20 minutes Genève n°2019-10-03 jeudi
20 minutes Genève n°2019-10-03 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-10-03 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 13,1 Mo

  • Dans ce numéro : immeuble chancelant vidé de toute urgence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
50%sur tous lesproduits de lessiveTotal dèsl’achatde2produits. àpartir de 2articles 50% Tous les produits delessive Total àpartir de2articles, 50% demoins, valable jusqu’au 14.10.2019 Les articles bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de l’offre. OFFREVALABLEDU1.10AU14.10.2019, JUSQU’À ÉPUISEMENTDUSTOCK La marque de produits de lessive la plus achetée en Suisse.
JEUDI 3 OCTOBRE 2019/20MINUTES.CH Coup de sac dans l’offre municipale de food trucks VILLE La Municipalité va réduire de moitié ses sites réservés aux stands de cuisine rapide. En cause  : une baisse de la clientèle, confirmée par les gérants. Le menu était trop copieux. Retour, donc, à une formule plus light. L’appel d’offres que lancera la Ville la semaine prochaine pour mettre le domaine public à la disposition des food trucks durant la période 2020- 2023 ne comportera plus que cinq emplacements, et donc cinq exploitants, au lieu de dix aujourd’hui. Ils seront concentrés à Bel-Air et près des organisations internationales. « On a atteint un plafond, la clientèle se tasse, certains lieux marchent fort et d’autres beaucoup moins, résume Cédric L’emplacement place de Hollande, dans l’hypercentre, subsistera. –DRA Waelti, porte-parole du Département de l’environnement urbain. La demande ne nécessite aujourd’hui plus autant de Bouledogue, bidoche et huile en fraude Lundi matin à Nyon (VD), des collaborateurs de l’Administration fédérale des douanes ont arrêté un conducteur portugais de 47 ans. Il transportait 72kg de viande non déclarée. Circulant sans permis de conduire, il convoyait aussi une vingtaine de litres d’huile, des produits de nettoyage, des cosmétiques et... un bébé bouledogue. Le chiot n’avait pas d’eau à disposition et ses excréments jonchaient sa cage. Une pétition demande plus de places publiques CAROUGE « C’est aussi simple, l’écologie. Un arbre, deux bancs, une table, et on remplace la clim. » Henriette Stebler, ex-conseillère municipale Ensemble à Gauche à Carouge, a déposé mardi une pétition. Le texte, qui rassemble plus de 1000 signatures, demande la création de nouvelles places publiques, a révélé « Le Courrier ». Six quartiers, dont la Fontenette et les Tours, sont cités. « Il ne faut parfois qu’ajouter un élément, souligne Henriette Stebler. Un banc au pied d’un arbre ou vice-versa. » L’idée séduit le conseiller administratif Nicolas Walder. « La Commune n’est pas propriétaire de tout le domaine public, nuance l’élu Vert. Des servitudes peuvent être négociées avec les privés pour végétaliser certains espaces. » –LFE Carouge végétalise déjà certains lieux publics, comme ici à la rue de Lancy. –LFE food trucks. » Un constat partagé par les exploitants. « Il y a des sites qui n’attirent clairement plus assez de PUB clients, confirme Paul Vink, responsable des food trucks de The Hamburger Foundation. Le nombre de restaurants à proximité joue beaucoup. » La Ville évoque aussi un « effet de mode », qui aurait fléchi. « Je ne crois pas, non, répond Giorgio Galati, patron d’Urban Gastronomy. Par contre, il y a eu trop de véhicules. Certains se sont lancés en croyant que ce serait facile, mais c’est faux. Bien exploiter ce genre de structure nécessite d’être cuisinier, serveur, mais aussi électricien et mécanicien quand il y a un problème avec la roulotte. » En résumé, il faut de l’engagement et de la qualité... pour garder les meilleurs, conclut Cédric Waelti  : « Face à la concurrence, un food truck a besoin d’un concept affirmé, car les clients sont exigeants. » –DAVID RAMSEYER Genève 7 20 secondes Rembourser la nounou GRAND CONSEIL Pour promouvoir l’égalité hommes-femmes en politique, Ensemble à Gauche voudrait que les frais de garde des enfants soient payés aux députés qui siègent en commission, rapporte « Le Temps ». Mais la proposition peine à séduire, même à gauche. Fâchés par les tarifs VAUD Les syndics de Terre-Sainte ont écrit hier au Conseil d’État pour dénoncer la grille tarifaire du Léman Express, relate lacote.ch. Selon eux, leurs concitoyens seront lésés par des hausses importantes du prix des abonnements et ils veulent que le Canton agisse. Elle saute dans le jardin PLAN-LES-OUATES Une voiture a fait une embardée, hier après-midi à la route de Saint-Julien. Elle a franchi une haie et a traversé le jardin d’une villa avant de s’encastrer dans un escalier, relate tdg.ch. La conductrice ne souffre que de blessures légères.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :