20 minutes Genève n°2019-11-06 mercredi
20 minutes Genève n°2019-11-06 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-11-06 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : l'astuce pour éviter les wagons qui puent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Actu, Imams  : formation continue conseillée LAUSANNE Un magasin de quartier rachetait de la marchandise volée dans des grandes surfaces de la ville. Les gérants et un de leurs employés ont été condamnés. C’était un mystère  : des gangs géorgiens pillaient des magasins, mais impossible de savoir où disparaissait le butin. La police l’a résolu  : un couple de Sri-Lankais de 37 ans et leur employé de 20 ans achetaient à bas prix les marchandises volées et les revendaient dans leur échoppe du centre de Lausanne. Les receleurs eux-mêmes ont fourni des preuves aux enquêteurs. Le shop étant sous surveillance électronique, la police a pu consulter les bandes et compter au moins 45 transactions louches en un peu plus d’un mois. FRIBOURG Une étude récemment publiée par le Centre Suisse Islam et Société (CSIS) de l’Université de Fribourg révèle que les quelque 130 imams officiant dans le pays ont, en général, été formés à l’étranger. Notamment dans les Balkans, en Turquie, en Égypte et en Arabie saoudite. « Il n’existe à ce jour aucune formation standardisée pour les imams en Suisse », ont déploré les deux auteurs de l’étude, Hansjörg Schmid, directeur général du CSIS, et Noemi Trucco, étudiante qui prépare un doctorat sur les imams en Suisse. Les chercheurs constatent que les musulmans privilégient les guides formés dans des pays islamiques. Les auteurs préconisent toutefois d’inciter ces religieux à suivre une formation continue en Suisse. L’étude, financée par le Département fédéral des affaires étrangères, révèle un fait inédit  : les premiers imams ayant grandi en Suisse sont désormais en fonction. –APN De la fumée sous la locomotive LAUSANNE Située dans le centreville, la gare du Flon a dû être partiellement évacuée hier vers 16h. De la fumée s’échappait sous une locomotive d’un convoi du Lausanne-Échallens- Bercher (LEB) à la suite d’une défaillance technique. Les pompiers ont vite maîtrisé le sinistre, mais le trafic, qui voit également transiter le M1 et le M2, a été fortement perturbé. La présence de nombreux camions de pompiers sur la place de l’Europe, située audessus de la gare, a également gêné la circulation des bus. Une adresse bien utile aux pilleurs des supermarchés Les voleurs se rendaient très souvent dans le magasin pour y revendre leur butin. –ISTOCK Les Géorgiens s’étaient refilé l’adresse de cette épicerie où les patrons n’étaient pas regardants. Ils ont ainsi pu y échanger contre de l’argent cigarettes, alcools, chocolat, rasoirs, parfums dérobés dans les grandes surfaces. Ils s’y rendaient quotidiennement, proposant par exemple une bouteille volée qui leur était payée de 12 à 15fr. et était ensuite revendue 23fr. Selon les Sri-Lankais, leur petit commerce leur aurait rapporté un pactole de 5000fr. Une procureure vient de les condamner pour recel par métier  : le gérant, sa femme et leur employé écopent tous trois de joursamende avec sursis assortis d’amendes s’échelonnant de 200 à 1500fr. S’y ajoutent 2154fr. de créances compensatrices en faveur de l’État et près de 10000fr. de frais. Ils auraient dû être expulsés, mais la magistrate y a renoncé  : l’homme est en Suisse depuis 2008, sans problème. Sa femme et leur fille l’ont rejoint en 2014. Le couple n’a pas de dettes et tous deux ont toujours travaillé. –CHRISTIAN HUMBERT Indignés par les trophées payants VALAIS Une pétition fait fureur sur le Net depuis un reportage de l’émission de la RTS « Mise au point », dimanche. Le texte demande l’interdiction de tirer les bouquetins pour leur trophée contre de l’argent. La pratique, qui rapporte 650000fr. par an au Canton, a été introduite en 1991. Une somme allant jusqu’à 20000fr. est demandée pour les plus beaux spécimens. Hier en début de soirée, la pétition avait déjà recueilli 20000 signatures. Entre 100 et 120 bêtes peuvent être tirées pour de l’argent. –KEY actu.20min.ch La gare a été évacuée durant une heure et demie. –DR Vidéo  : le dégagement de fumée est à voir sur notre app. Retrouvé avec un bras tailladé Un homme a été retrouvé grièvement blessé en ville de Bienne (BE) dans la nuit de lundi à mardi. La victime présentait des coupures à un bras, vraisemblablement causées par un objet tranchant, a révélé hier la police. Celle-ci avait été informée vers 2h qu’un individu gisait à la ruelle du Bas. L’homme a été acheminé à l’hôpital. 20 secondes Ouverture au cannabis VAUD Le Grand Conseil souhaite que le canton participe aux tests de distribution contrôlée de cannabis, lorsque le cadre légal le permettra. Les députés ont donné hier un aval de principe à des tests strictement encadrés et délimités. Unions sans restriction BERNE La Fédération des Églises protestantes de Suisse a préconisé hier l’ouverture du mariage aux couples de même sexe sur le plan civil. Elle a souligné que la décision concernant les unions religieuses pour les gays sont de la compétence des Églises cantonales. Unis contre la violence NEUCHÂTEL Les députés ont accepté hier de modifier le dispositif de lutte contre la violence domestique pour le rendre conforme à la Convention d’Istanbul. Plus de 500 personnes en sont victimes chaque année dans le canton.
MERCREDI 6 NOVEMBRE 2019/20MINUTES.CH Le risque 58% C’est, en moyenne, la hausse du nombre d’accidents impliquant des piétons ou des deux-roues en hiver, entre 5 h et 9 h et entre 17 h et 19h. Le manque de lumière est la cause majeure de cette augmentation, selon le TCS, qui fera campagne demain sur le thème de la visibilité. Anémone avait du fric en Suisse BERNE Inoubliable « Thérèse » dans « Le Père Noël est une ordure », l’actrice française Anémone possédait un ou des comptes en Suisse. L’Administration fédérale des contributions a lancé hier un appel à ses héritiers pour qu’ils désignent un représentant en Suisse autorisé à recevoir des notifications. Les successeurs ont dix jours pour y donner suite. Anémone est décédée le 4 avril dernier à l’âge de 68 ans. MOBILITÉ Le train plutôt que l’avion  : Lyria mise sur plusieurs nouveautés pour séduire les voyageurs qui se rendent à Paris. Directeur général de Lyria, Fabien Soulet a présenté hier à Lausanne, puis à Genève, la nouvelle offre pour se rendre à Paris en TGV dès le 15 décembre. Outre la compétitivité par rapport à l’avion, il a estimé que l’option du train devait être une évidence et aussi un « choix du cœur ». Accompagné de la présidente du Conseil d’État vaudois, Nuria Gorrite, il a rappelé l’urgence des enjeux climatiques. Le dirigeant a souligné qu’une ligne ferroviaire entre Lausanne et Paris pollue 23 fois moins, en matière de gaz à effet de serre, que le même trajet en avion. Davantage de places Quinze rames à deux étages ont été entièrement rénovées à hauteur d’un demi-milliard de francs. Elles offriront 30% de places en plus entre Genève, Lausanne, Zurich, Bâle et Paris. Soit 4500 sièges additionnels quotidiens. Du wi-fi et trois classes À bord, il sera possible de se connecter au web via son numéro de réservation. Autre nouveauté au départ de Lausanne  : en plus de la 2e et de la 1re classes, il sera possible de voyager en Business 1re dès 225fr. pour un service premium avec des repas d’un chef étoilé servis à sa place. Une option qui existe depuis 2017 aux départs de Genève, Zurich et Bâle. Actu 5 Prix, fréquence et confort  : le TGV fignole son offre Un nouveau train entre Vallorbe et Dijon Présidente du Conseil d’État vaudois, Nuria Gorrite a eu maille à partir au premier semestre 2019 avec Lyria, quand elle a appris par hasard en janvier que la direction avait décidé de supprimer des rames TGV entre Lausanne et Paris passant par la gare de Vallorbe Attirer les hiboux permettrait de faire fuir les corbeaux freux. –ISTOCK Des grands-ducs à la rescousse YVERDON-LES-BAINS (VD) La Ville n’en peut plus de ses bruyantes colonies de corbeaux freux qui nichent au centre-ville. Toutes les méthodes utilisées à ce jour pour les éloigner ayant échoué, les autorités envisagent désormais la manière forte, selon « 24 heures ». Elles espèrent attirer des hiboux grands-ducs, ou des faucons pèlerins, deux prédateurs du corbeau freux, pour régler ce conflit de voisinage de manière « naturelle ». L’offre comprend davantage de sièges sur deux étages et de possibilités pour aller à Paris. –KEY Découvrez en vidéo les explications du boss du TGV Lyria et de Nuria Gorrite sur notre app. (VD). Elle s’est réjouie hier que le dialogue ait été constructif. Il a permis de créer une nouvelle liaison aller-retour quotidienne avec un TER entre Vallorbe et Dijon, pour compenser le TGV supprimé du matin. Ce train supplémentaire sera cofinancé par la SNCF et les CFF. L’Union cycliste internationale a confirmé hier l’existence de « faits sérieux » à l’origine du licenciement du directeur du Centre mondial du cyclisme (CMC) à Aigle (VD). Outre les accusations de harcèlement et d’abus de pouvoir, le Français est aussi Des prix attractifs Fabien Soulet souligne l’accessibilité des prix et mise sur une « offre de rupture ». Le prix d’appel en 2e classe sera fixé à 34fr. Le tarif standard démarrera à 57fr., même peu avant la date du départ. Les cadences Dès la mi-décembre, huit allers-retours quotidiens seront proposés entre Genève et Paris et six entre Lausanne et Paris, dont trois via Vallorbe et trois autres via Genève. –FRÉDÉRIC NEJAD TOULAMI Soupçonné d’avoir offert des vélos hors de prix ZURICH Cinq hommes, qui avaient acheté de grandes quantités de cigarettes et d’alcools forts dans des boutiques hors taxes de Samnaun (GR), ont été arrêtés par des douaniers sur l’A1 à Dietikon (ZH). Les contrebandiers présumés ont été observés par des douaniers. En quittant la station grisonne, ils n’ont pas déclaré les marchandises achetées dans des boutiques hors taxes du village, a indiqué hier l’Administration fédérale des douanes. Les deux véhicules dans lesquels les cinq hommes avaient pris place ont été arrêtés par des douaniers et des policiers sur l’autoroute. Dans pointé du doigt pour avoir offert, sur les fonds du CMC, des vélos sur mesure d’une valeur de plusieurs milliers de francs à des proches, connaissances et personnalités locales et internationales du milieu politique et sportif avec lesquels il roulait parfois. Fraudeurs pris sur le fait les voitures, les douaniers ont trouvé 70000 cigarettes, soit 3500 paquets, et 50 litres d’alcools forts. L’affaire remonte au mois d’août. Ils devront payer 20000 francs de taxes douanières et une amende. Les autorités n’avaient pas communiqué plus tôt sur ce cas en raison de l’enquête. –ATS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :