20 minutes Genève n°2019-06-03 lundi
20 minutes Genève n°2019-06-03 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-06-03 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'idylle entre jeunes finit en bain de sang.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 Sport, Ruiz a créé la sensation Pourtant favori, Joshua (au sol) est allé quatre fois au tapis. –KEY MOTOGP À sa 124e course, le pilote italien s’est offert le plus beau des cadeaux, hier sur « son » Mugello. Il y a d’abord sa gueule, ce rictus moqueur, ces sourcils épais (depuis quelques années, il a sacrifié ses longues rouflaquettes) et ce franc-parler qui est celui d’un jeune homme normal. Mais à la carrière atypique  : Danilo Petrucci n’a pas gravi les échelons en GP comme tous ses adversaires. Après le trial, le cross, il est passé par le Superstock 1000 et, au service de Ducati, déjà, il a aligné les tours au Mugello, pilote de test qui débarque en GP en 2012, dans un team de fond de grille, sur une moto de piètre qualité. À cette époque, on souriait de son look, de sa tignasse généreuse, de son physique taillé dans la masse. L’écouter parler en anglais était un délice  : « Plusieurs fois, j’ai pensé à arrêter, je me disais que ce monde n’était pas le mien. Et voilà que j’ai gagné. Chez moi, au Mugello ! » Car ce brave nounours a un problème principal  : derrière sa solide carcasse se cache un garçon qui, trop longtemps, n’a pas cru à son talent, à ses possibilités. Son psy à lui, il va le découvrir l’hiver dernier en Andrea Dovizioso, celui qui a proposé à l’usine Ducati de l’engager à ses côtés, en remplacement de Jorge Lorenzo, avec qui la cohabitation avait BOXE Le premier combat aux États-Unis d’Anthony Joshua a viré au cauchemar, samedi à New York  : champion WBA, IBF et WBO des poids lourds, le Britannique a concédé sa première défaite chez les pros, face à l’Américain d’origine mexicaine Andy Ruiz Jr. C’est peut-être une des surprises les plus retentissantes de l’histoire de la discipline. Considéré comme l’un des meilleurs boxeurs en activité, sinon comme le meilleur, Joshua (29 ans) est tombé de très haut et a sérieusement écorné sa réputation. Le natif de Watford, champion olympique en 2012 à Londres, a été envoyé à quatre reprises au tapis dans un affrontement dont il était le grandissime favori. Ruiz, qui ne devait initialement pas disputer ce combat, est à 29 ans le nouveau champion de la catégorie reine après cette 33e victoire (pour une défaite). –AFP été compliquée pendant deux saisons  : « J’aimerais d’abord dédier cette victoire à Andrea. Cet hiver, il m’a adopté comme un fils. Enfin, comme un frère... » Le voilà qui éclate de rire. Avant de redevenir sérieux, de se tourner vers son leader pour s’excuser  : « Parce qu’à cause de moi, à l’entame du dernier tour, il a dû relever sa moto pour éviter le contact. sports.20min.ch Danilo Petrucci au paradis Malade, Thomas Lüthi a tout donné et a fini sur le podium Il était le favori de beaucoup en Moto2, il a pris immédiatement le commandement, mais il a rapidement compris. « Aujourd’hui, je n’avais pas la force nécessaire pour faire mieux, explique le pilote bernois.J’ai tout donné.Je ne sais pas ce que j’ai attrapé, mais Buemi le plus rapide au Mans À deux semaines de la finale de la « supersaison » d’endurance, les 24 Heures du Mans, tous les participants étaient engagés hier dans une journée de tests obligatoires, logiquement dominée par les deux Toyota TS050 Tänak s’impose, l’écart se réduit RALLYE L’Estonien Ott Tänak (Toyota) a remporté hier au Portugal la 7e épreuve du championnat du monde WRC, devant le Belge Thierry Neuville (Hyundai), réduisant à 2 points son retard au général sur le Français Sébastien Ogier (Citroën). Ce dernier, sextuple champion du monde, a fini 3e après un dimanche qui a vu plusieurs abandons sur la terre piégeuse et poussiéreuse de ce rallye tracé à l’est de Porto. Au terme d’une superbe course, l’Italien de 28 ans a battu de justesse Marc Marquez (No93). –AFP Sur notre app  : toute l’actualité et les résultats des différents sports motorisés. Hybrid (le titre constructeurs est déjà assuré pour la marque japonaise). C’est la No8, pilotée notamment par Fernando Alonso et Sébastien Buemi, qui a signé le meilleur chrono (3’19 » 440), œuvre du pilote vaudois. L’Estonien de 31 ans a remporté sa 9e épreuve en WRC. –AFP j’étais mal ce matin au réveil.J’ai même failli vomir après le petit-déjeuner. La bonne surprise, dans ces conditions, c’est que j’ai pu garder ma concentration et n’ai pas commis d’erreur. » Troisième de ce GP d’Italie, il est revenu à 4 points du leader du mondial. Et c’est la dernière personne à qui je pensais un jour faire cela. Mais il faut me comprendre, Andrea, pour moi, c’était aujourd’hui ou jamais ! » –JEAN-CLAUDE SCHERTENLEIB, SCARPERIA (IT) GRAND PRIX D’ITALIE Catégorie MotoGP 1. Danilo Petrucci (It) 41’33 » 794 2. Marc Marquez (Esp) +0 » 043 3. Andrea Dovizioso (It) +0 » 338 Classement des pilotes (6/19) 1. Marc Marquez 115 points 2. Andrea Dovizioso 103 3. Alex Rins (Esp) 88 Catégorie Moto2 1. Alex Marquez (Esp) 39’31 » 262 2. Luca Marini (It) +1 » 928 3. Thomas Lüthi (S) +2 » 242 Classement des pilotes (6/19) 1. Lorenzo Baldassarri (It) 88 points 2. Alex Marquez 86 3. Thomas Lüthi 84 Catégorie Moto3 1. Tony Arbolino (It) 39’29 » 874 2. Lorenzo Dalla Porta (It) +0 » 029 3. Jaume Masia (Esp) +0 » 078 Classement des pilotes (6/19) 1. Aron Canet (Esp) 83 points
LUNDI 3 JUIN 2019/20MINUTES.CH 20 secondes Moisson au Rotsee AVIRON Sur le plan d’eau lucernois, les Suisses ont brillé lors des Européens. La Zurichoise Jeannine Gmelin (skiff) a perdu son titre mais s’est parée d’argent, tout comme le Vaudois Barnabé Delarze et le Lucernois Roman Röösli en deux de couple. Quant à la Lausannoise Frédérique Rol et la Zougoise Patricia Merz, elle ont pris le bronze en couple poids léger. Marco Brenner sacré CYCLISME Grand dominateur de cette 51e édition, l’Allemand de 16 ans a fait main basse sur le Tour du Pays de Vaud 2019. Hier, c’est le Français Alex Baudin qui a remporté au sprint la dernière étape, à Granges-près-Marnand. Cadors à la hauteur VTT Le Grison de 33 ans Nino Schurter chez les messieurs et la Saint-Galloise de 26 ans Jolanda Neff chez les dames ont assumé leur statut de favoris aux Championnats de Suisse de crosscountry à Gränichen (AG). Ils se sont tous deux parés d’or. Sport 25 Vainqueur du Giro, Carapaz a embrasé tout un pays CYCLISME L’Équatorien a créé une petite sensation en devenant le premier athlète de sa nationalité à remporter un grand Tour. Lors des premières étapes de montagne, Primoz Roglic et Vincenzo Nibali n’en avaient pas fait grand cas. Alors que les favoris s’épiaient, l’Équatorien a commencé à patiemment construire son succès. Richard Carapaz l’a parachevé hier à Vérone, en terminant 36e du « chrono » final, avant de monter sur le podium tout de rose vêtu. Une surprise, car personne n’aurait misé un centime sur lui au départ de Bologne. Mais un verdict finalement logique  : le grimpeur de la Movistar était le plus fort. Ce natif de la province de Carchi, au nord de ce petit pays d’Amérique du Sud, n’est pro que depuis deux ans et demi, mais Nibali et compagnie auraient dû se méfier de lui. Pour son 2e grand Tour, le Giro 2018, il avait pris la 4e place. Son plus grand succès jusqu’ici, Le grimpeur de 26 ans a fait la fierté de ses nombreux supporters, massés devant des écrans géants. –AFP avec deux victoires sur le Tour des Asturies. Il y a pile deux ans, Carapaz découvrait encore les pelotons professionnels et avait dû se contenter de la 2e place sur la Route du Sud, derrière un certain Argovien du nom de Silvan Dillier. Une étape des plus inhabituelles La veille de l’arrivée, samedi, la lui, a été épargné par l’Union cycliste internationale, après avoir 20e étape du Giro a viré au grand n’importe quoi. Le Slovène Primoz giflé à deux reprises un spectateur aviné qui l’avait fait tomber Roglic a ainsi été pénalisé de 10 secondes pour avoir été poussé par un « tifoso » dans la montée. ainsi ses espoirs de podium au Le Colombien Miguel Angel Lopez, classement (il a fini à 6 kilomètres de l’arrivée, ruinant 7e). Cette année, il a su se jouer de tous et même de la concurrence interne  : c’est en effet le basque Mikel Landa qui devait être le leader de l’équipe Movistar ! « C’est un sentiment unique. Ma femme et mes enfants sont venus d’Équateur CLASSEMENTS DU 102E TOUR D’ITALIE 21e étape, CLM à Vérone (15,6km) 1. Chad Haga (USA) 22’07 » 2. Victor Campenaerts (Bel) +4 » 3. Thomas De Gendt (Bel) +6 » Puis  : 9. Vincenzo Nibali (It) +23 » 10. Primoz Roglic (Sln) +26 » 12. Tom Bohli (S) +34 » 21. Mikel Landa (Esp) +57 » 36. Richard Carapaz (Équ) +1’12 » Fribourg Olympic s’est montré patient BASKETBALL « Olympic, pour gagner, mangez du Lion ! » C’était écrit sur une banderole, dans les gradins, dans le coin des Fribourgeois, samedi soir. Si le tenant du titre a fini par passer à l’acte (83-72), les Genevois ont longtemps eu un tigre dans leur moteur. Entre les deux premiers du championnat, la finale des play-off a commencé par une belle bagarre. Mais Justin Roberson (à dr.) et Olympic ont pris la main en finale. –KEY aussi avec beaucoup de nervosité, des balles perdues et des tirs manqués. Et surtout, trop de fautes sifflées au visiteur, qui avait 5 points d’avance à la 7e (8-13), profitant des 203cm d’Ilja Popov. Mais le géant russe allait vite commettre sa 3e faute, comme Arnaud Cotture et Terry Smith. « Dans ces conditions, j’ai été obligé de jouer différemment », pestait le coach des Lions, Vedran Bosnic, qui a cherché la parade en défense. En vain. –CMA, FRIBOURG pour vivre ça ensemble », a-t-il jubilé. Au pays, sur la place de son village, ils étaient des centaines à s’être réunis tôt le matin pour suivre son couronnement sur un écran géant. Les Équatoriens feraient bien de s’y habituer. –ROBIN CARREL Classement final 1. Richard Carapaz 90 h 01’47 » 2. Vincenzo Nibali +1’05 » 3. Primoz Roglic +2’30 » 4. Mikel Landa +2’38 » 5. Bauke Mollema (PB) +5’43 » Puis  : 83. Danilo Wyss (S) +3h18’24 » 94. Reto Hollenstein (S) +3 h53’05 » 139. Tom Bohli +5h34’50 » Nibali sur la Grande Boucle Le cycliste italien Vincenzo Nibali (34 ans) a confirmé hier sa participation au prochain Tour de France, tout en restant vague sur ses ambitions, après sa 2e place finale sur le Giro (lire ci-dessus). « Cela dépendra de ma condition, je n’irai pas forcément pour le classement général, on verra bien », a déclaré celui qu’on surnomme le « Requin de Messine », vainqueur du Tour en 2014.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :