20 minutes Genève n°2019-07-18 jeudi
20 minutes Genève n°2019-07-18 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-07-18 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 9,1 Mo

  • Dans ce numéro : bio et plastique font un carton en rayons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, 20 secondes Dans l’ombre de la Terre ESPACE Des parties de la Lune ont été assombries par une éclipse partielle durant près de trois heures, dans la nuit de mardi à mercredi. Le satellite s’est retrouvé alors dans l’ombre de la Terre. La prochaine éclipse lunaire visible de Suisse aura lieu en janvier 2020. Rencontre dans le Golfe BERNE La secrétaire d’État aux Affaires étrangères, Pascale Baeriswyl, se rendra dimanche en Arabie saoudite. Les relations avec ce pays sont revenues dans l’actualité en raison des activités controversées de l’avionneur Pilatus. Électriciens disparus GENÈVE L’entreprise accusée de dumping salarial a quitté le chantier du futur dépôt des TPG, l’un des plus importants du canton, a révélé hier la RTS. Les électriciens italiens ne sont plus réapparus depuis une dizaine de jours, ce qui retarde beaucoup les travaux. KLOTEN (ZH) Un couple a interrompu son vol pour rentrer en Valais en train. Mais, au lieu de gagner du temps, le duo a perdu deux heures à cause des valises. Ils croyaient avoir trouvé la bonne combine pour rentrer chez eux plus tôt, mais ils ont déchanté. Il y a une quinzaine de jours, Léa* et son compagnon, deux Valaisans, atterrissent à Zurich en provenance de Los Angeles. Leur avion a une heure d’avance. Pour rentrer, il doivent encore voler vers Genève puis sauter dans le train. « On a fait le calcul, si nous prenions le train à Zurich nous pouvions gagner deux heures », raconte la jeune femme. Les passagers s’adressent alors au bureau des transferts afin de récupérer leurs bagages. « Nous avons demandé s’il était possible de ne pas effectuer la dernière partie du voyage alors que nous étions enregistrés. On nous a indiqué que cela ne posait pas de problème », indique-t-elle. Les actu.20min.ch Quitter l’avion pour le train n’était pas une bonne idée La ministre de la Justice, Karin Keller-Sutter, fait examiner une réduction des capacités dans le domaine de l’asile. La fermeture de certains centres fédéraux Les vacanciers ont quitté l’aéroport sans leurs bagages. –ISTOCK Centres d’asile bientôt fermés ? est notamment discutée. Aujourd’hui, Berne en gère 19. Pas moins de 40 000 demandes avaient été enregistrées en 2015, contre 15 000 l’an dernier. Deux nouvelles copines pour les koalas zurichois ZURICH Deux femelles koalas ont rejoint, début juin, les deux mâles du parc animalier de la ville. Maisy, 3 ans, et Pippa, 1an et demi, ont été présentées hier à la presse. Elles sont censées s’accoupler, tôt ou tard, avec Mikey et Milo, pensionnaires du zoo depuis près de dix-huit mois. –PHOTO KEYSTONE Voyage intégral Swissindique qu’il n’est pas prévu « qu’un passager interrompe son voyage en cours de route. Lors d’un voyage avec escale, les bagages sont généralement enregistrés jusqu’à la destination finale. » Genève Aéroport précise que, « si un passager ne se présente pas, ses effets doivent impérativement être déchargés de l’avion ». Or, après vérification, Swiss explique que, « dans le cas présent, les valises n’ont pas été déchargées ». La compagnie souligne qu’ils avaient toutefois « passé le contrôle de sécurité ». Filaments pleins de ressources LAUSANNE Des chercheurs de l’EPFL, avec des confrères italiens et néerlandais, ont étudié le lien entre le nombre de filaments blancs sur les graines de pissenlit et leur capacité de se disséminer sur plusieurs kilomètres. Résultat  : une centaine de filaments sont nécessaires. Ces travaux pourraient trouver des applications dans le domaine de la biomimétique, par exemple pour des objets conçus pour fonctionner comme parachutes, a indiqué hier la haute école lausannoise. VAUD Le cas peu banal s’est produit mardi dernier en plein après-midi à Yverdon-les- Bains. La police a été avertie de la présence, dans un magasin d’habits, d’une femme en train de déambuler entre les rayons. Rien d’inhabituel si ce n’est que la personne se baladait les seins à l’air, une bière à la main. À leur arrivée, les agents ont trouvé la cliente « passablement agitée et sous l’emprise vacanciers se voient alors dirigés vers un tapis afin de pouvoir disposer de leurs effets. Mais, trois heures et plusieurs échanges après, toujours rien. « À la fin, nous avons pris le train sans nos affaires, se désole-t-elle. Nous sommes arrivés à la maison à 22h30 au lieu de 20h en suivant le plan initial. » Les valises leur ont été remises le lendemain. « En provenance de Genève », affirme Léa. Swiss se dit « désolée des désagréments subis par les passagers » sans pouvoir toutefois « déterminer si l’agent du comptoir de transfert leur a fourni de mauvais renseignements ou si les passagers ont mal compris ses explications ». –MARIA PINEIRO * Prénom d’emprunt Les filaments se comportent comme un parachute. –ISTOCK Shopping seins nus et bière à la main de boissons alcoolisées ». Elle leur a alors jeté à la figure sa bouteille de bière, que les policiers sont parvenus à éviter. Elle a pu être maîtrisée et amenée au commissariat. « Les contrôles ont révélé que cette personne était recherchée par un autre canton. Un rapport de dénonciation pour trouble à l’ordre et à la décence publics a été établi à son encontre », a précisé la police. –YWE
JEUDI 18 JUILLET 2019/20MINUTES.CH Les températures 33-35 degrés La canicule risque de revenir en force la semaine prochaine. Dès lundi, une vague de chaleur devrait de nouveau faire suer la Suisse, trois semaines après un premier pic. Selon les météorologues, le mercure devrait flirter avec les 33-35 degrés, mais pas battre de records. Immergé 40 ans, le bijou refait surface VAUD Son prénom, peu courant, a sans doute joué un rôle dans le happy end qu’Egmont vient de vivre. Il y a quarante ans, en plongeant du radeau aménagé pour les baigneurs de la plage de Concise, il avait égaré la gourmette reçue peu avant pour ses 15 ans. Deux jours durant, il avait inlassablement plongé pour la retrouver. Mais l’ado avait fini par abandonner. Or, la semaine dernière, un ami l’a COMMERCE Les produits biologiques en Suisse ne sont quasiment disponibles que dans des emballages en plastique. Les grandes surfaces s’expliquent. Le constat est sans appel  : dans dix commerces de Bâle et de Berne, la Fondation alémanique pour les consommateurs a acheté 221 concombres, tomates, carottes, poivrons et pommes. Résultat  : 54% de ces articles, bios ou conventionnels, sont proposés dans du plastique, a-t-elle annoncé hier. Plutôt agaçant pour les consommateurs soucieux de l’environnement  : le taux d’utilisation de ces emballages est de 44% pour les marchandises cultivées de manière conventionnelle contre 84% pour les produits bios. Migros, Lidl et Denner emballent même tous leurs articles examinés sous contacté, lui expliquant que son fils avait repêché un bracelet gravé au nom d’Egmont. « Le plus cocasse, c’est qu’il était bien sous le radeau », commente l’heureux propriétaire du bijou, qui compte l’exposer dans son salon. « Mon seul regret, c’est que ma mère n’est plus là pour voir que j’ai finalement tenu ma promesse de retrouver ma gourmette », ajoute-t-il. –XFZ cellophane. Chez Coop, 78% sont concernés et chez Aldi 63%. Pour le conventionnel, c’est Coop qui recourt le moins au plastique (21%), suivi de l’autre géant orange (47%). La grande distribution s’est expliquée  : Migros affirme que Une vidéo des activités est à voir sur notre app. Bio et plastique  : un couple inséparable Au rayon bio, le plastique emballe de nombreux articles. –KEY son objectif est de doubler la vente du vrac. Aujourd’hui déjà, de nombreux produits bios sont proposés sans emballage, comme les avocats, les oranges ou les mangues. Mais la priorité est de protéger les produits et d’éviter le gaspillage alimentaire. Les articles en vrac sont souvent touchés, examinés et remis dans les étalages, ce qui explique les emballages sous cellophane. Coop cherche aussi des stratégies. Un ruban élastique muni d’une étiquette évite ainsi beaucoup de plastique, assure l’entreprise. La cellophane qui servait par exemple d’emballage au fenouil bio a été remplacée par un petit autocollant. Pour les oignons et l’ail bios, les filets en nylon ont fait place à la cellulose. Enfin, pommes et poires de la gamme Naturaplan sont vendues dans du papier fabriqué à base d’herbe. –ATS URI Un camion a fait une chute de 300m, mardi, depuis une route de montagne près de Silenen. Sérieusement blessé, son chauffeur en a été éjecté. Le poids lourd a dévalé la pente raide, rebondi sur les lacets Actu 3 Encourager les filles à scruter les glaciers VALAIS Neuf jeunes filles âgées de 15 à 17ans explorent cette semaine le glacier de Findelen, au-dessus de Zermatt. Le projet « Girls on Ice Switzerland » entend encourager la relève féminine en glaciologie et alpinisme. Marcher pour Seniors tessinois accros à la télé Les Suisses ont passé deux bonnes heures par jour devant leur petit écran en 2018. L’utilisation de la TV varie selon l’âge et la région linguistique  : les retraités vivant au Tessin la regardent la première fois sur un glacier, prélever des carottes de glace, comprendre la structure des moraines sont quelques-unes des découvertes que feront ces Alémaniques ces prochains jours. Neuf Romandes suivront la semaine prochaine. pendant près de quatre heures par jour. Mais le désamour se fait sentir, notamment auprès des enfants. La consommation a ainsi baissé de 6 minutes chez les jeunes Romands. Les dégâts, y compris sur la route, s’élèvent à 200000 francs. –POL. UR Plus qu’une masse d’acier inférieurs et terminé sa course dans un ruisseau. L’accident s’est produit lorsque le conducteur de 66 ans a tenté d’éviter une camionnette qui arrivait en direction opposée, a expliqué hier la police uranaise.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :