20 minutes Genève n°2019-12-13 vendredi
20 minutes Genève n°2019-12-13 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12-13 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 19,7 Mo

  • Dans ce numéro : 20 minutes fête vingt ans en Suisse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Suisse, La saisie 2300 C’est le nombre de plants de cannabis saisis par la police cantonale zurichoise dans la zone industrielle de Bülach (ZH). Le propriétaire, un Kosovar de 38 ans, s’est rendu au poste. Il a reconnu être passé du CBD légal à un taux de THC supérieur à la limite légale. Lutter ensemble contre le cancer BERNE Une plateforme nationale a été créée jeudi pour coordonner les efforts en matière d’immunothérapies contre le cancer. L’objectif est de réunir les instituts de recherche, notamment pour les positionner sur le plan international et les faire progresser plus efficacement dans la recherche, par exemple celle sur les traitements aux lymphocytes T. PUB Remise de l‘Avent. 1111111111111111111111111111111111111111 9999005158 www.lipo.ch SANTÉ Un « stylo » permettant à n’importe qui de s’injecter de l’acide hyaluronique débarque en Suisse. Des médecins mettent en garde. Le nouvel outil préféré des esthéticiens et des youtubeuses beauté, c’est le hyaluron pen, facilement disponible sur internet (lire encadré). Il permet à chacun de rendre ses lèvres plus pulpeuses sans avoir recours à un professionnel. Trop beau pour être vrai ? C’est en tout cas ce qu’avance une médecin zurichoise, qui dit avoir vu plusieurs cas aux effets secondaires catastrophiques. « C’est une horreur, et cela entraîne des blessures graves, comme des inflammations, la mort de tissus cutanés ou des cicatrices, explique Roshanak Daneshzadeh Tabrizi. J’ai récemment eu une patiente qui a reçu des injections dans un studio. Après quinze jours, elle avait tellement de douleurs et de gonflements qu’elle a dû venir consulter. » Un traitement aux antibiotiques s’impose alors, ainsi que l’injection d’un produit pour dissoudre l’acide hyaluronique. « Ces soins coûtent six fois plus cher que si l’intervention avait directement été faite par un pro », poursuit Roshanak Daneshzadeh Tabrizi. En Allemagne, une loi existe pour interdire l’utilisation de cet appareil par les suisse.20min.ch Repulper soi-même ses lèvres  : attention danger ! 20.– offert Le shopping de l‘Avent chez LIPO et de nombreuses offres. Enplus vous recevez CHF 20.– offert* sur votre achat. *Utilisable une fois par personne àpartir d‘une valeur d‘achat de CHF 99.–. Aucun paiement en expèces. Valable jusqu‘au  : 31.01.2020. Vous souhaitez poster une annonce sur ce site ? N‘hésitez pas ànous contacter  : www.couponplus.ch Acide à grande vitesse Le « stylo » hyaluron pen, disponible pour une centaine de francs, est utilisé par de plus en plus de studios d’esthéticiens et de youtubeuses beauté. À l’aide d’aiguilles microscopiques, l’appareil injecte dans les couches supérieures de la peau de l’acide hyaluronique, produit phare de la lutte anti-âge notamment, à une vitesse de 800km/h. En découle un grossissement immédiat des lèvres. L’aiguille invisible de l’appareil évite le dégoût de certains pour les piqûres. –DR esthéticiens. En Suisse, en revanche, les injections sont autorisées sans personnel médical, que ce soit par seringue ou par stylo. Dans une motion, la conseillère nationale Ruth Humbel (PDC/AG) demande une base légale pour médicaliser ces interventions. Toutefois, comme le hyaluron pen fonctionne sans seringue, il ne serait pas concerné. –JUU/RMF Podium des plaintes Héliportée car mal parquée Durant la rénovation d’un parking souterrain dans la banlieue zurichoise, un champ a servi de substitut. Au terme des travaux, une voiture restait toutefois en rade. Jeudi, elle a donc dû être déplacée par la commune, raconte le « Tages-Anzeiger ». Mais les pluies récentes avaient rendu le champ impraticable. Profitant de la présence d’un hélicoptère qui transportait des arbres, le véhicule a été évacué par les airs. LAUSANNE Entre janvier et novembre 2019, 17614 doléances ont été traitées par la Fédération romande des consommateurs (FRC) et ses consœurs alémanique (SKS) et tessinoise (ACSI). Avec 36% des cas, les litiges contractuels en matière de consommation arrivent en tête. Les garanties des défauts sont par exemple très souvent refusées pour des motifs contestés, note la FRC. Les méthodes de vente déloyales et arnaques sont en 2e place (17% des plaintes). Dans ce cas, les appels téléphoniques non souhaités et les interlocuteurs insistants ou agressifs sont les pratiques les plus décriées. Les litiges en matière de télécommunications complètent le podium (10% des cas). Il s’agit souvent de coûts injustifiés ou de changements de conditions « presque imposés ». –ATS/GMA Découvrez l’intervention en vidéo sur l’app.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :