20 minutes Genève n°2019-07-03 mercredi
20 minutes Genève n°2019-07-03 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-07-03 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 12 Mo

  • Dans ce numéro : une voiture à gagner, 769 lauréats frustrés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Actu, 20 secondes Corps repêché sans vie ITALIE Les secouristes ont retrouvé hier le corps de Florijana Ismaili. La joueuse de l’équipe suisse de football était portée disparue depuis samedi après avoir sauté dans le lac de Côme. La victime a été découverte à l’aide d’un robot à une profondeur de 204 mètres. Gare aux adaptateurs ! CONSO Apple rappelle certains de ses adaptateurs secteur à trois broches livrés entre 2003 et 2010, notamment avec des Mac. Ils peuvent se rompre et engendrer ainsi un risque de décharge électrique s’il y a un contact avec des pièces métalliques à nu. Coûteux cargos suisses BERNE La crise des cautionnements de la flotte suisse de haute mer a coûté 204 millions de francs à la Confédération. La Délégation des finances des Chambres fédérales a publié hier ses conclusions. Les cautionnements solidaires devraient être supprimés, selon elle. SURSEE (LU) Un mail a fait croire à 770 participants qu’ils avaient remporté le gros lot d’un concours, une voiture flambant neuve. Otto’s est dans ses petits souliers. Pour son 40e anniversaire, le discounter a organisé durant 40 jours un grand concours avec un total de 120000fr. de gains, dont des bons d’achat, trois e-bikes et une Toyota Yaris 1.5 Trend d’une valeur de 15 500 francs pour le grand vainqueur. Mais son « Bingo online » a laissé un goût amer à des centaines de participants. Dans la nuit de samedi à dimanche, l’enseigne de supermarchés low cost a envoyé un mail qui annonçait à 770 personnes qu’elles étaient les grandes gagnantes du concours. « Pour une fois que je croyais avoir de la chance », s’est plainte une lectrice de « 20 Minuten ». La joueuse n’a pas caché sa déception lorsqu’elle a reçu dimanche soir le courriel d’Otto’s l’informant qu’elle avait été victime d’un problème technique. Une famille avait même invité voisins et parents pour célébrer sa bonne fortune. « Mais quand on a vu le courrier dimanche soir, on n’arrivait pas à y croire », se désole le père, expliquant qu’il a quand même dépensé plusieurs centaines de francs pour faire la fête avec ses proches. Un autre lecteur a mieux pris la chose  : « Les erreurs peuvent arriver à tout le actu.20min.ch Otto’s fait une fausse joie à 769 « gagnants » d’un jeu LAUSANNE Un cyclomoteur doit-il être considéré comme un cycle ou comme un véhicule automobile ? Il aura fallu un arrêt de principe publié hier par le Tribunal fédéral pour que cette lacune de la loi soit comblée  : oui, un vélomoteur fait bien partie de la seconde catégorie. Cette décision fait suite au recours d’un Vaudois pincé en 2018 ivre au guidon. L’homme s’était fait retirer son permis et n’avait pas non plus de plaque valable De plates excuses « Nous regrettons l’incident et nous nous excusons officiellement auprès des clients concernés », a déclaré Mark Ineichen. Le boss d’Otto’s a expliqué que si la majorité des personnes ont réagi avec philosophie au bug, il comprenait la frustration de certains. Le groupe analyse comment la panne technique a pu se produire et promet un bon d’achat à toutes les personnes concernées pour la prochaine commande en ligne, explique-t-il dans un communiqué. La voiture mise en jeu est finalement revenue à une Zurichoise. –DR Boguet au Tribunal fédéral sur son engin. Après une récidive, il avait écopé d’une amende de 2500 francs, le juge ayant retenu les dispositions applicables aux cyclistes. Le Ministère public avait fait recours, estimant que l’auteur avait conduit en état d’incapacité un véhicule à moteur, un délit passible de l’emprisonnement jusqu’à 3 ans. Condamné à 6 mois de prison, le Vaudois avait fait appel au Tribunal fédéral, qui vient de confirmer la peine. –ATS Coulée de boue jusqu’au village VALAIS Les orages qui se sont abattus sur la Suisse dans la nuit de lundi à mardi ont laissé des traces à Fully. Un glissement de terrain est descendu sur une route dans le village de Châtaignier, alors qu’un éboulement a coupé l’accès entre les hameaux de Buitonnaz et Chiboz. Les autorités communales ont appelé hier les randonneurs à faire preuve de prudence lorsqu’ils empruntent des sentiers traversant des pans de montagne abruptes, a indiqué lenouvelliste.ch. Une route a été coupée dans le village de Châtaignier. –DR monde. Mais c’est très embarrassant pour l’entreprise. » Il n’a en revanche pas goûté la réparation offerte par Otto’s. L’homme affirme avoir reçu un bon d’une valeur de 5fr. à échanger en ligne jusqu’à la mi-juillet. « J’ai préféré en rire, et j’ai directement effacé le mail. » –SMK/FRS Un maçon se tue à 3471m d’altitude BERNE Un Portugais de 56 ans a perdu la vie dans la nuit de lundi à mardi après un accident de travail au Jungfraujoch, dans la station de chemin de fer la plus élevée d’Europe (3475m). L’homme était occupé à préparer des travaux de bétonnage lorsqu’il a été heurté par un chariot télescopique, a indiqué hier la police. Malgré toutes les mesures de secours entreprises, la victime a succombé à ses blessures sur les lieux. Le dépassement 5mm C’est la partie des rails du tram qui devait émerger du bitume sur la nouvelle ligne prévue à Berne. Mais c’était compter sans Pro Velo. Jugeant cette manière de faire dangereuse pour les cyclistes, l’association a exigé que les voies affleurent le sol. Le Tribunal administratif fédéral lui a donné raison.
MERCREDI 3 JUILLET 2019/20MINUTES.CH La diminution Plus de 32 tonnes d’antibiotiques pour animaux ont été vendues en 2018, en très légère baisse par rapport à 2017. Le recul est plus marqué pour les antibiotiques considérés comme critiques en médecine humaine. Au fond du lac se reflète la crise SCIENCES La baisse des activités du secteur de la construction liée à la crise financière de 2008 est visible au fond du lac Léman. C’est ce qu’ont découvert des scientifiques d’universités romandes et alémaniques. En temps de crise, les entreprises valaisannes extraient moins de sable et de gravier du Rhône pour produire des matériaux de construction tels que le béton. Résultat  : la quantité de sédiments qui atteignent le lac Léman augmente. FRIBOURG Une médecin est en procès pour abus de détresse et contrainte sexuelle sur un autiste à peine majeur qu’elle avait suivi durant des années. Leur histoire a commencé dans le cabinet de Julia*, dans une unité de pédopsychiatrie fribourgeoise. Cette thérapeute avait la quarantaine lorsqu’elle a commencé à traiter un ado autiste. Auprès d’elle, Luc* a connu une évolution remarquable en quelques années. Alors que son patient progressait, la pédopsychiatre, elle, vivait une situation compliquée. Seule ou presque, elle assumait le travail de quatre médecins, a assuré son avocat, hier face au Tribunal de la Sarine. Épuisée physiquement et mentalement, elle n’adressait presque plus la parole à sa famille. La situation a dérapé à la majorité du patient, synonyme de la fin de leur relation thérapeutique. Le garçon n’a toutefois jamais cessé de voir Julia. Celle-ci prenait ces rendez-vous hebdomadaires comme une bouffée d’oxygène, alors que lui gardait contact avec la seule personne en qui il avait confiance. Mais peu à peu, la quadra est tombée folle amoureuse du jeune homme. Si lui avait aussi des sentiments, il la voyait davantage comme une mère. En mai 2016, la thérapeute lui a prodigué PUB une fellation. Le garçon ne s’y est pas opposé. En acceptant, a-t-il expliqué hier, il pensait qu’ils pourraient tous deux tourner la page. Rebelote un mois plus tard, mais cette fois l’autiste s’y est opposé. Il aurait tenté de le lui faire comprendre, sans le dire clairement, et l’a finalement repoussée. Les juges devront déterminer si Luc se trouvait dans une situation de dépendance face à Julia. L’accusation et le Ministère public ont requis contre elle une interdiction de pratiquer la pédopsychiatrie durant cinq ans et une peine pécuniaire de 5000 francs pour Actu 5 La pédopsychiatre était folle de son jeune patient Le chalet d’alpage avec habitation a été ravagé par le feu au milieu de la nuit. –DR Il défie les flammes pour sauver un album photos MONT-LA-VILLE (VD) Des dégâts de quelques centaines de milliers de francs. C’est le bilan de l’incendie qui s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi dans un chalet d’alpage avec habitation au lieu-dit Pré-de-Joux. Le pire a pu être évité. Sur place, quelque 180 vaches allaitantes et génisses ont été sauvées. Mais le berger qui s’occupait des animaux souffre de brûlures au second degré. Selon nos informations, il a voulu arracher des flammes ses photos de famille, mais une poutre lui est tombée dessus. Les pompiers l’ont trouvé gisant au sol. Héliporté au CHUV, il n’est plus en danger. « Nous venions de rénover cette ferme. Mais ce qui me désole le plus, c’est que notre berger n’a plus aucun bien. Tout a brûlé », se désole le propriétaire du chalet. –APN « Je l’aimais tellement que j’aurais tout abandonné pour lui. Même mes enfants » La thérapeute, hier lors de l’audience L’ado avait fait de très grands progrès avec sa thérapeute. –DR contrainte sexuelle, abus de détresse et contrainte. –XAVIER FERNANDEZ *Prénoms d’emprunt Un délice de saison ! Le mercredi et le samedi, nous vous proposons de savoureux burgers avec des accompagnements au choix àpartir de 15.95. coop-restaurant.ch 10% de rabais take-away dès10.–



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :