20 minutes Genève n°2019-09-12 jeudi
20 minutes Genève n°2019-09-12 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-09-12 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 15,1 Mo

  • Dans ce numéro : bière locale au resto bientôt obligatoire ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
BILLETTERIE FNAC Rentrée Culturelle Les concerts ànepas manquer ! NORMAN LE SPECTACLEDELAMATURITÉ Le 2avril 2020 Arena de Genève TARIF ADHÉRENT BRONX Le 18 septembre 2019 ThéâtreduLéman TARIF ADHÉRENT Direction Artistique Evgenyi Kaigorodov Belinko Elena LE LACDES CYGNES Les 24nov. et14déc. ThéâtreduLéman et le 1er déc. Salle Métropole CAMILLE LELLOUCHE Le 11 janvier 2020 ThéâtreduLéman TARIF ADHÉRENT LE BANQUET Le 15 octobre 2019 Bâtiment desForcesMotrices TARIF ADHÉRENT GABRIELAMONTERO Le 21 septembre 2019 Victoria Hall BLACKBEAR Le 18 octobre 2019 LesDocks YOUSSOUPHA Le 19 octobre 2019 L’Alhambra RENDEZ-VOUS ENMAGASIN ETSUR FNAC.CH e
JEUDI 12 SEPTEMBRE 2019/20MINUTES.CH Régions 5 Impuissants face à l’essor d’un insecte destructeur VAUD Les pyrales du buis se multiplient et menacent des forêts uniques en leur genre. Le Canton rame pour en venir à bout. Une petite bestiole arrivée d’Asie il y a une dizaine d’années est en train d’anéantir une espèce d’arbre qui fait la fierté du pied du Jura. La population de pyrale du buis, un papillon nocturne très invasif, est en effet en forte augmentation dans la région. Un habitant de La Sarraz a pris des images impressionnantes, au début du mois. « Chaque année à cette période, il y en a toujours plus, observe-t-il. Le soir, on dirait qu’il en neige. Ma femme n’ose La nuée d’insectes est à voir sur notre app. GENÈVE Ni devis ni facture, mais 10000 francs bien réels empochés en liquide pour un petit boulot. Deux Français de 26 et 29 ans ont touché le gros lot en convainquant un couple d’aînés de les laisser ripoliner leur toiture. Sans annoncer leur tarif, les « ouvriers » ont démarré le 26 août le nettoyage à haute pression. Le 2 septembre, ils ont donc exigé 10000fr., qu’ils ont obtenus. Ne Des images de la piscine sur notre app. plus sortir le chien ! » C’est que dans le secteur, le papillon a sous le nez un véritable festin  : des forêts ancestrales de buis à l’état naturel. Les seules du canton. De quoi susciter un véritable péril écologique. « Les dégâts sont très impressionnants, confirme Denis Rychner, de la Direction générale de l’environnement. Tous les boisements sont atteints. Il existe un risque de voir disparaître les peuplements de buis du pied du Jura si aucune mesure n’est prise. » Et avec eux un pan important du patrimoine naturel et paysager de la région. Le hic, c’est que les traitements chimiques sont interdits en forêt. Alors, il a fallu chercher un plan B. « Les buis vont prochainement être coupés à ras afin de favoriser des rejets Le papillon de nuit est de sortie en ce début septembre. –ISTOCK Ouvriers gourmands doutant de rien, un ou deux jours plus tard, ils sont revenus réclamer 2500fr. supplémentaires. Cette fois, l’octogénaire a refusé. La police a été avertie vendredi. Mardi, les deux malandrins ont été pincés dans leur voiture au Petit- Lancy. Prévenus notamment d’usure, ils ont été remis au Ministère public. La police, de son côté, recommande de refuser tout démarchage à domicile. –JEF L’hiver ne les fait plus frémir Lundi, la piscine de Marignac, à Lancy, a entamé sa saison hivernale. Le bassin extérieur olympique restera ouvert jusqu’en mars, de 11h à 19h, tous les jours. Une première suisse rendue possible par la pose d’une bâche isolante. Elle permettra de garder une température de 28 degrés dans l’eau. Dès l’arrivée du froid, l’accès aux lignes de natation se fera par un couloir aquatique relié aux vestiaires chauffés. (ndlr  : de nouvelles pousses) plus vigoureux pouvant résister aux attaques de la pyrale », reprend Denis Rychner. Des nichoirs à oiseaux vont également être posés pour favoriser la prédation naturelle des chenilles. Mais rien ne garantit que cela fonctionnera. PUB Nuisible asiatique À ce jour, rien n’a arrêté l’essor de la pyrale en Europe. Depuis 2007, elle détruit tous les buis qu’elle croise sur son chemin. Elle ne vit que 15 jours, mais se déplace en nuée de milliers d’individus. Chaque pyrale peut pondre jusqu’à 1200 œufs dans sa vie. Elle nous vient d’Asie, où elle semble être moins invasive, grâce notamment à son pire prédateur naturel  : le frelon asiatique. En dehors des zones forestières, les propriétaires qui ont planté du buis sur leur terrasse sont, eux, priés de se débarrasser chimiquement de leur indésirable invité. –FRANCESCO BRIENZA 20 secondes Solar Impulse, le retour ÉNERGIE Trois ans après la fin de son tour du monde, l’avion solaire de Bertrand Piccard va revivre. Solar Impulse SA a signé un accord avec une start-up basée en Espagne pour un nouvel usage de l’appareil. La société veut développer, tester et industrialiser des appareils volants autonomes. Procès l’an prochain GENÈVE Les agresseurs présumés des cinq femmes violemment tabassées en août 2018 à la place des Trois-Perdrix seront jugés en 2020 en France. Les cinq inculpés admettent leur présence mais nient les coups, selon « GHI ». Ils aiment l’impôt canin GENÈVE Le référendum contestant l’abolition de la taxe sur les chiens a abouti. L’Exécutif l’a constaté hier. Des membres du PS, des Verts, du PDC et du PLR tiennent à cet impôt qui rapporte 2,1 millions par an. Le Parlement l’avait effacé en mars sous l’impulsion de l’UDC.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :