20 minutes Genève n°2019-06-18 mardi
20 minutes Genève n°2019-06-18 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-06-18 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 13,2 Mo

  • Dans ce numéro : il avait ému la planète, le voilà accusé de viol.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu, « Le Creux-du-Van est une décharge à ciel ouvert ! » NEUCHÂTEL Restaurateur dans la réserve naturelle, Stéphane Montag ramasse les déchets à la pelle. Selon lui, l’État est hypocrite. Avec 100000 visiteurs par an, le fameux cirque rocheux du Creux-du-Van est-il encore une zone naturelle ? Pour Stéphane Montag, qui tient un restaurant au bord de la réserve, la réponse est claire. « Certains week-ends, elle a plutôt des airs de Paléo », soupire-t-il. En onze ans, le cuisinier a vu la situation se dégrader. « Chaque jour, on ramasse des Pampers, des restes de grillades ou de fast food un peu partout. C’est devenu une décharge à ciel ouvert ! » Le restaurateur est fâché contre les randonneurs indélicats, mais aussi contre l’État. « Il y a de la pub à gogo pour promouvoir la région, fustiget-il. C’est bien, mais il faut que les infrastructures suivent. Il n’y a pas une seule poubelle dans la réserve. Et après, c’est nous qui nettoyons derrière. » Contacté, le Service de la faune, des forêts et de la nature neuchâtelois assume ses choix. « Dans ce site protégé, il n’est pas envisagé d’installer de Prisée des randonneurs, la paroi rocheuse se mue parfois en cimetière géant de déchets. –AFP poubelles, indique son chef, Jean-Laurent Pfund. Nous préconisons une responsabilisation des visiteurs à travers l’information et la prévention. Le principe est que le randonneur Les poubelles dénaturent et compliquent trop la vie des sites À titre de comparaison, la Grande Cariçaie, au bord du lac de Neuchâtel, propose une dizaine de poubelles sur son site. « Mais elles sont gérées par les communes, précise Christophe Le Nédic, biologiste de la réserve. Il y a vingt ans, nous avons tenté de poser des poubelles vient et repart avec ses déchets. En plus de ses tâches de sensibilisation, un ranger veille en outre à ce que les abus soient sanctionnés. » De toute façon, le service n’a pas les ressources Kayakiste imprudent sauvé des eaux GENÈVE Hier, peu après 17h30, un kayakiste s’est retrouvé en fâcheuse posture dans le Rhône. Venant de Versoix, il a buté sur le barrage du Seujet. Tombé à l’eau sans gilet de sauvetage dans les tourbillons de l’écluse, il a pu miraculeusement passer au-dessous de l’ouvrage. Le malheureux a émergé suffisamment loin pour ne pas être retenu par les remous. Il s’est ensuite agrippé à un poteau, avant de s’accrocher à une corde lancée par la police. Les pompiers lui ont ensuite tendu une échelle grâce à laquelle il a pu regagner la terre ferme. Il a été emmené aux HUG. L’embarcation s’est retrouvée coincée en amont du barrage du Seujet. –LECTEUR REPORTER pour évacuer régulièrement un réseau de poubelles. Las, Stéphane Montag prévient  : « Un jour, j’arrêterai de faire le ménage et là, seulement, ils comprendront. » –FRANCESCO BRIENZA nous-mêmes, mais ce fut un enfer à gérer. Nous avons renoncé. » Présidente du comité directeur de l’association de la Grande Cariçaie, Catherine Strehler Perrin ajoute  : « Dans un milieu naturel, il est logique de ne pas installer de poubelles. On évite les aménagements. » actu.20min.ch Le refus Le Conseil des États a tacitement rejeté hier une motion de Céline Amaudruz (UDC/GE) demandant que Berne soutienne davantage l’élevage de bisons en Suisse. Les sénateurs estiment que les mesures sont suffisantes. Pressée de voir le jour BERINGEN (SH) Une petite fille est venue au monde dans des conditions rock’n’roll, dimanche soir. Ses parents étaient en route pour l’hôpital quand les contractions de la maman se sont multipliées. Le papa, un poil paniqué, s’est garé au bord de la route. Il a fait signe à une patrouille de police qui passait par là. Un des agents s’est alors mis au volant tandis que sa collègue a escorté le trio, feux bleus allumés, en direction de l’hôpital. Une ambulance est venue à leur rencontre. C’est dans ce véhicule que le bébé, très pressé et en parfaite santé, a montré le bout de son nez. Après cet accouchement express, la famille a été transportée à l’hôpital où elle a été prise en charge. –OFU Le chauffard 94 km/h C’est la vitesse à laquelle un automobiliste a été flashé jeudi alors qu’il circulait sur la route de Morgins à Monthey (VS), un tronçon pourtant limité à 50 km/h. Le conducteur, un Français de 67 ans domicilié dans le Bas-Valais, a été dénoncé. Son permis lui a été retiré sur-le-champ. N’enfermez pas les enfants ! GENÈVE Des représentants de plusieurs associations de défense des droits de l’homme et de syndicat ont manifesté hier devant le siège de l’ONU pour protester contre la politique migratoire adoptée par les États-Unis à la frontière avec le Mexique. L’enfermement d’enfants a été dénoncé. Près de 2000 d’entre eux ont subi ce sort ces derniers mois.
MARDI 18 JUIN 2019/20MINUTES.CH 20 secondes Belle prise des douanes SAINT-GALL Les douanes ont saisi 103kg de jambon et de salami, 66kg de concombres, 225kg de patates et 30kg de pâtes dans une camionnette le 11 juin sur l’A13. Le véhicule, avec deux Italiens à bord, était passé par le Liechtenstein. Il transportait aussi 42 litres d’huile d’olive et diverses autres denrées. Désengorger le centre VALAIS Le canton met à l’enquête la déviation ouest de Sierre. Celleci permettra de libérer le centreville du trafic de transit et du flux touristique. Le projet, devisé à 80 millions de francs, permettra aussi d’améliorer l’accès à la station de Crans-Montana. Déménagement en vue FRIBOURG/VAUD L’Office fédéral des routes envisage de déménager sa filiale romande, installée depuis 2008 à Estavayer-le-Lac (FR), à Yverdon-les-Bains (VD), a indiqué hier « La Liberté ». Les autorités fribourgeoises sont bien décidées à ne pas laisser filer les 55 emplois. LAUSANNE Un Africain de 29 ans est poursuivi pour viol et actes d’ordre sexuel sur des enfants âgées alors de 6 à 16 ans. « Depuis six ans, le sexe me dégoûte et me fait peur. » Voix basse, émotion palpable, Agnès* décrit comment Max* a fait basculer sa vie au printemps 2013. Celui qui passait pour un « tonton gentil et serviable » se serait transformé en un manipulateur démoniaque. Il aurait recommandé à Agnès un bain rituel pour se débarrasser d’un mauvais sort et en aurait profité pour abuser d’elle. « Tout est faux », a réagi Max, hier au tribunal. Avant les faits, la jeune femme était une athlète, suivait une formation d’employée de commerce et pesait 65 kg. Aujourd’hui, elle ne pratique plus de sport, elle a échoué dans sa formation, pèse 100 kg et est suivie par un psy. Deux autres plaignantes sont présentes, dont la mère d’une fille née en 2005. La violence de l’enfant a attiré l’attention des autorités scolaires, du SPJ et des psychologues. Ce n’est qu’en 2017 qu’une psy a réussi à la faire parler. En 2011, alors Un chien en balade sur l’autoroute Avec ou sans ses lunettes roses, cet animal a bel et bien le droit d’être installé ainsi sur la moto. –DR VAUD « Incroyable rencontre. » C’est ainsi qu’un lecteur a résumé la scène qu’il a immortalisée sur l’A9 entre Lausanne et Belmont, vendredi dernier. Son véhicule a dépassé un motard au volant de sa Harley Davidson avec un drôle de passager  : bien installé dans un portebagages à l’arrière, un chien avec des lunettes roses qui semblait apprécier son grand bol d’air. Un tel dispositif est-il légal ? « Aucune infraction ne peut être retenue contre ce motocycliste », tranche Pascal Fontaine, porte-parole de la police cantonale. Le chien est bien installé dans une corbeille et ne représente pas un danger, comme l’exigent les règles de la route. Le conducteur n’aurait ainsi pas été inquiété en cas de contrôle de police. –YWE Actu 3 Tonton serviable accusé d’être un prédateur sexuel Mobilisation mondiale contre un renvoi Il y a une dizaine d’années, un Africain de 18 ans était arrêté à Zurich avec une autorisation de séjour falsifiée. Il avait aussitôt introduit une demande d’asile. Selon lui, il avait fui son pays car il y était persécuté en tant que gay. Berne n’avait pas Chaos ferroviaire à La Conversion La ligne Lausanne-Palézieux (VD) a subi une interruption totale de trafic, hier vers 14h. Les CFF ont indiqué qu’ils rencontraient un problème avec le système de contrôle des signaux, sans lesquels la circulation des trains ne peut se poursuivre. Des travaux en bordure des voies ont endommagé les câbles. Un retour à la normale n’était pas prévu avant ce matin. cru à cette version. Mais Amnesty International et des associations LGBT s’étaient mobilisées contre l’expulsion de Max. La pression internationale avait été telle que le dossier de Max a finalement connu une issue favorable. Les débats ont lieu au sein du Tribunal de Lausanne. –KEY qu’elle avait 6 ans, sa mère l’avait confiée à Max pour aller travailler. Elle aurait alors subi des tentatives de sodomie et de pénétration vaginale. « J’ai rencontré Max en 2008-2009. Je l’invitais chez moi. C’était comme un frère », a déploré la maman. Au grand regret de la défense, il n’y a pas eu de confrontation entre Max et les plaignantes. « Rienqu’enentendant sa voix, ma cliente va décompenser », a averti l’avocate d’Agnès. Le procès se poursuit. – ABDOULAYE PENDA NDIAYE *Prénoms d’emprunt Berne casque pour l’armée JURA Le Canton a dépollué 12 stands de tir entre 2009 et 2013, pour un coût de 3,8 millions de francs. Mais une photo datant de 1915 a permis de prouver que l’armée avait sa part de responsabilité sur un site à Delémont. Un collaborateur du Canton l’a repérée dans un livre acheté dans une brocante. On y voit un bataillon en plein exercice de tir à Bambois. Du coup, la contribution de la Confédération à cet assainissement a été augmentée de 601000 à 995000 francs. Il semble que l'orage ait épargné les œuvres de l’exposition. –KEY Trop d’eau pour un vernissage LAUSANNE Prévue samedi, l’inauguration officielle de Lausanne Jardins a été reportée à un jour qu’on espère meilleur. En effet, les trombes d’eau et les bourrasques qui ont balayé la capitale vaudoise ont contraint les autorités à annuler le vernissage. Un verre de l’amitié a été organisé en catastrophe, et surtout à l’abri, pour les invités qui étaient déjà présents.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :