20 minutes Genève n°2019-11-20 mercredi
20 minutes Genève n°2019-11-20 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-11-20 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 11 Mo

  • Dans ce numéro : il filme des vandales et finit aux urgences.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
–STANLEY HOWE 6 Suisse, Des hospitalisations de longue durée et un personnel soignant mieux payé contribuent à la hausse. –KEYSTONE Ascension inexorable des coûts de la santé ZURICH La hausse des coûts de la santé devrait davantage progresser en 2019 que lors des deux années précédentes. Elle devrait atteindre 3,6%. Ce boom devrait s’atténuer en 2020 (+3,3%), puis Faux policier sous les verrous Les autorités bâloises ont mis la main sur un faux policier. Cet Allemand de 30 ans est soupçonné d’avoir arnaqué deux femmes octogénaires. Les victimes avaient été incitées à lui remettre la somme totale de 50000fr. qu’il prétendait vouloir placer en lieu sûr. C’est grâce à la vigilance d’un employé de banque que l’arnaque a pu être déjouée. Une mère et sa fille ne pourront pas s’appeler comme leur château. Changement de nom refusé ZURICH La justice a parfois des causes étranges à traiter. Une double citoyenne suisse et russe vivant à Hongkong et sa fille de 14 ans ont décidé d’ajouter « of Glenbuchat » à leur nom après que la famille avait acheté le château de Glenbuchat en Écosse. En Russie et en Chine, pas de problème. Mais en Suisse, tant le Contrôle des habitants zurichois que la justice de Première instance ont refusé. Tout comme la Cour cantonale, qui a jugé qu’un nom de famille devait rester immuable. remonter à 3,6% en 2021. Par habitant, les dépenses se situeraient alors à 10502fr. l’an prochain et à 10774fr. dans deux ans, a indiqué hier le Centre de recherches conjoncturelles (KOF). GENÈVE Condamné à une mesure thérapeutique, un homme ne pouvant quitter un hôpital psy sera libéré sous conditions. « Fin novembre, vous serez libre. » Face au Tribunal des peines et mesures, S. sourit. Ce qu’il a décrit hier comme un calvaire de quatre ans devrait bientôt s’achever. En 2015, sa mère, amputée des orteils, lui annonce, dit-il, qu’il s’agit d’« une erreur médicale ». S. pète un plomb  : il assène au hasard des coups violents à quatre personnes. Il est placé en détention préventive. « Je ne voulais pas rester à Champ-Dollon, explique-t-il. Mon avocat d’office m’a conseillé de jouer au fou. » L’expertise psy conclura à une schizophrénie paranoïde et à des troubles du comportement. Vu ses antécédents, il a écopé de 9 mois de prison en 2016. Alors qu’il en a fait huit en préventive, sa peine est suspendue à la faveur d’un URI Sans une panne jeudi passé vers 6h30 dans le Riedtunnel, près de Gurtnellen, son manège serait passé inaperçu. Or, lorsque la police est arrivée sur les lieux pour porter secours à cet Italien de 33 ans, elle a fait une découverte surprenante. En vérifiant l’abri de secours du tunnel, les forces de l’ordre sont tombées nez à nez avec cinq clandestins. L’automobiliste en galère les aurait cachés là en attendant l’arrivée des suisse.20min.ch Passeur de réfugiés piégé par son auto secours. Selon les autorités, il s’agirait d’une femme, d’un homme et de trois mineures. « Comme ces gens n’avaient pas de documents d’identité sur eux, nous supposons, d’après leurs déclarations, qu’ils sont Irakiens », indique la police cantonale uranaise. Ces personnes ont été transférées au centre de requérants d’asile d’Altdorf... mais se sont échappées ! Le passeur est en prison. –MME/SZU Les livraisons 10,7 milliards C’est, en tonnes-kilomètres, le trafic généré par le transport routier de marchandises à l’intérieur de la Suisse en 2018, soit une augmentation de 4,7% par rapport à 2017. C’est la plus forte progression enregistrée depuis 20 ans, a indiqué hier l’Office fédéral de la statistique. La route absorbe 63% de tous les transports de marchandises. Libéré par manque de place en foyer traitement psychiatrique à Belle-Idée. Depuis, il dort à l’hôpital, suit une thérapie et prend un médicament. Le patient, qui travaille aujourd’hui à 80% dans une association, estime que c’est « une perte de temps ». Il ne se sent pas bien à Belle-Idée. Son avocate, Me Maryam Massrouri, l’appuie  : « S. est un jeune homme hors normes, brillant et hypersensible. Il n’est pas L’hôpital de Belle-Idée est spécialisé dans les soins psy. –L. FORTUNATI/TDG fou, il fonctionne différemment. » En 2018, le tribunal acceptait qu’il quitte l’hôpital à condition d’intégrer un foyer. Problème  : tous sont complets. Il reste donc à Belle-Idée. « Au vu de ces circonstances exceptionnelles », les juges ont autorisé S. à quitter l’établissement à la fin du mois, à condition notamment qu’il suive un traitement ambulatoire et continue à travailler. –MARIA PINEIRO Rien de définitif Vu l’expertise psychiatrique, la condamnation de S. à 9 mois de prison ferme a été suspendue au profit de mesures institutionnelles en milieu ouvert. Il doit dormir à l’hôpital et suivre un traitement. Cet aménagement est décidé pour une durée de cinq ans et réévalué d’année en année. Ainsi, il peut être modifié dans un sens ou dans l’autre. La mesure peut également être annulée. Le patient retournera alors en prison.
MERCREDI 20 NOVEMBRE 2019/20MINUTES.CH 20 secondes Des croisières au frais ZURICH Felix, Regula et Turicum, les trois bateaux voguant sur la Limmat, vont être mis au rebut en 2023 après trente ans de service. Pour les remplacer, la société qui exploite la ligne a choisi trois embarcations électriques équipées de climatisation. Sept kilos de coke saisis ZURICH La police présente à l’aéroport de Kloten a eu du nez. Vendredi, puis lundi, elle a arrêté trois personnes venant de Sao Paulo (Bré) qui avaient caché près de 7kg de coke dans leurs valises. Ces « mules » originaires du Brésil et d’Ukraine ont été incarcérées. Provisions en quantité SCHAFFHOUSE Une camionnette parquée à Neuhausen, à côté des chutes du Rhin, a attiré l’attention des douaniers qui, après inspection, ont découvert 162 kg de produits carnés et 54 kg de fromage non déclarés. Le conducteur et son passager ont été dénoncés. PUB STATISTIQUES Déduction faite des impôts et primes maladie, les Suisses avaient moins d’argent à disposition en 2017 qu’une année auparavant. Les chiffres de l’Office fédéral de la statistique sont implacables. Le revenu disponible des ménages – composés en moyenne de 2,2 personnes – a baissé en un an. Le montant brut moyen, en 2017, s’est élevé à 9917fr., ce qui laisse, après déduction des dépenses obligatoires comme les primes maladie ou les impôts, 6984fr. La plus grande part de cette somme est consacrée au logement, à la nourriture et aux déplacements. Dans le détail, en 2017, les ménages ont employé 53,3% du revenu brut pour ces postes. Les dépenses pour le logement et l’énergie, soit 1463fr. en moyenne par mois, sont celles qui ont pesé le plus sur leur porte-monnaie. Suisse 7 Le revenu disponible des ménages ? 6984fr. par mois LIPO  : Rabais d‘automne 9999005158 www.lipo.ch 20.– offert Maintenant CHF 20.– offert* sur votre achat d‘automnal dans une des 21 filiales LIPO. *Utilisable une fois par personne àpartir d‘une valeur d‘achat de CHF 99.–. Aucun paiement en espèces. Valable jusqu’au  : 31.01.2020. Le budget alimentation est l’un des plus importants pour les familles. Vous souhaitez poster une annonce sur ce site ? N‘hésitez pas ànous contacter  : www.couponplus.ch VOUS TROUVEREZ NOS MAGASINS ET LA BOUTIQUE EN LIGNE SUR  : MOEVENPICK-VINS.CH jeudi 21 novembre jusqu’à 20heures vins de fêtes –ISTOCK vendredi 22 novembre jusqu’à 20heures* Suivent 742 fr. pour les transports, 579fr. pour la restauration et l’hôtellerie et 577fr. pour les loisirs et la culture. S’y ajoutent 636fr. dévolus à l’alimentation et aux boissons. Dans le détail, de 2015 à 2017, les ménages composés d’une personne de moins de 65 ans ont dépensé 351fr. de leur revenu brut pour ce poste. Les ménages avec trois enfants ou plus y ont consacré 1082fr. Ces derniers ont dépensé presque quatre fois plus que les ménages d’une personne à l’achat de viande (232fr. contre 62fr.). Les dépenses obligatoires ont atteint 2933fr. par mois, soit près de 30% du revenu brut. Parmi elles, près de 12% a été consacré aux impôts, les cotisations aux assurances sociales ont représenté 9,5% du revenu brut, les primes de l’assurance maladie obligatoire 6,5% et les pensions alimentaires 1,9%. Enfin, les Suisses ont réservé 1428fr. par mois à leur épargne. –ATS Grandes dégustations de Noël avec plus de60vins dans les 25 établissements Mövenpick Vins samedi 23 novembre jusqu’à18heures**LE CELLIER DE FRIBOURG EST OUVERT JUSQU’À 19 HEURES LE VENDREDI ET16HEURES LE SAMEDI.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :