20 minutes Genève n°2019-10-28 lundi
20 minutes Genève n°2019-10-28 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-10-28 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 14,2 Mo

  • Dans ce numéro : poignardé parce qu'il avait obstrué la route.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Auto Vendues avec les gadgets de l’espion NOSTALGIE Surfant sur la vague des James Bond, Aston Martin va proposer 25 répliques de la DB5 de 007. Particularité  : toutes héritent des gadgets mis à la disposition de l’agent secret, notamment les plaques d’immatriculation pivotantes et le dispositif permettant de créer un écran de fumée. Pas sûr pourtant que ces modèles dénommés « Goldfinger DB5 Continuation » trouvent leur public, à en croire Jonathan Hartop  : « Les répliques, c’est un peu la mode en ce moment. Jaguar et Bentley ont lancé le mouvement, personnellement ce n’est pas mon truc. En plus, c’est un véhicule horriblement cher puisque l’on parle de 3,5 millions de francs. C’est beaucoup pour une voiture qui n’est pas homologuée pour la route », analyse le garagiste lausannois. –PTH, 20minutes.ch La préférée de James Bond ICÔNE Elle sera à nouveau l’héroïne du prochain 007, baptisé « No Time to Die ». Pour l’Aston Martin DB5 non plus, « il n’est pas temps de mourir ». Les trois plus belles voitures du monde – c’est en tous les cas l’avis des âmes nostalgiques – sont nées au début des années soixante. De 1961 à 1963, on a vu poindre successivement les capots de la Jaguar Type E, de la Ferrari 250 GTO et de l’Aston Martin DB5. Si celle-ci n’atteint pas aujourd’hui les cotes faramineuses de la sportive italienne, elle n’en fait pas moins tourner les têtes. Et accessoirement 007, que l’on verra de nouveau au volant de l’icône en avril prochain, 56 ans après la sortie de « Goldfinger ». Si Daniel Craig a depuis remplacé Sean Connery au volant de la belle, le mythe est toujours bien vivant. « Ils ne peuvent pas faire un film sans la DB5, sans quoi les gens crieraient au scandale », lâche Jonathan Hartop. Patron d’un garage à Lausanne, il est un amoureux de la marque qu’il a contribué à faire connaître en Suisse depuis 1994. « On habitait près de l’usine, explique-t-il en se remémorant Au casting de sept aventures La DB5 est déjà apparue dans sept James Bond, de « Goldfinger » en 1964 à « 007 Spectre » en 2015 en passant par « Opération Tonnerre » (1965), « GoldenEye » (1995), « Demain ne meurt Le coupé est indissociable de l’espion britannique depuis « Goldfinger », sorti en 1964. Depuis, le bolide est réapparu à six reprises. –DR son enfance. Lorsqu’on passait devant, ma maman s’arrêtait et j’avais le droit de sortir pour regarder les voitures. » Son idole ? David Brown, alias DB. jamais » (1997), « Casino Royale » (2006) et « Skyfall » (2012). Elle sera également présente dans « No Time to Die », le prochain opus qui sera sur les écrans au printemps prochain. De très beaux bolides sont nés sous sa direction, mais la DB5, c’est en quelque sorte la cerise sur le gâteau. « J’ai la chance d’en conduire une régulièrement. Pour une voiture du début des années 1960, elle est déjà très moderne. Bien réglé, le moteur 6 cylindres est un régal, surtout en version Vantage », ajoute Jonathan Hartop. Il a une sonorité qui se marie parfaitement à une musique de film. « Goldfinger », de préférence. –PIERRE THAULAZ Des vedettes à part entière du grand écran CINÉMA Le 7e art a toujours aimé les automobiles, et certaines sont devenues de véritables stars du grand écran. Hormis la DB5 chère à James Bond, on peut citer la Coccinelle, qui est apparue dans sept films entre 1968 et 2005. La terrible « Christine », une rutilante Plymouth Fury de 1958 qui tuait les ados, fait aussi partie des mythes. Tout comme la Ford Mustang de SteveMcQueen dans « Bullitt » ou la Peugeot 406 marseillaise de « Taxi » et la DeLorean de « Retour vers le futur ». Dans « Goldfinger », le bolide dégage un écran de fumée. –DR
LUNDI 28 OCTOBRE 2019/20MINUTES.CH Une lectrice ravie lors d’un Meet & Greet, avec Chris Hemsworth. Rencontre inattendue pour Céline avec Enrique Iglesias, à l’aéroport de Zurich. Pour un cliché avec un artiste idolâtré, certains patienteront longuement dans l’espoir d’obtenir le selfie tant convoité, tandis que les plus chanceux Communauté 11 Des fans aux anges et au large sourire STARS Quand la route de nos lecteurs croise un jour celle d’une célébrité, voici le résultat ! M. Pokora et Antonella, lors d’un concert à Strasbourg. tomberont carrément sur lui (ou elle) d’une manière totalement inattendue ! Avec, à la clé, un souvenir durable pour une rencontre éphémère. –CAM VOS PHOTOS NOUS INTÉRESSENT Tous vos clichés sont à l’honneur chaque semaine. Vos images de stars sont sur notre app, dans le volet Social ainsi que sur le site, sous « Les photos de lecteurs ». Amir, croisé début octobre dans la banlieue lausannoise. Chaïma (à dr.) et la chanteuse Tal, une belle complicité ! Lukas pose fièrement au côté de Katy Perry, à Berlin.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :