20 minutes Genève n°2019-11-01 vendredi
20 minutes Genève n°2019-11-01 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-11-01 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 12,0 Mo

  • Dans ce numéro : Belinda dans le dernier carré d'as.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Monde, « Des passagers sautaient, certains étaient en feu » PAKISTAN Provoqué par l’explosion de bonbonnes de gaz, un incendie à bord d’un train a fait au moins 74 morts dans le Pendjab. Les règles élémentaires de sécurité sont souvent ignorées dans les trains surpeuplés du Pakistan. C’est malheureusement le non-respect de l’une d’elles qui est à l’origine d’un drame affreux, jeudi dans le Pendjab (centre). L’explosion accidentelle de deux bonbonnes de gaz a provoqué un incendie qui a causé la mort d’au moins 74 personnes. Bien que cela soit strictement interdit, des passagers utilisaient des cuisinières à essence pour préparer le petit-déjeuner au moment de l’explosion. Trois wagons se sont alors rapidement embrasés. Selon le ministre des Chemins de fer, Sheikh Rashid Ahmed, la plupart des morts étaient des passagers se jetant du train en marche pour échapper aux flammes. « Des gens sautaient, certains étaient en feu », a dé- claré de son côté un témoin à Geo TV. Le convoi transportait de nombreux pèlerins du sud du pays qui se rendaient à un grand rassemblement religieux annuel à Raiwind, près de Lahore (est). Le festival qu’ils comptaient rejoindre est le Le cri d’alarme 34000 C’est le nombre de migrants qui vivent dans des camps sur cinq îles grecques, alors que leur capacité n’est que de 6300 personnes. La commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Dunja Mijatovic, évoque une situation « au bord de la catastrophe ». Le président qualifie le procédé de « coup d’État ». –AFP Voir le travail des secouristes sur l’app. Trois wagons, deux de classe économique et un de classe affaires, se sont embrasés. –DR Nouveau revers pour Trump ÉTATS-UNIS Le président américain a dénoncé jeudi dans un tweet « la plus grande chasse aux sorcières de l’Histoire américaine », juste après un vote de la Chambre des représentants approuvant l’enquête en vue de sa destitution. Les parlementaires démocrates tentent de démontrer que Donald Trump a fait pression sur Kiev pour obtenir de quoi salir l’ancien vice-président démocrate Joe Biden, bien placé pour l’affronter lors de l’élection de 2020. Tablighi Ijtema, l’un des plus importants du Pakistan. « Je reconnais notre erreur de ne pas avoir empêché les pèlerins d’apporter des réchauds et des bonbonnes, a déclaré Sheikh Rashid Ahmed. Cela ne se reproduira pas. » Tué par un essaim de frelons THAÏLANDE Deux touristes français ont été les témoins d’un drame effroyable, samedi à Chiang Mai (nord). Le couple effectuait un trek avec un guide thaïlandais de 58 ans quand des milliers de frelons asiatiques, aussi connus sous le nom de « vespa velutina », les ont soudainement attaqués. Selon le « Daily Mail », les insectes n’ont pas du tout apprécié que leur nid soit dérangé. Ils se sont alors littéralement déchaînés sur le quinquagénaire, qu’ils ont bombardé de piqûres. Pendant que le malheureux agonisait au sol, le couple, complètement paniqué, s’est enfui. Tous deux également piqués, ils ont dû être hospitalisés. –JOC Les accidents ferroviaires sont fréquents dans ce pays qui a hérité de son passé colonial sous domination britannique d’un vaste réseau de chemins de fer. Après des décennies de mauvaise gestion, il est aujourd’hui décrépit. –PGA/AFP PYONGYANG La Corée du Nord a lancé jeudi deux projectiles non identifiés. Ces tirs surviennent alors que les négociations sur le nucléaire entre le leader nord-coréen, Kim Jong-un, et le président américain, Donald monde.20min.ch 20 secondes Daech  : héritier désigné SYRIE/IRAK Cinq jours après l’annonce de la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, tué lors d’une opération américaine, Daech a désigné à sa tête Abou Ibrahim al-Hachemi al-Qourachi, qui dirigeait l’autorité judiciaire de l’entité jihadiste. Patrimoine en fumée JAPON Le château de Shuri, dans l’archipel méridional d’Okinawa, a été en grande partie détruit par un incendie dans la nuit de mercredi à jeudi, ont annoncé les autorités locales. Il était classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Madrid se propose ESPAGNE Le Gouvernement espagnol s’est dit prêt jeudi à accueillir en décembre à Madrid la conférence internationale sur le climat, COP25, en lieu et place du Chili. Santiago a dû y renoncer en raison de la fronde sociale sans précédent qui secoue le pays. Élections promises BAGDAD Le président irakien Barham Saleh a proposé jeudi des élections anticipées, loin des espérances du mouvement de contestation qui réclame la « chute du régime » tout entier après des violences qui ont fait plus de 250 morts dans le pays. Le lancement, télévisé, est un avertissement à Washington. –AP Kim ressort son artillerie Trump, sont dans l’impasse. Ces essais ont été effectués de la province de Pyongan du Sud en direction de l’est, vers la mer, selon l’état-major sud-coréen. La dernière série de lancements remontait au 2 octobre.
VENDREDI 1ER NOVEMBRE 2019/20MINUTES.CH Boris Johnson s’est résolu à un report du Brexit au 31 janvier. –AFP Pas de Brexit ? Pas ma faute ! ROYAUME-UNI Arrivé au pouvoir en promettant que la sortie de l’Union européenne aurait lieu « coûte que coûte » le 31 octobre, Boris Johnson avait juré qu’il préférerait être « mort au fond d’un fossé » plutôt que de demander un ajournement. Jeudi, jour de la date fatidique, le Brexit n’était toujours pas fait et le Premier ministre était encore bien vivant. Assurant qu’il n’était pour rien dans cet échec, il a rejeté toute la faute sur l’opposition travailliste. PUB BRUXELLES Un tribunal ordonne à la Belgique de laisser rentrer au pays une jeune femme actuellement détenue en Syrie. « C’est une vraie révolution en droit. » Avocat d’une mère de famille belge retenue dans un camp en Syrie avec ses deux enfants, Me Nicolas Cohen se réjouit de la décision du Tribunal de première instance de Bruxelles d’obliger la Belgique à rapatrier le trio. « Un État n’est pas seul maître de son action internationale à l’égard de ses citoyens. Il a des obligations », ajoute-t-il. Les magistrats ont estimé que l’État devait protéger ses citoyens, mais surtout que les enfants avaient un droit fondamental à ne pas être séparés de leur mère. Monde 9 L’État belge doit rapatrier une mère et ses enfants Des procédures pour d’autres familles sont en cours. –AFP Les autorités disposent de 75 jours pour rapatrier la femme de 23 ans et ses deux enfants en bas âge, qui se trouvent depuis février 2018 dans le camp d’Al-Roj, aux mains des Kurdes. Selon les médias belges, la jeune femme 13 DÉCEMBRE ARENA GENÈVE avait quitté le Plat Pays pour la Syrie en janvier 2015 afin de retrouver son père, ancien membre d’al-Qaïda qui avait rejoint le groupe État islamique un mois plus tôt. Elle était apparue dans un reportage à la télévision où elle disait regretter son choix et vouloir purger sa peine au pays. Selon la télévision publique RTBF, la question est de savoir si cette décision va créer un précédent. « J’ignore si cela va faire jurisprudence, mais c’est une décision exécutoire. Au niveau juridique, c’est une grande satisfaction », explique Me Cohen. Si l’État belge se range à cette décision, la mère et ses enfants arriveront ensemble sur le territoire et seront séparés à ce moment-là, avant que la jeune femme ne soit entendue par les juges. –PGA/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :