20 minutes Genève n°2019-11-05 mardi
20 minutes Genève n°2019-11-05 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-11-05 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 16,4 Mo

  • Dans ce numéro : Halloween se mue en miracle pour un bébé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
KW45/19 SR HIT DE LA SEMAINE 1+1 4.95 au lieu de 9.90 Pommes de terreCeltiane Coop Primagusto, Suisse, 2×1,5 kg (1 kg =1.65) 26% 5.95 au lieu de 8.10 Steakshachésdeveau Coop, Suisse, en libre-service, 4×70 g(100 g=2.13) 2+1 14.40 au lieu de 21.60 1 Framboises Coop, surgelées, 3×500 g, trio (100 g=–.96) Vous trouverez cesactions,ainsi queplus de 17’000 autres produits,sur www.coopathome.ch 1 En vente dans lesgrandssupermarchésCoop Sous réservedechangement de millésime. Coop ne vend pasd’alcool auxjeunesdemoins de 18 ans. 50% 3.45 au lieu de 6.90 HIT DE LA SEMAINE Clémentines, Espagne, le filet de 2kg(1kg=1.73) 1+1 4.75 au lieu de 9.50 Poulets Coop, Suisse, en libre-service, 2×env.850 g, le kg 2+1 14.80 au lieu de 22.20 Saumon fumé Sockeye Coop, MSC, poisson sauvage, PacifiqueNord-Est, en libre-service, 3×100 g, trio (100 g=4.93) 2+1 11.60 au lieu de 17.40 1 Pizzas Dr.Oetker Ristorante Prosciutto, surgelées, 3×330 g, trio (100 g=1.17) 5.11-9.11.2019 dans la limite desstocksdisponibles HIT DE LA SEMAINE Superprix 9.95 Cordons-bleus de porcdans le cou Coop Naturafarm, Suisse, en libre-service, 4pièces, 650 g(100 g=1.53) 1+1 9.95 au lieu de 19.90 Fromage àraclette natureCoop, en tranches, 2×440 g, duo (100 g=1.13) Crozes-Hermitage AOCLes Moniers M. Chapoutier 2017, 75 cl (10 cl =1.33) 50% 9.95 au lieu de 19.95 www.coop.ch
–L. GUIRAUD/TDG MARDI 5 NOVEMBRE 2019/20MINUTES.CH Régions 5 20 secondes Extension piétonne CAROUGE (GE) La Cité sarde envisage d’étendre sa zone piétonne tout autour de la place du Marché et sur les rues environnantes, selon la « Tribune de Genève ». À cet effet, 56 places de stationnement seraient supprimées et compensées en sous-sol. Le projet doit encore être validé par le délibératif. Sa femme le remplace GENÈVE Samedi, peu avant 3h, un véhicule a heurté un îlot central sur le quai du Mont-Blanc, arrachant deux bornes. Une femme a déclaré à la police en être la conductrice, car son mari avait bu. Un témoin la contredisant, l’époux a été emmené au poste. Centre social décoré MEYRIN (GE) L’Hospice général a inauguré hier un nouveau Centre d’action sociale (CAS) dans la commune suburbaine. Particularité  : c’est le premier lieu public géré par l’Hospice où sera exposée une œuvre d’art du Fonds cantonal d’art contemporain. « Les habitants du quartier sont les meilleurs experts » GENÈVE La population est invitée à proposer des actions pour améliorer la vie sociale dans son quartier. Une centaine de projets sont déjà en cours. La création d’une buvette pour les jeunes ou encore le développement de potagers urbains  : ces deux propositions font partie des quatorze prévues par le Plan d’actions du secteur Eaux-Vives-Cité, paru en octobre. Elles font suite au Forum social de quartier organisé en avril. Plus de 150 habitants et membres d’associations y avaient exprimé leurs besoins. « Nous voulons mettre en place une forme de démocratie participative avec les habitants qui sont les meilleurs experts de chaque quartier », déclare la conseillère administrative Esther Alder, chargée de la Cohésion sociale et de la Solidarité de la Ville. Depuis 2018, son département a déjà mené sept de ces consultations publiques, qui permettent ensuite d’élaborer, par quartier, les Plans d’actions à partir des propositions des habitants. Si des problématiques comme l’isolement des personnes âgées, l’intégration des jeunes, des nouvelles familles Entre 100 et 200 personnes ont participé à l’un des sept forums déjà réalisés. –VILLE DE GENÈVE La photographie sociale d’un secteur et des migrants se retrouvent sur l’ensemble du territoire urbain, « les réponses sont spécifiques et adaptées à chaque Grande mosquée sous surveillance PETIT-SACONNEX (GE) « Nous savons ce qui se passe dans cette mosquée »  : Monica Bonfanti, cheffe de la police, a indiqué à la RTS que le lieu de culte, foyer de radicalisation par le passé, était surveillé. « Nous sommes informés en temps réel s’il y a un prédicateur qui est problématique, s’il prêche la violence ou cherche activement des personnes pour faire le jihad. » Elle a aussi indiqué que neuf Genevois étaient partis en zone de guerre. Deux sont revenus. Après la prison, ils bénéficient de mesures de substitution. L’édifice genevois est sous contrôle de la police. Avant un forum, un portrait du quartier est élaboré avec les associations et les acteurs institutionnels afin de dégager des thématiques prioritaires à discuter. Densité d’habitants, mixité sociale  : ce document, sorte de photographie sociale d’un secteur, met en lumière ses enjeux, ses potentialités et ses difficultés. « C’est la première fois que nous disposons, en ville, d’une analyse aussi fine et concrète de la situation par quartier », relate Esther Alder. CHABLAIS L’unité de médecine de Monthey (VS) a été la première à bouger. Mais ces trois prochaines semaines, ce sont entre 150 et 200 patients, actuellement répartis sur les cinq sites de l’Hôpital Riviera-Chablais, qui seront « déménagés » à Rennaz (VD). Hier matin, les premiers malades sont arrivés dans cet établissement flambant neuf. Le déplacement avait été soigneusement préparé par le personnel soignant. « Ils nous ont tout bien expliqué, pour éviter que nous stressions », a raconté une patiente. Qui est restée bouche bée de- quartier », insiste Esther Alder. « Nous travaillons avec de petits projets, en mode pilote pour les tester et les faire évoluer », poursuit-elle. Au total, 94 actions sont en cours. Aux Pâquis-Sécheron, par exemple, le public a souligné un manque d’information sur la vie du quartier. Résultat  : une gazette est lancée. À Saint-Jean-Charmilles, la buvette de l’Espace Le 99 reçoit les 15-25 ans jusqu’à 22h, du jeudi au samedi  : « Les jeunes viennent, ça répond à un besoin », selon Amid Benjamaa, président de l’association Europe-Charmilles. –LÉONARD BOIS- SONNAS « Chambres dignes d’un hôtel de luxe » Notre reportage en vidéo, à voir sur l’app. vant son nouvel environnement  : « C’est magnifique, digne d’un hôtel de luxe », s’est-elle exclamée. –XFZ –KEYSTONE –PHOTOGRAPHERGENEVA.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :