20 minutes Genève n°2020-01-15 mercredi
20 minutes Genève n°2020-01-15 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-15 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,6 Mo

  • Dans ce numéro : la bonne recette pour voyager à l'oeil.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 JOJ 2020... et encore L’or lui échappe de peu SKI ALPIN En tête après la première manche, la Valaisanne Lena Volken (17 ans) a terminé 2e du slalom aux Diablerets (VD) hier. Elle a été battue de 18 centièmes par Emma Sahlin (Suè) à cause d’une petite erreur juste avant la ligne d’arrivée. Et de trois pour Roduit SKI ALPIN Chez les hommes, le Valaisan Luc Roduit (17 ans) finit aussi 2e et totalise trois médailles après celles de bronze remportées en super-G et en géant. Adam Hofstedt (Suè) décroche l’or. Le bronze va à Edoardo Saracco (It). LAUSANNE Les transports publics ont déjà permis à 80% des protagonistes des JOJ de rejoindre les lieux de compétition. Le train de 10h21 pour le Valais entre en gare de Lausanne, ce mardi. Il va se remplir assez vite d’un sacré melting-pot. Sur le quai, une institutrice couvre la tête de sa marmaille avant de prendre le soleil en montagne, une Lituanienne devise avec une Danoise, un groupe de Vaudois va prendre de la hauteur et une délégation du Comité olympique sud-coréen regarde tout ça avec attention. Mardi, il y avait curling à Champéry, ski alpin aux Diablerets et ski-alpinisme à Villars. De quoi remplir quelques rames, plutôt que d’alimenter le bouchon sur l’A9., actu.20min.ch Délégations, sportifs et spectateurs jouent le jeu Depuis le début des Jeux, 80% des athlètes et leurs suiveurs ont utilisé le système de transports en commun « promu Le relais mixte sourit à la Suisse en ski-alpinisme VILLARS (VD) L’équipe de Suisse de ski-alpinisme a remporté le relais mixte hier. Déjà tous récompensés en individuel, les Vaudoises Caroline Ulrich (17 ans) et Thibe Deseyn (16 ans) et les jumeaux fribourgeois Robin et Thomas Bussard (17 ans) ajoutent ainsi chacun une seconde médaille à leur palmarès. Le quatuor romand a parcouru les 9,6 km du tracé en 35’07, devant la France et l’Espagne. –PHOTO KEY La gare d’Aigle (VD) voit défiler de nombreux athlètes. Suivez toute l’actu et les résultats des JOJ sur notre app. mais pas imposé », se sont félicités les organisateurs. « Il constitue l’élément central de l’engagement de Lausanne 2020, a assuré Christophe Jemelin, responsable transports de l’événement. Nous nous réjouissons de voir une réponse aussi positive à cette initiative, de la part non seulement des athlètes mais aussi des fans. Nous espérons que cet héritage perdurera. » « Notre idée, depuis le départ, était de proposer des Jeux novateurs. Notre système fait usage de notre forte expertise locale dans les transports publics. Voici des Jeux qui s’adaptent à leur région et non l’inverse », a commenté le directeur général des JOJ, Ian Logan. Dommage que des membres du CIO et certains politiciens préfèrent ne pas se mêler au peuple et faire le déplacement en berline. Ils ont ainsi perdu une belle occasion de montrer l’exemple. –ROBIN CARREL, LES DIABLERETS « Allô maman, je suis championne ! » La Suédoise Emma Sahlin (17 ans), deuxième après la première manche de slalom, a exulté quand la Valaisanne Lena Volken lui a cédé la première place au bout du suspense en deuxième manche. Elle n’a pas tardé à téléphoner à sa famille pour lui annoncer la bonne nouvelle de son sacre olympique. Des clients lésés veulent un « geste » –P. JEANRENAUD/CIO LES DIABLERETS (VD) Quelque 200 personnes sont restées bloquées dans des cabines pendant près de deux heures dimanche à cause d’une panne. Des clients s’agacent de l’absence de geste commercial des remontées mécaniques. « Nous attendons une compensation. Mon compagnon et moi avons payé 112 fr. pour poireauter dans une cabine avec nos enfants angoissés et deux touristes indiens déboussolés », se plaint une mère de famille. Une autre Vaudoise estime que « la station doit soigner sa clientèle ». Le directeur Christian Dubois, lui, assure que « toutes les demandes de remboursement seront analysées ». Sur ce point précis, la faîtière suisse de la branche n’a pas de directive particulière. –APN
MERCREDI 15 JANVIER 2020/20MINUTES.CH Les séismes 1670 C’est le nombre de tremblements de terre qui ont été ressentis par la population en Suisse et dans les pays voisins en 2019, un record. La majorité des secousses enregistrées est associée à cinq séquences sismiques, a indiqué hier le Service sismologique suisse. GENÈVE En omettant de surveiller un ganglion, un toubib a laissé la maladie d’une patiente se propager. Il a été sanctionné lundi. « Je voulais la justice et la prévention. J’ai été écoutée. » K. a salué lundi soir l’issue du procès de son ancien gynécologue. Condamné pour lésions corporelles graves par négligence, le praticien a écopé de 300 joursamende à 200 francs avec sursis. Il versera 80000 francs à K. pour tort moral. Le spécialiste n’a pas surveillé le ganglion de sa patiente, qui a contracté un cancer du sein auquel elle a survécu par miracle. Il n’a pas non plus palpé sa poitrine lors d’un contrôle ultérieur. S’il l’avait fait, la maladie aurait été détectée à 90%, a assuré un expert. « Les soins auraient débuté dans le mois », a ajouté Sympathisant nazi encombrant SAINT-GALL Estimant qu’il avait porté atteinte à ses intérêts, l’UDC a exclu un candidat au Parlement cantonal, après des révélations sur ses sympathies nazies. Le délai de dépôt des listes étant échu, Marcel Toelt, 58 ans, figurera tout de même sur celle de l’UDC. En 2017 déjà, saisi d’une affaire de racisme, le Tribunal fédéral avait estimé qu’on pouvait considérer Marcel Toelt comme un sympathisant de la cause nazie. Voiture bourrée de flingues Le couple n’avait pas de permis valable pour son arsenal. –DR BIEL-BENKEN (BL) La semaine dernière, les gardes-frontières ont intercepté une voiture qui contenait neuf armes à feu – deux revolvers, deux pistolets, cinq carabines –, une matraque télescopique et 145 munitions. Les occupants du véhicule sont un couple français domicilié à Genève. L’homme âgé de 50 ans et son épouse de 37 ans n’ont pu présenter aucun permis autorisant le port de ces armes. r-‘1°rr SORTIRA cumoni. 5n3M7 fe FeD z. Gynéco condamné pour un cancer non détecté Le cancer aurait été détecté à 90% à l’aide d’une palpation. –ISTOCK L’opération d’hier est à voir sur notre app. « C’était à elle d’enlever son chemisier » Les palpations ne seraient pas très efficaces pour détecter les cancers, a soutenu le gynécologue, citant des revues médicales américaines. Lors d’un contrôle de routine, un an après avoir ausculté les « petites boules » de K., le médecin n’a pas l’avocate de K., Me Schumacher. Or, le cancer a été diagnostiqué presque deux ans après un rendez-vous pour « des petites boules dans le sein ». L’accusé avait jugé le ganglion viral et renvoyé sa patiente chez elle. « Elle pouvait m’appeler si besoin », a souligné le gynécologue. « L’expert est catégorique. Ce ganglion aurait dû être contrôlé dans les 2 ou 3 mois », a indiqué le procureur. Il demandait 360 jours-amende à 500fr. Le praticien s’est étonné que sa patiente n’ait pas mentionné son ganglion plus souvent (lire ci-dessus). « Quand je vais chez mon généraliste pour une angine, il ne me parle pas de ma prostate », s’est-il exclamé. Selon Me Schumacher, l’attitude du médecin a décidé sa cliente à porter plainte. « Lorsqu’il a appris qu’elle avait un cancer, il lui a demandé comment elle avait pu rater ça. » –LUCIE FEHLBAUM palpé sa poitrine. « Elle n’a pas enlevé le haut.Je n’ai pas eu le courage de la renvoyer en cabine pour le faire », a dit le praticien. Selon lui, la patiente est un « partenaire de soins ». Elle aurait pu, et dû, lui reparler de ses ganglions. Des sanctions entre médecins La Commission de surveillance des professions de la santé punit les praticiens qui violent les règles de l’art médical. « Les sanctions peuvent être en discordance avec le jugement pénal, mais la collaboration existe, explique le médecin cantonal, Jacques-André Romand. Le Ministère public peut informer la Commission d’un cas et viceversa. » Les sanctions vont du blâme au retrait, très rare, de l’autorisation de pratiquer. Actu 3 Les militants ont quitté les lieux après avoir occupé le hall central durant plus de deux heures. –KEYSTONE Proclimat  : au tour d’UBS LAUSANNE Forts de leur victoire judiciaire de lundi, des activistes climatiques ont mené une nouvelle action dans une banque, hier. Après Credit Suisse, ils s’en sont pris à UBS. Les militants ont souligné que l’opération avait été agendée avant l’acquittement des douze accusés. Une vingtaine de personnes se sont introduites dans le hall central de l’établissement. Elles ont répandu du charbon sur le sol, agité des banderoles et chanté des chansons à slogans. Les occupants se sont retirés après de longs palabres avec des représentants de l’établissement. Coïncidence ou non, au moment où l’action débutait, le procureur général du canton annonçait qu’il allait faire appel de l’acquittement des activistes de Credit Suisse. Le magistrat estime que le jugement donne « une réponse surprenante à une question juridique de principe ». –ATS Tuée en ramant sur le fleuve Une personne est morte et trois autres ont été blessées lundi vers 19 h 15 dans une collision entre une péniche et un bateau d’aviron sur le Rhin à Birsfelden (BL). Une rameuse de 52 ans a perdu la vie. Ses trois coéquipiers ont pu regagner la rive. De telles sorties nocturnes ont lieu régulièrement. Une centaine d’armes perdues A BERNE Des dizaines d’armes reçues à l’armée disparaissent chaque année en Suisse. En 2019, 102 pièces, soit 81 fusils d’assaut et 21 pistolets, étaient concernées, a révélé « Blick ». Dans cet arsenal, 69 armes ont été volées et une autre détruite dans un incendie. Pour le soldat, la perte de son arme peut avoir des conséquences plus ou moins graves, qui peuvent aller de la sanction disciplinaire jusqu’à 3 ans de prison.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :