20 minutes Genève n°2019-06-20 jeudi
20 minutes Genève n°2019-06-20 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-06-20 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : le Canton chasse les seniors de ses écoles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Projet defilm « Switzerlanders » Enmanque d’inspiration ? À l’occasion du coup d’envoi du projet « Switzerlanders », 20 Minutes alancé unappel pour inciter les gens de toute la Suisse à présenter leur Suisseàeux. Parmi l’ensemble des participants, nous avons sélectionné vingt personnes que nous avons rencontrées dans des lieux qui leur sont SWITZERLANDERS estunprojetculturel de Tamedia chers. Durant les prochains jours, tu pourras lire ici, dans ton journal « 20 minutes », les portraits ainsi réalisés. Nous avons rencontré un accordéoniste et un fabricant de cors des Alpes,une junior en rugby qui rêved’une carrièreprofessionnelle en Angleterreetune jeune viticultriceduTessin,un base jumper qui s’élance depuis Lauterbrunnen et un des retraités lespluscool de Suisse orientale. Sur 20min.ch, une vidéo accompagnera enoutre chacun de ces portraits. Ces films te serviront peut-être d’inspiration pour ta propre contribution à « Switzerlanders ». LIA Partenaires médias  : Sponsors/partenaire  : JEUDI 20 JUIN 2019 « En Suisse,quand on n'estpas d'accord, on trouveuncompromis » LeGenève côté cour n’apas desecret pour Patrick Millot. A 51 ans, ce pompier volontaire, féru de balades, neselasse pas desjoyaux que la campagne lui offre. « Les Genevois sont souvent prispourdes râleurs. Ce n’est pas mon cas. » Avec son rire communicatif, sublimé par une moustache en guidon, PatrickMillot est en effet rarement de mauvaise humeur. HabitantdeConfignon, cetinfirmier deformation apprécie cette Genève rurale, qu’il a vue évoluer. « Beaucoup disent que le paysage s’est dégradé, mais nos autoritésfont le maximum pour préserver notre fauneetflore. » CeGenevois de 51 ans n’aque deux heures pour partager MA CONTRIBUTION PatrickMillot àcôté de la borne qui marque la frontière. -PHOTO:NZY son itinéraire préféré dans la campagne environnante. « D’abord, la lagune de Planfonds  : jel’ai faite découvrir à mes deux filles lorsqu’elles étaient enfants. C’est un peu notrequartier général. » Cette zone aménagée pour la fauneaccueille unemultitude d’oiseaux,d’insectes et de poissons. Aquelques centaines de mètres,des grues de construction dominent le paysage. Un détail qui n’alarme pas cet éternel optimiste. Direction ensuite laPierre de Justice Soral, vestige du 13esiècle. « C’est icique lescondamnés étaient jugés etremis àlajustice ecclésiastique pour être exécutés. » Siles coutumes ont évolué, la pierre n’a pas changé. « Aveccettevue sur la ville, ce lieu est la preuve que les époques s’entrechoquent. » Patrick sehâte. Il ne veut pas passer àcôté delaforêt de Chancy. « C’est point le plus à l’ouest dupays etégalement le plus bas en altitude de Suisse romande. » C’est là qu’est placée la borne numéro 1, premièredes 6630 autres délimitant les frontières dela Confédération. L’endroit avu passer nombredehuguenots, protestants français en exil, qui se dirigeaient vers Genève,au16e siècle. Pompier volontaire àLancy, celui qu’on surnomme « Sergent Moustache », s’est engagé il y a dix-sept ans. Sa Suisse, c'est celle de la cohésion et du partage  : « Nous avons un bel esprit de camaraderie. Lorsqu’on n’est pas d’accord, ontrouve uncompromis. » « On croit toujours quel'herbe est plus verte chez levoisin. J’y suis allé et je peux vous direqu’on adebeaux pâturages. » Et la phrase « le vrai voyage est celui duretour » a une signification particulière pour Patrick  : « Ma femme a toujours vécu àChancy mais c’est lors d’un voyage humanitaire àMadagascar que je l’ai rencontrée. » Le bonheur se trouve parfois àdeux pas de chez soi. Retrouvez levidéo de Patrickainsi que d'autros vidéos au projet « Switzerlanders » sur  : 20min.ch SOPHIE ZUBER Le Genevois aime se balader dans la nature. Il s'y sent comme chezlui. -PHOTO:NOAHZYGMONT « 20minutes » s’est mis en quêtedes « Switzerlanders » àtravers toute la Suisse.Nous leur avons rendu visitedans ceslieux.
De l’écrandemobile au grandécran. Sunrise soutient « Switzerlanders », le plus grandprojetcinématographiquedeSuisse. Participermaintenant  : switzerlanders.20min.ch



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :