20 minutes Genève n°2019-10-29 mardi
20 minutes Genève n°2019-10-29 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-10-29 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 11,6 Mo

  • Dans ce numéro : toute la Californie en état d'urgence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Genève, CANTON Des scientifiques craignent des blocages si l’initiative visant à mieux réguler l’expérimentation animale était acceptée. « Si ce texte devait passer le 24 novembre, cela réduirait à terme la capacité des chercheurs genevois à développer les connaissances scientifiques et des traitements médicaux », a déclaré hier Yves Flückiger, recteur de l’Université (Unige). Avec les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et plusieurs chercheurs, ils ont affirmé leur opposition à l’initiative « pour un meilleur contrôle de l’expérimentation animale ». La Commission cantonale pour les expériences sur les animaux, exigée par le texte, existe déjà. Elle examine et émet des préavis pour chaque demande d’expérimentation. L’organe est composé de sept Chaque année, 42000 animaux sont utilisés à Genève. –ISTOCK membres, dont deux des milieux de défense des animaux. La nouveauté, c’est que ces derniers seraient issus d’organisations « actives dans le domaine de l’expérimentation animale ». Selon cette définition, « seule la Ligue suisse geneve.20min.ch Vivisection assez contrôlée PUB ATELIER MAQUILLAGE SPÉCIAL HALLOWEEN TarifCHF 2.—* 2.— Tarif CHF SPÉCIAL HALLOWEEN *En faveur de L’initiative, un moyen de régulation La Ligue suisse contre la vivisection déplore que la commission qui délivre les préavis n’ait pas plus de prérogatives. Luc Fournier, son président et ancien membre du cénacle, estime que, sur une centaine de demandes annuelles, contre la vivisection (ndlr  : à l’origine du texte) serait éligible », a dénoncé le recteur. Pour les opposants, le plus gros danger réside dans le droit de recours individuel de chaque membre de la commission, assorti de la libération du secret de fonction. « Une seule personne pourrait bloquer des projets importants, a affirmé Bertrand Levrat, directeur des HUG. Les deux institutions jugent la loi actuelle suffisante  : « L’initiative n’apporterait pas plus de bien-être animal. » –MARIA PINEIRO cinq projets posent véritablement problème. Il espère que la possibilité de recours individuels permettra d’éliminer les demandes et les autorisations abusives par autorégulation et amènera davantage de transparence dans le domaine. Employée en dernier recours Chaque année, ce sont quelque 42000 animaux qui sont utilisés à Genève à des fins d’expérimentation. Celle-ci n’est employée qu’en dernier recours, lorsque les méthodes alternatives ne sont pas probantes, ont assuré l’Unige et les HUG. « Ce choix est le fruit d’une pesée des intérêts entre l’avancée pour la recherche escomptée et les contraintes infligées aux animaux », a expliqué la professeure Samia Hurst, bioéthicienne.
MARDI 29 OCTOBRE 2019/20MINUTES.CH L’athlète paralympique genevoise Celine van Tilla illuminé de son sourire la cérémonie d’hier. –KEYSTONE C’est parti pour un long tour de Suisse VILLE Alors que les premiers sportifs arriveront à Lausanne dans deux mois, l’enthousiasme pour les Jeux olympiques de la Jeunesse 2020 s’apprête à monter d’un cran. Après être restée cinq semaines en terres vaudoises, la flamme PUB NOUVEAU biodynamique depuis 1924 –sur toute la planète. olympique a entamé hier son tour du pays. Elle a fait halte à Plainpalais, où elle a été accueillie par l’athlète paralympique Celine van Till et un jeune public. La torche sera jeudi à Zurich et partira ensuite à la rencontre des Jurassiens. NATURELLEMENT DURABLE AVEC En vente dans les plus grands magasins Migros. Société coopérative Migros Genève HAUTE-SAVOIE (F) Scène étonnante dimanche après-midi au cœur d’Annecy. Un sanglier a été aperçu dans plusieurs secteurs de la ville, à la grande surprise des passants. Il a notamment remonté l’avenue de France, située en plein centre, comme l’a relaté hier « Le Dauphiné libéré ». Labêteaétéeffrayée,semble-t-il, par des chasseurs dans le mont Veyrier, qui domine la cité haut-savoyarde. Une douzaine 20 secondes Il fuit deux fois la police VEYRIER Un Genevois de 28 ans, ivre et sous l’emprise de drogues, a fait des siennes dimanche vers 2 h du matin. Il a forcé un barrage à Viry (F) avant de filer en Suisse. Avertie, la police genevoise a repéré l’automobiliste. Celui-ci a cherché d’abord à fuir avant d’enfin obtempérer dans le village de Sierne, sur la commune de Veyrier. Genève 5 Sanglier en balade au centre d’Annecy BIODYNAMIQUE  : BIO ET PLUS de policiers ont traqué l’animal jusque dans des jardins, mettant en émoi le voisinage. Le sanglier a fini par se retrouver coincé dans une propriété privée. D’un poids d’environ 70 kilos, il a dû être abattu, en présence d’un agent de l’Office national français de la chasse et de la faune sauvage. Lors de son périple urbain, le mammifère a causé des dégâts matériels, mais il n’y a pas eu de blessés. –LEO La lecture du dimanche VILLE L’ouverture de la Bibliothèque de la Cité va être prolongée, pour une période test de six mois. Du 3 novembre au 26 avril, il sera possible d’y consulter et d’y emprunter des livres le dimanche après-midi. Le personnel dominical travaillera sur une base volontaire et sera épaulé par des étudiants bibliothécaires.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :