20 minutes Genève n°2019-06-28 vendredi
20 minutes Genève n°2019-06-28 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-06-28 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 13,9 Mo

  • Dans ce numéro : trois soeurs tuent leur père pour se protéger.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Monde, L’avion a pris feu après s’être écrasé contre un bâtiment. –EPA Les selfies 259 morts C’est le nombre de personnes qui ont perdu la vie dans le monde en tentant de se prendre en photo entre octobre 2011 et novembre 2017. C’est cinq fois plus que les victimes de requins, selon un journal indien. Les trois quarts des victimes étaient des hommes jeunes. ISTANBUL La vidéo d’un jeune homme réceptionnant in extremis une fillette tombée du deuxième étage d’un immeuble est devenue virale sur les réseaux sociaux. Les faits se sont produits le 20 juin, mais les images capturées par des caméras de surveillance n’ont été diffusées que récemment. Depuis, Faouzi Zabaat, un Algérien de 17 ans, est célébré comme un héros. C’est pourtant avec beaucoup d’humilité que le jeune homme a raconté  : « Je marchais dans la rue quand j’ai vu une petite fille à la fenêtre. Elle est tombée et, grâce à Dieu, je l’ai rattrapée avant qu’elle ne touche le sol. » Doha Mohammed, petite Syrienne de 2 ans, jouait sans surveillance. Elle a plongé dans le vide juste au moment où Faouzi Zabaat arrivait sous sa fenêtre. Elle est sortie de l’aventure secouée, mais indemne. –AFP/AIA Forces de l’ordre visées par un double attentat suicide TUNIS Deux attaques, revendiquées par l’EI, ont fait un mort et huit blessés. Le spectre de la terreur jihadiste resurgit. Grosse frayeur sur le tarmac RUSSIE Un atterrissage d’urgence juste après le décollage a coûté la vie à deux membres d’équipage, jeudi en Bouriatie, dans l’est de la Sibérie. En revanche, les 43 passagers ont pu quitter l’appareil sains et saufs. Le petit Antonov An-24 a connu une panne de moteur peu après son décollage et a rebroussé chemin. Mais lors de l’atterrissage d’urgence, l’avion a dépassé le tarmac. Il s’est écrasé contre un bâtiment de l’aéroport et a pris feu. monde.20min.ch Il a sauvé la petite Doha Le premier kamikaze a visé un véhicule de la police sur l’avenue Bourguiba, au centre de Tunis. –AFP Une vidéo de l’avenue Bourguiba après l’attentat est visible sur notre app. L’avenue Habib-Bourguiba, principale artère de Tunis, a été le théâtre d’un attentat suicide, jeudi. Le kamikaze a visé un véhicule de police en milieu de matinée, blessant trois civils et deux policiers, selon un bilan du Ministère de l’intérieur. L’un des policiers est ensuite décédé de ses blessures. Une demi-heure plus tard, un deuxième attentat suicide a visé un complexe où sont rassemblés des services de la Garde nationale, de la police judiciaire et d’enquête antiterroriste à la périphérie de la capitale tunisienne, faisant quatre blessés parmi les policiers. « C’est une opération terroriste lâche » qui « vise à déstabiliser les Tunisiens, l’économie et la transition démocratique, alors que nous sommes au début de la saison touristique et à quelques mois des élections » présidentielle et législatives d’octobre et novembre, a déclaré à la presse le chef du gouvernement, Youssef Chahed. Les deux attentats ont été revendiqués jeudi soir par l’organisation jihadiste État islamique (EI), via son organe de propagande Amaq. Pour corser la situation, le président Béji Caïd Essebsi, 92 ans, a été victime d’un « malaise grave ». Il se trouvait dans un « état critique » mais « stable », a indiqué l’un de ses conseillers. Doha, 2 ans, est tombée dans les bras de son sauveur, Faouzi Zabaat. Les deux attentats font resurgir le spectre de la violence jihadiste. En 2015, deux attaques revendiquées par le groupe État islamique contre le Musée du Bardo et une plage de Sousse avaient coûté la vie à 59 touristes. –AFP/AIA 20 secondes Feu hors de contrôle ESPAGNE Des centaines de pompiers et de militaires étaient mobilisés, jeudi, contre un feu de forêt en Catalogne. L’incendie, parti mercredi d’un poulailler industriel, a déjà ravagé 6500 hectares et était hors de contrôle, jeudi soir. Revers pour Trump ÉTATS-UNIS La Cour suprême a interdit d’ajouter une question sur la nationalité dans le prochain recensement de la population, prévu en 2020. Cette décision est un revers pour Donald Trump, qui tenait à cet ajout. Il aurait permis de revoir la répartition entre États des subventions fédérales et des sièges à la Chambre des représentants. Suspecté de terrorisme ALLEMAGNE Un ressortissant bosnien de 39 ans a été arrêté la semaine passée, ont indiqué la police et le Parquet. Il est suspecté de liens avec les assaillants jihadistes des attaques du 13 novembre 2015 à Paris. Système à points GRANDE-BRETAGNE Favori pour succéder à la Première ministre Theresa May, Boris Johnson a proposé un système d’immigration à points. Il permettrait de faciliter l’arrivée de migrants qualifiés et de limiter le nombre des autres. –AFP
VENDREDI 28 JUIN 2019/20MINUTES.CH L’imam controversé Rachid El Jay est l’un des deux blessés. –AFP Coups de feu à la mosquée FRANCE Plusieurs coups de feu ont été tirés jeudi après-midi devant une mosquée de Brest (Finistère). La fusillade a fait deux blessés, un imam controversé et un fidèle. Selon les médias français, le tireur s’est enfui en voiture. Le véhicule abandonné a été retrouvé dans les environs, à 500 mètres du corps d’un homme mort d’une balle dans la tête. La police étudiait aussi bien la piste d’un règlement de comptes que celle d’un attentat terroriste. L’imam visé était connu pour ses prêches polémiques diffusés via internet, selon « Le Parisien ». Ses propos sur le statut de la femme ou la musique ont suscité beaucoup de colère. Il avait aussi été menacé de mort, en août 2016, par le groupe terroriste État islamique. –AIA/AFP PUB MOSCOU L’histoire de trois sœurs accusées d’avoir tué leur père qui abusait d’elles met en lumière le problème de la violence domestique. En attendant l’ouverture de leur procès, Krestina, Angelina et Maria Khatchatourian sont assignées à domicile. Ces sœurs sont accusées d’avoir assassiné leur père, qu’elles ont lardé de coups de couteau en juillet 2018. Elles avaient alors 19, 18 et 17 ans. L’affaire a lancé un débat qui peine à avoir lieu  : celui de la violence domestique. Des dizaines de personnes,femmesethommes, ont participé à une manifestation en solo, la seule possible sans autorisation préalable en Russie, pour défendre les trois jeunes femmes. Car bien que l’enquête ait établi qu’elles étaient depuis Politiciens priés de rester corrects des années victimes de violences physiques et sexuelles, elles risquent 20 ans de prison. Leur avocat invoque la légitime défense, tout comme des associations de protection des droits des femmes, qui militent pour une aide psychologique plutôt que la prison ferme. « Les filles vivaient l’enfer, elles ont Twitter a décidé jeudi de durcir le ton face aux messages de responsables politiques, y compris Donald Trump, qui incitent à la violence ou à la haine. Le réseau social les assortira d’une notice expliquant qu’ils contreviennent aux règles mais sont quand même diffusés dans « l’intérêt du grand public ». sauvé leur vie, car elles savaient que personne ne pouvait les aider  : ni la police, ni les voisins, ni leurs enseignants », assure Anna Rivina, directrice d’un centre d’aide pour les victimes de violences conjugales. Dans un pays qui considère la violence domestique comme relevant strictement de la Monde 11 « Les filles vivaient l’enfer, elles ont sauvé leur vie » CHF 500 BonZalando. Si vous passez àSunrise InternetetTV. Angelina, Maria et Krestina (de g. à dr.)  : le jour du drame, leur père les avait arrosées de spray au poivre. sphère privée, et qui l’a en grande partie décriminalisée en 2017, l’histoire des trois sœurs a suscité une mobilisation inhabituelle. Le procès permettra de savoir si « l’État soutient les agresseurs ou leurs victimes », souligne Aliona Popova, une figure des droits des femmes dans ce pays. –AFP/AIA Drôle de trio mis en cabane Un bon Zalando d’une valeur de CHF 500.– est offert lors de toute nouvelle conclusion d’un abonnement SunriseHome (par exemple àpartir de CHF 75.–/mois avec Sunriseinternet start,Sunrisephonestart, SunriseTVstart)oud’unabonnement Sunrise Home Unlimited(CHF130.–/mois). Durée minimaleducontrat de 24 mois. Lesclients possédantdéjà un abonnement SunriseHome ou SunriseHomeUnlimited ne peuvent pasprofiter de l’offrepromotionnelle. Offrevalable jusqu’au 4.7.2019 ou danslalimitedes stocksdisponibles. MADRID Une Espagnole a voulu assassiner son compagnon en engageant le petit ami de sa fille comme tueur à gages. Elle lui a versé 7000 euros pour cela. Comme le meurtre ne se produisait pas, elle s’est rendue au commissariat avec sa fille pour dénoncer l’escroc. Tous les trois ont été arrêtés. La femme voulait se débarrasser de son compagnon car il lui avait soutiré 60000 euros au fil de multiples arnaques. Offrevalable jusqu’au 4.7 –AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :