20 minutes Genève n°2019-11-01 vendredi
20 minutes Genève n°2019-11-01 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-11-01 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 12,0 Mo

  • Dans ce numéro : Belinda dans le dernier carré d'as.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Suisse, Employée indélicate virée de l’ambassade RUSSIE Une employée locale de l’ambassade de Suisse à Moscou aurait falsifié des factures ainsi que des certificats médicaux et d’invalidité, empochant frauduleusement de grosses sommes au fil des ans. Le Département fédéral des affaires étrangères parle d’une perte de 75 000fr. Le pot aux roses a été découvert grâce à un citoyen suisse qui voulait L’hôtel taxe le chien qui assiste son client aveugle VAUD Un quadragénaire a dû payer 30 fr. pour que son guide à quatre pattes soit accepté par un établissement. Le patron a tenté de rectifier le tir. Éric et son amie avaient prévu de passer un week-end en amoureux dans un hôtel quatre étoiles supérieur, début octobre. Lors de la réservation, ce commercial vaudois aveugle d’une quarantaine d’années avait annoncé qu’il viendrait avec son chien-guide. « C’est avec plaisir que nous accueillerons votre compagnon à quatre pattes au tarif de 30fr. », a répondu l’établissement situé à Rougemont. « Je ne m’en suis Les chiens d’assistance ne sont pas les bienvenus partout. –M. HAGER pas offusqué tout de suite, car je me suis dit qu’ils ont cru qu’il s’agissait d’un chien de compagnie », se souvient Éric. « Des valeurs pour certaines situations » La loi interdit la discrimination et l’ordonnance sur l’hygiène permet la présence des chiens d’assistance dans les restos. Mais, même si rien n’oblige les hôtels-restaurants à adapter leurs offres aux besoins des handicapés, pour Inclusion- épouser sa compagne russe. Après avoir rempli des papiers à l’ambassade en vue du mariage en Suisse, il s’était étonné d’avoir payé des frais sans recevoir de reçu. Renvoyée en février, l’employée a contreattaqué. Elle a accusé la représentation diplomatique de divers agissements, ce que l’ambassade a pu réfuter à temps. –ATS La sanction En appel, la justice tessinoise a allégé la peine de l’ex-élue PS Lisa Bosia Mirra (photo). En 2016, elle avait franchi la frontière italo-suisse avec 24 clandestins. Son amende a été réduite de 8800 à 2000fr. Handicap, « taxer les chiensguides est en contradiction avec la Convention de l’ONU ». Directeur des hôteliers romands, Alain Becker indique qu’il y a « des valeurs nobles pour gérer avec intelligence certaines situations ». Refusée pour des motifs de « sécurité » En 2018, une Fribourgeoise aveugle qui devait prendre l’avion à l’aube avait voulu faire une réservation dans un hôtel près de Cointrin. Le réceptionniste lui avait répondu sèchement  : « Pas de chien, guide ou pas. » Le directeur de ce quatreétoiles genevois avait, lui, brandi des raisons de sécurité  : « On n’est jamais sûr du comportement d’un chien. Sans téléphone en braille ni sonnette d’alarme, nous n’avons pas voulu prendre de risque. » Une fois sur place, il a déchanté. L’établissement, propriété d’un magnat chinois de l’hôtellerie, s’est montré inflexible. « Et si j’étais tétraplégique, vous m’auriez facturé le fauteuil roulant ? » s’est indigné le quadragénaire. Malgré ses protestations, il a dû payer, en plus de sa nuitée, la taxe pour son chien-guide. En vacances lors des faits, le directeur de l’hôtel, Peter Butler, est outré. « Je vis mon dernier jour ici en tant que responsable. Même si la loi ne l’interdit pas, cela n’a aucun sens de facturer un chienguide », a-t-il réagi. Le bientôt ex-gérant de l’hôtel de luxe fustige « la radinerie et l’indélicatesse » ayant conduit à cette taxe. « Je ne veux pas que le client reste sur une impression négative. Je lui rembourserai ses 30fr. et lui offrirai une bonne bouteille de vin à titre personnel », a-t-il promis dans un chatoyant accent alémanique. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE suisse.20min.ch Une centaine de pompiers ont été mobilisés. Ils ont lutté toute la nuit pour venir à bout du sinistre. –POL. GR Trois veaux morts dans l’incendie d’une étable GRISONS Un rural a été la proie des flammes mercredi en début de soirée à Grüsch. L’étable a été complètement détruite, tout comme la maison adjacente. Ses habitants n’ont pas été blessés. Par contre, trois veaux ont péri. Les jeunes bovins se trouvaient à l’intérieur et n’ont pas pu être sauvés. Leurs mères, elles, l’ont échappé belle. Elles étaient en train de paître à l’extérieur et étaient sur le point d’être rentrées dans l’étable pour la traite quand le feu a éclaté. Belle prise lors d’un contrôle Un banal contrôle routier à l’entrée de l’autoroute A1 à Spreitenbach (AG) a porté ses fruits. La police a découvert dans un véhicule immatriculé dans le canton de Neuchâtel 1 kilo de cocaïne ainsi que de l’argent liquide. Le conducteur, un Espagnol de 40 ans, a été arrêté et placé en détention préventive, a indiqué la police. Bien réagir face au terrorisme BERNE Du 11 au 13 novembre, la Suisse évaluera si elle est prête à affronter une menace terroriste durable. L’exercice d’étatmajor, qui durera 52 heures et mettra à contribution pas moins de 70 organisations dans tout le pays, vise à mesurer les capacités de réaction et de collaboration entre les différents organes de sécurité du pays. « Il ne s’agit pas de faire de l’alarmisme, mais l’exercice doit prévenir une crise », a précisé jeudi la cheffe du Département fédéral de justice et police Karin Keller-Sutter.
VENDREDI 1ER NOVEMBRE 2019/20MINUTES.CH Sa course nocturne en taxi lui coûtera 15000 francs ZURICH Un jeune client qui avait tabassé un chauffeur après une soirée arrosée, l’été dernier, a échappé à un procès. Une nuit de juillet dernier, vers 1h du matin, un taximan âgé de 55 ans a pris en charge un client – passablement éméché – à Wädenswil (ZH). Le jeune homme a voulu d’abord savoir combien lui coûterait une course d’une trentaine de kilomètres jusqu’à Oetwil am See (ZH). Réponse du chauffeur  : entre 130 et 150 francs. Le client a accepté, à condition de s’arrêter à mi-chemin, à Rapperswil-Jona (SG), afin de retirer de l’argent à un bancomat. C’est à la suite de cet arrêt que les choses se sont gâtées. À son retour dans la voiture, le PUB Le taximan a retiré sa plainte en vertu d’un accord avec la défense. client s’est aperçu que le taximètre affichait déjà 80 francs. Il a alors vu rouge. Le chauffeur a eu beau lui assurer que le prix 20.- OFFERT Dès 100.– d’achat. Valable sur votre prochain achat du 4.11 au 24.11.2019. Bon cadeau de 20.–, remis par le service client de votre magasin, sur présentation du ticket de caisse du magasin et du jour, dès 100.– d’achat. Les tickets de caisse sont cumulables sur la même journée et la même unité, dans tous les supermarchés participant à cette opération. Bon cadeau valable dans tous vos supermarchés Migros de Genève, Nyon et Gland sur un prochain achat d’une valeur minimum de Fr. 20.–. Un seul bon par passage en caisse, seul le bon original sera accepté. –20MIN du trajet ne dépasserait pas la fourchette convenue, le passager s’est mis à l’insulter, le traitant notamment de « sale étranger » et d’« égorgeur », avant d’essayer de quitter le véhicule sans payer. Une bagarre a éclaté, qui a mis le chauffeur de taxi K.-O. Hors de lui, le client a encore passé sa rage sur le véhicule, tapant de toutes ses forces sur une portière et sur le capot, raconte la « Linth- Zeitung ». Toute la scène a été observée par un passant, qui a alerté la police. Le chauffeur, grièvement blessé, a dû être hospitalisé. Mardi dernier, les parties se sont retrouvées au Tribunal de district d’Uznach (SG). Peu avant l’audience, les avocats des deux protagonistes sont parvenus à un accord extrajudiciaire. Résultat  : le passager, âgé de 28 ans, a accepté de verser 15000 francs au conducteur du taxi en échange du retrait de sa plainte. –TAW/JBM Suisse 7 20 secondes Étrangers aux urnes SOLEURE Un comité de partis de gauche a déposé une initiative demandant que les communes du canton aient la possibilité d’accorder le droit de vote et d’éligibilité aux étrangers disposant d’un permisC. Plus de 3000 signatures ont été récoltées. Hébergement inauguré ZURICH Un nouveau centre fédéral de procédure d’asile accélérée entre en service aujourd’hui, après un an et demi de travaux. Situé sur le site du Duttweiler-Areal, dans l’ouest de la ville, il va accueillir 150 requérantes et requérants pour l’instant. Priver Ankara d’armes BERNE Une pétition exigeant l’arrêt immédiat des exportations d’armes suisses vers la Turquie a été remise jeudi à Berne. Plus de 8000 personnes ont signé le texte, lancé après l’offensive d’Ankara dans la région d’influence kurde dans le nord de la Syrie. 2 NOVEMBRE Valable dans vos supermarchés Migros de Genève, Nyon et Gland. Prolongation dimanche 3 novembre à Migros Gare Cornavin et Migros Aéroport.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :