20 minutes Genève n°2019-12-27 vendredi
20 minutes Genève n°2019-12-27 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12-27 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 17,8 Mo

  • Dans ce numéro : six skieurs emportés par une coulée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Cuisiner avec FOOBY, La fin parfaite d’un repas de fête  : de bons fromages GOURMANDIE GOURMANDISE Voici tout ce qu’il faut savoir pour composer un plateau varié et savoureux. Le fromage, ça peut aussi bien être un moment incontournable du repas qu’un instant vite oublié. Cela dépendra de plusieurs facteurs. Voici le guide, ultime, pour composer son plateau. Quels fromages choisir ? Comment les servir ? Vous saurez tout au bout de ces quelques lignes. Ce n’est pas une science exacte, bien sûr ! Toutefois, il est possible de s’inspirer de quelques conseils pour bien s’en sortir. La première erreur à ne pas commettre, c’est de surcharger le plat de douze sortes différentes. Pour une belle tablée, quatre ou cinq beaux morceaux suffisent. Il faut bien sûr L’art de varier les accompagnements Des morceaux de fruits, frais ou secs, et des noix peuvent accompagner à merveille cette étape incontournable du repas. Si on veut servir un chutney ou une confiture, on la servira toutefois à part. Dans un bol séparé. Cela afin de ne pas forcer les invités à tout manger en même temps. Quant au raisin, c’est jouable s’il n’est pas trop acide ! Reste encore le vin. Certains ne jurent que par le rouge. D’autres se lancent au blanc. Et pourquoi pas sortir un porto ? Ou même un champagne. Certains certifient que ça marche. Les créations de Bedros Kabranian sont très populaires sur la Toile. –INSTAGRAM alterner les types de pâtes (dures, persillées, molles). Une pâte molle, deux pâtes dures et une pâte persillée, par chez nous, c’est un ticket souvent gagnant ! Attention à bien se rappeler des noms de ce que vous servez. C’est important, dans le fromage. Pour le service, sachez que ça ne se fait pas de poser les gros morceaux, juste ainsi, sur une planche. Oh que non ! Coupez préalablement chaque fromage avant de les arranger sur un plateau. Pourquoi ? D’abord parce que le service sera ainsi Foodscouting bien plus rapide. Le couteau, plein de brie, ne coupera pas ensuite du Gruyère, lui laissant du coulant de partout. Et ceux qui hésitaient à prendre un petit morceau succomberont bien plus facilement à la tentation. On ne formera toutefois pas de cubes ; on ne prépare pas le goûter d’un enfant ! De jolis morceaux, ni trop gros, ni trop fins, seront parfaits. N’hésitez pas à suggérer un ordre de dégustation à vos convives. En partant du fromage le plus doux jusqu’au plus fort en goût. Cela permettra ainsi actu.20min.ch Du pain à volonté Pain et fromage sont indissociables pour bien des amateurs. De ce côté, tout est permis. Un pain aux fruits, une baguette, un pain aux noix… il y a du choix et tous sont bons ! La petite touche qui fait la différence, c’est de savoir si on le toaste ou non. Les puristes du fromage, toutefois, ne mangeront pas le fromage et le pain en même temps. Pour apprécier le premier comme il se doit, on le mangera seul. Et le pain ? Il sert alors à nettoyer le palais entre deux sortes de fromages. à chacun de pleinement profiter de tous les arômes. Et si le fromage est parfumé (par exemple à la truffe, à une herbe ou même au vin ou à la bière), on le mangera un peu à part. Après le reste. Ou que lui ! Histoire de ne pas tout mélanger. Enfin, en cas de doute, il ne faut pas hésiter à s’adresser à un fromager ! Il saura sans difficulté vous conseiller selon le nombre de convives que vous invitez. Il vous expliquera aussi sans peine comment sublimer chaque pâte, pour profiter pleinement de ces délices. –ROMAIN WANNER L’important n’est pas le nombre de fromages, mais plutôt leur qualité. –ISTOCK Et si on faisait un croissant cubique ? VIENNOISERIES La pâte feuilletée, c’est son domaine ! Bedros Kabranian est un boulanger suédois pas comme les autres. Membre depuis 2015 de l’équipe suédoise de boulangerie, il crée des viennoiseries d’un genre nouveau. C’est lui qui a inventé, il y a un an déjà, le croissant cubique. Un délice qui a fait passablement parler de lui sur la Toile. Mais Bedros Kabranian ne fait pas que changer la forme de viennoiseries bien connues, il étale la perfection de ses feuilletages sur Instagram pour nous donner faim ! Ses brioches, ses croissants et autres créations impressionnent par leur aspect. Et le boulanger n’hésite pas à jouer avec les couleurs. Un travail impressionnant qui vaut le détour. –RWA
VENDREDI 27 DÉCEMBRE 2019/20MINUTES.CH Cuisiner avec FOOBY 21 Foodscouting Des délices du monde entier Embarque pour un voyage culinaire et découvre des mets parfaits pour fêter le Nouvel-An. La Saint-Sylvestre approche à grands pas et tu ne sais pas quoi préparer à tes invités ? Laisse-toi donc inspirer par les traditions, qui sont nombreuses à travers le monde. Au Mexique, par exemple, on célèbre le passage à la nouvelle année avec des « tamales ». Ces galettes à base de maïs sont farcies avec du fromage ou des légumes et sont cuites à la vapeur, emballées dans des feuilles de bananier. On les sert encore dans leur emballage. Idéal pour picorer pendant la soirée ! Ou alors, tu peux décider d’emmener tes convives au Japon. On y fête le Nouvel-An avec des « toshikoshi-soba ». En japonais, « toshikoshi » signifie « le passage à la nouvelle année », et les « soba » ne sont rien d’autre que de fines nouilles de sarrasin, qu’on déguste froides avec un peu de « dashi » ou chaudes avec divers ingrédients. Dans la culture nippone, les longues nouilles sont un symbole de longue vie. Il est de bon ton de les aspirer, qu’elles soient chaudes ou froides. Les « mochis », petits gâteaux de riz gluant, sont aussi très appréciés. On organise même au Japon un concours où le but est d’en manger le plus possible. Cela a d’ailleurs été fatal à certains concurrents. En Italie, les tables sont souvent garnies d’un « cotechino con lenticchie ». Il s’agit d’une saucisse de porc servie avec des lentilles. Comme ces dernières ressemblent un peu à de petites pièces de monnaie, la tradition veut qu’elles apportent la richesse dans les foyers. En Suède, le hareng est à la fête. Il peut être consommé de multiples façons, avec des herbes, de l’ail, des oignons ou des betteraves. On mange avec ça les fameuses « kötbullar » (des boulettes de viande) et diverses tartes. En Grèce, on fait la part belle à la « vasilopita », gâteau aromatisé au jus d’orange et agrémenté de zestes d’orange et de citron. Un peu comme dans la galette des rois, on y cache une pièce de monnaie. Une tradition qui se retrouve dans d’autres pays du sud de l’Europe. Enfin, la Suisse aussi a des choses à proposer, comme la couronne apéritive. La variante présentée (voir recette) est plutôt créative. On y trouve des noix, le zeste et du jus de clémentine, du fromage frais, du persil et du poivre de Tasmanie. Ne pas avaler tout rond ! Les « mochis » sont bons, mais dangereux. –ISTOCK Recette de la semaine Couronne apéritive 30min de prép 1h en tout 261 kcal par 100 g Pour 8 personnes, il vous faut 80 g de cerneaux de noix 1 clémentine rincée et séchée (le zeste râpé et 2 cs du jus) 1 bouquet de persil coupé grossièrement ¼ cc de sel un peu de poivre des montagnes de Tasmanie 125 g de fromage frais bio nature 1 pâte feuilletée rectangulaire abaissée (env. 25 x 40 cm) Voici comment faire 1. Pesto  : faire griller les cerneaux de noix dans une poêle sans ajouter de matière grasse, laisser un peu refroidir. Mixer les noix et le persil avec le zeste et le jus de clémentine, assaisonner. Incorporer le fromage frais. 2. Couronne apéritive  : dérouler la pâte feuilletée, la badigeonner de pesto et l’enrouler en partant de l’un des côtés longs. Poser le rouleau de pâte sur une plaque chemisée de papier cuisson. Entailler le dessus du rouleau avec une paire de ciseaux à intervalles d’env. 1 cm, sans le couper entièrement. Joindre les deux extrémités de manière à former une couronne. Décaler une tranche vers l’extérieur, la suivante vers l’intérieur et la troisième vers le milieu, continuer ainsi sur toute la couronne. 3. Cuisson  : faire cuire env. 30 min dans le bas du four préchauffé à 220 °C. Sortir du four et servir tiède. Conseil FOOBY Noix Les noix sont idéales dans les pâtisseries et le müesli et accompagnent parfaitement le plateau de fromages et les plats de pâtes. En vente dans certains magasins Coop. Télécharge l’appFOOBY ! d i*A'ip"pstore &Ey F00 BY WE LOVE FOOD Grâce à FOOBY, la plateforme culinaire de Coop, nous t’emmenons dans le monde magnifique de la cuisine, des bons produits et du plaisir des papilles. Découvre l’univers de FOOBY sur www.fooby.ch Ce contenu a été rédigé par le Commercial Publishing, en collaboration avec FOOBY.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :