20 minutes Genève n°2019-10-30 mercredi
20 minutes Genève n°2019-10-30 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-10-30 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 12,4 Mo

  • Dans ce numéro : des ados jouent les terreurs des préaux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Monde, 20 secondes Saad Hariri renonce BEYROUTH Le Premier ministre libanais a annoncé hier la démission de son gouvernement. Accueillie par les vivats de la foule à Beyrouth, la décision de Saad Hariri fait suite au soulèvement populaire sans précédent qui touche le pays depuis deux semaines. Prisonniers en cavale NIGERIA Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur l’État de Kogi, dans le centre du pays, ont fait s’affaisser l’enceinte entourant une prison. Plus d’une centaine de détenus en ont profité pour s’échapper, selon le porte-parole des services correctionnels. PUB ALLEMAGNE Une start-up a reconstitué l’enceinte de béton en 3D pour permettre aux visiteurs de remonter le temps. Les touristes qui se rendent chaque année à Berlin sont souvent déçus de leur visite quand ils constatent qu’il reste si peu de traces du « Mur de la honte » qui a divisé la ville durant plus de 28 ans. À l’approche des célébrations qui marqueront le 9 novembre le 30e anniversaire de la chute du Mur, la start-up allemande TimeRide a décidé de leur permettre de remonter le temps. Grâce à des lunettes de réalité virtuelle, les touristes ont la possibilité d’embarquer à bord d’un bus pour un voyage d’une heure à travers les avenues de Berlin-Est, la Friedrichstrasse d’abord puis la Leipziger Strasse, où s’alignent des barres d’immeubles typiques de l’époque. Dans des voitures sans plaques d’immatriculation, des agents de la Stasi surveillent des Allemands de l’Est monde.20min.ch Trente ans après sa chute, le mur de Berlin renaît Le circuit de 2,4 kilomètres démarre à Checkpoint Charlie. –AFP tandis que se forment de longues files d’attente devant les magasins toujours à court de denrées et de produits frais. Des mégaphones crachent la propagande de l’État communiste. L’illusion est presque parfaite. Il ne manque que l’odeur nauséabonde et si particulière des pétaradantes Trabant. « Bien sûr, ce sont les odeurs qui réveillent le plus la mémoire, mais c’est difficile à restituer sans donner des maux de tête aux gens », plaisante le fondateur de TimeRide, Jonas Rothe. Ce tour en bus, qui répond à une demande grandissante pour un tourisme « authentique », rencontre un vif succès. À tel point que ses créateurs envisagent déjà un voyage dans le Berlin libertin et anticonformiste des mythiques années 1920. –AFP/PGA MONOPOLY LAUSANNE ET MONOPOLYGENÈVE MAINTENANT DISPONIBLE À  : Franz CarlWeber www.fcw.ch Manor www.manor.ch
MERCREDI 30 OCTOBRE 2019/20MINUTES.CH 11 Le tremblement de terre a détruit de nombreuses maisons et écoles. –AFP La nature s’acharne sur Mindanao PHILIPPINES Le sud du pays a été ébranlé hier par un séisme de magnitude 6,6 qui a fait au moins six morts sur l’île de Mindanao, déjà frappée récemment par un tremblement de terre. Des habitants terrifiés se sont précipités dans les rues Il voulait « venger » la cathédrale de Paris FRANCE Âgé de 84 ans, l’assaillant qui a tiré sur deux septuagénaires devant la mosquée de Bayonne est un ancien membre du FN. Le suspect n’était pas parvenu à mettre le feu à l’édifice religieux. –AFP à la suite de la secousse, survenue au moment où débutait la journée dans les écoles et les bureaux. Parmi les victimes figure un adolescent écrasé par un mur, qui s’est effondré alors qu’il cherchait à évacuer son école. C’est l’incendie de Notre-Dame de Paris, sévèrement endommagée le 15 avril, qui serait à l’origine du drame qui s’est déroulé lundi à Bayonne (sud-ouest). Telle est en tout cas la version donnée aux enquêteurs par Claude S., 84 ans, qui voulait ainsi « venger la destruction », qu’il attribue aux musulmans, de la cathédrale. L’homme a reconnu durant son interrogatoire avoir tenté de mettre le feu à la mosquée. Surpris par deux septuagénaires, il est soupçonné d’avoir ouvert le feu contre eux, les blessant grièvement. L’assaillant avait été candidat du parti d’extrême droite Front national (FN, devenu Rassemblement national) en 2015 aux élections départementales. L’attaque est intervenue en pleine nouvelle polémique sur l’islamisme et le communautarisme, responsables selon le président Macron d’une forme de « séparatisme » en France. –AFP/PGA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :