20 minutes Genève n°2019-09-18 mercredi
20 minutes Genève n°2019-09-18 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-09-18 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : Rihanna met fin à sa retraite musicale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes En rogne contre Emmi EMMEN (LU) L’organisation de défense des paysans Uniterre a manifesté hier devant le siège d’Emmi. Elle dénonce les baisses de prix annoncées par le géant laitier et exige que le tarif négocié du lait « vert » bénéficie aux producteurs. Sanctions à revoir BERNE Le système des retraits de permis devrait être assoupli. Pour le Conseil national, la loi actuelle est trop stricte vis-à-vis d’infractions légères ou moyennement graves. Il a donné suite à l’initiative de Jean-Pierre Grin (UDC/VD) et renvoyé le dossier aux États. GENÈVE À l’image de ce qui se fait au Bhoutan, des citoyens demandent qu’un indice mesurant la félicité figure dans la Constitution. Le bonheur est-il mesurable ? Oui, répondent les huit membres de Future Tank, un groupe de réflexion hors parti composé de citoyens de tous bords. Ils proposent d’inscrire un nouvel indice dans la Constitution qui guiderait l’action politique  : le Bonheur cantonal brut (BCB), pendant humaniste du Produit intérieur brut (PIB). La démarche s’inspire de ce qui se fait au Bhoutan (lire ci-contre). « Nous vivons dans un monde très complexe, où beaucoup de personnes perdent leurs repères, indique Félix Urech, fondateur de Future Tank. Le bonheur est un dénominateur commun où tout le monde peut se retrouver. » « Cela peut paraître angélique, actu.20min.ch Ils veulent que le bonheur oriente l’action politique Folles retrouvailles entre les artistes et la carrière SAINT-TRIPHON (VD) Entre le site des Andonces et le Karl’s kühne Gassenschau, la belle histoire a débuté en 1998, quand la troupe y avait joué un spectacle ébouriffant baptisé « r.u.p.t.u.r.e. ». Depuis, la LAUSANNE Le Tribunal fédéral a débouté un automobiliste condamné pour violation grave des règles de la circulation. Les faits se sont déroulés en 2016, à Oberbuchsiten (SO). Alors qu’il tendait une gourde à son petit-fils assis à ses côtés, il a quitté la chaussée des yeux. Son véhicule avait alors dévié, forçant une voiture banalisée de la police arrivant en sens Imaginé en 1972 L’idée de Bonheur national brut vient du Bhoutan, un petit pays de l’Himalaya. Imaginé en 1972, l’indice est inscrit dans la Constitution depuis 2008. Il prend en compte le niveau de bonheur des habitants plutôt que la seule performance économique. L’ONU a repris la notion pour ses objectifs de développement durable. La Nouvelle-Zélande s’en est inspirée pour son budget. carrière a servi de décor à quatre créations. Les artistes seront de retour à Saint-Triphon dès le 26 mai 2020 avec « Sektor 1 », un show qui a séduit 380 000 personnes en Suisse alémanique. –PHOTO DR Agents effrayés par un conducteur distrait inverse à freiner brutalement et à monter sur le trottoir pour éviter la collision. Le conducteur avait poursuivi sa route, apparemment sans s’être rendu compte de l’incident. Le bien-être des citoyens serait quantifié par des indicateurs. ÉCUBLENS (VD) Plus de 80% des pendulaires utilisent les transports publics ou la mobilité douce pour se rendre à l’EPFL. C’est ce que révèle une enquête publiée hier par la Haute École, à l’heure où plus de 11000 étudiants y reprennent le chemin des cours. Entre 2003 et 2019, le taux de marcheurs a plus que doublé (passant de 5% à 12%), mais c’est sérieux », assure Christian Brunier, directeur des Services industriels et ancien député socialiste. Pour mesurer le bonheur, le groupe a posé cinq axes  : développement économique responsable et durable, solidarité humaine forte, sauvegarde environnementale, gouvernance éthique et démocratique et promotion de la culture. Des indicateurs vont être édictés pour évaluer la réussite de ces objectifs. Pour ce faire, un questionnaire, auquel ont déjà répondu deux groupes tests, permettra d’identifier les besoins des Genevois. Les réponses ont amené des premiers éléments. « Le travail est un indicateur très important du bonheur », rapporte Félix Urech. Le projet sera ensuite soumis aux partis politiques. En cas d’approbation, l’État serait chargé de mettre en place les conditions cadres pour favoriser le BCB. L’évaluation serait menée par l’Uni. –LÉONARD BOISSONNAS EPFL bonne élève de la mobilité douce GENÈVE C’est un étrange objet qui a atterri sur la plaine de Plainpalais. La structure représente une réplique grandeur nature du Very Large Telescope, un télescope géant installé à une altitude de 2635 m dans le désert d’Atacama au Chili. L’installation a été réalisée dans le cadre d’un congrès international de planétologie qui se tient jusqu’au 20 septembre et qui réunit quelque 2000 scientifiques. À Plainpalais, les curieux pourront aussi découvrir une maquette à l’échelle 1:1 du satellite Cheops – le premier télescope spatial suisse – qui doit être lancé prochainement. –ISTOCK celui des cyclistes a augmenté de 7 points (de 14% à 21%) et celui des automobilistes a chuté de 17 points (de 30% à 13%). « Nous avons réussi à obtenir ces excellents résultats uniquement à l’aide de mesures incitatives et d’actions ciblées », se réjouit Luca Fontana, responsable des mobilités à Durabilité EPFL. –ATS Un peu plus près des étoiles La structure, sans coupole ni miroir, fait 15 m de haut. –DR
MERCREDI 18 SEPTEMBRE 2019/20MINUTES.CH Les nouveaux 1721 C’est le nombre d’étudiants qui commencent leurs études cette semaine à l’Université de Neuchâtel, deux de moins que l’an dernier. La Haute École compte plus de 4000 étudiants au total. Une des nouveautés de cette rentrée est la création de deux cursus interdisciplinaires. L’un en économie et sport, et l’autre mariant management et sport. Le PDC tire à vue et prend un violent retour de bâton SUISSE Le parti a créé des pages web faussement neutres qui dénigrent ses adversaires. Tollé. Le PDC a lancé un bad buzz hier. En cause  : des pages web créées au nom d’adversaires aux élections fédérales et qui dénigrent leurs opinions. Chaque mouvement y a droit, et la page est personnalisée en fonction du parti. Par exemple, sur celle du Vaudois Raphaël Mahaim, on peut lire que les Verts « misent sur les interdictions » et qu’ils croient « en des solutions utopiques qui n’ont aucune chance de convaincre ». Sur celle du Valaisan Philippe Nantermod, que le PLR « fait passer les intérêts des industries exportatrices avant la protection des sa­ Les deux compères ont parcouru près de 1775 kilomètres. –DR Le chauffeur de car roulait sans permis Limite, mais légal Spécialiste de la communication à l’Université de Neuchâtel,Thierry Herman évoque une étude américaine de 2004 qui montre que « les attaques contre les adversaires, quand elles sont grossières, portent aussi préjudice à leur auteur ». À sa connaissance, c’est la première fois qu’une campagne électorale va aussi loin en Suisse. Le bad buzz n’est pas étonnant puisque cette stratégie ne correspond pas à l’image qu’on se fait du PDC. Mais rien dans la loi sur les droits politiques ni dans la loi sur le Parlement n’interdit ces pratiques. laires ». En bas de page, on découvre que seul le PDC détient des solutions « crédibles ». Problème  : l’adresse du site, candidats2019.ch, peut laisser VALAIS La police a intercepté un autocar polonais dimanche à Saint-Maurice. Le véhicule qui transportait 26 passagers chinois était conduit par un chauffeur sans permis de conduire valable. Le sésame du conducteur, un Polonais de 36 ans, était échu depuis le 22 juillet, a indiqué hier la police. Il effectuait en outre un transport professionnel de personnes à l’intérieur du territoire suisse avec un véhicule immatriculé à l’étranger, ce qui constitue une infraction de cabotage. Dénoncé au Service de la circulation ainsi qu’aux douanes, le chauffeur s’est acquitté d’une garantie d’amende de 4960 francs. Quant aux passagers chinois, ils ont été pris en charge par une compagnie de transport suisse pour se rendre à Täsch, au-dessous de Zermatt. –ATS Romands sacrés après 82 heures ROUMANIE Laurent Sciboz et Nicolas Tièche ont remporté la Coupe du monde de ballon à gaz. Parti 82 heures plus tôt de Montbéliard (F), l’équipage de Fribourg Challenge a parcouru 1774,77 km et s’est posé dans le delta du Danube. Cette performance lui a permis de remporter la compétition, connue sous le nom de Gordon Bennett. Il ne s’agit pas du premier exploit de ce duo  : en 2017, ils avaient déjà battu le record du monde de distance parcourue en ballon à gaz en compétition. Le PDC a joué la mauvaise carte avec cette opération. –KEYSTONE penser qu’elle est officielle. Pire, le PDC a payé Google pour que ces pages apparaissent en tête des résultats lorsqu’on tape le nom d’un adversaire. « Le BAUEN (UR) Un Bâlois a connu une mésaventure peu commune lundi. L’homme est tombé de sa voiture arrêtée en demandant son chemin. Il a alors vu son véhicule dévaler une pente herbeuse raide et termi­ procédé est déloyal, pour dire le moins, et on peut même s’interroger s’il ne faudrait pas demander à un juge de faire cesser cette usurpation », tonne Raphaël Mahaim, par ailleurs avocat. « Pauvre PDC », renchérit Philippe Nantermod. Un UDC juge le procédé « ridicule ». Mais ça grogne aussi au PDC  : la section du Valais romand s’est distanciée de l’opération, selon « Le Nouvelliste ». À Genève, où le parti fait campagne avec le PLR pour l’élection aux États, un ancien président des démocrates-chrétiens parle de campagne « indigne ». Le président du PDC Suisse, lui, assume  : « Nous sommes en campagne et il est donc tout à fait légitime de montrer les différences entre partis », affirme Gerhard Pfister. –FRANCESCO BRIENZA Actu 3 Le 4x4 a parcouru 50m avant d’échouer sur une terrasse. –POL UR Sa voiture s’est fait la malle ner sa course après une cinquantaine de mètres contre la balustrade d’une terrasse dans un quartier d’habitation, a indiqué hier la police. Personne n’a été blessé. Les dégâts sont estimés à 30000 francs. L’accident Un agriculteur de 52 ans est décédé lundi lors d’une chute dans une fosse à purin à Reichenburg (SZ). Les pompiers se sont chargés de récupérer le corps, a indiqué la police hier. Une enquête a été ouverte. Notaire véreux sous les verrous MARTIGNY (VS) Reconnu coupable d’abus de confiance qualifié, un septuagénaire a écopé de 30 mois de prison, dont 6 mois ferme, rapporte lenouvelliste.ch. Cet ancien notaire, aujourd’hui à la retraite, avait spolié plusieurs clients. Le Tribunal de Martigny l’a du reste aussi condamné à rembourser un total de 320000fr. à ses victimes. Également poursuivie pour abus de confiance et faux dans les titres, l’épouse du notaire a, elle, été acquittée.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :