20 minutes Genève n°2019-10-04 vendredi
20 minutes Genève n°2019-10-04 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-10-04 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 13,0 Mo

  • Dans ce numéro : un agent tue quatre collègue au couteau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
L’espoir de guérir nous unit tous. #TimeToEndBreastCancer ELCompanies.com/BreastCancerCampaign
Noah Okafor et le FC Bâle ont fait 2-2 chez le Trabzonspor. –KEYSTONE Bon point raflé en Turquie EUROPA LEAGUE Jeudi face au Trabzonspor d’Obi Mikel et de Sturridge, le FC Bâle devait confirmer sa probante victoire de la 1re ronde contre Krasnodar (5-0). Les Turcs, chirurgicaux, ont marqué sur leurs seuls tirs cadrés  : Parmak (26e) et Sosa (78e) renversaient ainsi le score après le but rhénan de Widmer (20e). Mais 2’après le 2e goal des joueurs locaux, Okafor égalisait d’une belle reprise de volée. Score final  : 2-2. Un résultat qui place Bâle au 2e rang du groupeC, puisque les Espagnols de Getafe sont allés gagner à Krasnodar (1-2). Dans la poule B, Lugano a obtenu son premier point en muselant le Dynamo Kiev (0-0), tandis que Malmö et Copenhague ont fait match nul 1-1. Les Danois et les Ukrainiens sont en tête. –YMU Un nul qui lui aura été fatal Saint-Étienne et Wolfsburg se sont quittés sur le score de 1-1, jeudi dans la poule I de l’Europa League. Un résultat qui, selon le site de « L’Équipe », va coûter sa place à l’entraîneur stéphanois, Ghislain Printant. C’est Claude Puel qui devrait être nommé à la tête de l’actuel 19e de la Ligue 1. VENDREDI 4 OCTOBRE 2019/20MINUTES.CH FOOTBALL Sa victoire contre de faibles Rangers (2-1), jeudi soir à Berne en Europa League, ne masque pas tous les problèmes du champion de Suisse. Puisque le Stade de Suisse a fini par transformer sa frustration en immense cri de soulagement, il faut commencer par la bonne nouvelle. Young Boys a battu les Rangers (2-1), jeudi, et se retrouve totalement relancé dans la course à la qualification après deux journées. C’est à la fois une performance (les Bernois étaient menés) et un minimum, tant l’équipe de Glasgow a étalé des limites techniques rédhibitoires à ce niveau. « Le football est parfois cruel, soupirait le coach des Écossais, Steven Gerrard. Young Boys n’était pas forcément meilleur mais on leur a donné la victoire avec naïveté. Leur gardien avait aussi vécu un instant de grâce juste avant. » Avec ses propres lunettes et si on se tient aux faits, Gerrard a raison. Une analyse « plus bernoise » de la situation pousse toutefois à recadrer le propos. N’en déplaise à la légende de Liverpool, le champion de Suisse était clairement la meilleure équipe sur la pelouse. Mais les blessures qui déciment son milieu de terrain font qu’il peine en ce moment à exploiter son potentiel. Comme depuis deux rencontres, Fabian Lustenberger évoluait en position de No6. Le capitaine bernois connaît le poste. Mais à ce niveau, son apport offensif est trop faible. 29 Valon Behrami Après seulement trois mois au club, le milieu de terrain tessinois quitte le FC Sion. Page 31 YB l’emporte mais souffre au milieu 26 21 5 3 23 Young Boys – Rangers 2-1 0-1 11 28 20 16 18 17 20 37 11 8 10 18 Sur notre app  : toute l’actualité du football. Christian Fassnacht arme sa frappe dans les arrêts de jeu  : un geste qui a offert les 3 points à YB. –AFP 2 6 5 31 1 BSC Young Boys 26 Von Ballmoos 23 Janko 3 Sörensen 5 Zesiger 21 Garcia 16 Fassnacht 20 Aebischer 28 Lustenberger 11 Gaudino (73e Ngamaleu) 17 Assalé (67e Lotomba) 18 Nsamé Entraîneur  : Gerardo Seoane Rangers FC 1 McGregor 2 Tavernier 6 Goldson 5 Helander 31 Barisic 8 Jack (65e Stewart) 10 Davis 18 Kamara 37 Arfield 11 Ojo 20 Morelos Entraîneur  : Steven Gerrard Stade de Suisse, 26 348 spectateurs. Arbitre  : Schüttengruber (Aut) Résultat ? Michel Aebischer se démène pour créer du jeu, souvent face à trois adversaires. Et les attaquants manquent de soutien. Privé de Sierro et Martins, Gerardo Seoane n’a trouvé que cette solution de fortune « très défensive ». Jeudi face aux Rangers, elle a suffi. Mais s’il veut briller sur la scène européenne cet automne, le coach des Bernois va devoir redonner de l’air et des idées à son milieu. –MATHIEU AESCHMANN, BERNE Feyenoord domine le FC Porto Si YB s’est relancé dans le groupe G, c’est aussi parce que les Néerlandais ont su mater les Portugais à Rotterdam, grâce à des buts de Toornstra et Karsdorp. Résultat  : les quatre équipes de la poule comptent 3 points après deux journées. TARDIF D’abord très dominateur, Young Boys aurait pu ouvrir le score par Nsamé (17e) à la réception d’un centre de Fassnacht ou grâce à une belle frappe d’Assalé (31e). Mais contre le cours du jeu, c’est Morelos qui profitait d’une erreur de Zesiger pour faire basculer les Rangers en tête (43e). La réaction du champion de Suisse ne tardait pas et Assalé égalisait à bout portant (50e). Tout se jouait ensuite dans les quatre dernières minutes, lorsque Von Ballmoos réalisait une parade miracle avant que Fassnacht ne délivre le Stade de Suisse d’une demi-volée rageuse (93e).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :