20 minutes Genève n°2019-05-24 vendredi
20 minutes Genève n°2019-05-24 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-05-24 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : passagers incités à quitter le tran bondé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
–ISTOCK –LAUSANNE ACTION CLIMAT 4 Actu, Les enfants font encore trop les frais de mauvais traitements. Brimades fatales  : trois cas en 2018 MALTRAITANCE Il y a encore trop d’enfants maltraités en Suisse, notamment dans les premières années de vie, avant l’entrée à l’école. C’est le constat de la Société suisse de pédiatrie (SSP) après son dixième recensement. Trois enfants sont décédés des suites de mauvais traitements, l’an dernier, et 1500 ont été hospitalisés. Un tiers avaient moins de 4 ans et 244 étaient dans leur première année de vie. Si ce bilan s’est stabilisé, il faut mieux protéger les petits, estime la SSP. LAUSANNE Tombée un mercredi, la Fête du travail n’a pas été un congé entier à l’école. Une deuxième demi-journée sera offerte. -u+ 111 1e cIIm CdUliFinnv," ? num,- ihog. actu.20min.ch Le 1er mai, un jour « férié » deux fois dans les préaux Le 29 mai, les classes de la capitale vaudoise seront désertes. –ISTOCK Bien qu’il ne soit pas un férié officiel dans le canton de Vaud, le 1er mai est un jour de congé pour l’administration communale. Un « cadeau » apprécié des fonctionnaires et jalousé par beaucoup d’autres. Les élèves de la capitale, eux aussi, ont congé. Ils bénéficient de la loi sur l’enseignement obligatoire, qui prévoit deux demi-journées offertes aux écoliers, en plus des vacances. À Lausanne, celles-ci sont accordées le 1er mai, en cohérence avec le jour donné aux fonctionnaires, afin d’éviter que les écoles soient amputées de leur personnel au statut communal ce jour-là (bibliothèque, secrétariat, accueil parascolaire). Ailleurs, ces congés sont parfois attribués dans le cadre de traditions, comme la Saint-Martin à Vevey. Cette année, le 1er mai est tombé un mercredi. Les écoles lausannoises n’ont donc fermé qu’une demi-journée effective. Le Conseil d’établissements, formé de représentants des parents, des écoles, des autorités Partie chèrement payée Une vidéo de l’action est à voir sur notre app. VAUD « On préfère aller en prison que de s’excuser en payant cette amende. » Paul, 22 ans, est remonté contre la sanction qui lui a été infligée pour violation de domicile. En novembre dernier, il faisait partie de la trentaine de jeunes du groupe Lausanne Action Climat qui avaient simulé des matches de tennis dans une filiale du Credit Suisse. Des actions similaires avaient eu lieu à Genève et à Bâle. La sanction est désormais connue  : une amende de 600fr., 200fr. de frais de justice ainsi que 30 jours-amende à 30fr. avec sursis. Certains estiment que la justice a voulu faire un exemple. Onze d’entre eux ont donc fait opposition et iront devant un tribunal de police cet été. Une pétition a été lancée mardi et compte déjà 1300 signatures. Une cagnotte a aussi été ouverte. –RMF Les militants avaient été sortis un par un par les forces de l’ordre. La banque avait porté plainte. et d’organisations, a décidé d’octroyer exceptionnellement une autre demi-journée pour la compenser, le 29 mai. Aucun accueil parascolaire particulier ou réfectoire ne sera proposé. Au grand étonnement de Philippe Miauton, conseiller communal PLR, qui est intervenu mardi en plénum. « Cela génère des soucis Pas d’étiquette pour le CO2 Le Conseil fédéral est opposé à l’indication de CO2 sur les aliments importés. Un tel ciblage, sans indication équivalente pour les produits suisses, serait contraire aux règles du commerce mondial. Le gouvernement propose de rejeter la motion du directeur de l’Union suisse des paysans, Jacques Bour- Sextos à une ado « pour la tester » NEUCHÂTEL L’ex-chef des formations post-obligatoires du canton, interviewé par « Arcinfo », affirme que ses SMS osés à une ado de 14 ans – en fait un agent infiltré – devaient servir à proposer une formation aux profs. Il voulait « tester l’efficacité de la prévention » et voir jusqu’où l’ado était « capable de se protéger ». L’homme est accusé de tentative d’acte d’ordre sexuel avec des enfants et de pornographie. Profs pas en congé Les enseignants lausannois, qui sont des employés du Canton, n’ont, formellement, pas congé le 1er mai. Ni le 29. En revanche, ils sont dispensés d’enseigner. Certains établissements ont prévu des formations continues mercredi prochain. Le 1er mai, les profs peuvent aussi prendre un vrai congé, sans devoir le compenser. Quant au personnel scolaire communal dispensé de travailler le 29 puisque l’établissement est fermé, il doit compenser les heures manquées. d’organisation pour garder les enfants, voire des dépenses, a-t-il relevé. Revendiquer ce demi-jour de compensation au 1er mai, à une date qui n’a plus rien à voir avec le symbole de la Fête du travail, relève du jusqu’au-boutisme dans un domaine où les vacances et congés sont déjà nombreux. » –FRANCESCO BRIENZA geois (PLR/FR). Il rappelle aussi que le Parlement, qui étudie la loi sur le CO2, peut définir d’autres mesures. Les exclusions 44 sociétés C’est le nombre d’entreprises qui ont été exclues des futurs marchés publics genevois l’an dernier, a souligné jeudi le conseiller d’État Mauro Poggia. En tout, 24 178 travailleurs et 2238 sociétés ont été contrôlés. Le taux de sous-enchère salariale se monte à 7%.
VENDREDI 24 MAI 2019/20MINUTES.CH « Ceux qui n’ont rien prévu d’important, descendez ! » OLTEN (SO) Des passagers ont été priés de quitter un train bondé. Il s’agissait de questions de sécurité. « Ce train circule avec une composition modifiée. » Les pendulaires sont nombreux à avoir déjà entendu cette annonce à l’entrée en gare de leur train. Mais celle qui a suivi, prononcée par le personnel à l’intérieur du convoi jeudi matin entre Bienne (BE) et Zurich, en a surpris plus d’un. Le chef de train a invité des passagers à descendre en gare d’Olten. La raison  : l’Intercity était bondé. « J’ai déjà vu beaucoup de choses, mais là, ça dépasse tout », s’énerve un lecteur. Un Lecteur reporter En service depuis 2016, le plus long tube ferroviaire du monde a plusieurs fois été confronté à pareille situation. Des passagers sont à plusieurs reprises restés à quai à Bellinzone, parce que l’affluence provoquait le blocage des issues de secours, fondamentales pour la La sanction Le Tribunal de Turin (It) a condamné jeudi Stephan Schmidheiny à 4 ans de prison pour homicide involontaire dans l’une des procédures liées aux décès de l’amiante en Italie. Les avocats de l’entrepreneur suisse ont annoncé qu’ils allaient faire appel. Emirates ignorait qu’il était sponsor BIENNE Le « Bieler Tagblatt » a fait une curieuse découverte  : il s’est rendu compte que le sponsor principal du festival Vibez, Emirates, n’était pas au courant qu’il finançait la manifestation, agendée du 6 au 8 juin à Bienne. Contactée par le journal, la compagnie aérienne dit tout ignorer de ce partenariat et a exigé que son logo ne soit plus utilisé. Fin avril, les organisateurs avaient pourtant claironné haut et fort avoir conclu un accord, d’autant plus que la générosité de l’entreprise leur avait notamment permis de baisser le prix des billets de moitié. Les responsables de Vibez affirment avoir signé avec le PDG de la société et pensent que l’information n’a pas été répercutée aux subalternes. –RAB/FRS Des volontaires ont quitté le train et ont attendu le suivant à quai. –DR deuxième confirme  : « Il n’y avait même plus de place pour tenir debout. » Selon eux, les CFF auraient prié « ceux qui n’ont pas de rendez-vous im- BERNE « L’équitation représente l’une des activités sportives les plus dangereuses pour les jeunes filles. » Chaque année en Suisse, près de 3000 ados de moins de 17 ans sont victimes d’un accident de cheval, sur un total d’environ portant » de sortir du convoi. Les quelques volontaires ont pu prendre place dans le train suivant, qui était prévu selon l’horaire vingt minutes plus Le tunnel du Gothard connaît déjà bien ce genre de problème tard. Selon les CFF, un problème survenu la veille sur une ligne de contact est en cause. Le train en question est d’habitude constitué de deux convois attachés l’un à l’autre. À cause du dérangement, l’un des deux n’a pas pu arriver à Bienne assez tôt. L’Intercity a donc dû circuler dans une composition réduite de moitié, explique la porte-parole Ottavia Masserini. Faire descendre des voyageurs était une mesure de précaution  : « Quand un train est trop rempli, une évacuation, par exemple en cas d’incendie, ne peut être assurée de manière correcte. Ce qui compte, c’est la sécurité des passagers. Nous nous excusons auprès des voyageurs concernés. » La décision, extrêmement rare, revient à l’appréciation du chef de train. La règle générale affirme qu’un train ne peut pas circuler s’il est rempli à plus de 140% de sa capacité d’accueil. –KAT/YWE/OFU Actu 5 Une formation solide auprès d’un moniteur qualifié et un matériel adapté sont vivement recommandés. Monter à cheval ? Risqué pour les jeunes filles sécurité des passagers dans ce tunnel de 57 kilomètres. Les voyageurs concernés reçoivent un dédommagement via des bons de 5 francs. Pour pallier le problème, les CFF prévoient régulièrement des trains supplémentaires lors des périodes de forte affluence. 8000 cas, a détaillé jeudi le Bureau de prévention des accidents. Les chutes et autres coups engendrent souvent de graves blessures, qui touchent notamment la tête ou laissent la personne paraplégique. 20SeCOndos secondes Non au bulletin maison SCRUTINS Le vote électronique reste la meilleure solution pour que les Suisses de l’étranger exercent leurs droits. Un bulletin à imprimer chez soi et à retourner par courrier poserait problème, selon le Conseil fédéral. Policiers pris pour cible ZURICH Des fans du club de foot Grasshopper, réunis à leur local alors que leur équipe affrontait Sion à huis clos, mercredi soir, ont balancé des bouteilles sur des policiers venus surveiller le quartier. Une personne a été arrêtée. L’aïeul échappe au feu SÂLES (FR) Un incendie a détruit une étable dans la nuit de mercredi à jeudi. Un nonagénaire, qui vivait dans le bâtiment attenant, a pu se mettre à l’abri. Le bétail, des génisses et des veaux, a aussi été sauvé. –ISTOCK



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :