20 minutes Genève n°2019-06-20 jeudi
20 minutes Genève n°2019-06-20 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-06-20 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : le Canton chasse les seniors de ses écoles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Buzz, 20 secondes Maquillage testé en live ÉTATS-UNIS YouTube a annoncé mardi le lancement d’une fonction qui permet de tester en temps réel le maquillage présenté dans un tutoriel grâce à la réalité augmentée. L’AR Beauty Try-On utilisera la caméra frontale du téléphone et affichera le résultat, comme des tests de rouge à lèvres, sous la vidéo. Google à segmenter ? ÉTATS-UNIS Des actionnaires activistes souhaitaient proposer hier à l’assemblée générale de Google que l’entreprise réduise sa taille volontairement, sans attendre que les autorités exigent une éventuelle scission d’activités. Mais l’idée sera certainement balayée, les fondateurs Sergey Brin et Larry Page ayant la majorité des voix. SÉCURITÉ « Scanner votre ordinateur à la recherche de virus malveillants est important pour assurer son bon fonctionnement. C’est aussi vrai pour votre téléviseur QLED s’il est connecté au wi-fi ! », a tweeté Samsung aux États- Unis. Dans cette recommandation inhabituelle, le géant sud-coréen incite ses clients à protéger leurs smart TV des logiciels malveillants en activant manuellement un antivirus à intervalles PARIS La start-up Meero, qui travaille pour Booking, Expedia ou L’Oréal, a levé 230 millions de dollars, ce qui la place parmi les rares pépites françaises. Qui n’a pas rêvé en voyant des photos paradisiaques d’un coucher de soleil sur une piscine d’hôtel en réservant ses vacances ? Derrière certaines de ces images souvent retouchées se cache la société française Meero. Elle a développé des filtres professionnels pour tout type de cliché et travaille avec les sites de réservation Booking et Expedia, mais aussi l’appde livraison de repas Deliveroo ou encore le géant du luxe LVMH. Fondée il y a trois ans, l’entreprise a annoncé hier avoir levé 230 millions de dollars, ce qui la fait entrer dans le cercle très fermé des licornes, ces entreprises non cotées valant plus de 1 milliard de dollars. Il y aurait 361 licornes dans le monde selon une étude, comme Airbnb ou SpaceX, mais seulement cinq françaises dont l’appde covoiturage Blablacar et le service de streaming Deezer. Et depuis hier, Meero. La société a connu une croissance fulgurante grâce à ses outils d’intelligence artificielle qui lui permettent de retoucher en quelques secondes des clichés pris par son réseau de 58000 photographes indépendants dans le monde. Elle compte 600 salariés et devrait doubler ses effectifs en 2019. hitech.20min.ch Le filtre qui enjolive tout entre au pays des licornes Un antivirus pour sa télé réguliers. Un expert en sécurité cité par la BBC juge « inutile » le conseil de l’entreprise, qui se révélerait une « perte de temps ». Selon lui, il y a un très petit nombre de virus connus qui pourraient infecter un téléviseur. « Une meilleure solution serait que Samsung mette automatiquement à jour son système d’exploitation pour vous », estime le spécialiste, qui dit n’avoir eu connaissance que d’un cas de rançongiciel. –MAN Samsung a recommandé de scanner sa smart TV à la recherche de logiciels malveillants. –SAMSUNG AVANT APRÈS La société parvient à faire ressortir des couleurs chatoyantes à partir de photos ternes. –DR La clé de son succès est d’avoir automatisé la retouche de photos pour livrer à ses clients des images homogènes. Meero veut maintenant se diversifier en offrant par exemple aux particuliers un service de photos de mariage. –AFP/REG L’ambition contrariée 1000 voitures C’est l’objectif de production de Model 3 que Tesla devait atteindre chaque jour entre avril et juin, selon un courriel envoyé le 22 mai par le patron du constructeur de véhicules électriques, Elon Musk. Mais des documents consultés par Business Insider indiquent que l’usine de Fremont (USA) en a produit en moyenne 700 par jour depuis l’e-mail. Riche grâce aux crustacés ÉTATS-UNIS La youtubeuse Bethany Gaskin, alias Bloveslife, mange presque tous les jours des fruits de mer. Il faut dire que ses 1,9 million d’abonnés n’attendent que ça. Cette activité lui a permis d’empocher plus de 1 million de dollars grâce aux publicités de ses vidéos, selon ses dires. « Les gens sont devenus fous. Ils veulent me voir manger, c’est bizarre », a-t-elle confié au « New York Times ». Si ce type de vidéos est populaire en Corée du Sud, elle est l’une des premières à avoir surfé sur cette vague aux États- Unis, dès 2017. Bethany Gaskin mange des fruits de mer en direct. Et ça marche. –DR
JEUDI 20 JUIN 2019/20MINUTES.CH Communauté 17 Un voyage écoresponsable Sondage En Coupe du monde de football, les États-Unis ont atomisé la Thaïlande 13-0. Malgré leur écrasante domination, les Américaines ont ostensiblement célébré chacun de leurs buts. Et ça passe mal. « C’est à partir de combien de buts qu’il ne faut plus fêter ? » Sir Hill « C’est cela le respect du jeu et des adversaires, ne rien lâcher jusqu’à la fin. On peut admettre cependant que l’on puisse être assez bienveillant pour veiller à ne pas humilier ses opposants quel que soit le score » Tania « Bien sûr qu’elles peuvent être heureuses, c’est le but. Par contre, quand tu gagnes 7-0 à la 60e, y a plus besoin de sauter de joie et courir partout. C’est plié depuis longtemps » Marc « Non mais à un moment il faut arrêter les scandales inutiles ! Elles ont le droit de célébrer leurs buts. Pour certaines il s’agit du premier Mondial et du premier but » Cindy « Les gens sont sérieux ? Comment imaginer ne pas célébrer un but en Coupe du monde ? Honnêtement il y a rien d’excessif dans ces célébrations » Pat Que pensez-vous de l’attitude des joueuses américaines ? 23% 35% 42% Quel manque de respect pour l’adversaire ! 23% C’est la Coupe du monde, pas un match amical. Elles ont le droit de faire la fête. 35% Célébrer chaque but, oui. Mais pas la peine d’en faire des tonnes. 42% Voir d’autres témoignages sur notre app. Gilles et Samantha auront Lausanne comme point de départ et renonceront à prendre l’avion. –DR RÉCIT Gilles (35 ans) et Samantha (27 ans), de Pully (VD), vont voyager durant un an dans 27 pays et opteront pour le slow travel. Avec mon compagnon, nous partirons le 2 juillet prochain pour un voyage d’une année, qui va nous mener de Lausanne à Singapour, en passant par le Moyen- Orient. Le timing est parfait pour nous ! J’ai désormais terminé mes études d’infirmière et Gilles s’est récemment séparé de sa société. Conscients de l’urgence climatique, nous avons choisi de renoncer totalement à l’avion pour ce voyage qui se veut écoresponsable, nous privilégierons donc le train. L’avantage de ne pas prendre de vol ? Une totale liberté, mais aussi une plus grande proximité avec les habitants des régions que nous traverserons. Nous avons bien sûr défini un itinéraire global pour les douze prochains mois, avec 27 pays traversés et 22000 kilomètres à parcourir. Pour l’instant, nous n’avons que nos billets de train pour Ljubljana, en Slovénie. Nous prévoyons de rester deux mois à parcourir l’Europe de l’Est. Le but, c’est de pouvoir laisser une grande place à l’inconnu, sans avoir d’horaires à respecter. En voyageant avec notre sac à dos, on espère pouvoir dormir chez l’habitant et ainsi faire de magnifiques rencontres. Nous voulons aussi consommer local et faire attention à nos déchets. Jusqu’à présent, je prenais très souvent l’avion. J’aimerais que ce voyage me donne de nouvelles habitudes de déplacement, en tout cas lorsqu’il s’agit du continent européen, et me rende aussi moins matérialiste. Je compte bien également m’imprégner de la culture et des modes de vie des personnes que nous rencontrerons. –CATHERINE MULLER, Instagram  : @swissdreamers, Site  : www.swissdreamers.com La photo la plus likée sur notre Instagram Cette semaine, la photo qui a reçu le plus de « likes » est ce cliché de Pierre Cuony pris à Romont, dans le canton de Fribourg. La voie lactée y est bien visible, rendant l’ambiance tout à fait magique. En taguant vos clichés avec #20minphoto, vous les verrez peut-être postés sur notre compte. PIERRECUONY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :