20 minutes Genève n°2019-07-12 vendredi
20 minutes Genève n°2019-07-12 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-07-12 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 17,0 Mo

  • Dans ce numéro : les bons CFF mettent vos nerfs à l'épreuve.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
« Dernièrechance  : n’attendsplus pour prouverton talent àlaSuisse. » C’étaient déjà quiFederer et Xhaka ? Montre-nous tesmuscles, tes compétences et ta motivation. Tu as l’étoffe d’une grande star de cinéma. Prouve-le-nous ! 20 minutes lance le plus grand projet cinématographique interactif de Suisse. Envoie-nous ta vidéo et tu figureras dans le prochainfilm de Michael Steiner  : Sponsors/partenaires  : switzerlanders.20min.ch
VENDREDI 12 JUILLET 2019/20MINUTES.CH BOURSE Indices SMI 9879.53 1 -0.58% SPI 11953.83 1 -0.53% Stoxx 50 3191.30 1 -0.39% Dax 12332.12 1 -0.33% Dow Jones 27059.44 3 0.74% Nasdaq 8223.69 3 0.26% Cours des billets Titres du SMI Achat Vente EUR/CHF 1.0890 1.1510 USD/CHF 0.9510 1.0350 GBP/CHF 1.1760 1.3080 Clôture Diff.% 1 ABB N 18.47 -0.62% 1 Adecco N 53.20 -0.82% 3 Alcon N 60.68 0.63% 3 CS Group N 12.07 1.00% 1 Geberit N 455.40 -0.26% 1 Givaudan N 2732.00 -0.18% 3 LafargeHolcim N 48.29 0.27% 3 Lonza N 334.30 0.97% 1 Nestlé N 102.04 -0.78% 1 Novartis N 89.49 -0.94% 3 Richemont N 83.20 1.54% 1 Roche GS 270.75 -1.76% 3 SGS N 2466.00 0.24% 1 Sika N 154.00 -3.99% 1 Swatch Grp P 274.30 -0.33% 3 Swiss Life N 489.70 0.27% 1 Swiss Re N 97.38 -0.08% 1 Swisscom N 482.70 -0.23% 3 UBS N 11.95 0.13% 3 Zurich Ins. N 344.80 0.15% Cours sans garantie. Le record À la grande surprise des investisseurs, le Dow Jones, indice vedette de Wall Street, a passé la barre symbolique des 27 000 points jeudi. Et ce pour la première fois de son histoire. Gafa  : une taxe « à la française » adoptée PARIS Lassée de voir le projet d’imposition des géants du numérique traîner au niveau européen, la France a décidé d’appliquer sa propre fiscalité. Après avoir échoué à faire passer sa taxe européenne sur les Gafa (Google, Apple, Facebook, Amazon), la France a décidé jeudi d’agir unilatéralement. Voté à l’unanimité au Sénat, le texte permettra à l’État d’imposer, à hauteur de 3% du chiffre d’affaires réalisé en France, plus d’une trentaine de groupes, comme les Gafa mais aussi Meetic, Airbnb ou Criteo. En tant que précurseur de ce type de mesure, la France s’est attirée les foudres des États-Unis, qui estiment que la taxe « vise injustement les entreprises américaines ». Washington s’est empressé d’ouvrir une procédure similaire à celle contre la Chine en guise de représailles. Mais Paris n’entend pas se laisser impressionner et a rejeté toute menace. « La France est un État souverain, elle décide souverainement de ses dispositions fiscales et elle continuera de décider souverainement de ses décisions fiscales », a dit son ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Lemaire. Cette taxe, qui devrait rapporter quelques centaines de millions d’euros par an, n’est en fait que provisoire, en attente d’une décision prise sur le plan international. Les négociations au sein de l’OCDE sur le sujet, qui étaient bloquées par les États-Unis depuis plusieurs années, ont repris cette année mais restent pour le moment mises en échec par l’Irlande, la Suède, la Finlande et le Danemark. Gage de réussite, cette initiative française a donné des idées à Londres qui a publié à son tour, jeudi, un projet de loi de taxation. –AFP/JMU Airbnb finit par s’incliner Clap de fin pour la VW Coccinelle MEXIQUE C’est sous les applaudissements des employés et une pluie de cotillons que le tout dernier exemplaire de la célèbre Coccinelle de Volkswagen, la New Beetle, est sorti mercredi de son usine mexicaine de Puebla. Ce modèle, mis en circulation en 1997, n’avait déjà presque plus rien en commun avec le grand ancêtre voulu par Hitler, né du génie automobile de Ferdinand Porsche. Créé en 1938, celui-ci avait été produit jusqu’en 2003, à 21 millions d’exemplaires. L’annonce de l’arrêt avait été faite en septembre. –GETTY La taxe a déclenché la colère des États-Unis. –AFP HÉBERGEMENT Après un an de discussions avec la Commission européenne et un ultimatum, la plateforme de location touristique Airbnb a finalement accepté de modifier son site pour rendre ses offres moins trompeuses pour le consommateur. Notamment concernant le prix total de ses hébergements. Les clients « ne risquent plus de découvrir des frais obligatoires aux pages suivantes », relève la Commission. Parmi les surcoûts à mettre en évidence sont inclus des frais dits « de service », ou de nettoyage, et diverses taxes locales qui viennent alourdir, au moment du paiement, le prix dont doivent s’acquitter les consommateurs. Airbnb indiquera par ailleurs plus clairement si l’offre d’hébergement qu’il propose « est mise sur le marché par un hôte privé ou par un professionnel ». –AFP Économie 11 20 secondes Des raisins hors de prix JAPON Une grappe de 24 raisins Ruby Roman s’est vendue mardi 11 000 dollars lors d’une vente aux enchères japonaise. Elle détient le record de la grappe la plus chère jamais cédée. La raison  : ce fruit luxueux se trouve en nombre limité sur le marché asiatique. L’e-Fiat 500 débarque ITALIE Le constructeur automobile Fiat Chrysler a donné jeudi le coup d’envoi en Europe à la ligne de production de l’emblématique Fiat 500 en version électrique. L’investissement sur le site industriel de Mirafiori (Turin) s’élève à près de 780 millions de francs. Les dépenses 475 millions C’est le montant, en francs, dépensé par les Suisses sur le site de vente en ligne Aliexpress (filiale du groupe chinois Alibaba), en 2018, selon le classement annuel de Carpathia sur les ventes de l’e-commerce.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :