20 minutes Genève n°2019-09-16 lundi
20 minutes Genève n°2019-09-16 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-09-16 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : taxée de pro du trafic d'armes pour un jouet.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Quatre joursdemusique et convivialité ànepas manquer ! Musique populairejouée par des ensembles venus detoute laSuisse sur scènes dans salles etdans lesrues de Crans-MontanaUnpérimètre defête unique où flâner et passer un agréable momentUne restauration qui fait la part belle aux spécialités valaisannesUne soirée de gala animée parles meilleursgroupesde musique populairesuisseL’incontournable cortège de fête composé de sujetsDes expériences uniques liantmusique populaire traditions et nature dans la région de Crans- MontanaUnmarché de la musique populaireLepremier cinéma suisse consacréàlamusique populaire Partenaires principaux Partenaires médias nationaux cransmontana2019.ch N’aaendezpluset et achetezvotre insigne ! cransmontanach/insigne
LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019/20MINUTES.CH Mobilisation pour l’accueil nocturne des urgences CAROUGE Une pétition réclamant le retour du service 24 heures sur 24 a été remise au Municipal. La Tour, propriétaire, estime qu’il n’y a pas assez de patients de nuit. –LEO « Comment feront mes patients cardiaques ? » s’interroge le docteur Juan Sztajzel, dont le cabinet se trouve à la clinique de Carouge. Le groupe médical La Tour, propriétaire, a revu les horaires du service d’urgences, qui s’arrêtent désormais de 23h à 7h, à cause d’une fréquentation insuffisante. Le cardiologue dénonce une « décision unilatérale et financière »  : « La médecine est là pour offrir des prestations à la population, pas pour faire de l’argent. » De plus, il avait constaté cette année une hausse de patients la nuit (806 au premier semestre, contre 610 à la même période en 2018), depuis que l’imagerie médicale était accessible 24 heures sur 24, à l’automne passé  : « Je ne comprends pas qu’on supprime quelque chose qui marche mieux », réagit le spécialiste. Les nouveaux horaires ont déjà changé des habitudes, dit-il  : « Un de mes patients a renoncé à venir et s’est rendu aux urgences des HUG, relate-t-il. Arrivé à 18h, il Les pipis de la discorde Le reportage vidéo est à voir sur notre app. CANTON Hier matin, le conseiller d’État Mauro Poggia a poussé un coup de gueule via Facebook. L’objet de son courroux ? Des traces d’urine de nombreux chiens sur le trottoir. L’élu s’est étonné que les maîtres ne veillent pas à faire faire leurs besoins aux canidés près de la chaussée. Son post, repéré par Manuel Alonso Unica, président de l’Association de défense des propriétaires, a été relayé vers un groupe de maîtres, les enjoignant à s’exprimer sur le mur du magistrat. Dans la soirée, le conseil avait été suivi par quelque 250 personnes, pour la plupart outrées du post de Mauro Poggia. Interpellé, ce dernier estime que faire attention à ce type de détail fait partie « du respect à avoir lorsqu’on vit en société. Les incivilités, ce ne sont pas que les tags. » –MPO « Catastrophe » bien maîtrisée Un vaste exercice de sauvetage a eu lieu vendredi sur la ligne du Léman Express. Il simulait une grave collision dans un tunnel, avec plus d’un millier de passagers-figurants à bord du train accidenté. Cela a permis d’éprouver la coordination entre 900 médecins, ambulanciers, pompiers, policiers et autres intervenants, suisses et français. Les autorités, les CFF et la SNCF ont tiré un bilan positif de l’opération. est ressorti à 8h. C’est ce qui va de plus en plus se passer. » Le Dr Sztajzel a déposé une pétition auprès du Conseil municipal de Carouge, avec une centaine de signatures d’habitants récoltées en une semaine. La direction de La Tour dit partager la tristesse des Carougeois et des équipes médicales, PUB Pas de pouvoir « Pour Carouge, c’est une grosse perte, que nous déplorons », déclare la maire Stéphanie Lammar. La population va doubler ces prochaines années, rappellet-elle. « Les habitants sont attachés au service de nuit. Si cette pétition est renvoyée à l’Exécutif, nous enverrons un courrier à la direction de La Tour, mais cela n’a aucune portée contraignante, hélas. Cela ne fait pas partie de nos compétences. » mais les chiffres n’étaient pas là. « Ça n’a pas été une décision facile à prendre », assure Chiara di Lella, porte-parole. L’augmentation récente de la fréquentation est insuffisante  : « On ne peut pas stratégiquement rester ouverts durant huit heures pour trois à quatre patients. » –LÉONARD BOISSONNAS Genève 5 20 secondes Création d’une artère VERNIER Le Grand Conseil a voté vendredi un crédit de 91,7 millions de francs pour une nouvelle route desservant les zones industrielles de Meyrin, Satigny et Vernier. Il a aussi accepté une subvention de 5 millions pour réaliser une demijonction d’autoroute à Vernier donnant accès à cette artère. Déconvenues à droite ÉLECTIONS Le PLR a subi hier deux revers, perdant un siège dans les Exécutifs d’Anières et de Bellevue. Ce sont Claudine Hentsch, d’Ensemble pour Anières, et Anne-Catherine Hurny Cabezas, de Bellevue d’avenir, qui ont été élues. À Veyrier, Aline Tagliabue, de Veyrier Ensemble, a été élue tacitement. La Bâtie a cartonné CULTURE Durant les 18 jours de sa 43e édition, le festival de La Bâtie a attiré 34 500 spectateurs, soit une affluence en augmentation de 10%. Les festivaliers ont pu assister à une cinquantaine de spectacles, donnés sur 41 sites genevois, de France voisine et vaudois. www.sig-ge.ch/75ansverbois



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :