20 minutes Genève n°2019-11-01 vendredi
20 minutes Genève n°2019-11-01 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-11-01 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 12,0 Mo

  • Dans ce numéro : Belinda dans le dernier carré d'as.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Genève Aéroport ne veut plus de décollages tardifs GENÈVE Cointrin se doit de diminuer le bruit en soirée. La plateforme, Easyjet et Swiss se mettent d’accord pour limiter les départs après 22 heures. Genève, son jet d’eau, ses organisations internationales et son aéroport de plus en plus controversé, notamment à cause des nuisances sonores. Elles doivent impérativement être stabilisées d’ici à 2022 et réduites à l’horizon 2030, malgré le développement du trafic aérien. Jeudi, Cointrin a signé un accord avec Easyjet et Swiss (57% de l’activité) pour limiter les départs après 22h. « Le soir, l’impact du bruit est dix fois plus important », a justifié André Schneider, directeur de Genève Aéroport. Depuis 2016, il n’y a plus de décollages prévus après 22h. Mais les retards accumulés vol après vol font déborder les départs au-delà de cette limite. « Cela concerne quatre ou cinq avions par jour », a précisé André Schneider. Le défi des compagnies signataires sera de tenir l’horaire tout au long de la journée. Un effort que Swiss et Easyjet réalisent depuis un certain temps. « Nous avons stationné plus d’appareils de réserve en Eu- –AFP Des avions plus récents et des décollages moins tardifs. C’est la recette préconisée pour limiter le bruit. Un développement remis en question Le 24 novembre, les Genevois se prononceront sur l’initiative « Pour un pilotage démocratique de l’aéroport » et son contre-projet. Les promoteurs du texte veulent que la plateforme rende des comptes aux autorités cantonales, Conseil rope et nous nous laissons plus de marge lors des rotations », a expliqué Jean-Marc Thévenaz, directeur d’Easyjet Suisse. L’opération a eu lieu sur le quai Gustave-Ador. –LEO Retrouvez la vidéo du démantèlement sur notre app. d’État et Grand Conseil, et communales. Compte tenu des prévisions de croissance pour 2030, ils doutent que les projections de baisse du bruit soient réalistes. Le front de contestation vis-à-vis de Cointrin est de plus en plus large. Pour réduire les émissions sonores, les flottes ont été rajeunies. « Cela a un coût », a souligné Lorenzo Stoll, son Ultime cabine romande enlevée GENÈVE C’est la fin d’une époque. La toute dernière cabine téléphonique de Suisse romande a été démantelée jeudi. Avec l’arrivée des mobiles, celles-ci étaient tombées en désuétude. « Entre 2010 et 2016, le nombre d’appels a baissé de 95% », a rappelé sur place Thierry Von Kaenel, responsable chez Swisscom. Dès 2018, l’opérateur n’avait plus l’obligation de maintenir un poste par commune. Depuis, 3200 cabines ont été démontées. Les localités ont pu en récupérer gratuitement pour en faire des bibliothèques de rue ou des boîtes d’échange. En Suisse romande, 250 ont été cédées. homologue pour Swiss en Suisse romande. Les trois signataires vont maintenant s’atteler à l’élaboration d’un système de quotas pour les vols après 22h, assorti de pénalités. L’obligation contenue dans le nouveau règlement d’exploitation entrera en vigueur d’ici quelques années. Cointrin espère ainsi éviter la suppression de plages horaires par la Confédération en cas de dépassement des limites prévues pour 2022. –MARIA PINEIRO Un incident peu commun s’est produit jeudi à la gare de Nyon (VD), quand la porte d’un wagon d’un train de marchandises s’est ouverte, provoquant un « éboulement » de betteraves sur actu.20min.ch 136 km/h C’est la vitesse à laquelle un automobiliste neuchâtelois a été flashé, dimanche dernier vers 3h, dans la zone de travaux des tunnels de l’A5 à Saint-Blaise (NE), limitée à 60. Son permis et sa voiture ont été saisis. L’avocate de K. va se battre MAROC « Quand 20 ans de prison sont en jeu pour un innocent, on va au bout. » Me Saskia Ditisheim, qui défend le Genevois K., a annoncé jeudi qu’il allait se pourvoir en cassation. Mercredi, sa peine avait été confirmée en appel. Il était jugé dans le cadre du meurtre de deux touristes scandinaves décapitées fin 2018 au nom de l’État islamique. L’avocate est très déçue. « Je pensais vraiment que sa peine allait être réduite de moitié. L’attitude inacceptable du principal accusé a sans doute porté préjudice à tous les autres. Si K. avait été jugé seul, je pense que cela aurait été différent. Sa condamnation me paraît être un dégât collatéral de la politique du Maroc, qui ratisse très large en matière de terrorisme. » –JEF Coulée de betteraves sur les voies les voies. Par chance, les légumes se sont déversés sur la voie 3, là où les trains de passagers ne circulent pas. Aucun retard n’en a donc résulté et le trafic s’est poursuivi normalement.
VENDREDI 1ER NOVEMBRE 2019/20MINUTES.CH « La sous-location est plus dangereuse qu’on le croit » LAUSANNE Une femme doit quitter l’appart qu’elle sous-louait. La gérance lui préfère une autre locataire. Depuis une année, Sophie* habite dans un petit appartement du centre-ville. Mais elle va devoir le quitter sous peu, sans avoir trouvé un autre logement. « Je ne sais pas encore comment je vais faire. J’espère que mes proches pourront m’héberger », partage-t-elle. Si elle se retrouve dans cette situation, c’est parce qu’elle n’est pas locataire, mais souslocataire. « Ce système est plus dangereux qu’on le croit. La sous-location peut sembler pratique. Mais, dans les faits, cela se termine parfois très mal », prévient Renaud Jaccard, directeur de l’Association de Aucun risque pour les habitants de cette barre d’immeubles. –KEY Une arnaqueuse ira dormir en prison Couac de clé Le 11 octobre, la régie a envoyé des spécialistes vérifier l’état de l’appartement, sans que Sophie soit présente ni consentante. « C’est illégal. Déjà, personne d’autre qu’elle ne devrait avoir de clé. Ceux qui sont entrés dans le logement sont donc coupables de violation de domicile », affirme Renaud Jaccard. Mais Sophie ne déposera pas de plainte, car c’est son amie, la locataire, qui a ouvert aux ouvriers avec la clé qu’elle avait gardée. La régie veut louer le logement à une autre personne. –ISTOCK GENÈVE Les locataires du complexe des Asters, à la rue de la Servette, peuvent vaquer tranquillement à leurs occupations. Contrairement à la barre d’immeubles qui se trouve en face, la structure ne présente pas de risque d’effondrement, a montré l’expertise commandée par la Ville de Genève. Le bloc vis-à-vis avait été évacué en urgence il y a trois semaines. Bien que construits par le même mandataire, les deux complexes ont des systèmes porteurs différents. VAUD Reconnue coupable d’escroquerie et de faux dans les titres par le Tribunal correctionnel de Vevey, une Kosovare a écopé jeudi de 16 mois de prison ferme, une peine complémentaire aux 30 mois avec sursis qui lui ont été infligés en 2018 à Neuchâtel. Mais un appel n’est pas exclu. La trentenaire harponnait des pigeons sur Tinder ou par petites annonces. Si plusieurs hommes ont été grugés, seul un quinquagénaire a porté plainte. Il a vécu un an et demi avec la Kosovare, qui lui a soutiré plus de 100000fr. Elle a été capable de bien des mensonges pour parvenir à ses fins, allant jusqu’à prétendre souffrir d’un cancer ou dire qu’elle était millionnaire mais que ses fonds étaient bloqués. –CHU défense des droits des locataires Asloca-Intersections. La locataire officielle de l’appartement aurait dû le réintégrer cet été. Cependant, sa situation familiale a changé dans l’intervalle, et elle a proposé à Sophie de le reprendre. Cette dernière, qui n’a jamais eu de souci de voisinage ou de Effondrement exclu aux Asters MARTIGNY-COMBE (VS) Une personne a perdu la vie, jeudi, dans un accident de la circulation. Avec un deuxième occupant, qui a été blessé, elle se trouvait à bord d’un minibus qui descendait la route du col de la Forclaz. L’engin a quitté la chaussée à la hauteur d’un virage en difficulté à payer son loyer, se réjouissait de pouvoir rester et elle a déposé son dossier. Vendredi dernier, toutefois, « une jeune femme m’a contactée pour visiter, car elle envisageait de louer mon appart ! » Et ce n’est que plus tard dans la journée que la gérance lui a avoué qu’elle ne voulait pas d’elle comme locataire. Sophie a voulu savoir pourquoi elle avait été refusée. Mais la régie, qui n’y est pas obligée, ne lui a donné aucune réponse. « À mon avis, c’est parce que le bailleur veut augmenter le loyer, sans justification. Un ancien sous-locataire s’en rendrait vite compte et contesterait le loyer. Tandis qu’une personne extérieure pas forcément », avance Renaud Jaccard. –XAVIER FERNANDEZ *Prénom d’emprunt Actu 3 20 secondes Toit du chantier en feu NEUCHÂTEL Un immeuble en construction a été ravagé par un incendie, jeudi vers 1 h 30 à Boudry. Aucun blessé n’est à déplorer, mais les dégâts sont importants. La toiture a été complètement détruite, a annoncé la police. « Terroristes » en liberté BERNE Quatre des cinq ados arrêtés mardi au cours d’une vaste opération antiterroriste dans les cantons de Berne, Zurich et Schaffhouse ont été libérés, a indiqué jeudi la « NZZ ». Un mineur et six adultes sont toujours en détention. Les jeunes libérés habitent tous le canton de Zurich. Leur minibus manque le virage  : un mort épingle à cheveux et a percuté le mur d’un couvert à ordures, avant de terminer sur le flanc. La police valaisanne a indiqué que les deux occupants étaient un homme et une femme d’origine étrangère, mais elle n’a pas donné plus de précisions. Leur identification était en cours. En descendant de la Forclaz, le véhicule a heurté le mur d’un couvert avant de se renverser sur le flanc. –POL. CANT. VS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :