20 minutes Genève n°2019-05-29 mercredi
20 minutes Genève n°2019-05-29 mercredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-05-29 de mercredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,1 Mo

  • Dans ce numéro : un avion et un séisme remuent ciel et terre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
20% Toutes les crèmes fraîches p.ex. Valflora nature, 200 g, 2.05 au lieu de 2.60 30% Papier hygiénique Soft en emballages spéciaux Recycling ou Deluxe, p.ex. Deluxe, FSC, 24 rouleaux, 14.55 au lieu de 20.80, valable jusqu’au 10.6.2019 33% Ailes de poulet Optigal nature ou épicées, Suisse, p.ex. épicées, le kg, 9.– au lieu de 14.50 Action 20% 11.50 au lieu de 14.40 Bâtonnets de crème glacée en emballage spécial fraise, vanille ou chocolat, avec sac isotherme gratuit, p.ex.fraise, 24 x 57 ml 25% Tout l’assortiment Candida (excepté les emballages multiples), p.ex. dentifrice Multicare 7 en 1, 75 ml, 2.45 au lieu de 3.30, valable jusqu’au 10.6.2019 « Petit prix, grillades réussies. » 40% 5.50 au lieu de 9.20 Saucisses à rôtir de porc Grill mi en emballage spécial 4 pièces, 500 g Les articles M-Budget et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres. OFFRES VALABLES DU 28.5 AU 3.6.2019, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK 20% Chips Zweifel en emballage géant XXL et chips Kezz en lot de 2 p.ex. chips au paprika en emballage géant XXL, 380 g, 5.95 au lieu de 7.75 à partir de 2 articles 20% Tout l’assortiment d’articles d’hygiène féminine (excepté les sachets hygiéniques), à partir de 2 articles, 20% de moins, valable jusqu’au 10.6.2019
MERCREDI 29 MAI 2019/20MINUTES.CH Économie 13 BOURSE 20 secondes Indices SMI 9680.87 1 -0.33% SPI 11710.90 1 -0.30% Stoxx 50 3096.85 1 -0.54% Dax 12027.05 1 -0.37% Dow Jones 25608.58 3 0.09% Nasdaq 7671.99 3 0.46% Cours des billets Titres du SMI Achat Vente EUR/CHF 1.1020 1.1640 USD/CHF 0.9700 1.0540 GBP/CHF 1.2140 1.3460 Clôture Diff.% 1 ABB N 18.86 -0.11% 1 Adecco N 55.90 -0.11% 3 Alcon N 58.71 0.96% 1 CS Group N 11.69 -0.21% 2 Geberit N 448.40 -0.02% 1 Givaudan N 2643.00 -0.79% 1 LafargeHolcim N 49.99 -0.10% 2 Lonza N 315.40 0.03% 1 Nestlé N 98.72 -0.75% 1 Novartis N 88.46 -0.07% 3 Richemont N 75.20 0.40% 1 Roche GS 268.85 -1.14% 3 SGS N 2559.00 0.47% 3 Sika N 152.90 0.36% 1 Swatch Grp P 264.80 -0.38% 1 Swiss Life N 460.00 -0.37% 3 Swiss Re N 96.86 0.71% 2 Swisscom N 488.20 0.00% 1 UBS N 11.81 -0.63% 3 Zurich Ins. N 331.10 0.12% Cours sans garantie. La restructuration 1044 postes C’est le nombre d’emplois qui vont être biffés en France par le géant américain General Electric, principalement à Belfort et en région parisienne. Rire, c’est bon pour décrocher un job ! MANAGEMENT Rigoler joue un rôle clé lors de la sélection d’un candidat, selon une chercheuse de l’Université de Neuchâtel. Le stress ou la pression accompagnent souvent les candidats lors d’un entretien d’embauche. Il vient même rarement à l’idée de rire lors d’un rendez-vous qui s’apparente à un examen oral. Et pourtant. C’est même une excellente façon de faire bonne impression. Pas plus de 4 jours au boulot FRANCE Avoir un travail qui a du sens, un salaire correct et une semaine de quatre jours  : voilà les principales aspirations des salariés français, selon une étude menée auprès de 10000 salariés européens. Ils sont même 60% à souhaiter trimer un jour de moins. Pour y parvenir, 83% seraient prêts à travailler plus les autres jours, alors que seuls 17% accepteraient une baisse de salaire. La semaine de quatre jours séduit également en Espagne (63%), aux Pays-Bas (61%) et au Royaume-Uni (61%), mais pas en Pologne (38%). Si l’envie de trouver un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle l’emporte, le rapport rappelle que condenser ses tâches en un jour de moins « peut générer du stress au travail ». –REG « Le rire invite souvent les autres participants à le partager. Il constitue ainsi un moyen efficace de rapprocher les gens et de réduire les barrières de statut ou de genre », explique Julie Brosy, qui vient de soutenir une thèse de doctorat à l’Université de Neuchâtel. La chercheuse a enregistré, puis étudié des dizaines de moments de rires survenus lors d’entretiens d’embauche. Spontané, souvent incontrôlable, le rire peut intervenir à tout moment dans les interactions entre individus. Il va du petit ricanement nerveux, exprimant la gêne, à l’éclat de franche rigolade en réaction à une bonne blague. Plusieurs études ont montré que le rire est un outil qui permet d’instaurer un climat agréable. Mais il existe des différences notables entre les sexes. « Les femmes étant plus sensibles à la régulation de l’interaction, elles produisent à ce titre plus de rires et sont aussi plus enclines à partager les rires que les hommes », souligne l’étude. Le rire peut aussi être un moyen d’avancer dans l’interaction. Il reflète l’accord des participants de passer à une autre phase des échanges. Il peut également avoir une influence sur les résultats de l’entretien. Plus il y a d’épisodes de rire partagés par les recruteurs, plus l’évaluation du candidat est positive. –ATS Arriver à détendre l’atmosphère peut faire la différence. –ISTOCK LONDRES Les chocs Liverpool-Tottenham (finale de la Champions League, samedi) et Chelsea- Arsenal ce soir (finale de l’Europa League) devraient ravir BT, seul diffuseur outre-Manche. Mais l’opérateur, qui paie 500 millions de Grève très voyante PARIS « Des détritus ont été déversés dans certaines de nos stations par des salariés d’un prestataire de nettoyage, en raison d’un conflit social avec leur employeur », a expliqué mardi la RATP sur Twitter. Elle a dû faire appel à des équipes pour nettoyer les escaliers du métro. Porsche perquisitionné FRANCFORT (ALL) La justice allemande a mené mardi des perquisitions, notamment dans les locaux du constructeur automobile Porsche, dans le cadre d’une enquête pour corruption et malversations sans lien avec le « dieselgate », a indiqué le Parquet de Stuttgart. Affiches de rêve transformées en cauchemar francs par an pour les droits, affiche une nette baisse d’audience par rapport aux diffuseurs précédents. Résultat  : les principaux sponsors manquent de visibilité et ont obtenu la diffusion gratuite des finales sur YouTube. Les Britanniques piaffent d’impatience avant la finale de C1 entre Tottenham (en blanc) et Liverpool. –AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :