20 minutes Genève n°2019-11-06 mercredi
20 minutes Genève n°2019-11-06 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-11-06 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : l'astuce pour éviter les wagons qui puent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Économie, 20 secondes Musk aura tenu 3 jours ÉTATS-UNIS Le patron du constructeur automobile Tesla aura boudé Twitter pendant trois jours. Elon Musk, qui avait annoncé vendredi qu’il se déconnectait du réseau social, y a reposté un message hier pour féliciter les équipes de sa firme SpaceX. Vaste alliance bancaire TECH Vingt banques de la Zone euro travaillent à la création d’un dispositif de paiement paneuropéen qui pourrait à terme permettre de se passer de Visa, Mastercard et de géants étrangers de la technologie, ont indiqué plusieurs sources. Le gouffre 1,2 milliard C’est, en dollars, la perte d’Uber au troisième trimestre, soit près de 200 millions de plus qu’il y a une année. La plateforme de réservation de voitures avec chauffeur espère être rentable en 2021. L’action du groupe perdait 9,3%, hier à 19 h 30. Bien plus productifs en bossant à 80% TOKYO La filiale japonaise de Microsoft a pris le contre-pied de la culture du pays des heures sup à rallonge. Et ça marche. L’expérience pourrait faire école. Même si elle va totalement à rebours de la culture japonaise qui met en avant les employés dévoués à leur boîte et qui ne comptent pas leurs (très nombreuses) heures sup. Microsoft vient de tirer le bilan d’un test effectué en août au Japon. Le principe  : offrir un jour de repos hebdomadaire supplémentaire à ses 2300 salariés au Pays du Soleil levant en fermant ses bureaux chaque vendredi. L’entreprise a aussi limité les réunions de travail à 30 minutes et cinq participants maximum, et encouragé les échanges en ligne plutôt que des rendez-vous physiques ou des courriels. Résultat  : la productivité par salarié a bondi de 39,9% en août sur un an, tandis que la consommation d’électricité a chuté de 23,1% et celle du papier d’impression de 58,7%, selon l’entreprise. « Les employés veulent avoir des modes de travail variés », a souligné la société. Elle prévoit de lancer un programme similaire cet hiver, mais sans accorder un congé spécial cette foisci  : les salariés devront utiliser leurs jours de congé existants. Cette expérience intervient alors que Tokyo tente de promouvoir des modes de travail plus flexibles, comme le télétravail, le recours au temps partiel et à des horaires de bureau décalés pour éviter les heures de pointe dans les transports. Ces initiatives visent notamment à lutter contre le phénomène du « karoshi » (mort d’épuisement au travail) et à favoriser la natalité, en berne dans le pays. –AFP Les séances courtes en petit comité sont aussi plus efficaces. –ISTOCK Manipulateur du bitcoin ? ÉTATS-UNIS La flambée de la célèbre cryptomonnaie en 2017, lorsqu’elle a frôlé les 20000 dollars, serait-elle due à la manipulation d’une seule personne ? C’est ce qu’affirme une étude publiée lundi par Bloomberg. « Nos résultats suggèrent qu’au lieu de milliers d’investisseurs influant sur le prix du bitcoin, il n’y en a eu qu’un seul important », expliquent deux professeurs américains. Ils ont observé qu’entre mars 2017 et mars 2018, des bitcoins ont été massivement achetés en Tethers, cryptomonnaie censée être arrimée au dollar. Les cours du bitcoin auraient pu être soutenus grâce au fait qu’il y avait en réalité plus de Tethers en circulation que de dollars dans les coffres de la société émettrice, Bitfinex. Cette plateforme, qui est visée par une enquête de la justice américaine dans un autre dossier, a contesté les conclusions de l’étude. –AFP Pétrole  : le Brésil voit très grand ÉNERGIE Brasilia espère récolter plus de 26 milliards de dollars lors d’enchères pour des gisements pétroliers, aujourd’hui, ce qui établirait un record. Le géant sud-américain souhaite même se hisser en dix ans à la 5e place des plus grands producteurs d’or noir du monde. Les champs concernés, situés en eaux très profondes, pourraient receler 15 milliards de barils, soit plus du double des réserves actuelles de la Norvège dans la mer du Nord. La ruée vers l’or noir de l’océan Atlantique va s’accélérer. –AFP Indices economie.20min.ch BOURSE SMI 10272.98 1 -0.62% SPI 12398.58 1 -0.54% Stoxx 50 3321.65 3 0.19% Dax 13148.50 3 0.09% Dow Jones 27499.27 3 0.14% Nasdaq 8446.17 3 0.15% Cours des billets Titres du SMI Achat Vente EUR/CHF 1.0790 1.1410 USD/CHF 0.9545 1.0385 GBP/CHF 1.2160 1.3480 Clôture Diff.% 3 ABB N 21.29 0.24% 3 Adecco N 59.68 0.81% 1 Alcon N 58.20 -0.29% 3 CS Group N 12.99 0.54% 1 Geberit N 511.40 -1.12% 1 Givaudan N 2869.00 -1.14% 3 LafargeHolcim N 51.94 0.46% 1 Lonza N 351.60 -2.03% 1 Nestlé N 103.78 -0.86% 1 Novartis N 86.55 -0.93% 1 Richemont N 79.12 -0.53% 1 Roche GS 294.00 -1.47% 2 SGS N 2562.00 0.00% 3 Sika N 173.20 0.43% 3 Swatch Grp P 284.50 0.64% 3 Swiss Life N 505.20 1.18% 1 Swiss Re N 103.65 -0.10% 1 Swisscom N 510.60 -0.23% 3 UBS N 12.28 1.32% 1 Zurich Ins. N 386.60 -0.46% Cours sans garantie. La patience La libra, cryptomonnaie controversée de Facebook, « ne se propagera pas à la vitesse d’un réseau social. Ce sera un travail non pas pour des années, mais pour des décennies », a déclaré hier un cadre de la firme.
MERCREDI 6 NOVEMBRE 2019/20MINUTES.CH Commande vocale victime des lasers ÉTATS-UNIS Des universitaires ont mis au point une attaque permettant de prendre le contrôle des enceintes connectées à l’aide d’un laser. Ils ont notamment réussi à ouvrir une porte de garage connectée et pris le contrôle d’un appareil Google situé dans un bureau à 70 mètres de distance. Intitulée « Commandes lumineuses  : attaques par injection audio au Banni à vie de « Fortnite » pour un logiciel de triche JEUX VIDÉO Joueur professionnel, Jarvis Khattri s’est vu infliger une sanction exemplaire alors qu’il n’était même pas en compétition. Epic Games s’est montré impitoyable envers Jarvis Khattri. L’éditeur de « Fortnite » lui a interdit à vie de participer au célèbre jeu de battle royale après l’avoir surpris à tricher dans ses parties diffusées sur YouTube. Jarvis a eu recours à un logiciel de type « aimbot », qui aide les joueurs à tirer sur leurs adversaires. « Quand les gens utilisent des aimbots ou d’autres technologies de triche pour obtenir un avantage injuste, ils ruinent les parties des gens qui jouent honnêtement », s’est jus­ laser sur des systèmes à commande vocale », l’étude montre que la lumière d’un laser sur un microphone perturbe sa membrane et que le rayon est interprété comme un signal à traiter, de la même façon que le son. En variant l’intensité lumineuse, les scientifiques ont pu alors envoyer leurs propres commandes à distance. –MAN Place aux jeux sur mesure Rovio ambitionne de sortir, d’ici à 2022, des titres personnalisés faits sur mesure grâce au développement de l’intelligence artificielle, a déclaré sa patronne, Kati Levoranta (photo). Des algorithmes sont déjà utilisés par l’éditeur d’« Angry Birds » dans la conception des jeux et pour inciter les joueurs à rester actifs. tifié l’éditeur américain. Quant à Jarvis Khattri, il a affiché ses remords dans une vidéo poignante vue par des millions « Évidemment, c’est une énorme erreur et c’est entièrement de ma faute » Jarvis « FaZe » Khattri LISBONNE Le géant chinois a profité de la tribune du Web Summit pour amadouer le monde de la tech avec son dirigeant, Guo Ping. En parallèle, la firme de Shenzhen a proposé aux opérateurs la mise en place d’un « cloud » souverain européen. Il permettrait le stockage et le traitement d’internautes. « J’aurais aimé avoir réalisé avant à quel point les conséquences étaient graves, je n’aurais alors jamais Âgé de 17 ans, Jarvis est membre de l’équipe d’e-sport FaZe Clan. –DR Le patron de Huawei, Guo Ping, a fait le déplacement du Web Summit à Lisbonne. –GETTY pensé à le faire », a notamment regretté le membre de FaZe Clan, l’une des plus prestigieuses équipes d’e-sport. L’exemplarité de la sanction divise le monde des gamers. Tyler Blevins, alias Ninja, s’est rangé du côté de Jarvis. Le joueur le plus célèbre de « Fortnite » a invité Epic Games à être plus clément envers les créateurs du contenu qui aident le jeu à prospérer. Autre joueur influent, Benjamin Lupo, alias DrLupo, s’est prononcé, lui, en faveur du maintien du bannissement à vie. Jarvis espère encore pouvoir inverser la tendance avec l’appui de sa communauté, qui souligne qu’il n’a pas triché durant une compétition officielle. –LAF Buzz 13 Huawei soigne ses relations européennes de données en ligne sans passer par les géants technologiques américains. Huawei promet aussi des dépenses sur le marché européen à hauteur de 40 milliards de francs sur les cinq prochaines années, afin de compenser l’accès désormais interdit aux produits américains. La confession de Jarvis à voir sur notre app. La nouvelle signature visuelle du groupe sur l’appInstagram. Facebook joue avec les couleurs GRAPHISME La firme de Menlo Park a dévoilé son nouveau logo. Affichant en lettres majuscules le nom du groupe, il s’anime désormais, passant du bleu au vert et au fuchsia tirant sur le jaune, pour refléter sa famille d’applications. Pour rappel, outre le réseau social, l’entreprise possède les messageries WhatsAppet Messenger, les casques immersifs Oculus, le réseau professionnel Workplace, les écrans connectés Portal et Calibra, un projet de portefeuille virtuel. –FACEBOOK



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :