20 minutes Genève n°2019-11-27 mercredi
20 minutes Genève n°2019-11-27 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-11-27 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 15 Mo

  • Dans ce numéro : séisme d'une rare violence en Albanie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 Musique, En misant sur la rareté, le Polaris gagne son pari VERMER VERBIER QVS1 (VS) Le festival électronique, qui débute demain, a séduit la foule avec son affiche. Ce sont entre 10000 et 12000 personnes qui sont attendues ces prochains jours devant les différentes scènes de Polaris. Le public appréciera plus d’une cinquantaine de DJ ou d’artistes live, essentiellement house et techno, sous une gigantesque tente en forme de vaisseau, mais aussi dans trois petits clubs de la station (Étoile, Farinet, Monoski). Côté têtes d’affiche, on citera Seth Troxler, Floating Points, CarlCraig, Kerri Chandler, Honey Dijon ou encore Omar S. Reste que pour Raphaël Nanchen, organisateur, si l’événement est quasi complet, avec seule- PUB –DR/MELILLO Jayda G se produira sous la tente (méd.) en forme de vaisseau. ment une poignée de billets restants pour le dimanche, c’est que « la programmation dans son ensemble a séduit les gens, avec des artistes rares ou dans la hype du moment ». LIPO  : Black Friday Weeks Chez LIPO ont lieu jusqu‘au 9décembre les Black Friday Weeks avec des offres imbattables. En plus vous recevez CHF 20.– offert* sur votre achat. Best of de l’an dernier à voir sur notre app. Concernant le dancefloor principal, le vaisseau a atterri tout comme l’an dernier sur le Golf de Verbier. « Nous avons modifié les choses qui nous avaient déçus comme le confort *Utilisable une fois par personne àpartir d‘une valeur d‘achat de CHF 99.–. Aucun paiement en expèces. Valable jusqu’au  : 31.01.2020. des WC.ll y aura également un nouveau restaurant de 50 places », indique Raphaël Nanchen. Le Valaisan rappelle par ailleurs que le festival, monté avec un budget de 1 million de francs, se déroule à 1700 mètres d’altitude et que de la neige et des températures négatives sont à prévoir cette fin de semaine. « La tente est évidemment chauffée, mais pas ses alentours ni la terrasse. Pour des raisons écologiques évidentes, nous ne voulons pas chauffer l’extérieur. Il est donc important de bien s’équiper », prévient-il. –JULIEN DELAFONTAINE Polaris Festival De jeudi à dimanche, Verbier (VS). Programme complet:, polarisfestival.ch I 111111111111111111111111 9999005158 20.– offert www.lipo.ch sortir.20min.ch Premiers noms prometteurs En 2020, du 17 au 21 juin, Caribana vivra sa 30e édition. Le festival vaudois marquera le coup avec une programmation forte. La formation rock The Offspring, le rappeur youtubeur Prime (photo) et les pointures electro Étienne de Crécy, Fritz Kalkbrenner et Rudimental seront de la fête. Les billets seront en vente dès demain, 11h.
MERCREDI 27 NOVEMBRE 2019/20MINUTES.CH Éducation sexuelle, 2e année Après le succès de la première saison de « Sex Education », la suite des aventures des lycéens anglais vivant leurs premières expériences charnelles sera visible dès le 17 janvier sur 20 secondes Spin-off à l’horizon TF1 Une série dérivée de « Demain nous appartient », avec Ingrid Chauvin, est à l’étude. Deux options sont envisagées pour ce projet  : soit une déclinaison directe autour des personnages de la fiction originale, soit une histoire inédite mais qui réunirait des comédiens déjà à l’affiche du feuilleton. L’une part, l’autre reste M6 Candidate dans « La France a un incroyable talent », la Genevoise Delphine de Raemy, qui avait présenté son numéro de sand art, ne continuera pas l’aventure. En revanche, l’artiste de cirque vaudoise Emi Vauthey participera à la demi-finale de l’émission, diffusée mardi prochain. Netflix. On retrouvera donc Otis, le lycéen timide qui vit avec sa mère, une sexologue débridée, et ses amis, Eric et Maeve, qui vont faire des rencontres inattendues au lycée Moordale... Elvis en serait fier SÉRIE Riley Keough, petite-fille d’Elvis Presley, a décroché le rôle principal du feuilleton « Daisy Jones and the Six », sur Amazon. L’actrice américaine de 30 ans incarnera la leader d’un groupe de rock des années 1970. La date de diffusion n’est pas encore connue. Télévision 31 De g. à dr. au milieu des candidates  : Vaimalama Chaves, Jean-Pierre Pernaut et Sylvie Tellier. –TF1 Les portraits officiels des 30 prétendantes au titre de Miss France 2020 à découvrir sur l’app. Pas très calées, les Miss ! Un rôle qui l’a fait souffrir Julie de Bona incarne une domestique au visage brûlé dans la série française. –TF1 RTS1/TF1 Dans « Le bazar de la charité », Julie de Bona incarne une femme au visage à moitié brûlé. Ce qui lui a valu bien des désagréments... PARIS Toutes plus belles les unes que les autres, les 30 candidates à l’élection de Miss France 2020 sont connues. Les portraits des Miss régionales ont été diffusés hier. Elles se disputeront la couronne le 14 décembre, lors d’une cérémonie diffusée sur TF1 depuis le Dôme de Marseille. Anecdote croustillante  : la directrice de Miss France leur a fait passer l’habituel test de culture générale. Les résultats n’ont pas été brillants, a confié Sylvie Tellier. Miss Picardie s’est particulièrement distinguée. D’après elle, le pâtissier français Pierre Hermé est un sculpteur. Quant au tableau « Le radeau de la méduse », elle l’a rebaptisé « Le radeau de bois ». Mais elle n’était pas la seule à rendre une copie truffée de fautes... –LJA Diffusée depuis le 10 novembre sur RTS1 et huit jours après sur TF1, la série événement « Le bazar de la charité », dont l’histoire se déroule à Paris en 1897, a de quoi marquer les esprits. Inspirée de faits réels, la fiction commence avec un immense incendie lors d’une vente caritative, où 125 personnes périssent, dont 120 femmes, surtout des bourgeoises et des aristocrates. Rose, une domestique incarnée par Julie de Bona, réussit à échapper aux flammes, mais se retrouve avec le visage à moitié brûlé. Pour la comédienne française de 38 ans, ce rôle a été très éprouvant à interpréter. Notamment à cause de son maquillage. « Ç’a été, après l’incendie, une autre grosse étape, confie-t-elle dans « TV Mag ». Nous avons un peu tâtonné pour savoir jusqu’à quel point nous voulions aller dans les brûlures. Initialement, la pose du faux crâne et des prothèses prenait cinq heures. Trois heures à poser, un peu moins à enlever. » Ces désagréments l’ont aidée à se sentir « aussi éprouvée que le personnage » et à rentrer encore plus dans son rôle, mais cela n’a pas été sans conséquences pour elle. « Au bout de plusieurs semaines, ce processus m’a irrité la peau et ça me brûlait », se souvient-elle. Quant à la scène d’incendie, elle a été si réaliste que Julie en a été bouleversée. « Malgré nos costumes ignifugés, il était difficile de distinguer le vrai danger du faux et des effets spéciaux. À la fin des prises, j’étais en larmes. Cela ravive de vraies situations de danger », dit-elle. La fiction sera aussi sur Netflix en décembre. –LUDOVIC JACCARD



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :