20 minutes Genève n°2019-12-02 lundi
20 minutes Genève n°2019-12-02 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-12-02 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 17,9 Mo

  • Dans ce numéro : témoignage de l'actrice Gugu Mbatha-Raw.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Actu, 20 secondes 1H Ensemble pour l'amour y cc.. 4.e Me Éviter la discrimination BERNE Une nouvelle campagne d’affichage pour motiver les gens à faire un dépistage du VIH a été lancée hier par l’Aide suisse contre le sida. L’organisation veut aussi prévenir les discriminations avec le slogan « Ensemble contre les tabous ». Pilleurs de bancomat PRÊLES (BE) Des individus ont forcé l’ouverture d’un bancomat et ont volé de l’argent dans la nuit de samedi à dimanche. Leur forfait accompli, les voleurs ont pris la fuite en voiture dans une direction inconnue. La police a lancé hier un appel à témoins. Chauffeur tué au volant LAMBOING (BE) Un homme est décédé vendredi dans un accident de la route, a indiqué la police. Sa camionnette a quitté la route entre Orvin et Lamboing. Le fourgon a été retrouvé immobilisé, renversé sur le côté droit. Le conducteur a perdu la vie sur les lieux du drame. VAUD Un couple a été jugé mercredi pour avoir vendu et tenté de fabriquer de la drogue de synthèse. Un incendie les avait trahis. « Je le paie physiquement et psychiquement. » Une mère de famille toxicomane est devenue consommatrice de drogues de synthèse avec son mari. La quinquagénaire en porte les séquelles, notamment au niveau des dents. Elle est rentière AI. Son permis de conduire lui a été retiré, ce qui lui a causé un choc, dit-elle. La crystal meth est l’un des stupéfiants les plus destructeurs. Elle brûle littéralement le cerveau et rend le consommateur accro quasi instantanément. Le couple qui a comparu mercredi au tribunal de Vevey a assuré sa consommation en faisant le trafic de cette drogue, qu’il importait la plupart du temps de République tchèque, pays d’origine du prévenu, âgé de 36 ans. Achetée 100fr. le gramme, elle peut être revendue jusqu’à quatre fois plus. actu.20min.ch Labo de meth en feu : deux trafiquants condamnés Les accusés étaient eux-mêmes accros à la crystal meth. –ISTOCK La culture 3300 plants C’est le nombre de plants de cannabis que la police a découvert jeudi dans une maison en pleine ville de Berne. Un homme de 34 ans a été arrêté et placé en détention provisoire. Les agents ont également appréhendé un autre individu soupçonné de violation de domicile. Une coïncidence très troublante AESCH (BL) Un homme de 86 ans a perdu la vie vendredi après-midi dans l’incendie d’un hangar à outils. Lorsque les pompiers sont arrivés, ils ont pu empêcher que le feu ne se propage à un bâtiment adjacent. Mais il était déjà trop tard pour l’octogénaire, retrouvé mort dans les décombres, a indiqué la police. Pendant cette intervention, les hommes du feu ont été appelés pour aller éteindre un autre incendie dans une maison familiale, où une épaisse fumée se propageait dans une pièce à l’étage. Le sinistre qui couvait a pu être rapidement maîtrisé. L’enquête devra déterminer si les deux incendies sont liés. Le corps sans vie d’un octogénaire a été retrouvé après l’incendie du hangar. –POL. BL Peines négociées La défense et la procureure ont négocié à l’avance les sanctions, que le tribunal a entérinées : 30 mois de prison, dont 6 ferme, pour le mari et 22 mois avec sursis pour la femme. Le sursis lié à des jours-amende infligés précédemment a été révoqué ; tous deux devront soit les payer, soit les purger. Quant à leurs complices en République tchèque, ils risquent de lourdes peines, ce pays faisant preuve d’intransigeance dans ce genre d’affaires. GRISONS Un conducteur de 19 ans a perdu le contrôle de sa voiture entre Versam et Safien, hier à 6h45 du matin. Le véhicule a dérapé dans une ligne droite, percuté une barrière en Entre 2014 et 2016, ils ont acheté au total environ 500g de meth. Et le mari a aussi tenté d’en fabriquer lui-même. Avec un complice, il a installé un labo clandestin dans un appartement de Roche. Mais en 2015, des produits hautement inflammables se sont répandus sur la cuisinière, déclenchant un incendie. Les apprentis chimistes ont pris la fuite avant l’arrivée des pompiers, mais les traces qu’ils ont laissées sur des bidons et sur un téléphone volé ont permis aux enquêteurs de remonter jusqu’au prévenu. Les faits n’ont pas été contestés par le couple, qui tente aujourd’hui de se sevrer. « J’ai fait du mal à moi-même, à ma famille, à mon entourage » a dit le mari. –CHRISTIAN HUMBERT Sortie de route au petit matin bois et dévalé la pente sur 60m avant d’être stoppé par un arbre. Les trois occupants, âgés de 16 à 21 ans, ont réussi à s’extraire de l’habitacle malgré leurs blessures. Droguées et violées par un récidiviste ? SOLEURE Un Allemand de 33 ans accusé d’avoir drogué des ados pour les violer a comparu vendredi devant le tribunal de district d’Olten-Gösgen, a rapporté la « Solothurner Zeitung ». Âgées entre 15 et 16 ans au moment des faits, ses victimes présumées, pour la plupart pensionnaires de centres d’accueil, auraient subi des rapports sexuels forcés. L’homme, un récidiviste, les aurait contraintes à se droguer. Le prévenu a nié les faits, affirmant qu’il était la cible d’une vengeance. L’expert médico-légal a diagnostiqué un trouble de la personnalité antisociale, qui peut être comparé à de la psychopathie. Le verdict sera rendu le 11 décembre. –SUL/SZU –POL. GR
LUNDI 2 DÉCEMBRE 2019/20MINUTES.CH Le drame Un snowboardeur italien de 47 ans s’est tué samedi au Petit Cervin, sur le domaine skiable de Zermatt (VS). Il a quitté les pistes balisées vers 13 h 30 et a chuté dans une crevasse du glacier du Théodule. Récupéré à une quinzaine de mètres de profondeur, il est décédé à l’hôpital. « Beaucoup de roux sont encore gênés » JURA « On aurait souhaité une affluence plus large. Mais la qualité était là avec des intervenants très intéressants. » François Vorpe (photo) s’est montré 0 Des témoignages en vidéo sont sur notre app. LAUSANNE La location d’une salle communale à des militants qui étaient ensuite allés bloquer un pont crée le malaise. satisfait, samedi aux Breuleux, en clôturant le premier Festival des roux en Suisse. L’homme a organisé cette manifestation afin de donner la parole aux roux et sensibiliser le public à la différence. Il reconnaît que la majorité du public – entre 200 et 250 personnes – n’était pas rousse. « Il y a encore beaucoup de gêne, surtout chez les hommes. On a vu beaucoup de roux cachant leurs cheveux sous une capuche. On a reçu de nombreux messages de personnes qui nous ont dit ne pas vouloir venir, gênées ou ne voulant pas jouer les « bêtes de foire », a-t-il observé. –ATS « La désobéissance civile doitelle être subventionnée ? » Matthieu Carrel, élu PLR au Conseil communal (Législatif), a lancé le débat mardi passé. En ligne de mire : le fait qu’une maison de quartier a loué une salle au collectif Extinction Rebellion (XR) le 20 septembre. Peu après, ses membres avaient occupé le pont Bessières. Leur but était d’attirer l’attention sur l’état d’urgence climatique et pousser les autorités à agir. Pour la droite, le fait que la maison de quartier soit financée par la Ville pose problème : « Les autorités sont incohérentes en accueillant des chantres de la désobéissance civile, estime Matthieu Carrel, surtout quand ceux-ci s’apprêtent à mener une action qui va gêner la population et mobiliser la police. » Mais le municipal POP David Payot rappelle que les maisons de quartier bénéficient d’une certaine liberté dans le choix des associations qu’elles accueillent, sans logique d’exclusion. Actu 5 Victoire genevoise dans une ambiance bon enfant GENÈVE Julien Wanders a remporté hier pour la troisième fois la 42e Course de l’Escalade en 20’39»4. Chez les femmes, c’est la Kényane Norah Jeruto qui s’est imposée. Cette année, 46600 coureurs, Une réunion d’Extinction Rebellion dérange à droite Un briefing avait été donné dans la salle avant de passer à l’action. –APN Un blocage musclé Une centaine de militants du collectif s’étaient réunis dans la Maison de quartier Sous-Gare, le 20 septembre. Ils y ont tenu un briefing en vue d’une action de désobéissance civile d’envergure, menée deux heures plus tard sur le pont Bessières. Les jeunes étaient sortis de la salle par petits groupes, afin de ne pas attirer l’attention. Sur place, 200 activistes avaient bloqué l’accès au pont, en prétendant pouvoir y rester plusieurs jours. Après un round d’observation de quelques heures, la police avait finalement délogé le collectif de force. Vingt individus avaient été dénoncés. Présidente de ces maisons, Marlène Voutat (Ensemble à Gauche) soutient que la manifestation non autorisée n’était pas à proprement parler partie de là, et que le comité qui gère la location n’a pas à savoir ce qui se dit lors de ces réunions. Et de conclure : « XR n’animet-il pas à sa façon, originale et ludique, les affaires socioculturelles de la Ville ? » La majorité de gauche a balayé la résolution PLR qui demandait d’éviter que des manifestations non autorisées se tiennent dans des salles de la commune. –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI encadrés par 1300 bénévoles, ont sillonné les rues de la Cité de Calvin. Quelque 3200 gais lurons en tenue pittoresque ont disputé la Marmite, l’épreuve déguisée et conviviale de la course. –PHOTO KEYSTONE Il vole une table et s’en va à vélo Un SDF d’environ 30 ans a été arrêté jeudi par la police à Carouge (GE). Il cheminait dans la rue, poussant d’une main un vélo et tenant dans l’autre une table volée sur une terrasse de restaurant. Emmené au poste, il a soutenu qu’il avait trouvé la table dans la rue et que le vélo appartenait à un ami. Bagages pillés par des salariés GENÈVE Deux collaborateurs de Dnata, entreprise chargée de l’assistance au sol à l’aéroport international de Genève Cointrin, ont été interpellés la semaine dernière. Ils se sont fait pincer lors d’un contrôle aléatoire de sécurité en possession d’objets piqués dans des bagages de voyageurs. Selon « Le Temps », ces vols avaient lieu depuis plusieurs mois déjà, du propre aveu des employés incriminés.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :