20 minutes Genève n°2019-09-04 mercredi
20 minutes Genève n°2019-09-04 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-09-04 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 11,1 Mo

  • Dans ce numéro : Dorian sème la désolation au paradis.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
lotde2 20% Mayonnaise, Thomynaise ou moutarde mi-forte, Thomy, enlot de 2 p.ex. mayonnaise àlafrançaise, 2x265 g, 4.– au lieu de 5.– lotde50 50% Branches Classic, Eimalzin ou Noir, Frey, en emballage de 50, UTZ p.ex. Classic, 50x27g,12.35 au lieu de 24.75 Action lot de3 30% 5.25 au lieu de 7.50 Saucisses deVienne M-Classic enlot de 3 Suisse, 3x4pièces, 600 g 50% 9.80 au lieu de 19.60 Chicken Crispy Don Pollo en emballage spécial surgelés, 1,4 kg lot de3 20% Mouchoirs et serviettes àdémaquiller Linsoft et Kleenex enemballages spéciaux p.ex. serviettes àdémaquiller en cube, Linsoft, en lot de3,FSC, 4.80 au lieu de 6.–, valable jusqu’au 16.9.2019 Les articles M-Budget et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres. OFFRES VALABLES DU 3.9 AU9.9.2019, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK Baisse de prix durable sur ce produit et bien d’autres encore. 2.80, jusqu’ici3.– Bananes Fairtrade, Bio Pérou/Colombie, lekg 25% 2.95 au lieu de 3.95 Tomates en grappe Suisse/Pays-Bas, lekg 5.– Hit Chiffons de nettoyage universels ennon-tissé, en emballage spécial 15 pièces, valable jusqu’au 23.9.2019
MERCREDI 4 SEPTEMBRE 2019/20MINUTES.CH Le PS torpille un projet de parking au centre-ville RIVE L’idée de lier 900 places de parc en sous-sol à une zone piétonne est dépassée, dit le parti. Il annonce un référendum. Prudence à la Ville Chargé de l’aménagement, le conseiller administratif Rémy Pagani prend acte de la position du Parti socialiste, « dont je partage les préoccupations sur l’urgence climatique ». Le magistrat d’Ensemble à Gauche l’assure cependant  : les Clés-de-Rive « ne feront pas entrer une auto de plus au centre-ville et libéreront des rues aujourd’hui encombrées par des voitures ».Juge-t-il le projet compromis ? « Pas de commentaire », répond l’élu. Le fragile consensus de ces derniers mois sur le parking des Clés-de-Rive a volé en éclats. Lundi, le PS a été le premier parti à officiellement s’opposer au projet appelé à être voté cet automne, et qui conditionne la création d’un secteur réservé aux piétons, au centre-ville, à la construction souterraine de 900 places de stationnement. Débattu depuis des lustres, ce serpent de mer urbanistique est un « non-sens total », jugent les socialistes. « Nous sommes en situation d’urgence climatique, les résidents achètent de moins de moins de voitures et la mise en service prochaine du Léman Express améliorera la mobilité, liste Joëlle Bertossa. Autos, bus, vélos et piétons se disputent le carrefour de Rive. Cet aspirateur à autos ne désengorgera pas l’hypercentre, au contraire. » Sa collègue des Verts, Delphine Wuest, pourfend « l’incohérence de la zone Les installations, ici celle de la place du Molard, sont composées de « vrais » débarras sauvages. –KEYSTONE Les rebuts se rebiffent VILLE Genève veut en finir avec les débarras sauvages, et lance une campagne de sensibilisation. Elle a installé des « statues » composées de déchets dans cinq lieux de passage du centre-ville, accompagnées d’une affiche explicative. Le numéro gratuit de la voirie, 0800 22 42 22, y est mis en exergue. « Nous mettons à disposition cinq chauffeurs, cinq camions, dix ouvriers et deux téléphonistes pour désencombrer les habitants gratuitement, rappelle Guillaume Barazzone, magistrat chargé de l’Environnement urbain. Ailleurs en Suisse, ce service est payant ou inexistant. Les Genevois n’ont aucune excuse ! » Le nombre de débarras à la diable s’élevait à 6600 en 2018, en hausse. « L’infraction est passible d’une amende de 200fr., qui double en cas de récidive », a indiqué l’élu. Les contrôles seront renforcés pour identifier les fraudeurs. –LFE –L. FORTUNATTI/TDG piétonne, mitée ici et là par des rues autorisées au trafic ». Pour la droite, la création d’un secteur dévolu à la mobilité douce « est désormais en danger », s’alarme le PLR Pierre de Boccard. L’UDC votera en faveur des Clés-de-Rive  : « L’attractivité de la ville va de pair avec une accessibilité multimodale », énonce Éric Bertinat. Lequel note pourtant que « la fonctionnalité du projet, les aménagements pour piétons et le tracé des transports publics sont loin d’être convaincants ». Si le Municipal adopte les plans prévus, le PS promet un référendum. Les Verts, eux, annoncent une initiative populaire pour une zone piétonne à Rive ; sans parking en sous-sol, cette fois. –DAVID RAMSEYER Pas obligés d’effacer les tags NYON (VD) Le Conseil communal a largement refusé une proposition de règlement pour obliger les propriétaires à procéder au nettoyage de leurs façades victimes de graffitis dans les 30 jours après un sinistre, rapporte « 24 heures ». La Ville voulait leur accorder une subvention pour les travaux. Mais pour les élus, les y obliger était une mesure trop extrême. L’Unige s’est appliquée à ramasser 50000 mégots depuis mars devant ses bâtiments du bout du lac pour son projet « Ne mégotte pas ». Un premier lot de 15000 bouts de cigarettes a été Genève 5 20 secondes Verts aux petits soins VILLE La section municipale du parti écolo se saisit de la problématique de l’abattage d’arbres, qui émeut la population. Les Verts lancent une pétition pour demander un moratoire sur les coupes et exigent parallèlement que le territoire communal soit massivement arborisé ces prochaines années. Élections reportées COLLEX-BOSSY Les deux adjoints au maire de la commune ne seront pas élus début octobre, comme prévu. En cause  : un couac de la Chancellerie sur les bulletins de vote, peu clairs. L’élection est repoussée d’un mois. Elle se tiendra en même temps que les scrutins fédéraux, en octobre et novembre. Festival photo pérenne CULTURE Vu le succès de l’édition 2017 de la nuit de la photographie, la Ville a décidé de lancer une manifestation biennale. La deuxième édition de No’photo aura lieu du 21 septembre au 5 octobre dans une vingtaine de lieux. L’accent sera mis sur les talents émergents du cru. Ils ont reçu un tabouret en clopes lavé, broyé et compressé par une usine bretonne, qui en a fait un tabouret. Il sera exposé aux Bastions le 13 septembre. Les 35000 autres seront aussi recyclés en mobilier urbain.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :