20 minutes Genève n°2019-11-20 mercredi
20 minutes Genève n°2019-11-20 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-11-20 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 11 Mo

  • Dans ce numéro : il filme des vandales et finit aux urgences.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Un poids, deux mesures au rayon fruits et légumes BERNE En pesant des fruits secs sur les balances d’un même magasin, un lecteur a vu une nette différence. Qu’il a signalée en vain. Dernièrement, Manuel D.* a constaté que deux balances de la succursale Coop de la gare de Berne indiquaient des poids différents pour la même quantité de fruits secs. Plusieurs jours de suite, il a retenté l’expérience et, à chaque fois, il a constaté une différence flagrante. « Ce n’est pas juste de devoir payer davantage à cause d’un instrument de mesure déréglé. » Bien qu’il ait signalé ce 61% C’est la proportion de lecteurs, sur 2829, qui reconnaissent faire confiance aux machines, selon notre sondage en ligne. Les instruments doivent être vérifiés régulièrement. –DR problème à diverses reprises, rien n’a changé durant plusieurs mois. Pour la Fondation alémanique de protection des consommateurs, c’est inacceptable. « Si une balance ne fonctionne pas correctement, Coop doit réagir immédiatement », commente Josianne Walpen. Car chaque client peut subir une perte de quelques centimes alors qu’il « est en droit de payer un prix juste ». Chez Coop, on comprend la colère de Manuel D. « Cela ne se reproduira pas », promet Ronny Aeschbacher, porte-parole de l’enseigne. Il assure que les balances seront régulièrement vérifiées par le personnel et « remises à zéro » si nécessaire. C’est ce qui a été fait dans la succursale de Berne. Les instruments de mesure doivent répondre à des exigences légales, souligne l’Institut fédéral de métrologie. La responsabilité des contrôles incombe en premier lieu aux magasins. Mais les balances à fruits et à légumes font aussi l’objet de vérifications menées par des inspecteurs cantonaux tous les deux ans. –SUL/JBM *Nom connu de la rédaction De nombreux base jumpers étrangers ont perdu la vie dans la station de Lauterbrunnen (BE). –KEYSTONE En Suisse, le sport tue 30% de touristes BERNE En moyenne, 184 personnes perdent la vie chaque année en Suisse en pratiquant une activité sportive, a indiqué hier le Bureau de prévention des accidents. Un tiers des victimes sont des touristes. Il existe un rapport clair entre l’engouement pour un certain type de disciplines chez les étrangers et leur proportion dans les accidents. C’est ainsi le cas pour le base jump  : 77% des victimes sont domiciliées à l’étranger. Idem pour l’alpinisme (66%) ou le ski hors piste (52%). Tout l’inverse de la chasse, où les décès ne concernent que des Suisses. Vos réactions sur notre app « Il y a vraiment des gens qui ont du temps à perdre au point de tester les différentes balances du supermarché ? » @Coco « Et quel était le poids réel des fruits secs ? Peut-être que cette balance faisait gagner de l’argent aux clients ? » @Le lecteur « La Coop nous prend pour des poires » @Alexis « Et votre sachet de carottes qui pèse 1,1 kg au lieu de 1 kg, vous vous plaignez ? La prochaine fois, si on va au bout du raisonnement, demandez à payer la différence de prix pour ces 100 grammes » @Le makedon SAINT-GALL Une tentative de détournement de bus a lamentablement échoué, samedi matin. L’histoire a commencé lorsque deux hommes visiblement éméchés sont montés dans le véhicule. Le duo, qui se battait avant l’arrivée du bus, a continué une fois à bord. La conductrice a alors tenté de s’interposer pour calmer les esprits, mais l’un des excités actu.20min.ch Passager bourré piégé dans le bus Bras droit de la ministre vaudoise PLR Jacqueline de Quattro, Nicolas Chervet (photo) fait l’objet d’une enquête administrative, a révélé hier 24heures.ch. L’objectif est de faire la lumière sur certaines allégations de dysfonctionnements imputés au secrétaire général du département. 20 secondes En visite chez Poutine BERNE Le président de la Confédération Ueli Maurer se rend cette semaine en Russie. Il rencontrera demain le président Vladimir Poutine. Dans le cadre de sa politique de paix, la Suisse est engagée dans de nombreux conflits dont la Russie est un acteur important. Toubibs cloués au lit LUCERNE Situation peu banale aux soins intensifs de l’hôpital cantonal  : le service a dû réduire le nombre de lits disponibles vu le manque de personnel. Deux des trois médecins-chefs sont en effet en arrêt maladie, a révélé la « Luzerner Zeitung ». Des opérations ont dû être suspendues. – un Somalien de 29 ans – l’a frappée, la blessant légèrement. Il a ensuite tenté prendre sa place et de démarrer le bus sous les yeux médusés des voyageurs. La quinquagénaire a réussi à l’en empêcher. Elle a piqué les clés de l’engin avant de faire descendre les voyageurs et d’enfermer l’hurluberlu dedans. Où la police est venue le cueillir. –FRS Sale année pour un cadre vaudois L’homme avait déjà été condamné cet été  : il avait donné de faux renseignements après un accident.
MERCREDI 20 NOVEMBRE 2019/20MINUTES.CH La longévité 48 ans C’est le temps durant lequel un automobiliste argovien a roulé sans avoir de permis de conduire. Finalement contrôlé en février dernier, il vient d’être condamné, a révélé l’« Aargauer Zeitung ». Comme la prescription s’applique, il s’en sort avec du sursis et une amende de 600 fr. Valoriser l’apprentissage VAUD Le Canton veut attirer davantage de jeunes vers l’apprentissage. Il lance une série de mesures pour promouvoir cette voie dès l’école obligatoire. Il entend aussi prévenir les échecs et augmenter le nombre de places disponibles. Globalement, le Canton veut éviter qu’un jeune ne se retrouve sans formation à l’âge de 25 ans. Il espère aussi augmenter la proportion des diplômés de niveau secondaire II. Seuls 21,6% des jeunes sortant de l’école choisissent cette voie. –ISTOCK VALAIS Le tunnel de la Vallée, du côté de Collombey-Muraz, a été le théâtre d’un triple accident, hier. Heureusement factice, celui-ci était destiné à tester l’intervention des services d’urgence. Fausse fumée pour simuler l’incendie, désincarcération ou encore fuite de kérosène ont constitué des défis pour les quatre corps de pompiers et les deux corps de police mobilisés aux côtés notamment du service des routes. « Il Actu 3 L’exercice a mobilisé une cinquantaine d’intervenants de tous bords, dont cinq figurants. Découvrez les images des services d’urgence en action sur notre site et sur notre app. Pompiers testés sous terre Tabassé pour avoir filmé des vandales en action VEVEY (VD) Un homme a été attaqué à la gare par des ados. Il dénonce l’absence de surveillance vidéo sur les quais. Alors qu’il attendait avec sa femme son train sur un quai de la gare le soir du 12 novembre, un homme a vu une dizaine de jeunes vandaliser un distributeur automatique. Comme il les a mis en garde tout en les filmant, ils se sont rués sur lui pour le passer à tabac avant de prendre la fuite. Blessé, sous le choc, il a déposé plainte et a pris à partie les autorités face à cette violence et à l’absence de caméras de surveillance. Certains de ces voyous se sont fait interpeller la même nuit par une patrouille de Police Riviera pour d’autres méfaits. Quatre d’entre eux ont été identifiés et seront convoqués par la justice des mineurs. La police vaudoise a confirmé l’agression et leur interpellation. Le plus jeune a 15 ans, tous résident sur la Riviera et dans le Chablais vaudois et sont connus comme récidivistes en matière d’agressions, Caméras absentes des gares suisses Actuellement, aucune gare CFF n’abrite de système de surveillance vidéo, confirme Jean-Philippe Schmidt, porte-parole de l’ex-régie fédérale. Vevey y a eu droit uniquement pendant la durée de la Fête des vignerons. La de vols et de troubles à l’ordre public. Si le nombre de ce type d’actes commis par des jeunes reste stable, le passage rapide à la violence semble plus fréquent. « Une minorité de ces jeunes n’ont plus de limites. Ce phénomène urbain nous inquiète », constate Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la police vaudoise. L’officier estime que le fait de filmer les police ferroviaire collabore activement avec les polices locales et cantonales, et une réflexion est en cours pour équiper les quais et les halls de gare de vidéosurveillance, à l’image de ce qui se fait déjà à bord de nombreuses rames. –P. MARTIN/24H jeunes casseurs sur le quai semble avoir déclenché leur fureur gratuite. Mais les images prises par la victime ont aussi permis de les identifier. Et désormais, cette forme de délinquance est directement dénoncée au Tribunal des mineurs. –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI La victime avait filmé les voyous sur le quai avec son téléphone. faut gérer les fumées et les vapeurs chimiques, qui ne s’évaporent pas bien sous terre, a expliqué GlennMartignier, directeur de l’exercice. La vision est aussi compliquée, et tous les bruits sont amplifiés. Il faut donc redoubler d’adresse pour réduire l’anxiété des personnes présentes. » L’homme tire toutefois un bilan positif de l’opération. Le tunnel a été fermé à 9h et a rouvert à 16h, après nettoyage de la chaussée. –RMF L’assoiffé La police argovienne a pincé lundi à Birrhard le chauffeur d’un semi-remorque qui avait un peu trop picolé. L’homme, âgé de 62 ans, affichait une alcoolémie de 1,8‰. Son permis lui a été retiré. Mieux valoriser l’apprentissage VAUD Le Canton veut attirer davantage de jeunes vers l’apprentissage. Il lance une série de mesures pour promouvoir cette voie dès l’école obligatoire. Il entend aussi prévenir les échecs et augmenter le nombre de places disponibles. Globalement, le Canton veut éviter qu’un jeune ne se retrouve sans formation à l’âge de 25 ans. Il espère aussi augmenter la proportion des diplômés de niveau secondaire II, quelle que soit la voie choisie. –ÉTAT DU VALAIS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :