depuis 2007 et la perte de 25% de ces établissements, un rebond a eu Les Britanniques y mangent plus et y boivent moins. –ISTOCK L’investissement 2 milliards C’est, en francs, la somme que dépensera Nestlé pour assurer la transition vers les plastiques recyclés dans le conditionnement des aliments. Le géant vaudois veut rendre la totalité de ses emballages recyclables ou renouvelables d’ici à 2025. lieu l’an passé  : 39130 pubs étaient recensés au Royaume- Uni, en légère hausse de 0,8%, selon des statistiques officielles, due surtout aux établissements de plus de 25 salariés. La chaîne Wetherspoon prévoit ainsi d’engager 10 000 employés en quatre ans. BKW se dit « ouvert au dialogue » avec les ONG et toute personne affectée. De son côté, le Canton de Berne, qui détient 52,54% de l’électricien, ne considère pas devoir intervenir, vu que BKW a respecté la loi norvégienne. –ATS 20 secondes Gobelets à retirer SUISSE Ikea rappelle les gobelets de voyage Troligtvis qui possèdent l’indication « made in India », afin d’éviter toute contamination aux phtalates, un produit classé cancérigène. S’il ne faut plus les utiliser, le risque sur la santé « est très faible », juge l’entreprise. Accord sur les rails WASHINGTON Le Congrès américain a approuvé le nouvel accord de libre-échange liant États-Unis, Mexique et Canada (AEUMC), jeudi. Le texte, qui modernise la précédente version de 1994, est définitivement adopté par les USA. –KEYSTONE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :