20 minutes Genève n°2019-10-11 vendredi
20 minutes Genève n°2019-10-11 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-10-11 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 14,3 Mo

  • Dans ce numéro : un imam empêche un fou de tuer son bébé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Actu, 20 secondes Syndicat aussi révolté GOTHARD Le week-end dernier, des voyageurs ont dû quitter un convoi bondé en direction du Tessin (« 20 minutes » de lundi), pour des raisons de sécurité. Le syndicat des transports SEV a fait part de sa colère jeudi  : il dénonce un manque d’anticipation des CFF dans la mise sur pied de trains supplémentaires. Route d’alpage fatale VALAIS Un Valaisan de 76 ans s’est tué jeudi dans un accident de la circulation sur une route d’alpage de Haute-Nendaz. La voiture a glissé avant d’effectuer une embardée d’environ 45 m dans le talus en contrebas. Le conducteur, éjecté du véhicule, est décédé peu après à l’hôpital. Interrogé et relâché LUCERNE Le Ministère public a interpellé et interrogé mercredi l’imam suspecté d’avoir appelé à la violence dans une mosquée de Kriens. Il aurait recommandé aux hommes de battre leur femme pour les discipliner. Le suspect de 38 ans a été remis en liberté, a confirmé jeudi le Ministère public. Un Bernois s’est tué le 14 septembre dernier dans une salle de grimpe de Givisiez (FR), rapporte « La Liberté » jeudi. Alors qu’il venait de terminer l’escalade d’une paroi d’environ 9 mètres, l’homme de 71 ans a voulu redescendre en sautant. Il avait oublié d’attacher la VALAIS Dans un jugement rendu public jeudi, le Tribunal de Viège a condamné un barman à 4 ans de prison ferme pour actes d’ordre sexuel avec une touriste anglaise de 14 ans, suivant la recommandation du procureur. Il sera par ailleurs interdit de séjour en Suisse durant 5 ans. Cet Italien de 55 ans GENÈVE Afin de limiter l’incinération, les déchets de chantier seront traités dans un centre dernier cri. La technologie et l’intelligence artificielle pour recycler plus et mieux  : voici le pari que tente l’entreprise genevoise Sogetri dans la zone industrielle de Satigny, où elle a inauguré jeudi son nouveau centre de tri des déchets. Le lieu baptisé Sortera engloutira 77000t par an de déchets d’entreprise, d’industrie et de chantier. Et il recrachera, notamment, 25000t de bois, carton, béton et autres métaux recyclés, c’est-à-dire prêts à un nouvel usage. Un tel centre, entièrement robotisé, est une première suisse. Les déchets, après y avoir été séparés par tailles et formes, sont charriés sur des tapis roulants. Des pinces les y saisissent à raison de 2000 pioches l’heure, et les jettent actu.20min.ch Une usine de tri mise sur l’intelligence artificielle Un gros quart des déchets genevois Le centre de tri Sortera traitera 77000 tonnes de déchets par an. Selon Étienne de Beauval, directeur industriel de Sogetri, ce volume correspond à « 25% à 30% du flux total de déchets à Genève », et « entre 60% et 70% du volume de déchets de chantier ». L’usine de Abuseur d’ado condamné Les bras articulés apprennent à reconnaître tout seuls les matériaux défilant sous eux. –KEYSTONE Satigny s’attache à recycler (le déchet redevient une matière utilisable) ou à valoriser (le déchet est transformé en énergie). Sur 100 tonnes qui seront traitées par Sortera, 32 seront recyclées, 16 seront valorisées, 30 seront enfouies et 22 seront incinérées aux Cheneviers. Il oublie de s’assurer et fait une chute mortelle sangle de sécurité à son baudrier. Selon le Bureau de prévention des accidents, il s’agit de la troisième chute mortelle dans une salle d’escalade ces dernières années, après une femme de 57 ans en 2000 et un garçon de 9 ans l’année dernière. travaillait depuis une quinzaine d’années dans un hôtel de Zermatt pendant la saison d’hiver. Le 19 décembre 2018, l’ado a commandé de l’alcool au bar de l’hôtel. Le barman le lui a servi sans lui demander son âge alors que, selon le procureur, il savait qu’elle était mineure. Par la suite, il a continué à la faire boire. L’homme, dont l’épouse et les deux filles vivent en Italie, a ensuite embrassé la touriste. Prétextant la ramener dans sa chambre, il l’a conduite dans un sous-sol où il l’a contrainte à des actes d’ordre sexuel. La partie civile obtient aussi une indemnité de 25000fr. pour tort moral –ATS VALAIS Comme l’an dernier, le Canton tire un bilan « contrasté » de la chasse qui vient de s’achever. Le nombre de cerfs abattus est jugé « insuffisant »  : 1599 individus ont été tirés Une vidéo du centre est visible sur notre app. dans des compartiments  : bois, plâtre, etc. La machine utilise des stratégies de deep learning pour parfaire sa reconnaissance des matériaux, couplées à d’autres méthodes  : laser, caméras normales, infrarouges, analyse des longueurs d’ondes. Vincent Chapel, président d’Helvetia environnement, qui chapeaute Sogetri, vise à terme 100% de déchets valorisés. « Comme citoyen, je trouve déplorable qu’on incinère encore des déchets. » Une saillie destinée aux politiques, lâchée par un industriel qui lorgne sur le traitement des ordures ménagères. « La technologie le permet », mais la loi empêche ce tri complémentaire. « Je n’y suis pas opposé par principe, indiquait le conseiller d’État Vert Antonio Hodgers, présent jeudi. Mais de ce que j’ai vu ailleurs, la qualité, notamment du compost, ne m’a pas convaincu. Aux industriels de me montrer qu’elle est telle que des agriculteurs bios sont prêts à en acheter. » –JÉRÔME FAAS Environ 400 biches doivent encore être tuées pour réguler le cheptel. Chasseurs pas assez efficaces alors que la planification en prévoyait 2200. Les autorités prévoient une campagne spéciale. Par ailleurs 2530 chamois ont été tirés, soit 124 de plus qu’en 2018. –ISTOCK
VENDREDI 11 OCTOBRE 2019/20MINUTES.CH La contribution 500000 C’est, en francs, le montant que la Confédération va allouer à la sécurité des minorités menacées. Cette somme doit notamment permettre de sécuriser des lieux de culte juifs ou musulmans, mais aussi de fournir une formation à la gestion des risques. Les gens du voyage (Jenisch, Roms et Sintés) devraient aussi en bénéficier. Suisse retirée de la liste grise LUXEMBOURG La Suisse est définitivement retirée de la liste grise des paradis fiscaux établie par l’Union européenne (UE). Les ministres des 28 ont suivi jeudi la recommandation de leurs ambassadeurs. Cette décision était attendue  : les « Je savais qu’on avait trois hommes à l’intérieur... » SATIGNY (GE) Le chef des opérations du SIS raconte l’effondrement du toit en flammes de la mairie sur des pompiers, mercredi, et leur sauvetage. Le sinistre a éclaté dans les combles de la mairie, une bâtisse historique en rénovation. Vidéo  : les images de l’incendie qui a ravagé le bâtiment sont à voir sur notre app. « Il y a eu un bruit sourd, une gerbe d’étincelles, et le temps s’est arrêté. » Frédéric Jaques, capitaine du Service d’incendie et de secours, revit la scène. Il était au téléphone avec la caserne, mercredi vers 22h30, quand le toit en feu de la mairie de Satigny s’est effondré sous ses yeux. « Je savais qu’on avait trois hommes à l’intérieur... » L’officier a alors imposé le silence radio et fait couper les ventilateurs pour que les intervenants puissent mieux communiquer. « Le premier réflexe est de se précipiter au secours des collègues. Mais non ! Il faut définir un nouveau secteur d’intervention, compter les effectifs pour savoir qui est manquant, et se coordonner. » Cinq sapeurs sont alors partis au secours de leurs camarades. Importante mobilisation et gros dégâts La mairie de Satigny a été ravagée par un incendie, mercredi soir. Déclenchée à 21h41, l’alerte a mobilisé une cinquantaine de pompiers professionnels et de sapeurs volontaires. Le feu a éclaté dans les combles de la bâtisse, pour –SIS VILLE DE GENÈVE groupes d’experts de l’UE l’avaient déjà recommandée mi-septembre. La condition posée était l’acceptation par le peuple helvétique de la réforme de l’imposition des entreprises liée au financement de l’AVS (RFFA). une raison encore inconnue. « Les lieux, en rénovation, étaient heureusement inoccupés, a expliqué la maire, Anne Revaclier. Mais ça nous a mis un coup aux tripes. » Les dégâts dans ce bâtiment historique sont très importants. Un des hommes piégés dans le brasier est sorti tout seul. Le deuxième a été retrouvé allongé en haut d’un escalier, les jambes emprisonnées sous les gravats, mais conscient. « Le troisième n’a pas non plus perdu connaissance. Il a eu le réflexe de rallumer sa torche. Des sapeurs en haut d’une de nos échelles l’ont ainsi repéré. » Tout s’est déroulé en huit minutes. « Cela m’a paru si LAUSANNE Un étudiant en droit qui n’a pas pu présenter à temps son mémoire de licence pour raisons de santé s’est vu signifier un échec définitif par l’Université de Lausanne en septembre 2017. Motif  : il n’avait pas répondu à l’injonction de fixer une nouvelle date de soutenance avec son directeur de mémoire. Comme sa demande en grâce lui a été refusée par l’Uni et son recours au Tribunal administratif cantonal rejeté, le jeune homme s’est adressé au Tribunal fédéral. La Haute Cour lui donne raison  : dans un arrêt publié jeudi, les juges relèvent que la direction de la Faculté de droit a violé le règlement d’application de la loi sur l’Université de Lausanne. Celui-ci stipule que l’exclusion ne peut être prononcée que si l’étudiant en a été averti au préalable. Or, long », lâche Frédéric Jaques, lui aussi pris, jadis, dans un effondrement. « Ça pouvait être grave. Pourtant, pas un instant je n’ai cru qu’ils étaient foutus. Mais dans quel état étaientils ? » Au final, « c’est un soulagement »  : un sapeur a eu les deux jambes brisées, un autre la cheville, et le dernier des douleurs dorsales. Le bilan aurait pu être bien pire. –DAVID RAMSEYER Actu 5 Échec annulé par le juge La direction de la Faculté de droit a été désavouée. –PH. MAEDER/24 HEURES l’injonction qui lui a été faite de fixer une nouvelle date avec son mentor ne vaut pas avertissement. –ATS/PHF Senior tué dans un choc frontal Un conducteur de 80 ans a perdu la vie mercredi à Villaz-Saint-Pierre (FR) dans une collision frontale. Peu après 17h, sa voiture a dévié à gauche sur une route rectiligne et percuté une auto qui arrivait en face. Son chauffeur, âgé de 70 ans, a été blessé et emmené à l’hôpital. Bénévoles pour relancer le ski CHARMEY (FR) Afin de redynamiser la station, la société Télé- Charmey lance un appel aux bénévoles pour préparer la réouverture des installations de Vounetz prévue le 14 décembre. Il s’agira d’effectuer des travaux de menuiserie, d’ébénisterie, d’électricité, de peinture ou de pose de sol. Au programme également  : grands nettoyages du restaurant, balisage et épierrage des pistes.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :