20 minutes Genève n°2019-06-18 mardi
20 minutes Genève n°2019-06-18 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-06-18 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 13,2 Mo

  • Dans ce numéro : il avait ému la planète, le voilà accusé de viol.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
« Filmeceque tu as toujours vouludire tout haut ! » Les cyclistes sont idiots ? Jacqueline, jet’aime ? Plus de glace pour tous ! Chaque avis compte. 20 minutes lance le plus grand projet cinématographique interactif de Suisse. Envoie-nous ta vidéo et tu figureras dans le prochain film de Michael Steiner  : Sponsors/partenaires  : switzerlanders.20min.ch
MARDI 18 JUIN 2019 Projet defilm « Switzerlanders » « Le rugbyest l’un dessports les plus respectueux qui soient » Mai Buchs joue avec passion aurugby –etsetrouve souvent confrontée àdes préjugés. Présente-nous ta proprevision de notrebelle Suisse ! Envie de participer àlacréation du film « Switzerlanders » ? Alors, munis-toi de tonsmartphone ou d’un caméscope et MA CONTRIBUTION Mai nous ouvre la porte. Devant nous,une adolescente de15ans auxcheveux blonds courts, un ballon de rugby rivé sous le bras, vêtue d’un maillot jaune et rouge. Elle porte des chaussures de foot, ses chaussettes sont remontées ; une goutte de sueur perle sur le front. Sa sœur nous attend dans le jardin. Elles s’entraînent àfaire des passes rapides avant d’enchaîner avec des exercices de plaquage. Mai Buchs joue depuis près de trois ans au Rugby Club Bern, et elle a de grandes ambitions. Elle nous explique que, au rugby, leballon ne peut être jouéque vers l’arrière et leplaquage effectué uniquement sous les hanches. « Ce sport estbien plus réglementé etbeaucoup moins agressif que l’on nele pense. Je dirais même que c’est l’un des sports les plus respectueux qui soient. » Il n’y a pas de coupscommeauhockey ou de simulations comme aufoot. « Si un joueuramal, il serre les dents etcontinue à jouer. » Et d’ajouter que chacun yest fair-play etrespecte les règles, raison pour laquelle Mai ne s’est encore jamais blessée. Pourtant,lapremière réaction des gens est souvent la même  : « Mon Dieu, tujoues au rugby ? C’estsuperdangereux, non ? » Mai commence alors par expliquer le b.a.-ba de sonsport. Elle reconnaît toutefois qu’onn’y croisepas des filles « maigres comme des asperges », de ses propresmots. « Les quelques-unes qui sont sur le terrain sont plutôt baraquées. » Or, ce sport convient aux profils les plus variés. « Une personne agile seraredoutablesur l’aile, une joueuse robuste excellente dans la mêlée, au milieu,tandis qu’une personne stratégique distribuerabien les ballons au centre », précise Mai. Si ce sport est en plein essor, la demande reste modeste. D’où l’impossibilité de Cours privé  : Mai s’entraîne avec sa sœur. NOAH ZYGMONT Mai rêvededevenir joueuse professionnelle en Angleterre. NOAH ZYGMONT partage avec nous, en une ou plusieurs vidéos, tavision de notrepays, ta vie, tesépopées, tessentimentsettes points de composer une équipe purement féminine chez les juniors. « Je m’entraîne avec les garçons,dans l’équipe des vue. Si aucune restriction n’est posée quant àlalongueur des clips, ceux-ci doivent être impérativement filmés en mode moins de 16 ans. Mais je remarque à peine une différence sur le plan physique. » Lors des matchs, notamment, elle peut faire valoir ses atouts  : « Comme je suis une fille, je peux jouer, lors des tournois, avec les garçons de moins de 14 ans.Jesuis plutôt avantagée, vu que j’ai un an de plus,etplusd’expérience. » Le grand rêve deMai serait de jouer en Angleterre, etde pouvoir en vivre. « Ce n’est pas vraiment réaliste parce que, comparéàlaSuisse, le monde du rugby y est hyperdéveloppé. Mais il n’est pas interdit de rêver », poursuit-elle, le sourireencoin.Etpourlemoment, Mai n’a qu’une envie, celle de clamer haut et fort  : « Venez jouer aurugby, c’est génial ! » Retrouve la vidéo de Mai pour « Switzerlanders » sur  : 20min.ch NOAH ZYGMONT/JULIA PANKNIN paysage. Le jour de tournage, choisi pour représenter une journée ordinaireenSuisse, a été fixé au 21 juin. La date limite d’envoi est le 12 juillet 2019. Pour en savoir plus sur le projetetyparticiper  : switzerlanders.20min.ch. Rends-toi sur switzerlanders.20min.ch



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :