20 minutes Genève n°2020-01-16 jeudi
20 minutes Genève n°2020-01-16 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-16 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 11,1 Mo

  • Dans ce numéro : pluie de kérosène sur la cour d'école.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Économie, L’image du narco El Chapo pour vendre de la bière 20 secondes Manifs contre Amazon NEW DELHI Des commerçants ont manifesté leur colère hier en Inde contre le géant du commerce en ligne Amazon, visé par une enquête antitrust dans le pays, à l’occasion de la venue de son fondateur Jeff Bezos. Alliance pour recycler ZURICH Migros va collaborer avec Nespresso en adoptant l’aluminium recyclable pour ses capsules Café Royal compatibles avec les machines du géant du café. Les clients pourront également rapporter toutes les capsules dans 700 filiales du distributeur. Allemagne au ralenti BERLIN Plombée par les tensions commerciales, l’Allemagne a vu sa croissance économique nettement ralentir l’an dernier, à 0,6%, loin des 2,5% de 2017 ou même du taux de 1,5% en 2018. WEB D’ici à deux ans, la firme veut supprimer de son navigateur ces fichiers qui suivent votre activité et ciblent la pub. WEB Ils sont partout sur internet mais on n’y fait jamais attention. Les cookies sont des petits fichiers d’identification qui sauvegardent les préférences des utilisateurs mais traquent aussi leur activité sur internet pour mieux cibler la publicité. Ils sont régulièrement dénoncés par les militants de la protection de la vie privée. Google a annoncé mardi vouloir les rendre « obsolètes d’ici à deux ans » sur son navigateur maison, le très populaire Chrome. « Notre objectif est de rendre le web plus privé et sécurisé pour les utilisateurs, tout en soutenant les éditeurs », a assuré la société. Car même s’ils sont décriés, ils restent indispensables pour les développeurs de services en ligne gratuits qui survivent MEXIQUE Il a beau être emprisonné aux États-Unis, où il purge une peine de prison à vie, le narcotrafiquant Joaquin Guzman, alias El Chapo, sert d’argument publicitaire pour une bière artisanale développée par sa fille. C’est le dernier produit en date d’une gamme commercialisée depuis près d’un an qui utilise l’image d’El Chapo sur des casquettes, des tee-shirts ou des porte-monnaies. –PHOTO AFP Google retirera les cookies de Chrome –ISTOCK Détente après les tensions WASHINGTON Donald Trump a salué hier un accord commercial « historique » entre les États-Unis et la Chine avant de signer le document avec le principal négociateur chinois, Liu He. S’il ne s’agit que de la première phase d’un accord entre les deux premières puissances mondiales, il marque une trêve dans la douloureuse guerre commerciale entre les deux pays. L’accord prévoit l’achat de 200 milliards de biens américains par Pékin et ouvre davantage le marché chinois aux entreprises américaines. Les tarifs douaniers punitifs des États-Unis sur les produits chinois restent en place jusqu’à un accord final. Washington pourrait même les augmenter si le texte n’est pas respecté. –AFP grâce aux revenus publicitaires qu’ils génèrent. Bloquer purement et simplement les cookies n’est pas une bonne solution pour le géant américain qui craint que cela n’encourage des méthodes de traçage encore plus insidieuses. Google n’a pas précisé par quoi il comptait remplacer ces cookies tiers, mais a dit « travailler activement » pour que les développeurs et éditeurs aient l’opportunité d’expérimenter de nouveaux mécanismes. Reste à savoir si l’élimination progressive de ces traceurs donnera à Google plus de contrôle sur sa publicité en ligne, un secteur qu’il domine aux côtés de Facebook. L’action de la firme française Criteo, spécialiste des cookies, a plongé depuis d’environ 20%. Elle avait déjà souffert lors d’une annonce similaire par Apple concernant son navigateur Safari en 2017. –REG/AFP Les défenseurs des données privées critiquent souvent les cookies. Indices RE F I N IT IV Rrsciu, FINANz—. economie.20min.ch BOURSE SMI 10670.74 3 0.14% SPI 12914.36 3 0.16% Stoxx 50 3434.94 3 0.17% Dax 13432.30 1 -0.18% Dow Jones 29087.17 3 0.51% Nasdaq 9290.64 3 0.42% Cours des billets Titres du SMI Achat Vente EUR/CHF 1.0540 1.1160 USD/CHF 0.9330 1.0170 GBP/CHF 1.2010 1.3330 Clôture Diff.% 1 ABB N 23.05 -0.39% 3 Adecco N 61.58 0.33% 3 Alcon N 59.18 1.89% 1 CS Group N 13.42 -1.87% 1 Geberit N 541.40 -0.37% 1 Givaudan N 3020.00 -0.17% 1 LafargeHolcim N 52.32 -0.57% 3 Lonza N 358.70 0.17% 3 Nestlé N 103.82 0.39% 3 Novartis N 91.67 0.45% 3 Richemont N 78.16 2.25% 3 Roche GS 320.35 0.72% 2 SGS N 2656.00 0.04% 1 Sika N 177.70 -0.31% 2 Swatch Grp P 271.00 -0.04% 1 Swiss Life N 483.50 -1.10% 1 Swiss Re N 107.80 -0.83% 1 Swisscom N 518.20 -0.84% 1 UBS N 12.63 -1.02% 1 Zurich Ins. N 394.50 -1.35% Cours sans garantie. La prune 5 millions C’est, en euros, l’amende écopée par le géant des hydrocarbures Eni en Italie pour « publicité mensongère », car il vantait son diesel « vert ». Même s’il conteste la décision, il a interrompu sa campagne de pub.
JEUDI 16 JANVIER 2020/20MINUTES.CH La NSA révèle une faille de sécurité sur Windows LOMMEL LOGICIEL L’agence de sécurité américaine est à l’origine d’une correction majeure du système d’exploitation de Microsoft. C’est une première selon Brian Krebs, un expert renommé en sécurité informatique. La NSA a rapporté à Microsoft une importante vulnérabilité de sécurité. Potentiellement dangereuse pour des centaines de millions de PC, elle affecte la manière dont les logiciels sont signés numériquement, permettant à des applications malveillantes de se faire passer pour des programmes légitimes. Microsoft a corrigé la faille dans la mise à jour publiée mardi pour les plateformes Windows 10, Windows Server 2016 et Windows Server 2019. « Les clients qui ont déjà appliqué la mise à jour ou activé les mises à jour automatiques sont déjà protégés », a fait savoir Jeff Jones, l’un des responsables de Microsoft. La firme de Redmond a également déclaré n’avoir aucune preuve d’une exploitation active de la faille. « La coopération entre la NSA et Microsoft est prometteuse », a commenté sur le site Épisodes diffusés quasi sans attente –AFP Messages Instagram sur le web VIDÉOS La plateforme américaine de streaming Netflix a réduit discrètement, de 15 à 6 secondes, la durée de lancement automatique de l’épisode suivant. « Désolés, c’est juste L’agence américaine a choisi de coopérer avec Microsoft. –AFP La filiale de Facebook a commencé les premiers tests pour étendre l’accès à sa messagerie Direct depuis un navigateur web. Actuellement, il faut obligatoirement passer par l’application mobile pour lire et envoyer ces messages privés. Instagram n’a pas donné davantage de détails sur le calendrier d’un déploiement attendu à l’échelle mondiale. pour tester ta rapidité à retrouver ta télécommande », a confirmé sur Twitter sa filiale française. La firme de Los Gatos favorise ainsi encore davantage le visionnage boulimique que lui reprochent ses détracteurs. Pour rappel, il est possible de désactiver la lecture automatique sur le compte d’utilisateur. Cet automne, Netflix s’était fait remarquer, négativement, auprès des réalisateurs et acteurs, pour avoir testé le visionnage des séries avec des vitesses de lecture accélérées, de 1,25 ou 1,5 fois la normale. –LAF Cnet Michael Kaiser, ancien directeur de l’Alliance américaine de la cybersécurité. Par le passé, la NSA a été critiquée pour ne pas avoir signalé des vulnérabilités sur les systèmes Microsoft et de les avoir ellemême exploitées dans le cadre de ses activités de surveillance. L’un de ses outils profitant de ÉTATS-UNIS L’appde partage de tableaux d’images autour de centres d’intérêt est redevenue en 2019 le troisième réseau social dans le pays. Loin derrière l’intouchable Facebook et sa filiale Instagram, elle est repassée devant Snapchat avec Apple interpellé Via un tweet rageur au patron d’Apple, Tim Cook, Donald Trump a relancé la querelle sur la question de l’accès aux données cryptées des iPhone. À l’origine de ce différend, l’attaque « terroriste » en décembre de la base aéronavale de Pensacola, en Floride. Le gouvernement américain accuse Apple de ne pas avoir aidé ses services à débloquer deux iPhone du tireur. La firme de Cupertino a réfuté ces accusations, mais s’oppose toujours à toute obligation légale de déverrouiller ses smartphones. la faille dite d’Eternal Blue avait été dérobé. Il avait fait le lit des virus Wannacry et Not- Petya en 2017. Les deux rançongiciels avaient occasionné des milliards de dollars de dommages à travers le monde en chiffrant les données des ordinateurs cibles en échange d’une rançon. –MAN/LAF Pinterest plus populaire que Snapchat Buzz 11 La playlist dépendra du caractère de votre animal de compagnie. –DR Morceaux pour votre toutou MUSIQUE Après avoir fait ses gammes avec des listes de lecture personnalisées, Spotify s’intéresse désormais à votre animal de compagnie. Pour sortir votre Pet Playlist, l’algorithme de la plateforme suédoise compile une sélection de 30 chansons en fonction de vos réponses à des questions sur votre animal domestique favori  : oiseau, chat, chien, hamster ou iguane. Spotify a travaillé avec le violoncelliste David Teie, à l’origine de deux albums de musique pour chats. 82,4 millions d’utilisateurs mensuels. Ces chiffres publiés par le cabinet eMarketer ont fait bondir le titre en Bourse, avec une hausse de près de 10%. À l’échelle mondiale, Pinterest revendique 250 millions d’abonnés. L’action de la firme américaine s’est rapprochée de sa valeur d’entrée en Bourse, en avril 2019. –AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :