20 minutes Genève n°2020-01-13 lundi
20 minutes Genève n°2020-01-13 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020-01-13 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : Daniel Yule entre déjà dans l'histoire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 JOJ 2020 1 2 Du ski et des patins à gogo 1 STRESS La championne olympique Anita Wachter (Aut), sacrée en 1988, était trop nerveuse pour regarder sa fille Amanda s’élancer sur le combiné samedi. Elle ne l’a donc pas vue remporter l’épreuve. 2 INITIATION Durant toute la durée des Jeux, Lausanne propose un programme d’animations aux sports d’hiver. Les plus jeunes peuvent s’essayer au saut à skis, au biathlon ou encore au curling. 4 3 VIRTUOSITÉ Le couple allemand Letizia Roscher et Luis Schuster a terminé 8e en patinage artistique, hier à Malley. La Russie a réalisé le doublé devant une paire géorgienne. 4 VITESSE La Russe Aleksandra Rutkovskaia en pleine action dans la course du 500m de patinage de vitesse sur la glace naturelle du lac de Saint-Moritz. L’or est revenu à la Néerlandaise Isabel Grevelt. 3 , actu.20min.ch PHOTOS: KEYSTONE/AFP Suivez toute l’actu des JOJ sur notre app.
LUNDI 13 JANVIER 2020 / 20MINUTES.CH La vente d’alcool bannie des sites de compétition LAUSANNE Les boissons alcoolisées ne sont pas vendues dans les zones des joutes sportives. Les réactions sont mitigées. Points FIS au Super-G: volte-face! «Contrairement aux propos du directeur général des Jeux, jeudi, les athlètes du Super-G des Diablerets obtiendront des point FIS»: les JOJ parlent d’un malentendu, même si le site de la Fédération internationale de En galère dans les télécabines COUAC La journée de ski aux Diablerets s’est transformée hier en longue attente pour plusieurs fans de glisse. Environ 200 personnes sont restées bloquées près de deux heures dans des télécabines. «Les enfants paniquent», a posté une maman sur les réseaux sociaux. Le problème est survenu dans la gare de départ de l’installation. Le personnel a pu évacuer les malheureux en utilisant les moteurs de secours, a indiqué Christian Dubois, directeur des remontées. Personne n’a été blessé et les compétitions des JOJ n’ont pas été affectées. Pas question de boire une bière dans l’enceinte de la patinoire. –YWE C’est avec incrédulité que des spectateurs de la Vaudoise aréna ont constaté que le bar ne proposait que de l’eau plate ou gazeuse, des boissons chaudes et des boissons non alcoolisées. L’absence de boissons alcoolisées dans l’antre du LHC (sponsorisé par les Vins vaudois) est diversement appréciée. «J’y étais dimanche en famille et on en a discuté. J’étais un peu sceptique au départ. Mais, finalement, on se plie aux règles et ça n’enlève rien à l’ambiance», relativise un jeune Vaudois. «Les Jeux olympiques de la jeunesse sont un événement sans alcool», souligne Greg Curchod, porte-parole de la manifestation. Il rappelle toutefois que la règle n’est pas la même selon les périmètres. Dans les zones dites «sites de compétition», la vente de boissons alcoolisées est bannie. Il en va autrement dans les zones n’abritant pas d’épreuves. «Au sein des zones des festivals En Jeux!, à l’exception des alcools distillés, la vente d’alcool est ski affichait aussi jeudi l’absence de points car le dénivelé de la piste écourtée n’atteignait pas le minimum requis (350m). La porte-parole de la FIS dit que le jury a fait une exception, vu la météo en cause. Suisses en verve ● Amélie Klopfenstein: or en slalom géant, or en super-G, bronze en combiné ● Caroline Ulrich: or en ski-alpinisme individuel ● Thomas Bussard: or en ski-alpinisme individuel ● Robin Bussard: argent en ski-alpinisme individuel ● Thibe Deseyn: argent en ski-alpinisme individuel ● Luc Roduit: bronze en super-G autorisée, conformément aux lois suisses en vigueur», poursuit Greg Curchod. Député et vigneron-encaveur de profession, le député vaudois Maurice Neyroud signale qu’il est opposé à cette délimitation. «Je ne vais pas applaudir cette mesure car j’estime que les spectateurs SKI ALPIN Amélie Klopfenstein est inarrêtable aux Jeux olympiques de la jeunesse. Après l’or en Super-G vendredi et le bronze en combiné alpin samedi, la Bernoise de 17 ans a décroché un nouveau titre en géant hier. Elle suit ainsi un rythme d’une médaille par jour depuis l’ouverture de ces JOJ aux Diablerets. La skieuse de La Neuveville n’était pourtant que réserviste avant la compétition. Elle a remplacé au pied levé la Valaisanne Delphine Darbellay, blessée. «Dès que j’ai appris ma sélection, je me suis dit que j’allais prendre ces compètes comme bonus. Je voulais juste profiter d’être présente à ces Jeux», a-t-elle glissé au site officiel des JOJ. La jeune fille, étudiante en économie et droit au Centre national de performance de Brigue (VS), pourrait encore briller lors du slalom qui se courra demain. –UCY/FRS adultes devraient avoir la liberté de choix», a-t-il réagi. Directeur de l’Office des vins vaudois, Benjamin Gehrig se montre pour sa part plus nuancé. «Il y aurait eu matière à crier au scandale si l’alcool était prohibé partout. Mais cela n’est pas le cas.» –abdoulaye penda ndiaye JOJ 2020 3 Remplaçante très affûtée Amélie est arrivée à Lausanne totalement relâchée. –KEYSTONE Non ici, oui là-bas Membre du Great Wine Capitals, association qui regroupe des villes qui font la promotion de l’œnotourisme, Lausanne est assise entre deux chaises. Ainsi, lors des animations organisées en marge des Jeux, à la place Centrale, la Cave urbaine met en avant les vins locaux. Les amateurs peuvent y rencontrer des producteurs vaudois. En revanche, à un jet de pierre de là, cigarette et alcool sont proscrits à la place Pépinet. L’endroit est en effet dévolu aux jeunes. En coulisses «Une bonne blague» POLÉMIQUE Extinction Rebellion Lausanne et Grève du climat Vaud dénoncent la tenue des Jeux olympiques de la jeunesse de Lausanne. «Des JOJ durables, quelle bonne blague!» ont écrit hier les deux organisations dans un communiqué commun. Une trentaine de militants ont manifesté hier sur le site des épreuves de ski alpin. Première israélienne SKI ALPIN Noa Szollos a de quoi être radieuse: à 16 ans, elle est devenue la première Israélienne à remporter une médaille olympique lors des Jeux d’hiver. Hongroise d’origine, la jeune fille qui s’entraîne en Autriche a décroché le bronze en super-G et l’argent en combiné. Les athlètes avant tout ENCOURAGEMENTS «Je suis fière de ces jeux qui privilégient les transports publics, qui utilisent des infrastructures existantes et qui évitent le gigantisme. Les géants, ce sont les athlètes!» En un tweet, la présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga, a salué samedi l’esprit de ces JOJ.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :