20 minutes Genève n°2019-05-23 jeudi
20 minutes Genève n°2019-05-23 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-05-23 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,1 Mo

  • Dans ce numéro : Migros fait hurler en finançant l'écologie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
659.- ded rabaisb i avec l’ABO. Illimités : Appels : CH, UE, USA 1 Données : dont 10 Go en 4G ultra rapide en CH 2 SMS & MMS L’ABO by LET'S CLEAN OUR MOUNTAINS ! 2019 SWISS TOUR DATES LA PUNT/S-CHANF 29.04 BUTTES - LA ROBELLA 11.05 LA DÔLE 11.05 ENGELBERG 18.05 LES DIABLERETS 01.06 CLEANUPTOUR.CH WORKING FOR CLEANER MOUNTAINS En exclusivité à la Poste ! Offre explosive. Galaxy S10e avec l‘ABO pour CHF 44.- au lieu de CHF 71.45/mois. 1 45 pays des zones 1 et 2. Croatie/Turquie : Uniquement réseau fixe. 2 Après utilisation des 10 Go vous pouvez continuer à surfer à vitesse réduite. A la conclusion d’un nouvel abonnement pour 24 mois. Samsung Galaxy S10e sans abonnement : CHF 779 Valable jusqu‘au 11.06.2019. eleto4/VIief SUMMIT FOUNDATION SAAS-ALMAGELL 08.06 NENDAZ 08.06 GRYON 08.06 VILLARS 08.06 VICHÈRES-LIDDES 08.06 CHAMPOUSSIN 08.06 RIEDERALP 08.06 GRÄCHEN 08.06 ZINAL 08.06 CRANS-MONTANA 08.06 seulement 44.-/mois carte SIM incl. www.das-abo.ch/fr BELLWALD 15.06 MORGINS 16.06 HASLIBERG 29.06 AIROLO 31.08 MORE INFO ON OUR WEBSITE ! KANULART 2019
JEUDI 23 MAI 2019/20MINUTES.CH 20 soconclos secondes Tram privé de jus MOBILITÉ Le tram 12 n’a pas circulé hier de 7 h37 à 9h10 entre la place de Neuve et Moillesulaz. À cet endroit, à côté de la frontière française, un camion avait accroché le câble électrique aérien des TPG, coupant le courant. Des navettes ont été mises en service. Très précieuse villa ONEX Tout le projet urbain situé entre la route du Grand-Lancy et l’Aire doit être revu : l’État a décidé de préserver la villa Broillet, datant de 1907 et sise en plein milieu du secteur. Son aménagement, où 3400 logements sont prévus, devra intégrer la bâtisse. Il avait vraiment soif VILLE Le mois passé, un homme a dérobé pour plus de 900fr. de boissons alcoolisées dans trois magasins différents. Les images de vidéosurveillance ont permis d’obtenir son signalement. Mardi dernier, une patrouille l’a reconnu au centre-ville et l’a arrêté. COMMERCE La vente de sacs en plastique servira à financer des organisations environnementales. L’idée provoque la colère. Une vigne municipale au pied de la Vieille-Ville BASTIONS La Ville de Genève a désormais sa propre vigne. Elle a été plantée hier juste à côté du palais Eynard, en présence des conseillers administratifs Guillaume Barazzone (accroupi) et Sami Kanaan. Les malfaiteurs étaient filmés CENTRE-VILLE Trois voleurs ont été interpellés par la police mardi. Le premier avait subtilisé un porte-monnaie à une usagère de la gare Cornavin. Le deuxième avait dérobé une bourse de sommelier dans un café du même secteur. Le troisième s’était emparé à trois reprises de boissons alcoolisées dans un magasin. Ces ressortissants roumains ont été pincés grâce à la vidéosurveillance et remis au Parquet. Les 188 pieds de Divico serviront à promouvoir la viticulture genevoise auprès des citadins et des représentations internationales. La première vendange est attendue dans quatre ans. –PHOTO JEF Genève 5 Le projet écolo de Migros dérange les anti-plastique Les sacs vendus 5 centimes financent des initiatives vertes. –DR « Nous versons le produit de la vente des sacs en plastique à 5 centimes à des projets environnementaux. » Migros, via son programme GénérationM, s’est attiré les foudres de centaines d’internautes après son appel aux organisations environnementales qui voudraient se voir octroyer un financement. « Donc pour soutenir un projet écologique, je dois acheter des sacs plastique ? » se demande un commentateur sur Facebook. L’initiative serait une piètre démarche de greenwashing, stratégie par laquelle une entreprise s’affiche comme écolo alors que la réalité est tout autre. « On ne fait pas de greenwashing, car tous nos Accord de branche et chute drastique Pour éviter une interdiction totale qui avait été demandée au Parlement, des géants du commerce dont Coop, Migros, Denner et Manor avaient signé en 2016 une convention par laquelle ils s’engageaient à ne plus distribuer de sacs engagements sont communiqués sur notre site. Certains sont parfois peu spectaculaires au niveau marketing, mais importants pour la planète. Nous annonçons aussi bien ceux que l’on a remplis que ceux qui ont échoué. Leur avancement est d’ailleurs évalué par un institut indépendant », indique Tristan Cerf, porte-parole de Migros. Mais nombreux sont ceux qui réclament l’abandon pur et simple des sacs jetables ou Défaite en justice pour Pierre Maudet La France récupère 300 millions plastique jetables gratuitement. L’ambition était de réduire de 70 à 80% la consommation d’ici à 2025. Une année après, celle-ci avait déjà chuté de 84%. En 2016, 66 millions de sacs se sont écoulés, contre 417 millions l’année précédente. leur remplacement par du biodégradable. Qui n’est pas toujours plus écolo, selon Migros. Ces sacs sont souvent produits à partir de maïs ou de canne à sucre, dont la production est gourmande. Des initiatives locales existent pourtant déjà. Des sacs fabriqués à partir d’épluchures de patates sont distribués chez Migros Vaud. Quant à Migros Genève, elle a déjà banni les sacs plastique jetables depuis 2009. –YANNICK WEBER Le recours de l’élu PLR a gelé l’enquête lancée contre lui. –KEY CANTON Le conseiller d’État demandait la récusation des procureurs qui enquêtent sur lui. Raté. La Chambre pénale a rejeté le recours de Pierre Maudet, a révélé hier « Le Temps ». Prévenu d’acceptation d’un avantage après son voyage à Abu Dhabi, l’élu PLR estimait qu’il pouvait y avoir un soupçon de partialité dans ce dossier, en raison de la transmission à l’Exécutif cantonal de documents dans lesquels le magistrat reconnaissait avoir eu un comportement indigne. Une thèse que la Chambre a donc réfutée. Les avocats de Pierre Maudet contestent la décision de la justice. Ils pourraient saisir le Tribunal fédéral, mais rien n’est joué : « Aucune décision n’a été prise pour le moment. » –DRA/ATS Pour 2018, Genève a versé 297 millions de francs à la France au titre de compensation financière. La manne, qui revient aux départements de la Haute-Savoie et de l’Ain, provient de l’impôt à la source perçu sur les salaires des frontaliers travaillant dans le canton. Suisses comme Français veulent affecter ces fonds à des projets structurants, en lien avec les flux transfrontaliers, surtout dans le domaine de la mobilité.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :