20 minutes Genève n°2019-09-13 vendredi
20 minutes Genève n°2019-09-13 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-09-13 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 11,6 Mo

  • Dans ce numéro : on lui pique son faux radar devant chez lui.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, Les agents neuchâtelois ont ressorti l’attirail qui servait aux interventions dans les années 1980. –POL. NE Challenge version vintage NEUCHÂTEL Le Tetris challenge est devenu viral ces derniers jours. Ce petit jeu lancé par la police zurichoise consiste à aligner tout le matériel d’une voiture de patrouille de façon à faire penser au célèbre jeu. Depuis, d’autres cantons ont relevé le défi. L’idée est de montrer de façon amusante tout ce qui peut servir lors d’une intervention. À Neuchâtel, on n’a pas simplement 20 secondes Arguments politiques BERNE La Commission judiciaire du Parlement a révélé jeudi que les arguments politiques plutôt que juridiques l’ont motivée pour recommander la non-réélection du procureur général de la Confédération Michael Lauber. Skateur à l’amende ARGOVIE Près de 1000fr. C’est ce que devra débourser un jeune adepte de skate électrique. L’apprenti circulait sur le trottoir et n’avait ni l’assurance ni la plaque d’immatriculation nécessaires. Pas très prévoyants BERNE Seuls 25% des Suisses règlent leur succession, indique un sondage publié jeudi. En conséquence, les querelles d’héritage s’avèrent fréquentes. Une personne sur deux affirme l’avoir vécu dans son propre entourage. GENÈVE Le Canton avait empêché des particuliers d’installer des panneaux solaires sur leur toit. Il est prié de revoir sa copie. « Les enjeux liés au climat ont primé sur la protection du patrimoine, se réjouit le maire PDC de Bernex, Cyril Huguenin. J’espère que cela fera jurisprudence. » Dans un arrêt du 19 juin, la justice genevoise a donné tort au Canton qui avait retoqué le projet d’un couple de Lully. Il voulait équiper sa maison d’une installation photovoltaïque pour améliorer sa consommation énergétique. L’État avait suivi le préavis négatif de la Commission des monuments, de la nature et des sites (CMNS). Il n’aurait pas dû. Les juges ont estimé que le Département du territoire avait « abusé de son pouvoir d’appréciation en refusant la pose de panneaux solaires » sur une villa mitoyenne sise dans une voulu la jouer classique. Alors, la gendarmerie a sorti son vieux bus VW Typ II T3 directement de son propre musée. Plongée au cœur des années 1980, avec l’uniforme (et la cravate !) qui va avec. Particularité régionale  : sur l’image finale, on voit un cambrioleur et un alambic, l’outil qui Le making of est à découvrir sur notre app. servait à distiller l’absinthe. Clin d’œil à l’époque de la « prohibition ». –FRB zone de la commune de Bernex où le bâti est protégé. Le Tribunal administratif a expliqué avoir soupesé d’une part « l’intérêt public évident à une utilisation économe de l’énergie », et d’autre part « l’intérêt public relatif à la protection du village ». Le premier l’a donc emporté, ce d’autant plus que le Pervers employé dans une crèche SAINT-GALL Le Ministère public a inculpé un ex-employé de crèche de 33 ans, soupçonné d’avoir abusé d’enfants de moins de 6 ans. Le Suisse aurait commis des actes sexuels sur un garçon dans le cadre privé et d’autres pendant son travail. Il aurait pris des photos de bambins qu’il aurait partagées sur le Net. Des dizaines de milliers d’images à caractère pédopornographique ont été retrouvées chez lui. Le trentenaire est passible d’une peine de prison de 5 ans et 8 mois. La disparition Le glacier d’Aletsch (VS) aura fondu en 2100 si le réchauffement climatique se poursuit de manière effrénée. Dans le meilleur cas de figure, son volume ne représentera que 40% de sa masse actuelle, selon une étude de l’EPFZ. couple de recourants avait déjà aménagé son projet dans le sens voulu par la CMNS. Partie prenante à la procédure, la commune applaudit. Des panneaux solaires en plus, « ce sera une centrale à mazout en moins », note le maire, qui explique que Bernex veut éradiquer ce type d’équipement. actu.20min.ch Écologie 1 - patrimoine 0  : la justice contredit l’État La pose de photovoltaïque pourra se faire sur le toit de la villa. –ISTOCK Cycliste fauché par une voiture Un automobiliste âgé de 22 ans a perdu la maîtrise de son véhicule, jeudi vers 10 h 50 à Aclens (VD). Il a heurté un cycliste qui arrivait normalement en sens inverse. Cet homme de 52 ans, habitant la région, est décédé peu après à l’hôpital. La route a été fermée dans les deux sens, a indiqué la police vaudoise. Le Département du territoire, lui, ne fera pas appel. Et, signe que les temps changent, il indique via sa porte-parole Pauline de Salis que la directive sur les panneaux solaires est en révision, « pour apporter plus de souplesse aux questions de préservation du patrimoine bâti ». –DAVID RAMSEYER/JEF Panneaux solaires  : 93% de feux verts Bernex n’est pas seule à dénoncer la difficulté d’installer des panneaux solaires. « On fait des efforts pour réaliser des quartiers durables, alors que la Commission monuments, nature et sites vise un autre idéal et freine la dynamique que l’on tente d’insuffler », déplorait en mars l’Association des communes genevoises. La CMNS rétorquait qu’elle applique la loi et n’a rien contre le photovoltaïque, mais il faut « trouver un moyen de les intégrer au bâti ». L’État assurait qu’entre 2016 et 2018, 93% des demandes avaient été satisfaites.
–ISTOCK VENDREDI 13 SEPTEMBRE 2019/20MINUTES.CH Quelque 170 000 personnes sont touchées par de l’eau polluée. Eau polluée par des herbicides SANTÉ La qualité de l’eau potable en Suisse est bonne, mais on trouve des traces de chlorothalonil ou d’atrazine dans celle provenant d’eau souterraine dans des régions agricoles, a indiqué jeudi l’Association des chimistes cantonaux. L’eau concernée provient de régions à activité agricole intensive et est consommée par environ 2,7% de la population, soit 170 000 personnes. Les processus de dégradation de certains herbicides peuvent être très lents. SAVIGNY (VD) Un Vaudois a fabriqué un leurre pour freiner les automobilistes devant sa maison. L’objet n’a pas tardé à disparaître. « Ma maison est entourée par les routes de Chexbres et de Lutry. D’un côté comme de l’autre, tous les jours, des véhiculent passent par ici à très haute vitesse », explique Martin, un habitant de Savigny. Son ras-le-bol a atteint son paroxysme cet été lors de la fête du 100e anniversaire des jeunesses campagnardes. « La route était censée être fermée. Avec mon amie, nous pensions profiter d’un peu de tranquillité. Mais c’était encore pire que d’habitude », estime Martin. Pour faire ralentir le trafic, sur PUB ces axes limités à 50km/h, il a construit un faux radar plus vrai que nature. Un boîtier en bois, des vitres découpées dans du plexiglas rouge et noir et des petits éléments créés au moyen d’une imprimante 3D. « J’ai même mis un miroir de maquillage rond à l’intérieur, pour donner l’illusion qu’il y avait un objectif dedans », poursuit-il. Une fois posé, le faux radar a bien fonctionné. « Pas mal de véhicules ont freiné en le Actu 3 On lui vole son faux radar 36 heures après sa pose Légal ou pas ? Même la police hésite « Après consultation interne et recherches, nous pouvons indiquer qu’il n’y a pas d’interdiction explicite d’imiter des appareils de contrôle de vitesse. On ne peut pas exclure, néanmoins, que l’on puisse considérer ceci de la L’engin s’est rapidement transformé en brasier. Personne n’a été blessé. –DR Quad détruit en quelques minutes LUCERNE La journée de boulot s’est mal terminée, mercredi à Hildisrieden, pour un adepte de quad. Alors qu’il arrivait dans un giratoire, de la fumée est sortie du moteur de son engin. Le conducteur, âgé de 20 ans, avait utilisé le quad durant toute la journée. « En quelques minutes, la moto était détruite », a expliqué jeudi la police cantonale. Les causes de l’incendie sont inconnues. Le leurre, plus vrai que nature, était fixé au sol grâce à un rail. –DR même manière que la réclame. Un tel élément pourrait distraire les usagers de la route et engendrer des problèmes de sécurité », déclare une porte-parole de la police cantonale. Ainsi, en cas d’accident, il pourrait y avoir des suites. GENÈVE Des individus encagoulés se sont attaqués au bancomat de la BCGE de Bernex, jeudi vers 4h30, comme l’a révélé tdg.ch. Ils ont fait exploser le distributeur. Au moins un coup de feu a été tiré par les malfrats quand la police est intervenue. Mais, selon les forces de l’ordre, personne n’a été blessé. Deux individus ont finalement été interpellés, a annoncé le Ministère public en début Problème connu Contactée, la commune de Savigny dit être consciente que les excès de vitesse sont fréquents à cet endroit. « Nous posons régulièrement notre radar pédagogique sur cette route. Et, avec la collaboration de la Police Est-Lausannois, un véritable radar est, lui aussi, souvent installé », commente une responsable. « Les amendes et retraits de permis n’ont rien changé, assure Martin. Par contre, mon faux radar a eu un effet immédiat. » voyant », dit Martin. Mais ça n’a pas duré. Mercredi, 36 heures après son installation, le faux radar avait été volé. « C’est soit un chauffeur frustré, soit une personne jalouse », sourit Martin. Néanmoins, le buzz suscité par son invention sur les réseaux sociaux lui a donné une autre idée  : « Je vais en construire plusieurs, pour les louer. Mais, sur les prochains modèles, j’ajouterai un système d’attache afin d’éviter les vols ! » –XAVIER FERNANDEZ Bancomat explosé Londres City n’estpas loin. 1heure et 40 minutes. d’après-midi. L’enquête suit son cours. Un habitant du village a aperçu vers 7h30 le dispositif engagé à la suite de l’attaque, dans le secteur de la route de Chancy  : « Plusieurs policiers étaient en tenue lourde, décrit-il. Un opérateur de drone était là, tout comme le corps des gardes-frontière et la brigade canine. On aurait clairement dit une chasse à l’homme. » –LFE/LEO Dès CHF 34.– swiss.com Made of Switzerland. Prix valable pourunbillet allersimple,vol directaudépartdeGenève, ycompris toutes taxes, redevances et frais encas de réservation sur swiss.com. Supplément éventuel selon le mode de paiement. Le prix comprend unbagage àmain (jusqu’à 8kg/max. 55 x40x 23 cm). Prix valabledu9au 22 septembre2019. Aucun changement de réservation possible.Aucuneannulationpossible.Nombre de places limité.Sousréserve de modifications.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :