20 minutes Genève n°2019-07-05 vendredi
20 minutes Genève n°2019-07-05 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-07-05 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 22,4 Mo

  • Dans ce numéro : conducteur modèle bombardé d'amendes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 Cuisiner avec FOOBY, Rôtis, légumes et poissons peuvent aussi être rafraîchissants. Parce qu’on ne peut pas manger que des glaces... –ISTOCK Et si on mangeait des plats chauds...froids ? FRAÎCHEUR Avec cette tiaffe, manger chaud, ça ne fait pas rêver. Mais, miracle de la réfrigération, il y a des alternatives. Des légumes à la viande, en passant par les accompagnements, on peut manger de tout en version « froide ». Voici quelques exemples de mets qui se prêtent à être mangés le lendemain, sans forcément qu’on les réchauffe. Rôtis Les grosses pièces de viande, que ce soit du veau, du Pour tenir toute la journée Par ces temps chauds, les jours tendent à durer longtemps. Du coup, café ! Et pour ne pas se brûler la langue, mais profiter quand même de cette boisson qu’on adore, c’est simple  : il suffit de shaker son arabica avec des glaçons. Le résultat est frais, l’amertume ressort un peu plus, mais c’est bon. Et si, vraiment, ça ne vous va pas, alors faites-vous un affogato en renversant simplement votre espresso sur une boule de glace vanille. Un trait d’amaretto est bienvenu pour relever le tout, mais ça convient moins au café du matin… porc ou du bœuf, font merveille en été. On les cuira, pour le coup, plutôt en dehors du jus et en douceur, ou sur le gril, pour éviter de faire grimper les degrés de la cuisine. Et on se délectera du côté juteux de ces morceaux une fois découpés en fines tranches. C’est parfait aussi pour faire des salades, avec de la moutarde, ou même, pourquoi pas, garnir des sandwiches ! Pâtes Plat intemporel et universel par excellence, les pâtes, vous le savez déjà, peuvent se déguster avec un simple assaisonnement, comme une salade. La meilleure version ? Des « penne » juste cuites accompagnées d’une vinaigrette balsamique, de cubes de mozzarella, de tomates cerises et de jambon cru coupé finement. Un délice à servir avec une feuille de basilic sur le dessus. Ratatouille Rien que son nom rappelle le soleil. Mais une fois les 30 degrés dépassés, ça peut décourager. L’astuce est de la conserver pour le lendemain. Servie froide, à la limite du glacé, et seulement arrosée d’huile d’olive, la ratatouille change Lexique des aliments un peu de goût. L’aubergine prend un peu le dessus avec les poivrons alors que la tomate et la courgette, elles, apportent une liaison savoureuse. Saumon Rôti entier ou en pavé, ce poisson s’avère aussi léger bien réfrigéré. À accompagner d’un trait d’huile d’olive et de citron, ainsi que de suprêmes de lime. Ça rafraîchit ! –ROMAIN WANNER Pains et santé  : le point Les différences entre les types de pains sont minimes. –ISTOCK BOULANGERIE On entend souvent que le pain complet est plus sain et meilleur que le pain blanc. Depuis peu, des scientifiques remettent en question ce postulat. S’il est prouvé que le pain blanc provoque une augmentation rapide de notre taux de sucre dans le sang, une étude israélienne a démontré que ce n’est pas une vérité universelle. Cela pouvait varier selon l’individu. Ainsi, certaines personnes assimileraient plus vite le pain blanc, alors que pour d’autres, c’est le pain complet. Si ce dernier est en général absorbé plus lentement grâce à ses actu.20min.ch Des idées fraîches venues d’ailleurs Parce qu’on a beaucoup à apprendre des cuisines du monde. Du Japon, on goûtera les nouilles soba, au sarrasin, qu’on mangera cuites puis rincées à l’eau glacée et servies avec un dashi assaisonné de sauce soja et mirin. Des Philippines, on retiendra le halo halo, dessert emblématique à base de glace pilée, fruits frais ou confits et parfois de maïs et autres ingrédients. Et de France, en plus classique, on fera une vichyssoise, ce potage aux poireaux et pommes de terre, servi froid. Parce que c’est vieux, mais bon. fibres, il n’augmente pas moins notre glycémie. En outre, les différences nutritionnelles entre les pains seraient minimes. Ce résultat est corroboré par le créateur des encyclopédies du pain « Modernist Bread », Nathan Myhrvold. Et ce dont on devrait s’inquiéter, surtout, c’est de manger du bon pain, si possible artisanal. –RWA
VENDREDI 5 JUILLET 2019/20MINUTES.CH Événement La reine des herbes pour tous vos plats Il n’existe que peu de plats qui ne soient pas sublimés par le basilic. Il apporte même aux desserts une touche exquise. Le basilic s’est imposé, ces dernières années, comme l’herbe aromatique préférée des Suissesses et des Suisses. Et ce pour une bonne raison  : il est aussi bon qu’il sent bon et donne à tous les plats un air de Méditerranée. Impossible en effet d’imaginer la salade « caprese », la fameuse tomate-mozzarella, sans ces feuilles vert foncé. Idem pour le pesto, qui ne serait pas ce qu’il est sans elles. Comme le basilic se marie avec beaucoup de choses, tu peux sans autre te lancer dans des expérimentations. Un conseil ? Une glace basilic-chocolat blanc. Ou une salade de légumes d’été agrémentée de cette délicieuse herbe. Tu peux même le boire  : essaie donc le Gin Basil Smash (gin, jus de citron, basilic et sirop de sucre) ! Le nom basilic vient du grec « Basileus », qui signifie « roi ». Le basilic est donc le roi Conseil FOOBY Basilic des herbes. Son goût est reconnaissable entre tous. Mais savais-tu qu’il en existe plusieurs sortes ? Tu peux en déguster à l’arôme de citron ou de cannelle. En Thaïlande, il existe même une espèce aux tiges violettes, dont le parfum rappelle l’anis et la réglisse. On la retrouve dans le curry rouge ou le curry vert. Quelle que soit la sorte de basilic, quand il est frais, mieux vaut ne pas l’ajouter en cuisinant, mais juste avant de servir. En Suisse, la saison court de mi-mai à fin août. Mais si tu le cultives toimême dans un pot, tu peux en consommer toute l’année. Comme le basilic aime le soleil, tu peux laisser le pot dans un endroit bien éclairé. Attention toutefois à ce que la terre reste un peu humide. Quand tu cueilles quelques feuilles, coupe aussi un morceau de tige, afin de permettre à la plante de grandir. Après la cueillette, il faut le manger rapidement. Plongé dans un verre d’eau et placé au frigo, il tient environ deux jours. Tu veux le congeler ? C’est possible. Mais il faut le mélanger avec de l’huile d’olive, de manière à obtenir une pâte. Le basilic est une plante aromatique dont on ne se lasse pas  : son parfum unique, idéal pour sublimer les pizzas et les plats de pâtes, fait également merveille en dessert ! En vente dans certains magasins Coop. Cuisiner avec FOOBY 27 Recette de la semaine Glace au basilic et au chocolat blanc 30min de prép. 5h 30 min en tout 254 kcal par personne Pour 8 personnes, il vous faut 2 ½ dl de lait entier 2 ½ dl de crème entière ½ gousse de vanille coupée dans la longueur 2 jaunes d’œufs frais 70 g de sucre 15 g de feuilles de basilic eau frémissante 1 dl de lait entier 100 g de Toblerone blanc haché menu quelques feuilles de basilic Voici comment faire 1. Crème à la vanille  : porter à ébullition la moitié du lait avec la crème et la gousse de vanille. Dans un saladier, mélanger le lait restant avec les jaunes d’œufs et le sucre. Verser env. 1 dl de lait chaud dans la masse aux jaunes d’œufs tout en remuant, remettre le tout dans la casserole et porter à ébullition en remuant constamment. Retirer la casserole du feu et continuer de remuer pendant env. 2 min puis verser la crème dans un saladier en acier chromé à travers une passoire. 2. Basilic  : faire blanchir le basilic dans l’eau frémissante pendant env. 30 sec., le sortir, le plonger brièvement dans de l’eau froide et l’égoutter. Mixer le basilic avec le lait et ajouter le tout à la crème. Couvrir et mettre au congélateur pendant env. 4h. Bien remuer 3 fois durant ce laps de temps. Ajouter le chocolat et remettre au congélateur env. 1h. 3. Dressage  : former des boules de glace. Les dresser dans les coupelles puis parsemer de basilic. Conseil  : Conservation de la glace  : env. 1 semaine au congélateur à couvert. Télécharge l’appFOOBY ! Grâce à FOOBY, la plateforme culinaire de Coop, nous t’emmenons dans le monde magnifique de la cuisine, des bons produits et du plaisir des papilles. Découvre l’univers de FOOBY sur www.fooby.ch Ce contenu a été rédigé par le Commercial Publishing, en collaboration avec FOOBY.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :